Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean-François Balmer

Interprète


imprimer
Naissance
18 avril 1946 à Valangin (canton de Neuchâtel, Suisse)
Liens familiaux
Marié à Françoise Petit, metteur en scène.
>> Rechercher "Jean-François Balmer" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après avoir exercé toutes sortes de petits boulots dans les montagnes suisses de son enfance, puis s'être essayé à des études de commerce, Jean-François Balmer entre, à l'âge de vingt-trois ans, au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris.

Carrière au cinéma

Il obtient son premier petit rôle en 1972 dans R.A.S. d'Yves Boisset puis enchaîne les seconds rôles pendant une décennie. Dans La Menace d'Alain Corneau (1977) il campe le tenace inspecteur Waldeck et est nominé au Césars du meilleur second rôle. Flic dynamique dans Neige (Juliet Berto et Jean Henri Roger, 1981), résistant dans Le sang des autres (1983) où il rencontre Claude Chabrol, Jean-François Balmer sait faire preuve d'initiative et d'autorité sous ses dehors flegmatiques.
Balmer se fait connaître du grand public à 38 ans, grâce à son interprétation d'un "privé" raté à la Humphrey Bogart dans Polar (Jacques Bral, 1982). Il obtient le rôle principal de L'Amour ou presque (Patrice Gautier, 1985) où il impose Albert, son personnage d'antihéros désenchanté. En 1989, il plante un Louis XVI exceptionnel dans La révolution française de Robert Enrico, où il apparaît comme la révélation du film, dix-sept ans après le début de sa carrière ! Un an plus tard il réussit la gageure de donner de l'envergure au plat Charles Bovary dans Madame Bovary (Claude Chabrol, 1990) puis s'illustre aussi dans Beaumarchais l'insolent (1996) d'Edouard Molinaro.
Dans Charmant garçon (Patrick Chesnais, 1999), il campe un flic infiltré aux côtés de Patrick Chesnais. La même année il est Jean Racine dans Saint-Cyr (Patricia Mazuy), évocation de la célèbre institution de Madame de Maintenon. Dans L'ivresse du pouvoir (Chabrol, 2005), chronique judiciaire sur fond d'affaire politique, Balmer est Humeau, un homme d'affaires trempé jusqu'aux os dans les magouilles financières, à nouveau face à Isabelle Hupert en juge d'instruction obstinée. Jean-Jacques Grand-Jouan lui donne le premier rôle dans Lucifer et moi (2005) : dans le rôle de Lucifer, il aide un homme à raconter sa vie, et qui donne forme à un film ludique et poétique. On le retrouve dans Merde (Leos Carax, 2007), 2ème segment du film Tokyo , Lucky Luke (James Huth, 2009), puis dans Mumu (Joel Séria, 2009) où il campe un curé de collège d'après-guerre.

Autres activités

Jean-François Balmer mène également une carrière théâtrale active et a obtenu trois nominations aux Molières. Il tourne également dans de nombreux téléfilms, notamment Boulevard du palais.

Ouvrages

  • Stars deuxième / Jacques Valot ; Gilles Grandmaire.- Paris : Edilig, 1989

Périodiques

  • Cinéma 91, n° 476, avril 1991
  • Cinématographe, n° 61, octobre 1980
  • Positif, n° 300, février 1986
  • Première, n° 152, novembre 1989
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 392, mars 1984
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 415, avril 1986
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 435, février 1988
  • Studio Magazine, n° 32, novembre 1989

Courts métrages

en tant que : Interprète

1982 Bluff Philippe Bensoussan

Longs métrages

en tant que : Interprète

1972 R.A.S. Yves Boisset
1973 Gueule ouverte (La) Maurice Pialat
1973 Mouton enragé (Le) Michel Deville
1974 Naufragés de l'île de la Tortue (Les) Jacques Rozier
1974 Peur sur la ville Henri Verneuil
1975Petit Marcel (Le) Jacques Fansten
1977 Menace (La) Alain Corneau
1977 Passe-montagne Jean-François Stévenin
1978 Adolescente (L') Jeanne Moreau
1978 Egouts du paradis (Les) José Giovanni
1978 Flic ou voyou Georges Lautner
1978 Ils sont grands ces petits Joël Santoni
1980 Neige Juliet Berto, Jean-Henri Roger
1981 Derelitta (La) Jean-Pierre Igoux
1981 Une étrange affaire Pierre Granier-Deferre
1982 Africain (L') Philippe de Broca
1982 Buon soldato (Il) Franco Brusati
1982 Polar Jacques Bral
1982 Quart d'heure américain (Le) Philippe Galland
1983 Fauves (Les) Jean-Louis Daniel
1983 Sang des autres (Le) Claude Chabrol
1983 Un amour de Swann Volker Schlöndorff
1984 Urgence Gilles Béhat
1985 Amour ou presque (L') Patrice Gautier
1985 Dernière image (La) Mohammed Lakhdar-Hamina
1985 Folie suisse Christine Lipinska
1985 Golden eighties Chantal Akerman
1985 Transfuge (Le) Philippe Lefebvre
1989 Bal perdu Daniel Benoin
1989 Révolution Française : Les années lumière (La) Robert Enrico
1989 Révolution Française : Les années terribles (La) Richard T. Heffron
1990 Madame Bovary Claude Chabrol
1990 Mauvais garçon Jacques Bral
1991 Diên Biên Phu Pierre Schoendoerffer
1991 Sam suffit Virginie Thévenet
1991 Vent d'est Robert Enrico
1993Ça twiste à Poponguine Moussa Sène Absa
1993 Lumière des étoiles mortes (La) Charles Matton
1993 Ma soeur chinoise Alain Mazars
1994 Livre de cristal (Le) Patricia Plattner
1995 Beaumarchais, l'insolent Edouard Molinaro
1995 XY Jean-Paul Lilienfeld
1996 Rien ne va plus Claude Chabrol
1998 Dilettante (La) Pascal Thomas
1999 Charmant garçon Patrick Chesnais
1999 Saint-Cyr Patricia Mazuy
1999 T'aime Patrick Sébastien
2000 Belphégor, le fantôme du Louvre Jean-Paul Salomé
2002 Ce jour-là Raoul Ruiz
2003 Ripoux 3 Claude Zidi
2004 Un printemps à Paris Jacques Bral
2005 Elephant Tales
La Balade des éléphants
Mario Andreacchio
2005 Grand appartement (Le) Pascal Thomas
2005 Ivresse du pouvoir (L') Claude Chabrol
2005 Lucifer et moi Jean-Jacques Grand-Jouan
2007 Equinoxe Laurent Carceles
2007 Tokyo ! : Merde Leos Carax
2008 Lucky Luke James Huth
2008Valle delle ombre (La) Mihály Györik
2009 Celles qui aimaient Richard Wagner Jean-Louis Guillermou
2009 Mumu Joël Séria
2011 Dans la maison François Ozon
2015 Dieumerci ! Lucien Jean-Baptiste