Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jayne Mansfield

Interprète


imprimer
Naissance
19 avril 1932 à Bryn Mawr (Pennsylvanie, Etats-Unis)
Etat civil
Vera Jane Palmer
Décès
29 juin 1967 à La Nouvelle-Orléans (Louisiane, Etats-Unis)
>> Rechercher "Jayne Mansfield" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jayne Mansfield fréquente une école d'art dramatique à Dallas (Texas), puis étudie le théâtre et la psychologie à l'université de Géorgie. Elle débute sur les planches en amateur et prend des cours avec Barusch Lumet. Elle gagne également de nombreux concours de beauté qui lui valent des titres aussi originaux que celui de "Miss Lampe à magnésium".

Carrière au cinéma

En 1954, encore inconnue, Jayne Mansfield part pour Hollywood dans la ferme intention d'y devenir une star de cinéma. Après un essai raté pour la Paramount, elle se résout à tourner pendant deux ans dans des séries Z racontant les exploits de femmes préhistoriques. Elle y apparaît déjà dans des tenues mettant en valeur ses mensurations de rêve, qui lui valent bientôt un surnom : "Le Buste". Dotée d'un sens aigu de la publicité, elle fait également des apparitions scandaleuses et remarquées, notamment dans un Bikini en peau de léopard lors d'un cocktail. On la voit brièvement dans La Peau d'un autre (Pete Kelly's blues, Jack Webb, 1955) où elle tient le rôle d'une vendeuse de cigarettes. Elle y est remarquée par Frank Tashlin, qui lui donne sa chance dans La Blonde et moi (The Girl can't help it, 1956), qui la rend célèbre et la propulse au rang de "nouvelle Marilyn". En 1957, elle joue dans une comédie de Broadway adaptée à l'écran, Will success Spoil Rock Hunter ? (La Blonde explosive, F. Tashlin). C'est alors qu'elle signe un contrat avec la Fox. Elle tente de cultiver le mythe de la star hollywoodienne, se fait construire une maison à Beverly Hills avec une piscine et un lit rose en forme de c.ur, où elle pose fort peu vêtue pour les photographes en compagnie de son mari, Mike Hargitay, ancien M. Univers. La trentaine de films, au total, dans lesquels elle apparaît, la présentent comme une blonde nunuche et portent des noms évocateurs : Embrasse-la pour moi (Kiss them for me, Stanley Donen, 1957), La Blonde et le shérif (The Sheriff of fractured jaw, Raoul Walsh, 1959). En 1959, la Fox refusant de renouveler son contrat, la carrière de Jayne Mansfield commence à décliner. Elle doit jouer dans des cabarets et renoue avec les péplums et les séries B, tout en tournant encore dans quelques films : La Blonde et les nus de Soho (Too hot to handle, Terence Young, 1959), Le Dompteur de femmes (The George Raft story, Joseph M. Newman, 1961). Elle épouse en 1965 l'acteur et metteur en scène Matteo Ottavio (alias Matt Cimber), qui la fait tourner dans Single room furnished, 1966. Lorsqu'elle meurt dans un accident de voiture, à l'âge de trente-quatre ans, en compagnie de son avocat, Sam Brody, sa légende est déjà ternie et la starlette oubliée, remplacée par une actrice rongée par l'alcool.

Autres activités

Jayne Mansfield a fait de régulières apparitions dans l'émission télévisée Down You Do et dans les séries Alfred Hitchcock présente et Burke's Law.

Prix

  • Meilleur espoir féminin, 1957 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"

Ouvrages

  • Jayne Mansfield / Jean-Pierre Jackson, Françoise Jackson, Paris, Edilig, 1984
  • Jayne Mansfield : a biography / Mann May, New-York, Drake Publ., 1973

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 15, 10 avril 1980. J. V. Cottom, "Bombe à Hollywood !"
  • Film Dope, n° 38, décembre 1987. B. B., "Jayne Mansfield"
  • Films in Review, n° 6, juin-juillet 1976. James Robert Haspiel & Charles Herschberg, "Jayne Mansfield's starlet days"

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1954Female Jungle
Jungle de femme
Bruno VeSota
1955 Burglar (The)
Le Cambrioleur
Paul Wendkos
1955Hell on Frisco Bay
Colère noire
Frank Tuttle
1955Illegal
Le Témoin à abattre
Lewis Allen
1955Pete Kelly's Blues
La Peau d'un autre
Jack Webb
1956 Girl Can't Help It (The)
La Blonde et moi
Frank Tashlin
1957Kiss Them for Me
Embrasse-la pour moi
Stanley Donen
1957Wayward bus (The)
Les Naufragés de l'autocar
Victor Vicas
1957 Will Success Spoil Rock Hunter ?
La Blonde explosive
Frank Tashlin
1958Sheriff of Fractured Jaw (The)
La Blonde et le shériff
Raoul Walsh
1959 Challenge (The)
Un compte à régler
John Gilling
1959 Too Hot to Handle
La Blonde et les nus de Soho
Terence Young
1960 Amori di Ercole (Gli)
Les Amours d'Hercule
Carlo Ludovico Bragaglia
1960It Happened in Athens Andrew Marton
1961George Raft Story (The)
Le Dompteur de femmes
Joseph M. Newman
1962Panic Button
[Un Américain à Rome]
Giuliano Carnimeo
1963Amore primitivo (L')
Amour primitif
Luigi Scattini
1963Einer frisst den Anderen
La Môme aux dollars
Gustav Gavrin, Ray Nazarro, Albert Zugsmith
1963Heimweh nach St. Pauli Werner Jacobs
1963Promises, promises King Donovan
1963Spree Mitchell Leisen, Walon Green
1965 Fat Spy (The) Joseph Cates
1965Las Vegas hillbillys (The) Arthur C. Pierce
1966A Guide for the Married Man
Petit guide pour un mari volage
Gene Kelly
1966Single Room Furnished Matt Cimber