Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Françoise Dorléac

Interprète


imprimer
Naissance
21 mars 1942 à Paris (France)
Décès
26 juin 1967 à Nice (Alpes-Maritimes, France)
Liens familiaux
Françoise Dorléac est la fille du comédien Maurice Dorléac et la soeur de l'actrice Catherine Deneuve.
>> Rechercher "Françoise Dorléac" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Issue d'une famille de comédiens, Françoise Dorléac suit la même voie. A quinze ans, elle joue dans un court-métrage, Le mensonge (réalisateur inconnu). Renvoyée du lycée pour indiscipline, elle est d'abord mannequin chez Dior puis s'inscrit au cours d'art dramatique de Raymond Gérard. Elle débute au cinéma avec Les loups dans la bergerie (1959) d'Hervé Bromberger, tandis que Simone Berriau l'engage pour interpréter Gigi au théâtre.

Carrière au cinéma

Après quelques rôles secondaires, Françoise Dorléac se fait remarquer par sa fantaisie dans La gamberge (1961) de Norbert Carbonnaux, écrit à son intention par François Billetdoux. Philippe de Broca l'engage alors pour jouer la fiancée écervelée de Jean-Paul Belmondo dans L'homme de Rio (1963). Mais c'est François Truffaut qui la révèle dans La peau douce la même année. Dès lors, Françoise Dorléac se voit sollicitée pour des tournages à l'étranger. Aux Etats-Unis d'abord où Irwin Allen lui demande de tourner dans Gengis Khan (1964), puis en Grande-Bretagne où Roman Polanski lui propose un rôle dans Cul-de-sac (1965) auprès de Donald Pleasence. Son plus grand succès demeure Les demoiselles de Rochefort (1966), la comédie musicale de Jacques Demy où elle chante et danse au côté de sa soeur Catherine Deneuve. Quand s'achève le tournage du Cerveau d'un milliard de dollars (1967) de Ken Russel, Françoise Dorléac se tue dans un accident de voiture.

Autres activités

A la télévision, Françoise Dorléac joue Julie de Chaverny (1967), réalisé par Jean-Pierre Marchand.

Ouvrages

  • Elle s'appelait Françoise... / Catherine Deneuve ; Patrick Modiano.- Paris : Canal+ed., 1996
  • Françoise Dorléac / Françoise Arnoul.- Paris : PAC, 1977
  • Ils sont morts trop jeunes / Marianne Sinclair.- Paris : Ramsay, 1981
  • Les destins tragiques du cinéma / Jacques Mazeau.- Paris : Pac, 1982

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 200/201, avril/mai 1968
  • Ciné-Revue, n° 7, 12 février 1987
  • Positif, n° 88, octobre 1967
  • Studio, décembre 1996

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1959 Loups dans la bergerie (Les) Hervé Bromberger
1960 Ce soir ou jamais Michel Deville
1960 Fille aux yeux d'or (La) Jean-Gabriel Albicocco
1960 Portes claquent (Les) Michel Fermaud, Jacques Poitrenaud
1961 Gamberge (La) Norbert Carbonnaux
1961 Tout l'or du monde René Clair
1962 Arsène Lupin contre Arsène Lupin Edouard Molinaro
1963 Homme de Rio (L') Philippe de Broca
1963 Peau douce (La) François Truffaut
1964 Chasse à l'homme (La) Edouard Molinaro
1964Genghis Khan Henry Levin
1964Where the Spies Are
Passeport pour l'oubli
Val Guest
1965 Cul-de-sac Roman Polanski
1966 Demoiselles de Rochefort (Les) Jacques Demy
1967Billion Dollar Brain
Un cerveau d'un milliard de dollars
Ken Russell