Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jacques Spiesser

Interprète


imprimer
Naissance
07 juin 1947 à Angers, Maine-et-Loire
>> Rechercher "Jacques Spiesser" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

La vocation de Jacques Spiesser pour le théâtre lui vient lorsque, collégien, il assiste à une représentation d'On ne badine pas avec l'amour. Sorti du Conservatoire national d'art dramatique, il débute sur les planches.

Carrière au cinéma

Comédien de théâtre, Jacques Spiesser débute à l'écran en 1971 dans Faustine et le Bel Eté, de Nina Companez. Son visage d'adolescent marqué par de grands yeux bleus se prête parfaitement à cette chronique sentimentale. En 1973, Yves Boisset l'emploie dans R.A.S, tandis que Bernard Queysanne lui offre l'unique rôle d'Un homme qui dort (1974), où il interprète un étudiant ayant décidé de se couper du monde. Acteur éclectique, Jacques Spiesser tourne avec Edouard Molinaro (L'Ironie du sort, 1974), Alain Resnais (Stavisky., id.) et Claude Pinoteau (La Gifle, id.). Après une apparition en tueur dans Section spéciale (1975), de Costa-Gavras, l'acteur se voit confier par Jean-Jacques Annaud le rôle d'un jeune géographe idéaliste devenu tortionnaire dans La Victoire en chantant (1976), deux rôles qui prouvent que l'acteur, en dépit de son regard juvénile, peut également accéder à des personnages plus sombres. Dans Le Juge Fayard dit le Shérif, Jacques Spiesser tient le rôle du juge Steiner au côté de Patrick Dewaere. En 1978, le comédien retrouve le réalisateur Bernard Queysanne pour Le Diable au coeur (il y interprète un jeune fou d'amour) et L'Amant de poche, variation du Blé en herbe de Colette. Au côté d'Isabelle Huppert dans La Truite (Joseph Losey, 1982), l'acteur joue un personnage ambiguë et déprimé. Après une longue absence, il revient en 1988 dans Peaux de vaches (Patricia Mazuy), en exploitant agricole hautain face à un frère sortant de prison. A partir des années 1990, le comédien se tourne essentiellement vers la télévision. En 1999 il apparait dans le film de Anne-Marie Mieville Après la reconciliation aux cotés de Jean-Luc Godard.

Autres activités

Au théâtre, Jacques Spiesser s'illustre dans Jacques le fataliste, Le Cid ou encore La Mort d'Ivan Illitch. A la télévision, il joue dans Claudine, d'Edouard Molinaro, La Boucle d'oreille, de Claude Chabrol, ou encore L'Eté de tous les chagrins, de Serge Moati.

Périodiques

  • Ciné-Revue, 19 novembre 1981
  • Positif n° 300, février 1986

Courts métrages

en tant que : Interprète

1995 Madame Jacques sur la Croisette Emmanuel Finkiel
1997Rêveur (Le) Philippe Murgier
1999 Lolipop David Fourier

Longs métrages

en tant que : Interprète

1971 Faustine et le bel été Nina Companeez
1972 R.A.S. Yves Boisset
1973 Grand bazar (Le) Claude Zidi
1973 Ironie du sort (L') Edouard Molinaro
1973 Stavisky Alain Resnais
1973 Un homme qui dort Georges Perec, Bernard Queysanne
1974 Ariane Pierre-Jean de San Bartolomé
1974 Gifle (La) Claude Pinoteau
1974 Section spéciale Costa-Gavras
1974 Sérieux comme le plaisir Robert Benayoun
1975 Diable au coeur (Le) Bernard Queysanne
1975 Je suis Pierre Rivière Christine Lipinska
1975 Lumière Jeanne Moreau
1975Petit Marcel (Le) Jacques Fansten
1975 Un animal doué de déraison Pierre Kast
1976 Juge Fayard, dit "le shérif" (Le) Yves Boisset
1976 Victoire en chantant = Noirs et Blancs en couleurs (La) Jean-Jacques Annaud
1977 Amant de poche (L') Bernard Queysanne
1978Charch mou'amara
Autopsie d'un complot
Mohamed Slimane Riad
1978 Même les momes ont du vague à l'âme Jean-Louis Daniel
1982 Truite (La) Joseph Losey
1985 Folie suisse Christine Lipinska
1986 On a volé Charlie Spencer Francis Huster
1987 Preuve d'amour Miguel Courtois
1988 Baxter Jérôme Boivin
1988 Homme imaginé (L') Patricia Bardon
1988 Peaux de vaches Patricia Mazuy
1992 Tout ça pour ça Claude Lelouch
1998 Rembrandt Charles Matton
1998 Vie ne me fait pas peur (La) Noémie Lvovsky
1999 Après la réconciliation Anne-Marie Miéville
1999 De l'histoire ancienne Orso Miret
1999 Vie moderne (La) Laurence Ferreira Barbosa
2001 C'est la vie Jean-Pierre Améris
2002 Elle est des nôtres Siegrid Alnoy
2003 Je suis un assassin Thomas Vincent
2003 San Antonio Frédéric Auburtin
2004 Edy Stéphan Guérin-Tillié
2004 Itinéraires Christophe Otzenberger
2005 C'est beau une ville la nuit Richard Bohringer
2005 Ecoute le temps Alanté Kavaïté
2005 Hors de prix Pierre Salvadori
2005 Passager de l'été (Le) Florence Moncorgé-Gabin
2006 Mon meilleur ami Patrice Leconte
2006 Nos retrouvailles David Oelhoffen
2008 Blonde aux seins nus (La) Manuel Pradal
2008 Coco Gad Elmaleh
2008 Un homme et son chien Francis Huster
2009 Pieds nus sur les limaces Fabienne Berthaud
2010 Ici-bas Jean-Pierre Denis
2012 Une place sur la terre Fabienne Godet
2013 Dernier diamant (Le) Éric Barbier