Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Anouk Aimée

Interprète


imprimer
Naissance
27 avril 1932 à Paris (France)
Etat civil
Françoise Judith Sorya Dreyfus
Liens familiaux
Anouk Aimé est la fille de l'acteur Henry Murray et de l'actrice Geneviève Sorya. Elle a été mariée au comédien Albert Finney.
>> Rechercher "Anouk Aimée" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

De ses parents comédiens, Anouk Aimée garde le goût de la scène et, après des études entre la Grande-Bretagne et la France, elle suit des cours de danse et de comédie.

Carrière au cinéma

Après deux apparitions dans La Maison sous la mer (1946) de Henri Calef, dont elle garde le prénom du personnage, " Anouk ", puis dans le film inachevé de Marcel Carné, La Fleur de l'âge (1947), Anouk Aimée s'illustre, en se baignant nue, dans Les Amants de Vérone (1948) d'André Cayatte, coécrit avec Jacques Prévert. Ce dernier lui suggérera de prendre le nom " Aimée ". De cette apparition pleine de grâce et de pudeur, elle tire une certaine notoriété qui la mène à interpréter l'héroïne du premier film d'Alexandre Astruc, Les Crimes de l'amour : Le Rideau cramoisi (1952) après avoir joué en Grande-Bretagne dans La Salamandre d'or (1950) de Ronald Neame. Astruc fait de nouveau appel à elle pour son second film, Les Mauvaises rencontres (1955), mais déjà d'autres cinéastes européens la demandent. Après la Grande-Bretagne où elle tourne sous la direction d'Harold French dans L'Homme qui regardait passer les trains (1952), on la retrouve en Allemagne où elle joue dans Nina (1956) de Rudolf Jugert puis dans L'Amour ne meurt jamais (1956) de O.W. Fischer. De retour en France, elle interprète la compagne de Modigliani dans Montparnasse 19 (1957) de Jacques Becker et joue dans La tête contre les murs (1958) de Georges Franju. Après un passage à vide, elle gagne l'Italie où Federico Fellini la met en scène dans le rôle d'une femme du monde névrosée de La Dolce Vita (1959). Elle tourne également sous la direction de Jean-Pierre Mocky dans Les Dragueurs (1959) et de Philippe de Broca dans Le Farceur (1960). La carrière d'Anouk Aimé est alors relancée. Dans Lola (1961) de Jacques Demy, et dans Huit et demi (1962) de Fellini, elle incarne une beauté pure presque inaccessible. Elle joue indifféremment Sodome et Gomorrhe (1961) de Sergio Leone et Robert Aldrich ou Les Grands chemins (1962) de Christian Marquand. Après le succès d'Un homme et une femme (1965) de Claude Lelouch qui lui vaut le Golden Globe de la Meilleure actrice en 1967, on la voit dans Un soir... un train (1967) d'André Delvaux, puis elle part tourner aux Etats-Unis dans The Model shop (1968) de Jacques Demy, Le Rendez-vous (1969) de Sidney Lumet et Justine (1968) de George Cukor. Après avoir disparu des écrans plusieurs années, elle revient au cinéma mais de façon épisodique. Vieille fille au bord de la folie dans Le Saut dans le vide (1979) de Marco Bellocchio, rôle pour lequel elle obtient le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes, puis elle incarne l'épouse du personnage interprété par Ugo Tognazzi dans La tragédie d'un homme ridicule (1980) de Bernardo Bertolucci. Elle retrouve Trintignant et Lelouch pour Un homme et une femme : vingt ans déjà (1985). Depuis, elle est apparue dans Rupture(s) (1992) de Christine Citti, Les Marmottes (1993) d'Elie Chouraqui, Prêt-à-porter (1994) de Robert Altman, I love L.A. (1997) de Mika Kaurismäki ou encore Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (2003) d'Yvan Attal.

Autres activités

Anouk Aimé joue au théâtre dans Sud (1953) de Julien Green et Love letters (1990-2008) d'Albert Ramsdell Gurney. Elle joue également dans plusieurs films pour la télévision comme L'amour maudit de Leisenblog (1991) d'Edouard Molinaro ou L'île bleue (2001) de Nadine Trintignant.

Prix

  • Prix spécial du jury, 2003 au Festival des Films Européens (Munich) pour le film : La Petite prairie aux bouleaux
  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 2003 au Internationale Filmfestspiele (Berlin)
  • César d'honneur, 2002 au Césars du Cinéma Français
  • Meilleure interprétation féminine, 1994 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : Prêt-à-porter
  • Prix d'interprétation féminine, 1980 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Le saut dans le vide
  • Meilleure interprétation féminine, 1968 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : Un homme et une femme
  • Meilleure interprétation féminine, 1967 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Un homme et une femme

Ouvrages

  • Vénus de mélos : les belles actrices du cinéma français des années 60 [Biographie] / Henry-Jean Servat ; préf. de Jean-Claude Brialy. - Paris : H. Veyrier, 1987 .

Périodiques

  • Cinéma Français, n° 23, août 1978
  • Cinéma Français, n° 5, octobre 1976
  • Ciné-Revue, n° 13, 26 mars 1981
  • Ciné-Revue, n° 14, 2 avril 1987
  • Ciné-Revue, n° 28, 9 juillet 1987
  • Ciné-Revue, n° 43, 22 octobre 1987
  • Ciné-Revue, n° 44, 29 octobre 1987
  • Ecran, n° 85, novembre 1979
  • Film Dope, n° 39, mars 1988
  • Film Français (Le), n° 2808, décembre 1999
  • Film Français, n° 2292, 6 avril 1990
  • Interview, octobre 2001
  • Stars, n° 1, septembre 1988

Courts métrages

en tant que : Interprète

1984 Un rêve à peine commencé Jean-Marc Deschamps

Longs métrages

en tant que : Interprète

1946 Maison sous la mer (La) Henri Calef
1948 Amants de Vérone (Les) André Cayatte
1948 Bergère et le ramoneur (La) Paul Grimault
1949Golden Salamander (The)
La Salamandre d'or
Ronald Neame
1951Noche de tormenta Jaime de Mayora
1952 Crimes de l'amour : Le rideau cramoisi (Les) Alexandre Astruc
1952 Man who Watched Trains Go by (The)
L'Homme qui regardait passer les trains
Harold French
1954Contraband Spain
Meurtre, drogue et compagnie
Lawrence Huntington
1955Ich suche dich
L'Amour ne meurt jamais
O.W. Fischer
1955 Mauvaises rencontres (Les) Alexandre Astruc
1956Nina Rudolf Jugert
1956Stresemann Alfred Braun
1957 Montparnasse 19 = Les Amants de Montparnasse Jacques Becker
1957 Pot-Bouille Julien Duvivier
1957 Tous peuvent me tuer Henri Decoin
1958 Journey (The)
Le Voyage
Anatole Litvak
1958 Tête contre les murs (La) Georges Franju
1959 Dolce vita (La)
Douceur de vivre
Federico Fellini
1959 Dragueurs (Les) Jean-Pierre Mocky
1960 Farceur (Le) Philippe de Broca
1960Imprevisto (L')
Imprévu
Alberto Lattuada
1960 Lola Jacques Demy
1960 Quai Notre-Dame Jacques Berthier
1961Giudizio universale (Il)
Le Jugement dernier
Vittorio De Sica
1961 Sodoma e Gomorra
Sodome et Gomorrhe
Sergio Leone, Robert Aldrich
1962 Giorno più corto (Il)
[Le Jour le plus court]
Sergio Corbucci
1962 Grands chemins (Les) Christian Marquand
1962 Otto e mezzo
Huit et demi
Federico Fellini
1963Liola
[Le Coq du village]
Alessandro Blasetti
1963 Successo (Il)
[Le Succès]
Mauro Morassi, Dino Risi
1963Terrorista (Il)
Le Terroriste
Gianfranco De Bosio
1963 Voci bianche (Le)
Sexe des anges
Pasquale Festa Campanile, Massimo Franciosa
1964Fuga (La)
[La Fugue]
Paolo Spinola
1964Morbidone (Il)
[L'Amant paresseux]
Massimo Franciosa
1965Scandalo (Lo) Anna Gobbi
1965Stagioni del nostro amore (Le)
[Les Saisons de notre amour]
Florestano Vancini
1965 Un homme et une femme Claude Lelouch
1966 Vivre pour vivre Claude Lelouch
1967 Un soir, un train André Delvaux
1968 Appointment (The)
Le Rendez-vous
Sidney Lumet
1968 Justine George Cukor
1968 Model shop (The) Jacques Demy
1976 Si c'était à refaire Claude Lelouch
1978 Mon premier amour Elie Chouraqui
1979 Salto nel vuoto
Le Saut dans le vide
Marco Bellocchio
1980 Tragedia di un uomo ridiculo (La)
Tragédie d'un homme ridicule
Bernardo Bertolucci
1981 Qu'est-ce qui fait courir David ? Elie Chouraqui
1982 Général de l'armée morte (Le) Luciano Tovoli
1983 Viva la vie Claude Lelouch
1984 Success Is the Best Revenge
Le Succès à tout prix
Jerzy Skolimowski
1985 Un homme et une femme : Vingt ans déjà Claude Lelouch
1987Bethune, the making of a hero
Docteur Norman Bethune
Phillip Borsos
1988 Table tournante (La) Paul Grimault, Jacques Demy
1992 Rupture(s) Christine Citti
1993 Marmottes (Les) Elie Chouraqui
1994 Cent et une nuits (Les) Agnès Varda
1994 Dis-moi oui Alexandre Arcady
1994 Ready to Wear
Prêt à porter
Robert Altman
1995 Univers de Jacques Demy (L') Agnès Varda
1996 Hommes, femmes : Mode d'emploi Claude Lelouch
1996 Riches, belles, etc. Bunny Schpoliansky
1997 L.A. without a Map
I love L.A.
Mika Kaurismäki
1999 1999, Madeleine Laurent Bouhnik
1999 Une pour toutes Claude Lelouch
2001 Festival in Cannes Henry Jaglom
2002 Petite prairie aux bouleaux (La) Marceline Loridan
2003 Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants Yvan Attal
2004 De particulier à particulier Brice Cauvin
2004 Freedom 2 Speak v2.0 Christoph Gampl, Brigitte Kramer, Marc Alexander Meyer, [etc.]
2005 Marcello, una vita dolce Mario Canale, Annarosa Morri
2009 Ces amours-là Claude Lelouch
2010 Tous les soleils Philippe Claudel
2011 Mince alors ! Charlotte de Turckheim