Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean Rochefort

Interprète, Réalisateur, Scénariste


imprimer
Naissance
29 avril 1930 à Paris (France)
Décès
09 octobre 2017 à Paris (France)
>> Rechercher "Jean Rochefort" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jean Rochefort prend des cours d'art dramatique au Centre de la rue Blanche puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Il intègre la compagnie Grenier-Hussenot en 1953 et débute une carrière théâtrale, tout en acceptant des rôles mineurs ou même de figuration pour le grand et le petit écran.

Carrière au cinéma

Jean Rochefort est toutefois repéré par Philippe de Broca qui lui donne un second rôle consistant dans son film de cape et d'épée Cartouche (1961), avec Belmondo dans le rôle titre. Le jeune acteur se contente d'abord de jouer les faire-valoir, comme l'ami fidèle dans la série des Angélique de Bernard Borderie (1964-1966), ou le flegmatique valet de Jean-Paul Belmondo dans Les Tribulations d'un Chinois en Chine (Philippe de Broca, 1965). Mais il quitte peu à peu le rang des comédiens typés et développe son propre personnage. Jean Rochefort laisse alors éclater la puissance et la diversité de ses compositions et obtient des rôles de plus en plus consistants, dirigé par les plus grands réalisateurs du moment.
Un regard à la fois triste et ironique, une moustache noire barrant un visage osseux, une élégance naturelle, une froideur apparente et une fantaisie de tous les instants font de Jean Rochefort un des acteurs les plus populaires, et les années 70 lui offrent des rôles d'anthologie. Il est au casting des films d'Yves Robert, Le Grand Blond avec une chaussure noire (1972) et Le retour du Grand Blond 1974), et joue de grands seconds rôles pour Molinaro, Labro, Audiard, Chabrol, Tavernier. Celui-ci le dirige dans Que la fête commence (1974) et le rôle de l'abbé Dubois vaut à Rochefort le César du Meilleur second rôle.
S'ensuivent une pléiade de comédies à gros succès, où l'acteur est enfin tête d'affiche : Un éléphant ça trompe énormément suivi de Nous irons tous au paradis d'Yves Robert (1976 et 1977), Le Cavaleur (Philippe de Broca, 1978) ou encore Courage fuyons (Yves Robert, 1979).
Mais Jean Rochefort prend soin de ne pas se cantonner au seul registre comique et endosse des rôles plus sombres. Il est ainsi le commandant de navire atteint d'un cancer dans Le Crabe-Tambour de Schoendoerffer en 1977 et récolte en prime le César du Meilleur acteur. Les années 80 confirment les choix de l'acteur pour des rôles dramatiques, ce qui donne une envergure nouvelle à sa carrière.
Presque tous les films où Rochefort est à l'affiche sont des "cartons". Dans Un étrange voyage d'Alain Cavalier (1980), Jean Rochefort campe peut-être l'un de ses plus beau rôle, lors d'une quête quasi initiatique entre un père et sa fille, le long d'une voie ferrée entre Troyes et Paris. Puis il s'essaye au polar dans Un dimanche de flics (Michel Vianey, 1982), où avec Victor Lanoux ils sont deux commissaires aux prises avec la mafia après avoir cédé à la tentation de garder pour eux le butin d'une saisie.
L'année suivante il tourne dans la comédie dramatique L'ami de Vincent (Pierre Granier-Deferre), avec son complice de toujours Philippe Noiret ; le réalisateur filme une étrange amitié où Vincent (Jean Rochefort) ne s'avère pas être l'ami sans histoire que croit connaître Albert (Philippe Noiret). Nouveau très grand rôle pour l'acteur dans le Tandem de Patrice Leconte (1986), il y campe - avec cette classe qui n'appartient qu'à lui - un modeste animateur radio qui bourlingue chaque jour de ville en ville, dont son métier est toute sa vie, mais dont l'émission est en passe d'être supprimée.
Il joue à nouveau devant la caméra de Leconte en 1990 dans la comédie dramatique Le marie de la coiffeuse. La collaboration avec le réalisateur ne s'arrête pas et ce seront les succès populaires des Grands Ducs (1995) où Rochefort fait le pitre avec Phillippe Noiret et Jean-Pierre Marielle - en même temps qu'il aborde une réflexion sur la vieillesse, du film d'époque Ridicule (1995), et de L'Homme du train (2001) où il vit une étrange amitié avec Johnny Hallyday. Entre deux films pour Leconte, Rochefort reste fidèle à Yves Robert et joue une dernière fois pour le cinéaste dans Le Bal des casse-pieds (1991).
En 1992 il est un tueur à gages vieillissant dans Cible émouvante, le premier film de Pierre Salvadori (1992). Éminemment curieux et touche-à-tout, Jean Rochefort n'entend pas prendre sa retraite et prend la peine de découvrir les univers de nouveaux réalisateurs, il joue ainsi dans le premier film de Philippe Lioret Tombés du ciel (1993), une comédie où l'acteur se retrouve coincé dans la zone internationale de l'aéroport de Roissy, là où vit tout un monde de marginaux attachants. En 2000 il est au casting du Placard de Francis Veber, campant Kopel, le cynique patron de François Pignon.
Durant la décennie 2000, Jean Rochefort surprend par des collaborations avec la "nouvelle" génération, il endosse des rôles décalés comme dans Rrrrrrr !!! d'Alain Chabat (2003) où il joue Lucie, la femme préhistorique !, ou dans Akoibon (2004) d'Edouard Baer où il incarne Chris Barnes, une ex-figure de la jet-set des années 60-70.
Il tient des seconds rôles plus classiques dans les polars Ne le dis à personne de Guillaume Canet (2005) et La Clef de Guillaume Nicloux (2006). Samuel Benchetrit lui donne le rôle d'un ex-braqueur reprenant du service dans son étrange J'ai toujours rêvé d'être un gangster (2007). Puis les apparitions de Jean Rochefort se font plus rares au cinéma ; en 2011 il campe un petit rôle dans Astérix et Obélix au service secret de sa majesté de Laurent Tirard.

Autres activités

Depuis les années 50, Jean Rochefort est un habitué des planches des théâtres. Il apparaît également dans de nombreuses réalisations pour la télévision. On se souvient de lui, animant l'émission Winnie l'Ourson durant les années 80 sur FR3.
Passionné d'équitation, il possède un haras et commente les épreuves d'équitation des J.O. pour France Télévisions depuis 2004.

Prix

  • César d'honneur, 1999 au Césars du Cinéma Français
  • Meilleure interprétation masculine, 1978 au Césars du Cinéma Français pour le film : Le Crabe-Tambour
  • Meilleure interprétation masculine dans un 2d rôle, 1976 au Césars du Cinéma Français pour le film : Que la fête commence

Ouvrages

  • Bande du Conservatoire (La) / Durant Philippe. Paris : Sonatine, 2013
  • Ce genre de choses / Jean Rochefort. - Paris : Stock, 2013
  • Eléphants (Les) / Durant Philippe. Paris : Sonatine, 2012
  • Festival International du Film Francophone, Namur, 17, 2002 / Festival International du Film Francophone de Namur. - [S.l.] : [s.n.], 2002.

Périodiques

  • Cinéma, n° 138, juillet 1969
  • Cinématographe, n° 17, février 1976
  • Ciné-Revue, n° 18, avril 1981
  • Ciné-Revue, n° 37, septembre 1979
  • Ciné-Revue, n° 9, mars 1983
  • Ecran, n° 45, mars 1976
  • Positif, n° 509-510, juillet-août 2003
  • Positif, n° 591, mai 2010
  • Première, n° 163, octobre 1990
  • Première, n° 205, avril 1994
  • Première, n° 228, mars 1996
  • Première, n° 433, mars 2013
  • Revue du Cinema - Image et son (La), n° 414, mars 1986
  • Stars, n° 19, printemps 1994
  • Télérama, n° 1795, juin 1984
  • Télérama, n° 2302, février 1994
  • Télérama, n° 2479, juillet 1997

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1973Rosine Jean Rochefort
1974T'es fou Marcel Jean Rochefort

en tant que : Scénariste

1973Rosine Jean Rochefort

en tant que : Interprète

1985 15 août Nicole Garcia
2013Chercheur inquiet (Le) Avril Tembouret

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

2007 Cavaliers seuls Delphine Gleize, Jean Rochefort

en tant que : Scénariste

2007 Cavaliers seuls Delphine Gleize, Jean Rochefort

en tant que : Interprète

1955 Rencontre à Paris Georges Lampin
1958 Une balle dans le canon Charles Gérard, Michel Deville
1959 Vingt mille lieues sur la terre Marcello Pagliero
1960 Capitaine Fracasse (Le) Pierre Gaspard-Huit
1961 Cartouche Philippe de Broca
1962 Fort du fou Léo Joannon
1962 Masque de fer (Le) Henri Decoin
1963 Du grabuge chez les veuves Jacques Poitrenaud
1963 Foire aux cancres (La) Louis Daquin
1963 Porteuse de pain (La) Maurice Cloche
1963 Symphonie pour un massacre Jacques Deray
1964 Angélique, marquise des anges Bernard Borderie
1964Belle famiglie (Le)
Ah les belles familles !
Ugo Gregoretti
1964 Merveilleuse Angélique Bernard Borderie
1964 Pieds nickelés (Les) Jean-Claude Chambon
1965 Angélique et le roy Bernard Borderie
1965 Dimanche de la vie (Le) Jean Herman
1965 Tribulations d'un Chinois en Chine (Les) Philippe de Broca
1966 A coeur joie Serge Bourguignon
1966 Qui êtes-vous Polly Maggoo ? William Klein
1967 Ne jouez pas avec les martiens Henri Lanoë
1967 Pour un amour lointain Edmond Séchan
1968 Diable par la queue (Le) Philippe de Broca
1969 Temps de mourir (Le) André Farwagi
1970 Céleste Michel Gast
1970 Liberté en croupe (La) Edouard Molinaro
1971 Feux de la Chandeleur (Les) Serge Korber
1971 Oeuf (L') Jean Herman
1972 Complot (Le) René Gainville
1972 Grand blond avec une chaussure noire (Le) Yves Robert
1972 Héritier (L') Philippe Labro
1973 Bel ordure Jean Marboeuf
1973 Comment réussir quand on est con et pleurnichard Michel Audiard
1973 Horloger de Saint-Paul (L') Bertrand Tavernier
1973 Salut l'artiste Yves Robert
1973Suo nome facera tremare - Interpol in allarme (Il)
L'Homme aux nerfs d'acier
Michele Lupo
1974 Fantôme de la liberté (Le) Luis Buñuel
1974 Innocents aux mains sales (Les) Claude Chabrol
1974 Isabelle devant le désir Jean-Pierre Berckmans
1974 Mio Dio, come sono caduta in basso !
Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ?
Luigi Comencini
1974 Que la fête commence Bertrand Tavernier
1974 Retour du grand blond (Le) Yves Robert
1975 Calmos Bertrand Blier
1975 Magiciens (Les) Claude Chabrol
1975 Un divorce heureux Henning Carlsen
1975 Vécés étaient fermés de l'intérieur (Les) Patrice Leconte
1976 Diable dans la boîte (Le) Pierre Lary
1976 Un éléphant ça trompe énormément Yves Robert
1977 Crabe-tambour (Le) Pierre Schoendoerffer
1977 Nous irons tous au paradis Yves Robert
1977 Who Is Killing the Great Chefs of Europe ?
La Grande cuisine
Ted Kotcheff
1978 Cavaleur (Le) Philippe de Broca
1978French Postcard Willard Huyck
1978Grandison Joachim Kurz
1979 Chère inconnue Moshé Mizrahi
1979 Courage, fuyons Yves Robert
1980Odio le bionde
Je hais les blondes
Giorgio Capitani
1980 Un étrange voyage Alain Cavalier
1981 Grand frère (Le) Francis Girod
1981 Il faut tuer Birgitt Haas Laurent Heynemann
1982 Indiscrétion (L') Pierre Lary
1982 Un dimanche de flics Michel Vianey
1983 Ami de Vincent (L') Pierre Granier-Deferre
1984 David, Thomas et les autres Laszlo Szabo
1984 Frankenstein 90 Alain Jessua
1984 Réveillon chez Bob Denys Granier-Deferre
1985 Galette du roi (La) Jean-Michel Ribes
1986 Tandem Patrice Leconte
1987Miei primi quarant' anni (I)
Mes quarante premières années
Carlo Vanzina
1987 Moustachu (Le) Dominique Chaussois
1988 Je suis le seigneur du château Régis Wargnier
1989 Château de ma mère (Le) Yves Robert
1990 Mari de la coiffeuse (Le) Patrice Leconte
1991 Atlantide (L') Bob Swaim
1991 Bal des casse-pieds (Le) Yves Robert
1991Llargo hiverno (El) Jaime Camino
1992 Cible émouvante Pierre Salvadori
1992Prossima volta il fuoco (La)
Et ensuite le feu
Fabio Carpi
1992 Tango Patrice Leconte
1993 Tombés du ciel Philippe Lioret
1994 Ready to Wear
Prêt à porter
Robert Altman
1994 Tom est tout seul Fabien Onteniente
1994Tutti gli anni una volta l'anno
Même heure, l'année prochaine
Gianfrancesco Lazotti
1995 Affinità elettive (Le)
Les Affinités électives
Vittorio Taviani, Paolo Taviani
1995 Grands ducs (Les) Patrice Leconte
1995 Ridicule Patrice Leconte
1996 Barracuda Philippe Haïm
1996 Palace Paco Mir, Joan Gràcia, Carles Sans
1997 Serpent a mangé la grenouille (Le) Alain Guesnier
1997 Viento se llevo lo que (El)
Le Vent en emporte autant
Alejandro Agresti
1998 Rembrandt Charles Matton
2000A proposito de Bunuel José Luis López Linares, Javier Rioyo
2000Honolulu baby Maurizio Nichetti
2000 Placard (Le) Francis Veber
2001 Blanche Bernie Bonvoisin
2001 Homme du train (L') Patrice Leconte
2002 Il était une fois Jean-Sébastien Bach Jean-Louis Guillermou
2002 Lost in La Mancha Keith Fulton, Louis Pepe
2003 Clefs de bagnole (Les) Laurent Baffie
2003 Robots Chris Wedge, Carlos Saldanha
2003 Rrrrrrr !!! Alain Chabat
2004 Akoibon Edouard Baer
2004 Dalton (Les) Philippe Haïm
2004 Enfer (L') Danis Tanovic
2005 Désaccord parfait Antoine de Caunes
2005 Ne le dis à personne Guillaume Canet
2006 Clef (La) Guillaume Nicloux
2006 Mr. Bean's holiday
Les Vacances de Mr. Bean
Steve Bendelack
2007 Agathe Cléry Etienne Chatiliez
2007 J'ai toujours rêvé d'être un gangster Samuel Benchetrit
2010 Titeuf, le film Zep
2011 Artista y la modelo (El)
L'Artiste et son modèle
Fernando Trueba
2011 Astérix et Obélix au service de sa majesté Laurent Tirard
2013 Jack et la mécanique du coeur Mathias Malzieu, Stéphane Berla
2014 Avril et le monde truqué Franck Ekinci, Christian Desmares
2014 Floride Philippe Le Guay