Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean Desailly

Interprète, Réalisateur


imprimer
Naissance
24 août 1920 à Paris (France)
Décès
12 juin 2008 à Paris (France)
Liens familiaux
Jean Desailly épouse en secondes noces la comédienne Simone Valère avec qui il forme un des couples les plus célèbres du théâtre et du cinéma français.
>> Rechercher "Jean Desailly" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

A la sortie de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Jean Desailly devient dessinateur publicitaire. Il pratique simultanément le théâtre en amateur au sein de la compagnie La Roulotte, où il croise Jean Vilar. Il abandonne toutes ses activités en 1941 pour entrer au Conservatoire National d'Art Dramatique où il obtient un premier prix de comédie. Il entre en 1942 à la Comédie-Française.

Carrière au cinéma

Jean Desailly débute au cinéma grâce à Louis Daquin : Le voyageur de la Toussaint (1942) révèle un acteur aussi à l'aise à l'écran que sur les planches. Si son physique le mène au début de sa carrière vers des rôles de jeunes adolescents romantiques, son manque de ferveur romantique, justement, et le poids des années le conduisent à interpréter des rôles de bourgeois élégants. En témoigne sa collaboration avec Jean Delannoy : après lui avoir confié en 1946 le rôle du jeune homme amoureux de La symphonie pastorale, le réalisateur lui offre douze ans plus tard l'occasion de réaliser une composition saisissante, celle du bourgeois obsédé sexuel de Maigret tend un piège. Pour Claude Autant-Lara, Jean Desailly joue dans Sylvie et le fantôme (1946), dans Occupe-toi d'Amélie (1949) et dans Le franciscain de Bourges (1968). En 1960, il tourne avec Edouard Molinaro La mort de Belle, d'après le roman de Georges Simenon, avec des dialogues de Jean Anouilh. En 1963, c'est La peau douce de François Truffaut. La pudeur et la manière élégante du réalisateur de traiter les émotions auraient dû plaire au comédien, mais un tournage chaotique vient gâcher cette rencontre. Peut-être ce rendez-vous manqué porte-t-il un coup d'arrêt à la carrière de Jean Desailly. On l'aperçoit encore dans de nombreux films, dont La vingt-cinquième heure (1966) d'Henri Verneuil ou L'ironie du sort (1978) d'Edouard Molinaro. A partir des années 1980, ses apparitions au cinéma se font plus rares, Jean Desailly consacrant la plupart de ses activités au théâtre. Il revient sur le grand écran en 1998 avec de Pascal Thomas et en 1999 avec En face de Mathias Ledoux.

Autres activités

Renvoyé en 1946 de la Comédie-Française (il manque une répétition au profit du tournage de La symphonie pastorale), il rejoint la troupe de Madeleine Renault et Jean-Louis Barrault, jusqu'à son éclatement au lendemain de mai 68.
Avec sa femme, Simone Valère, il dirige successivement le théâtre Hébertot (1972-75), le théâtre Edouard VII (1976-77), le théâtre Marigny (1978) et le Théâtre de la Madeleine (1980-2002).
Il a également tourné pour la télévision notamment Le Misanthrope de René Lucot (1954), Les Fausses confidences de Marcel L'Herbier (1955), Le Chevalier de Maison-Rouge de Claude Barma (1963), L'Elixir d'amour de Claude d'Anna (1992), et de nombreux Maigret, dont La Maison du juge (1969), Maigret en vacances (1971) et Maigret à New-York (1990.

Ouvrages

  • Un destin pour deux / Jean-Marc Loubier. - Paris : Ramsay, 1996

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 1, janvier 1979
  • Ciné-Revue, n° 45, novembre 1980
  • Ecran Français (L'), n° 294, février 1951
  • Ecran, n° 81, juin 1979

Courts métrages

en tant que : Interprète

1943Premier prix de Conservatoire René Guy-Grand
1948 Evangile de la pierre (L') André Bureau
1949 Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée Louis Cuny
1952Des maisons et des hommes François Villiers, Pierre Jallaud
1953Haussmann et la transformation de Paris Jean Leduc, Pierre Mignot
1953Meilleure part (La) Edouard Molinaro
1954 Chagall Robert Hessens
1955 New York ballade François Reichenbach
1958Marchands de rien Daniel Lecomte
1960 Demain Paris Michel Boschet, André Martin
1960 Manureva Claude Pinoteau
1960 Viennent les jours Serge Roullet
1961 Et la terre cessa d'enfanter Pierre Fattori, Marcel Sire
1962 Bonheur d'être aimée (Le) Henri Storck
1962Malheurs de la guerre (Les) Henri Storck
1963 Hasard de l'amour (Le) Claude Pierson
1963 Opus Ier Philippe Brunet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1942 Voyageur de la Toussaint (Le) Louis Daquin
1944 Père Goriot (Le) Robert Vernay
1945 Jugement dernier (Le) René Chanas
1945 Patrie Louis Daquin
1945 Sylvie et le fantôme Claude Autant-Lara
1946 Amours, délices et orgues André Berthomieu
1946 Revanche de Roger la Honte (La) André Cayatte
1946 Symphonie pastorale (La) Jean Delannoy
1947 Carré de valets André Berthomieu
1947Une grande fille toute simple Jacques Manuel
1948 Echafaud peut attendre (L') Albert Valentin
1948 Point du jour (Le) Louis Daquin
1948 Veuve et l'innocent (La) André Cerf
1949 Occupe-toi d'Amélie Claude Autant-Lara
1949 Véronique Robert Vernay
1950 Chéri Pierre Billon
1950 Demain, nous divorçons Louis Cuny
1951 Course de taureaux (La) Pierre Braunberger
1951 Jocelyn Jacques de Casembroot
1953 Si Versailles m'était conté Sacha Guitry
1955 Grandes manoeuvres (Les) René Clair
1957 Maigret tend un piège Jean Delannoy
1958 Grandes familles (Les) Denys de La Patellière
1958Seigneurs de la forêt (Les) Henry Brandt, Heinz Sielmann
1959 125, rue Montmartre Gilles Grangier
1959 Baron de l'écluse (Le) Jean Delannoy
1959 Préméditation ? André Berthomieu
1959 Saint mène la danse (Le) Jacques Nahum
1959 Secret du chevalier d'Eon (Le) Jacqueline Audry
1960 Française et l'amour : L'Adolescence (La) Jean Delannoy
1960 Mort de Belle (La) Edouard Molinaro
1960 Un soir sur la plage Michel Boisrond
1961 Amours célèbres Michel Boisrond
1961Legge di guerra
La Loi de la guerre
Bruno Paolinelli
1961 Sept péchés capitaux : La Luxure (Les) Jacques Demy
1962 Doulos (Le) Jean-Pierre Melville
1963 Année du bac (L') José-André Lacour, Maurice Delbez
1963 Peau douce (La) François Truffaut
1965Dans van de reiger (De)
La Danse du héron
Fons Rademakers
1965 Deux orphelines (Les) Riccardo Freda
1966 Vingt-cinquième heure (La) Henri Verneuil
1967 Franciscain de Bourges (Le) Claude Autant-Lara
1969 Ardoise (L') Claude Bernard-Aubert
1970 Comptes à rebours Roger Pigaut
1971 Assassinio di Trotsky (L')
Assassinat de Trotsky
Joseph Losey
1971 Un flic Jean-Pierre Melville
1972 Héritier (L') Philippe Labro
1973 Ironie du sort (L') Edouard Molinaro
1978 Cavaleur (Le) Philippe de Broca
1978 Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Jean Yanne
1979 mouton noir (Le) Jean-Pierre Moscardo
1980 Pile ou face Robert Enrico
1981 Professionnel (Le) Georges Lautner
1983 Fou du roi (Le) Yvan Chiffre
1987 Radeau de la méduse (Le) Iradj Azimi
1988 Equipe de nuit Claude d' Anna
1998 Dilettante (La) Pascal Thomas
1999 En face Mathias Ledoux