Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Gloria Grahame

Interprète


imprimer
Naissance
28 novembre 1925 à Pasadena (Californie, Etats-Unis)
Etat civil
Gloria Grahame Hallward
Décès
05 octobre 1981 à New York (Etats-Unis)
Liens familiaux
Sa mère Jean était une actrice anglaise. Elle fut mariée quatre fois, notamment au réalisateur Nicholas Ray, puis à son beau-fils Anthony Ray.
>> Rechercher "Gloria Grahame" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Dès son plus jeune âge, Gloria Grahame arpente les planches. Elle suit ensuite des cours d'art dramatique à Hollywood. En 1942, elle débute dans le théâtre professionnel à San Francisco, avant de se produire à Chicago, puis, en 1943, à Broadway.

Carrière au cinéma

Gloria Grahame débute sa carrière en 1944 aux studios de la MGM, dans Blonde Fever (Richard Whorf). Elle enchaîne ensuite les apparitions dans une série de films vite oubliés, avant de percer réellement en 1950 dans Le Violent (Nicholas Ray). Elle connaît alors son heure de gloire dans des classiques comme Les Ensorcelés (Vincente Minnelli, 1952), Sous le plus grand chapiteau du monde (Cecil Blount DeMille, id.) ou encore The Big Heat (Fritz Lang, 1953). Elle se voit même consacrée en remportant un oscar pour sa prestation dans Les Ensorcelés. Sa voix provocante et sa sensualité à la limite de la vulgarité la servent dans des rôles de femmes fatales à la fois ingénues et cruelles, souvent destinées à une mort violente. À la fin des années 1950, elle se distingue à nouveau dans Le Coup de l'escalier (Robert Wise, 1959), avant de se faire oublier dans des oeuvres de moindre envergure.

Autres activités

À la fin des années 1950, Gloria Grahame se tourne vers le théâtre et la télévision.

Prix

  • Meilleure interprétation féminine dans un 2nd rôle, 1953 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : The Bad and the beautiful

Ouvrages

  • Suicide blonde : the life of Gloria Grahame / Vincent Cursio. - New York : W. Morrow, 1989.

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 39, 24 septembre 1987
  • Ciné-Revue, n° 43, 22 octobre 1981
  • Film Comment, vol. 33 n° 5, septembre-octobre 1997
  • Film Dope, n° 20, avril 1980
  • Films and Filming, vol. 26 n° 4, janvier 1980
  • Films in Review, vol. 40 n° 12, décembre 1989
  • Films in Review, vol. 41 n° 1-2, janvier-février 1990
  • Time Out, n° 429, 23 juin 1978

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1944Blonde Fever Richard Whorf
1945Without Love
Sans amour
Harold S. Bucquet
1946 It's a Wonderful Life
La Vie est belle
Frank Capra
1947 Crossfire
Feux croisés
Edward Dmytryk
1947It Happened in Brooklyn
Tout le monde chante
Richard Whorf
1947Merton of the movies Robert Alton
1947Song of the Thin Man (The)
Meurtre en musique
Edward Buzzell
1948 A Woman's Secret
[Secret de femme]
Nicholas Ray
1949 In a Lonely Place
Le Violent
Nicholas Ray
1949Roughshod Mark Robson
1950 Macao
Le Paradis des mauvais garçons
Josef von Sternberg
1951 Greatest Show on Earth (The)
Sous le plus grand chapiteau du monde
Cecil B. DeMille
1952 Bad and the Beautiful (The)
Les Ensorcelés
Vincente Minnelli
1952 Man on a Tightrope
Man on a Tightrope = [Le Cirque en révolte]
Elia Kazan
1952 Sudden Fear
Le Masque arraché
David Miller
1953 Big Heat (The)
Règlement de comptes
Fritz Lang
1953Glass Wall (The)
Les Frontières de la vie
Maxwell Shane
1953 Human Desire
Désirs humains
Fritz Lang
1953Prisoners of the Casbash Richard Bare
1954 Cobweb (The)
La Toile d'araignée
Vincente Minnelli
1954 Good Die Young (The)
Les Bons meurent jeunes
Lewis Gilbert
1954 Naked Alibi
Alibi meurtrier
Jerry Hopper
1955Man Who Never Was (The)
L'Homme qui n'a jamais existé
Ronald Neame
1955Not As a Stranger
Pour que vivent les hommes
Stanley Kramer
1955Oklahoma Fred Zinnemann
1957Ride out for Revenge Bernard Girard
1959 Odds Against Tomorrow
Le Coup de l'escalier
Robert Wise
1965Ride Beyond Vengeance (The)
Marqué au fer rouge
Bernard McEveety
1970Blood and Lace Philip S. Gilbert
1970Todd Killings (The) Barry Shear
1971Chandler Paul Magwood
1972Loners (The) Sutton Roley
1973Tarots = Angela
[Angela ou Les cartes ne mentent pas]
José María Forqué
1974Mama's Dirty Girls John Patrick Hayes
1975Mansion of the Doomed Michael Pataki
1979A Nightingale Sang in Berkeley Square = The Biggest Bank Robbery
[Le Casse de Berkeley Square]
Ralph Thomas
1979Head Over Heels Joan Micklin Silver
1980Melvin and Howard Jonathan Demme
1980Nesting (The) Armand Weston