Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Lise Delamare

Interprète


imprimer
Naissance
09 avril 1913 à Colombes (Hauts-de-Seine, France)
Etat civil
Jolyse Effey Jeanne Delamare
Décès
25 juillet 2006 à Suresnes (Hauts-de-Seine, France)
Liens familiaux
Elle est mariée à ses débuts au comédien Tony Taffin. Son père Georges est journaliste pour la radio et l'un des pionniers de la télévision, et sa soeur Rosine est costumière.
>> Rechercher "Lise Delamare" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Très jeune, Lise Delamare se passionne pour le théâtre, et entre au Conservatoire d'Art Dramatique de Paris. Elle y fait ses premiers pas dans Un Caprice d'Alfred de Musset, et en ressort en 1933 lauréate d'un Premier Prix.

Carrière au cinéma

Lise Delamare débute au cinéma en 1933 avec un petit rôle dans Georges et Georgette (R. Schünzel et R. Le Bon). L'année suivante, elle interprète pour Jacques Feyder une jeune femme cupide aux moeurs légères dans Pension Mimosas. En 1937, elle tient le rôle principal dans Forfaiture de Marcel L'Herbier, jouant une riche bourgeoise endettée et compromise face à Sessue Hayakawa.
Sa prestance et sa distinction naturelles la prédisposent à interpréter le plus souvent des aristocrates ou des femmes de la haute société, et la plupart du temps dans des films d'époque. Elle prête ainsi ses traits à Marie-Antoinette dans La Marseillaise de Jean Renoir (1937), donne la réplique à Edwige Feuillère dans La Duchesse de Langeais (Jacques de Baroncelli, 1941), et joue encore dans Le Destin Fabuleux de Désirée Clary, (Sacha Guitry, id.), dans lequel elle incarne l'impératrice Joséphine, mais aussi dans Le Capitan (R. Vernay, 1945), dans Monsieur Vincent (Maurice Cloche, 1947) ou encore dans Les grandes Manoeuvres (René Clair, 1955). Dirigée par des réalisateurs de renom, elle joue souvent aux côtés de prestigieux partenaires, de Danielle Darrieux (dans La Fausse maîtresse de Cayatte, 1942), à Jean Marais en passant par Jean-Louis Barrault ou Pierre Fresnay.
En 1955, Max Ophuls lui confie le rôle de la mère de Martine Carol dans Lola Montès. Elles se retrouvent toutes deux en 1957 dans Nathalie de Christian-Jaque. En 1969, Yves Robert la dirige dans Clérambard où elle campe la belle-mère de Philippe Noiret. Le réalisateur fait de nouveau appel à elle dans Salut l'artiste (1973) : elle y joue une comédienne qui répète une pièce de théâtre avec Marcello Mastroianni. Son dernier film, Baxter (Jérôme Boivin, 1988), raconte l'histoire d'une vieille dame qui entretient des rapports ambigus avec son chien.

Autres activités

En 1934, Lise Delamare entre à la Comédie Française. Elle y joue dans une adaptation du Misanthrope de Molière, et enchaîne les rôles de jeune première. En 1951, elle devient Sociétaire de la Grande Maison, qu'elle quitte en 1966. Elle y deviendra par la suite professeur, comptant notamment parmi ses élèves Nicole Garcia, Daniel Auteuil ou Francis Huster.
Elle mène tout au long de sa vie une carrière foisonnante au théâtre, interprétant presque tous les rôles du répertoire, de Shakespeare à Musset, de Cocteau à Armand Salacrou ou encore Ionesco.
Elle fait quelques incursions à la télévision, notamment dans la série Les Boussardel en 1972, aux côtés de Nicole Courcel.

Périodiques

  • Ciné-mondial, n° 27, février 1942
  • Pour Vous, n° 304, septembre 1934
  • Pour Vous, n° 352, août 1935
  • Pour Vous, n° 393, mai 1936
  • Pour Vous, n° 576, novembre 1939

Courts métrages

en tant que : Interprète

1934 Une soirée à la Comédie Française Léonce Perret

Longs métrages

en tant que : Interprète

1933 Georges et Georgette Reinhold Schünzel, Roger Le Bon
1934 Pension Mimosas Jacques Feyder
1936 Notre-Dame d'amour Pierre Caron
1937 Forfaiture Marcel L'Herbier
1937 Marseillaise (La) Jean Renoir
1941 Destin fabuleux de Désirée Clary (Le) René Le Hénaff, Sacha Guitry
1941 Duchesse de Langeais (La) Jacques de Baroncelli
1941 Péchés de jeunesse Maurice Tourneur
1941 Symphonie fantastique (La) Christian-Jaque
1942 Comte de Monte-Cristo (Le) Robert Vernay
1942 Fausse maîtresse (La) André Cayatte
1943 Graine au vent Maurice Gleize
1943 Valse blanche (La) Jean Stelli
1944 Farandole André Zwobada
1944 Lunegarde Marc Allégret
1944 Père Goriot (Le) Robert Vernay
1945 Capitan (Le) Robert Vernay
1945 Raboliot Jacques Daroy
1947 Monsieur Vincent Maurice Cloche
1949 Un certain monsieur Yves Ciampi
1950 Roi du bla-bla-bla (Le) Maurice Labro
1955 Grandes manoeuvres (Les) René Clair
1955 Lola Montès Max Ophuls
1957 Escapade Ralph Habib
1957 Nathalie Christian-Jaque
1960 Capitan (Le) André Hunebelle
1960 Ennemi dans l'ombre (L') Charles Gérard
1960 Il suffit d'aimer Robert Darène
1960 Vive Henri IV, vive l'amour Claude Autant-Lara
1961 Démons de minuit (Les) Charles Gérard, Marc Allégret
1969 Clérambard Yves Robert
1973 Salut l'artiste Yves Robert
1988 Baxter Jérôme Boivin