Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Marie-José Nat

Interprète


imprimer
Naissance
20 avril 1940 à Bonifacio (Corse, France)
Etat civil
Marie-José Benhalassa
Liens familiaux
Epouse l'acteur Roger Dumas en 1960. Divorcée, elle célèbre ses deuxièmes noces avec le réalisateur Michel Drach en 1964 puis se marie au comédien Victor Lanoux.
>> Rechercher "Marie-José Nat" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Marie-José Nat débute à seize ans en gagnant le concours de recrutement de la partenaire de Claude Pascal pour un roman-photo. Elle s'installe à Paris avec sa famille en 1955, où elle devient cover-girl puis mannequin. En parallèle, elle s'inscrit au cours Simon et fait de la figuration aux côtés de Bernard Blier et de Nicole Courcel. Sa première apparition au cinéma date de 1956, dans un court-métrage de Gilles Margaritis, Soir de réveillon, interprété par Sami Frey et Zavatta.

Carrière au cinéma

Marie-José Nat est découverte par Raymond Rouleau en 1957. Il remarque son interprétation de madame de la Fontaine dans le téléfilm Les Cinq tentations de la Fontaine. Elle obtient son premier grand rôle au cinéma dans Rue des prairies (1959) de Denys de La Patellière, où elle incarne la fille de Jean Gabin. Sur le plateau, elle rencontre Roger Dumas qu'elle épouse en 1960. L'année suivante, elle se montre plus calme et plus nuancée en soeur de Brigitte Bardot dans La Vérité (1960) d'Henri-Georges Clouzot. Michel Drach la contacte pour Amélie ou le temps d'aimer (1960). A partir de ce tournage, l'actrice s'éloigne des rôles de jeunes filles sages pour aborder des rôles de femmes sensibles et discrètes. La Vie conjugale (1964) d'André Cayatte inaugure cette nouvelle facette du talent de la comédienne. Elle représente l'archétype de l'épouse française avec finesse. Sa collaboration avec Michel Drach lui vaut des rôles qui font sa popularité, que ce soit dans Elise ou la vraie vie (1969), dans Les Violons du bal (1973) ou dans Passé simple (1977). Eblouissante dans le premier, elle incarne la compagne d'un Algérien à Paris à la fin des années 1950, qui supporte l'hostilité des gens et découvre la haine et le racisme. Son jeu pudique et sensible dans le deuxième film lui vaut un prix d'interprétation au Festival de Cannes. En 1977, sur le tournage du troisième film, elle rencontre Victor Lanoux. Elle se consacre alors principalement au théâtre avec lui, ainsi qu'à la télévision. Elle apparaît néanmoins dans quelques longs métrages, dont Le Nombril du monde (1992) d'Ariel Zeitoun.

Autres activités

Marie-José Nat suit des carrières parallèles sur les planches et à la télévision.
Au théâtre, elle s'illustre particulièrement dans Blaise et dans Désiré. Dès ses débuts, elle reçoit les encouragements de la profession, qui lui décerne le prix de la meilleure actrice de l'année en 1958. En 1985, elle rempli le théâtre du Palais-Royal au côté de Victor Lanoux dans Voisin, voisine.
Une des premières actrices à oser l'aventure du petit écran, elle joue ainsi Chérubin dans Le Mariage de Figaro (1962) de Marcel Bluwal et Ethel Rosenberg dans Les Epoux Rosenberg (1973) de Stellio Lorenzi. En 1995, elle apparaît dans Bleu indigo de Jean Sagols, tourné à Cuba.

Prix

  • Prix d'interprétation féminine, 1974 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Les violons du bal

Ouvrages

  • Vénus de mélos : les belles actrices du cinéma français des années 60 [Biographie] / Henry-Jean Servat ; préf. de Jean-Claude Brialy. - Paris : H. Veyrier, 1987 .

Périodiques

  • Cinéma Français, n° 16, 1977
  • Cinéma Magazine, n° 44, septembre 1980
  • Cinéma Magazine, n° 65, janvier 1983
  • Cinéma Québec, n° 54, 1978
  • Cinémonde, n° 1838, 2 juin 1970
  • Ciné-Revue, n° 24, 14 juin 1979
  • Ciné-Revue, n° 31, juillet 1986
  • Ciné-Revue, n° 41, octobre 1982
  • Ciné-Revue, n° 44, 29 octobre 1981
  • Première, n° 8, août 1977

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1956 Club de femmes Ralph Habib
1956 Crime et châtiment Georges Lampin
1956 Quelle sacrée soirée Robert Vernay
1957 Arènes joyeuses Maurice de Canonge
1957 Donnez-moi ma chance Léonide Moguy
1958 Secret professionnel Raoul André
1959 Rue des Prairies Denys de La Patellière
1959 Vous n'avez rien à déclarer ? Clément Duhour
1960 Amélie ou le temps d'aimer Michel Drach
1960 Française et l'amour : Le Mariage (La) René Clair
1960 Menace (La) Gérard Oury
1960 Vérité (La) Henri-Georges Clouzot
1960Vive le duc ! Jean-Marc Landier, Michel Romanoff
1961 Education sentimentale (L') Alexandre Astruc
1961 Sept péchés capitaux : La Colère (Les) Sylvain Dhomme
1963 Vie conjugale (La) André Cayatte
1964 Bonne occase (La) Michel Drach
1965 Journal d'une femme en blanc (Le) Claude Autant-Lara
1966Dacii
Les Guerriers
Sergiu Nicolaescu
1966 Safari diamants Michel Drach
1968 Paria (Le) Claude Carliez
1969 Afyun wal asa (Al)
L'Opium et le bâton
Ahmed Rachedi
1969 Elise ou la vraie vie Michel Drach
1972Embassy
Baraka à Beyrouth
Gordon Hessler
1973 6, rue du calvaire Jean Daskalidès
1973 Violons du bal (Les) Michel Drach
1974 Dis-moi que tu m'aimes Michel Boisrond
1977 Passé simple (Le) Michel Drach
1980Disubbidienza (La)
Désobéissance
Aldo Lado
1981Anna
Une mère, une fille
Márta Mészáros
1981 Litan Jean-Pierre Mocky
1989Rio Negro Atahualpa Lichy
1992 Nombril du monde (Le) Ariel Zeïtoun
1997 Nuit du destin (La) Abdelkrim Bahloul
1997 Train de vie Radu Mihaileanu
2003 Cadeau d'Eléna (Le) Frédéric Graziani