Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Martine Carol

Interprète


imprimer
Naissance
16 mai 1920 à Saint-Mandé (Val-de-Marne, France)
Etat civil
Maryse Mourer
Décès
06 février 1967 à Monte-Carlo (Monaco)
Liens familiaux
Elle épouse en 1949 Steve Crane, puis le réalisateur Christian-Jaque en 1954. En 1959, son troisième mari est le Docteur Rouveix. En 1966, elle épouse finalement le milliardaire anglais Mike Eland.
>> Rechercher "Martine Carol" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après avoir rencontré Micheline Presle et André Luguet, Martine Carol décide de devenir comédienne et suit les cours d'art dramatique de Robert Manuel et René Simon. Elle débute au théâtre sous le pseudonyme de Maryse Harley dans la troupe de Gaston Baty.

Carrière au cinéma

Son physique avantageux fait vite remarquer Martine Carol qui endosse des rôles de pin-up. Après quelques rôles de figuration dans des films qui sombrent rapidement dans l'oubli, elle fait la une des journaux. En 1947, elle tente de se suicider en se jetant dans la Seine du haut du pont de l'Alma, à Paris. Ce coup de publicité la fait aimer du grand public, mais le grand rôle se fait attendre. C'est en 1951 qu'elle devient l'une des actrices les plus populaires de l'époque, grâce au film de Richard Pottier, Caroline chérie, d'après Cécil Saint-Laurent. Exploitée pour son anatomie qu'elle dévoile furtivement, elle joue dans une série de films pseudo-historiques teintés d'érotisme : Lucrèce Borgia (1953), Lysistrata (1954), Madame du Barry (1954), Nana (1955), tous réalisés par Christian-Jaque. En 1955, elle dévoile un véritable talent de comédienne, dans le film de Max Ophuls, Lola Montès, qui, bien que salué par la critique, est un échec commercial. Prête à s'engager physiquement dans ses rôles, elle apprend le judo pour Nathalie agent secret (1959) d'Henri Decoin, qui relance sa carrière. Mais entre-temps, l'avènement d'un nouveau type d'érotisme, incarné par Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme (1956) de Roger Vadim, sonne son déclin. Bien qu'elle ait travaillé avec de grands réalisateurs, comme Alberto Lattuada (La pensionnaire, 1953), Abel Gance (Austerlitz, 1959) ou Roberto Rossellini (Vanina Vanini, 1961), ses derniers films sont médiocres. Elle connaît la déchéance des sex-symbols, dépassée par son temps et détruite par les échecs de sa vie sentimentale.

Ouvrages

  • Cinémonde présente 8 [huit] romans complets des plus grands films récents : 8 [huit] vies romanesques de vos vedettes préférées. - Paris : Cinémonde
  • Confidences impardonnables / Gilbert Ganne. - Paris : A. Bonne, 1954
  • Les destins tragiques du cinéma / Jacques Mazeau. - Paris : Pac, 1982
  • Martine Carol filmée par Christian-Jaque : un phénomène du cinéma populaire / Arnaud Chapuy. - Paris : L'Harmattan, 2001
  • Martine Carol ou la vie de Martine chérie / Georges Debot ; préf. de Mary Marquet. - Paris : France-Empire, 1979
  • Martine chérie / André-Charles Cohen ; coll. photogr. de Jean-Charles Sabria ; préf. de Cecil Saint-Laurent. - [Paris] : Ramsay, 1986
  • Séductrices du cinéma français (1936-1956) / Françoise Ducout. - Paris : Henri Veyrier, 1978
  • Vedettes au microscope / Jacques Baroche ; préf. de Jean Cocteau. - Paris : Contact-Editions, 1961
  • Vedettes sans maquillage / Georges Beaume. - Paris : La Table ronde, 1954

Périodiques

  • Amis du film, n° 131, avril 1967
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 190, mai 1967
  • Cinématographe, n° 123, octobre 1986
  • Cinémonde, n° 949, 10 octobre 1952
  • Ciné-Revue, n°6, 5 février 1987
  • Ciné-Revue, vol. 57, n° 4, 27 janvier 1977
  • Ecran, n° 76, janvier 1979
  • Iris, n° 26, 1998
  • Stars, n° 26, 1996

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1942Corrupteurs (Les) Pierre Ramelot
1942Corrupteurs (Les) Pierre Ramelot
1949 Brune ou blonde Jacques Garcia
1951Vedettes sans maquillage Jacques Guillon

Longs métrages

en tant que : Interprète

1941 Dernier des six (Le) Georges Lacombe
1943 Ferme aux loups (La) Richard Pottier
1944 Bifur 3 Maurice Cam
1945 Extravagante mission (L') Henri Calef
1945 Trente et quarante Gilles Grangier
1946 En êtes-vous bien sûr ? Jacques Houssin
1946 Miroir Raymond Lamy
1946 Voyage surprise Pierre Prévert
1947 Carré de valets André Berthomieu
1948 Amants de Vérone (Les) André Cayatte
1948 Souvenirs ne sont pas à vendre (Les) Robert Hennion
1949 Je n'aime que toi Pierre Montazel
1949 Nous irons à Paris Jean Boyer
1949 Nuit de noces = Une nuit de noces René Jayet
1950 Caroline chérie Richard Pottier
1950 Méfiez-vous des blondes André Hunebelle
1951 Désir et l'amour (Le) Henri Decoin, Luis María Delgado
1952 Adorables créatures Christian-Jaque
1952 Belles de nuit (Les) René Clair
1952 Destinées : Lysistrata Christian-Jaque
1952 Lucrèce Borgia Christian-Jaque
1952 Un caprice de Caroline chérie Jean Devaivre
1953 Boum sur Paris Maurice de Canonge
1953 Secrets d'alcôve : Le Lit de la Pompadour Jean Delannoy
1953Spiaggia (La)
Pensionnaire
Alberto Lattuada
1954 Madame du Barry Christian-Jaque
1954 Nana Christian-Jaque
1955 Around the World in Eighty Days
Le Tour du monde en quatre-vingts jours
Michael Anderson
1955 Carnets du major Thompson (Les) Preston Sturges
1955 Lola Montès Max Ophuls
1956 Action of the Tiger
Au bord du volcan
Terence Young
1956Difendo il mio amore
Scandale à Milan
Giulio Macchi
1957 Nathalie Christian-Jaque
1957 Passager clandestin (Le) Ralph Habib
1958 Noces vénitiennes (Les) Alberto Cavalcanti
1958 Ten Seconds to Hell
Tout près de Satan
Robert Aldrich
1959 Austerlitz Abel Gance
1959 Nathalie, agent secret Henri Decoin
1960 Française et l'amour : La Femme seule (La) Jean-Paul Le Chanois
1960 Un soir sur la plage Michel Boisrond
1961 Cave se rebiffe (Le) Gilles Grangier
1961 En plein cirage Georges Lautner
1961 Vanina Vanini Roberto Rossellini
1962Don Giovanni della Costa Azzurra (I)
Paradis de femmes
Vittorio Sala
1965Hell is Empty John Ainsworth, Bernard Knowles