Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Humphrey Bogart

Interprète


imprimer
Naissance
23 janvier 1899 à New-York (New Jersey, Etats-Unis)
Etat civil
Humphrey DeForest Bogart
Décès
14 janvier 1957 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
En 1945, il épouse en quatrièmes noces l'actrice Lauren Bacall, avec qui il aura deux enfants.
>> Rechercher "Humphrey Bogart" dans le catalogue Ciné-Ressources

Carrière au cinéma

Humphrey Bogart débute au cinéma en interprétant des petits rôles pour le compte de la Fox et de la Columbia dès 1930. Il partage encore sa carrière entre les studios de cinéma et les planches de Broadway. En 1936, il tient un rôle de gangster dans La forêt pétrifiée d'Archie Mayo (version cinématographique de la pièce) : son personnage mythique de ténébreux dur et laconique est né. Humphrey Bogart captive le public avec son physique inquiétant, ses rares sourires de carnassier et son humour noir cinglant. Il enchaîne les seconds rôles pour la Warner Bros, toujours dans des films de gangsters : Les anges aux figures sales (1938) de Michael Curtiz, The roaring twenties (1938) de Raoul Walsh. Il figure souvent au côté d'Edward G. Robinson ou de James Cagney, vedettes de l'époque du film noir américain. Il sort de son rôle de méchant à de rares occasions pour interpréter d'improbables comédies ou mélos. Avec les années 1940, celui qu'on surnomme Bogie passe du voyou au détective privé façon Hollywood, mi-flic, mi-bandit. Le faucon maltais (1941) de John Huston donne sa pleine mesure au renouveau de la carrière de Bogart qui occupe cette fois-ci le haut de l'affiche. Il devient le privé solitaire qui boit sec, toujours vêtu d'un imperméable et d'un feutre, blasé par les femmes. Son personnage de Sam Spade dans Le faucon maltais est le symbole même de l'homme seul qui ne cède ni aux pressions de la pègre ni à celles de la loi. Le personnage de Bogart devient de plus en plus moral. Pour parfaire son côté humain, il ne lui manque que le romantisme qu'il acquiert avec le rôle de Rick Blaine dans Casablanca (1943) de Michael Curtiz. Bogie montre enfin ses faiblesses, son personnage se laisse aller à la mélancolie et se souvient de son amour passé. Le contexte de la Seconde Guerre mondiale confère même à son personnage des valeurs patriotiques. Ses rôles dans Passage to Marseille (1944) de Michael Curtiz, Key Largo (1947) de John Huston et Le port de l'angoisse (1943) d'Howard Hawks sont dans la lignée de Casablanca : Bogart conserve ce côté romantique enfoui dans son visage impassible. De 1945 à 1955, il est à l'apogée de sa carrière. Il tourne avec les plus grands réalisateurs et interprète des personnages variés. Il joue à quatre reprises avec Lauren Bacall et forme avec elle, à l'écran comme à la ville, un couple mythique. En 1952, dans African Queen de John Huston, il livre aux côtés de Katharine Hepburn une de ses prestations les plus extraordinaires, qui lui vaudra l'Oscar. Deux ans plus tard, dans La comtesse aux pieds nus (1954) de Joseph L. Mankiewicz, il démontre toutes ses capacités dans le registre dramatique. Humphrey Bogart n'a jamais été aussi émouvant dans son imper que lors de l'enterrement de la comtesse jouée par Ava Gardner. Il est devenu au fil de sa carrière un monstre du cinéma américain, un géant du film noir.

Autres activités

Humphrey Bogart travaille pendant onze ans à Broadway, montant des pièces et interprétant quelques rôles, dont le gangster Duke Mantee dans La forêt pétrifiée de Robert Sherwood.

Prix

  • Meilleure interprétation masculine, 1952 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : The African Queen

Ouvrages

  • Bogart / A. M. Sperber ; Eric Lax.- Paris : Belfond, 1997
  • Bogart et Bacall : une histoire d'amour / Joe Hyams.- Paris : Olivier Orban, 1979
  • Bogey : the films of Humphrey Bogart / Clifford Mac Carty.- New-York ; Secaucus : Citadel Press, 1965
  • Bogie : the biography of Humphrey Bogart / Joe Hyams ; Lauren Bacall.- New York : New American Library, 1966
  • Humphrey Bogart / Alexis Tchernoff.- Paris : Pygmalion, 1985
  • Humphrey Bogart / Bernard Eisenschitz.- Paris : Eric Losfeld - Le Terrain vague, 1967
  • Humphrey Bogart / Clifford Mc Carty.- Paris : Henry Veyrier, 1983
  • Humphrey Bogart / Jacques Mazeau ; Didier Thouart.- Paris : PAC, 1983
  • Humphrey Bogart / Jonathan Coe.- Paris : Plume, 1992
  • Humphrey Bogart : la vie comme elle va / Jonathan Coe ; traduit de l'anglais par Rémy Lambrechts. - Paris : Cahiers du cinéma, 2005
  • Humphrey Bogart : the man and his films / Paul Michael.- Indianapolis ; Kansas City ; New-York : The Bobbs-Merrill C°, 1965
  • Lauren Bacall, Humphrey Bogart : Un amour sans nuages / Jean-Marc Loubier. - [S.l.] : Acropole, 2001
  • The Ultimate Bogart / Ernest W. Cunningham. - Los Angeles : Renaissance Books, 1999

Périodiques

  • American Film, n° 4, avril 1991. Stephan Talty, "Young Bogart"
  • Arts Loisirs, n° 44, 27 juillet 1966. Pierre Marcabru, "Bogart c'était un homme"
  • Arts, n° 603, 23 janvier 1957. R. Lachenay, "Mauvais élève, mauvais marin, mauvais mari, l'écran fit de Bogart le meilleur en tout"
  • Avant-Scène du Cinéma (L'), n° 518, janvier 2003. Marie Marvier, "Humphrey Bogart"
  • Bianco e Nero, vol. 18, n° 2, février 1957
  • Cahiers du cinéma (Les), Hors série, janvier 1995. Stéphane Bouquet, "Bacall regarde Bogart devant la caméra de Hawks"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 52, novembre 1955. Robert Lachenay, "Portrait d'Humphrey Bogart"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 68, février 1957. André Bazin, "Mort d'Humphrey Bogart"
  • Ciné Digest, n° 6, octobre 1949. J. Muriel, "Aimer Humphrey Bogart"
  • Ciné Révélation, n° 149, 7 février 1957. "Pour Humphrey Bogart... plus dure fut la chute"
  • Ciné Révélation, n° 92. Charles Ford, "Dictionnaire historique des 100 grands séducteurs de l'écran"
  • Cinéma 57, n° 16, mars 1957. L. Seguin, "Rien que l'homme Humphrey Bogart"
  • Cinema Nuovo, vol. 6, n° 63, 25 juillet 1955
  • Cinema Sessanta, n° 105, septembre 1975
  • Cinématographe, n° 2, avril-mai 1973. Jean-Pierre Bouteillier, "Humphrey Bogart"
  • Cinémonde, n° 1015, 15 janvier 1954. "Humphrey Bogart : J'ai tué 150 hommes dans un seul film"
  • Cinémonde, n° 1071, 11 février 1955. Michel Gerac, "Humphrey Bogart. La vie commence à cinquante ans"
  • Cinémonde, n° 1172, 24 janvier 1957. "Né avec le siècle, Humphrey Bogart meurt victime du mal du siècle"
  • Cinémonde, n° 1764, 12 novembre 1968. "Humphrey Bogart"
  • Ciné-Revue, n° 02, 10 janvier 1985. Joan McTrevor, "Humphrey Bogart-Lauren Bacall : leurs années de bonheur étaient comptées..."
  • Ciné-Revue, n° 04, 25 janvier 1957. J.V. Cottom, "Humphrey Bogart"
  • Ciné-Revue, n° 12, 22 mars 1973. J.V. Cottom, "Humphrey Cottom, ce dur au coeur tendre..."
  • Ciné-Revue, n° 14, 6 avril 1956. "La vedette de la semaine : Humphrey Bogart"
  • Ciné-Revue, n° 15, 11 avril 1968. "Bogie : L'Homme le plus courageux que j'ai rencontré (Extrait de l'ouvrage de Joe Hyams)"
  • Ciné-Revue, n° 22, 1er juin 1956. J.V. Cottom, "Enfant de Noël, Humphrey Bogart a la tête dure mais le coeur tendre..."
  • Ciné-Revue, n° 23, 8 juin 1972. "La vérité, toute la vérité sur le vrai Humphrey Bogart"
  • Ciné-Revue, n° 40, 4 octobre 1973. "Humphrey Bogart - Lauren Bacall ne l'a toujours pas oublié..."
  • Ciné-Revue, n° 41, 7 octobre 1965. J.V. Cottom, "Au temps où Hollywood était peuplé de dieux... Humphrey Bogart : le plus dur de tous les durs du Cinéma..."
  • Ciné-Revue, n° 43, 22 octobre 1970. J.V. Cottom, "Humphrey Bogart, ce dur au coeur tendre..."
  • Cinestudio, n° 109, mai 1972
  • Classic Images, n° 213, mars 1993. Frank Dolven, "The man called Bogart"
  • Classic Images, n° 289, juillet 1999. Jeff Wilson, "Bogart and K. Hepburn top list of 50 best films"
  • Ecran 73, n° 14, avril 1973. Claude Beylie; Henry Moret, "Le Masque et le visage"
  • Ecran Français (L'), n° 122, 28 octobre 1947. Jean-Charles Tacchella; Roger Therond, "Humphrey Bogart le héros équivoque"
  • Ecran Lorrain, n° 118, avril 1957. jacques Jordanes, "Réquiem pour un homme"
  • Film Comment, n° 3, mai-juin 1986. Richard Schickel, "Midsection : Bogart"
  • Film Dope, n° 4, mars 1974. "Humphrey Bogart"
  • Film Review, n° 59, août 2005. Tom Fox, "The top 55 film stars"
  • Film, vol. 4, n° 12, décembre 1966
  • Films and Filming, vol. 1, n° 12, septembre 1955
  • Films and Filming, vol. 11, n° 2, novembre 1964
  • Films in Review, vol. 18, n° 2, février 1967
  • Films in review, vol. 8, n° 5, mai 1957
  • Films of the Golden Age, n° 8, printemps 1997. Herb Fagen, "Bogart remembered"
  • Journal of Popular Film & Television, vol. 7, n° 1, janvier 1978
  • Lumière du Cinéma, n° 2, mars 1977
  • National Film Theatre Programmes, janvier 1999. Hilary Smith, "Classic Bogart"
  • National Film Theatre Programmes, janvier 2007. George Perry, "Bogart and Bacall"
  • National Film Theatre Programmes, janvier 2007. George Perry, "Humphrey Bogart"
  • National Film Theatre, avril-juin 1963. "Bogart"
  • Picturegoer, n° 525, 14 juin 1941
  • Picturegoer, n° 875, 9 février 1952
  • Picturegoer, n° 937, 18 avril 1953
  • Picturegoer, n° 938, 25 avril 1953
  • Picturegoer, n° 940, 9 mai 1953
  • Picturegoer, n° 941, 16 mai 1953
  • Positif, n° 009, juillet-août 1952. J. Demeure, "Humphrey Bogart et John Huston"
  • Positif, n° 021, février 1957. J. Demeure, "Mort d'un homme"
  • Positif, n° 021, février 1957. John Huston, "Humphrey Bogart est mort lundi matin"
  • Positif, n° 074, mars 1966. "Bogart"
  • Positif, n° 081, février 1967. Louise Brooks, "Humphrey et Bogey"
  • Positif, n° 228, mars 1980. "Hollywood au passé. Bogey en privé"
  • Premier Plan, n° 20, janvier 1962. Gaston Bounoure, "Humphrey Bogart"
  • Première, n° 24, janvier 1979. "Nostalgies : Humphrey Bogart"
  • Premiere, vol. 18, n° 7, avril 2005. "The 50 greatest movie stars of all time"
  • Professionnel du spectacle (Le), n° 20, décembre 1978. "Propos de Humphrey Bogart"
  • Screen International, n° 7, 18 octobre 1975
  • Segnocinema, n° 13, mai 1984. Kristin Thompson; David Bordwell; Annette Michelson; and al., "Segnospeciale : la critica americana (II.)"
  • Sight and Sound, n° spécial : Crime, juillet 2004. "Crime wave : an A-Z of cinema's toughest"
  • Sight and Sound, vol. 2, n° 5, septembre 1992. Michael Eaton, "Up against the system"
  • Sight and Sound, vol. 36, n° 1, hiver 1966/67. Louise Brooks, "Humphrey & Bogey"
  • Stars et films d'aujourd'hui, n° 1, 1945. "Humphrey Bogart"
  • Stars, n° 14, septembre 1992
  • Studio Magazine, n° 53, septembre 1991. William Atwood, "Tea time chez Bogart"
  • TéléCiné, n° 063, janvier-février 1957. "Adieu Bogart"
  • TéléCiné, n° 126, décembre 1965. Gilles Jacob, "Le grand Bogey"
  • Vidéo News, n° 13, septembre 1982. Noël Simsolo, "Bogart, le romantisme à bout portant"

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1930 Broadway's Like That Arthur Hurley, Murray Roth
1931 A Holy Terror Irving Cummings
1938For Auld lang Syne George Bilson
1944 Report from the Front Anonyme
1945Hollywood Victory Caravan William D. Russell

Longs métrages

en tant que : Producteur

1953 Beat the Devil
Plus fort que le diable
John Huston

en tant que : Interprète

1930A Devil with Women Irving Cummings
1930 Up the River John Ford
1931 Bad Sister Hobart Henley
1931Body and Soul Alfred Santell
1931Women of All Nations Raoul Walsh
1932 Big City Blues Mervyn LeRoy
1932Love Affair Thornton Freeland
1932 Three on a Match
Une allumette pour trois
Mervyn LeRoy
1934Midnight Chester Erskine
1935 Petrified Forest (The)
La Forêt pétrifiée
Archie Mayo
1936Black Legion
La Légion noire
Archie Mayo
1936Bullets or Ballots
Guerre ou crime
William Keighley
1936China Clipper
Courrier de Chine
Ray Enright
1936Great O'Malley (The)
Septième district
William Dieterle
1936Isle of Fury
Ile de furie
Frank McDonald
1936 Marked Woman
Femmes marquées
Lloyd Bacon
1936Two Against the World William McGann
1937 Dead End
Rue sans issue
William Wyler
1937 Kid Galahad
Le Dernier combat = Le Dernier round
Michael Curtiz
1937San Quentin
La Révolte
Lloyd Bacon
1937Stand-in
Monsieur Dodd part pour Hollywood
Tay Garnett
1938 Amazing Dr Clitterhouse (The)
Le Mystérieux Dr Clitterhouse
Anatole Litvak
1938 Angels With Dirty Faces
Les Anges aux figures sales
Michael Curtiz
1938Crime School
L'Ecole du crime
Lewis Seiler
1938 Dark Victory
Victoire sur la nuit
Edmund Goulding
1938Men Are Such Fools
Les Hommes sont si bêtes
Busby Berkeley
1938Oklahoma Kid (The)
Terreur à l'Ouest
Lloyd Bacon
1938Racket Busters
Menaces sur la ville
Lloyd Bacon
1938Swing Your Lady Ray Enright
1939Invisible Stripes Lloyd Bacon
1939King of the Underworld
Hommes sans loi
Lewis Seiler
1939Return of Doctor X (The)
Le Retour du Docteur X
Vincent Sherman
1939 Roaring Twenties (The)
Les Fantastiques années 20
Raoul Walsh
1939 Virginia City
La Caravane héroïque
Michael Curtiz
1939You Can't Get Away with Murder
Le Châtiment
Lewis Seiler
1940 Brother Orchid Lloyd Bacon
1940 High Sierra
La Grande évasion
Raoul Walsh
1940It All Came True Lewis Seiler
1940 They Drive by Night
Une femme dangereuse
Raoul Walsh
1941 All Through the Night
Echec à la Gestapo
Vincent Sherman
1941 Maltese Falcon (The)
Le Faucon maltais
John Huston
1941Wagons Roll at Night (The) Ray Enright
1942 Across the Pacific
Griffes jaunes
John Huston, Vincent Sherman
1942 Action in the North Atlantic
Convoi vers la Russie
Lloyd Bacon
1942Big Shot (The)
Le Caïd
Lewis Seiler
1942 Casablanca Michael Curtiz
1942 Thank Your Lucky Stars
Remerciez votre bonne étoile
David Butler
1943 Conflict
La Mort n'était pas au rendez-vous
Curtis Bernhardt
1943 Passage to Marseille Michael Curtiz
1943Sahara Zoltan Korda
1944 Big Sleep (The)
Le Grand sommeil
Howard Hawks
1944 To Have and Have Not
Le Port de l'angoisse
Howard Hawks
1945Two Mrs Carrolls (The)
La Seconde Madame Carroll
Peter Godfrey
1946 Dark Passage
Les Passagers de la nuit
Delmer Daves
1946 Dead Reckoning
En marge de l'enquête
John Cromwell
1946Two Guys from Milwaukee David Butler
1947Always Together Frederick De Cordova
1947 Treasure of the Sierra Madre (The)
Le Trésor de la Sierra Madre
John Huston
1948 Key Largo John Huston
1948 Knock on Any Door
Les Ruelles du malheur
Nicholas Ray
1949Chain Lightning
Pilote du diable
Stuart Heisler
1949 In a Lonely Place
Le Violent
Nicholas Ray
1949 Tokyo Joe Stuart Heisler
1950 Enforcer (The)
La Femme à abattre
Bretaigne Windust, Raoul Walsh
1951 African Queen (The)
La Reine Africaine
John Huston
1951Sirocco Curtis Bernhardt
1952Battle Circus
Le Cirque infernal
Richard Brooks
1952 Deadline - U.S.A.
Bas les masques
Richard Brooks
1953 Beat the Devil
Plus fort que le diable
John Huston
1953 Caine Mutiny (The)
Ouragan sur le Caine
Edward Dmytryk
1953Love Lottery (The)
La Loterie de l'amour
Charles Crichton
1953 Sabrina Billy Wilder
1954 Barefoot Contessa (The)
La Comtesse aux pieds nus
Joseph L. Mankiewicz
1954 Desperate Hours (The)
La Maison des otages
William Wyler
1954 We're No Angels
La Cuisine des anges
Michael Curtiz
1955 Harder They Fall (The)
Plus dure sera la chute
Mark Robson
1955 Left Hand of God (The)
La Main gauche du Seigneur
Edward Dmytryk