Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jacques Dutronc

Interprète, Compositeur de la musique originale


imprimer
Naissance
28 avril 1943 à Paris (France)
Liens familiaux
Il partage la vie de la chanteuse Françoise Hardy qu'il a épousée en 1981. Ils ont un fils, Thomas qui est également acteur.
>> Rechercher "Jacques Dutronc" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après avoir quitté tôt le lycée pour des raisons de santé, Jacques Dutronc se consacre au dessin, puis à la musique. Il monte un groupe de rock, Les Cyclones qui sort deux disques chez Vogue. Il travaille ensuite pour Vogue en tant qu'assistant-directeur artistique. Sa carrière musicale commence véritablement en 1966 lorsqu'il rencontre Jacques Lanzmann qui devient son parolier. Le succès et la gloire sont au rendez-vous.

Carrière au cinéma

C'est pour échapper à la lassitude des concerts que Jacques Dutronc débute au cinéma. En 1974, Jean-Marie Périer, le photographe de l'émission de télévision Salut les copains, qui le suit depuis des années, lui propose de jouer dans Antoine et Sébastien, un film chaleureux sur la complicité qui unit un père et son fils. Le tournage se déroule dans une ambiance familiale, décontractée, à l'image du chanteur. La critique et le public accueillent avec enthousiasme cette première incursion dans le Septième art. Mais c'est son rôle de jeune mari suicidaire dans L'Important c'est d'aimer (id., Andrzej Zulawski) qui révèle son véritable talent d'acteur, aux côtés de Romy Schneider et de Klaus Kinski. Dutronc, avalant de la mort-aux-rats dans des toilettes, casse son image de dandy cynique et instille chez le spectateur un sentiment de malaise. En 1975, Claude Lelouch lui confie le rôle principal du Bon et les méchants dont il signe la bande originale. Après avoir participé au tournage de Mado (1976), un film de son cousin Claude Sautet, il incarne un personnage sarcastique écrit pour lui par le scénariste de Violette et François (1977, Jacques Rouffio), Jean-Loup Dabadie. En 1980, il interprète Jean-Luc Godard dans Sauve qui peut la vie de. Jean-Luc Godard. Dutronc est ravi, ce rôle l'autorise à être de mauvaise humeur toute la journée. Intéressé par les réalisateurs difficiles dotés d'une forte personnalité, il travaille avec Jean-Pierre Mocky qui l'engage dans une comédie satirique, Y-a-til un Français dans la salle ? (1982), Zulawski (Mes nuits sont plus belles que vos jours, 1988), et surtout Maurice Pialat. Le réalisateur lui confie le rôle de Van Gogh (1991) qui lui vaudra un César. Joues creusées, teint de cire, visage émacié, Dutronc explose dans son interprétation du célèbre peintre batave. Son jeu sobre laisse sourdre l'émotion. Avec Le Maître des éléphants (1995, Patrick Granperret), Les Victimes (1996, id.) et Place Vendôme (1997, Nicole Garcia), il confirme son immense talent.

Autres activités

Jacques Dutronc n'a jamais abandonné sa carrière de chanteur. La chanson qu'il écrit pour Françoise Hardy, Le Temps de l'amour, connaît un grand succès. Dès 1966, il se rend célèbre avec des tubes comme Et moi, et moi, et moi, J'aime les filles, Il est cinq heures, Paris s'éveille, Fais pas si fais pas ça, Les Cactus, etc. Il interprète la chanson de la série télévisée Arsène Lupin qui fait le tour du monde. Pour la télévision, il tourne Pierrot mon ami (1978, François Leterrier) d'après Raymond Queneau.

Prix

  • Meilleure interprétation masculine, 1992 au Césars du Cinéma Français pour le film : Van Gogh

Ouvrages

  • Jacques Dutronc / Gérard Halimi.- Paris : Solar, 1980.

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 449, novembre 1991
  • Cinéma Français, n° 13, 1977
  • Cinéma Français, n° 29, 1979
  • Cinéma Français, n° 32, 1979
  • Cinématographe, n° 26, avril 1977
  • Ciné-Revue, n° 28, 9 juillet 1987
  • Film Français (Le), n° 2390, 21 février 1992
  • Positif, n° 300, février 1986
  • Première, n° 226, janvier 1996
  • Revue du Cinéma (La), n° 476, novembre 1996
  • Stars, n° 13, juin 1992
  • Studio Magazine, n° 97, avril 1995
  • Telérama, n° 2385, 27 septembre 1995

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Compositeur de la musique originale

1979 Strangulation blues Leos Carax

Longs métrages

en tant que : Compositeur de la musique originale

1968 Pierre et Paul René Allio
1973 Antoine et Sébastien Jean-Marie Périer
1973 OK patron Claude Vital
1977 Sale rêveur Jean-Marie Périer
1981 Jocondes (Les) Jean-Daniel Pillault
1990 Van Gogh Maurice Pialat

en tant que : Compositeur des chansons originales

1968 Pierre et Paul René Allio

en tant que : Compositeur des chansons préexistantes

2017 Volontaire Hélène Fillières

en tant que : Interprète des chansons préexistantes

1987 36 fillette Catherine Breillat
2017 Volontaire Hélène Fillières

en tant que : Interprète

1973 Antoine et Sébastien Jean-Marie Périer
1973 OK patron Claude Vital
1974 Important c'est d'aimer (L') Andrzej Zulawski
1975 Bon et les méchants (Le) Claude Lelouch
1976 Mado Claude Sautet
1976 Violette et François Jacques Rouffio
1977 État sauvage (L') Francis Girod
1977 Point de mire (Le) Jean-Claude Tramont
1977 Sale rêveur Jean-Marie Périer
1978 Retour à la bien-aimée Jean-François Adam
1979 A nous deux Claude Lelouch
1979 Entourloupe (L') Gérard Pirès
1979 Mors aux dents (Le) Laurent Heynemann
1979 mouton noir (Le) Jean-Pierre Moscardo
1979 Sauve qui peut (la vie) Jean-Luc Godard
1980 Malevil Christian de Chalonge
1980 Rends-moi la clé Gérard Pirès
1981 Ombre rouge (L') Jean-Louis Comolli
1981 Une jeunesse Moshé Mizrahi
1982 Paradis pour tous Alain Jessua
1982 Sarah Maurice Dugowson
1982 Y a-t'il un Français dans la salle ? Jean-Pierre Mocky
1983 Tricheurs Barbet Schroeder
1988 Mes nuits sont plus belles que vos jours Andrzej Zulawski
1989 Chambre à part Jacky Cukier
1990 Van Gogh Maurice Pialat
1991 Toutes peines confondues Michel Deville
1995 Maître des éléphants (Le) Patrick Grandperret
1995 Victimes (Les) Patrick Grandperret
1997 Place Vendôme Nicole Garcia
2000 Merci pour le chocolat Claude Chabrol
2001 C'est la vie Jean-Pierre Améris
2001 Embrassez qui vous voudrez Michel Blanc
2004 Pédale dure Gabriel Aghion
2006 Deuxième souffle (Le) Alain Corneau
2006 Ma place au soleil Eric de Montalier
2006 U.V. Gilles Paquet-Brenner
2009 Joseph et la fille Xavier de Choudens
2013 Francis (Les) Fabrice Begotti
2017 Voyez comme on danse Michel Blanc