Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Elsa Martinelli

Interprète


imprimer
Naissance
13 janvier 1935 à Grosseto (Italie)
Etat civil
Elsa Tia
Décès
08 juillet 2017 à Rome (Italie)
Liens familiaux
Elsa Martinelli est la mère de l'actrice italienne Cristiana Mancinelli.
>> Rechercher "Elsa Martinelli" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Enfant d'une famille nombreuse et très pauvre, Elsa Martinelli devient mannequin international grâce à sa grande beauté. L'acteur et producteur américain Kirk Douglas remarque une photo d'elle dans le magazine Life et lui propose un rôle dans un western.

Carrière au cinéma

Les débuts d'Elsa Martinelli au cinéma sont fulgurants, grâce à son rôle d'Indienne dans La Rivière des nos amours (André De Toth, 1955) qui marque encore aujourd'hui la mémoire de nombreux cinéphiles. Cette femme d'une beauté rare se double d'une excellente comédienne. A l'aise dans le mélodrame (La Fille de la rizière, Raffaello Matarazzo, 1955) comme dans la comédie (Donatella, Mario Monicelli, 1955), elle mène une carrière internationale. Sa sophistication séduit Roger Vadim, qui lui confie le rôle d'un vampire dans Et mourir de plaisir (1959). Elle alterne les films de prestige (Hatari !, Howard Hawks, 1960 ; Le Procès, Orson Welles, 1962) et des drames plus intimistes (L'Amica, Alberto Lattuada, 1969). A partir des années 1970, ses activités de femme d'affaires prennent le dessus sur sa carrière cinématographique.

Autres activités

Dans les années 1970, Elsa Martinelli se lance dans la mode en créant une entreprise de design et de confection basée à Rome et à Milan.

Prix

  • Meilleure interprétation féminine, 1956 au Internationale Filmfestspiele (Berlin) pour le film : Donatella, Mario Monicelli, 1955

Ouvrages

  • Sono come sono : dalla dolce vita e ritorno / Elsa Martinelli. - Milano : Rusconi, 1995

Périodiques

  • Ciné Révélation, n° 101, 8 mars 1956. N. Barbezieux, "Elsa Martinelli a toutes les raisons de croire aux contes de fées".
  • Ciné Révélation, n° 203, 20 février 1958. "Les trois étapes d'Elsa Martinelli".
  • Cinémonde, n° 1599, 30 mars 1965. "Tout ce que vous devez savoir sur Elsa Martinelli".
  • Cinémonde, n° 1614, 20 juillet 1965. Jacques Baroche, "Leurs 4 vérités : Sylvia Koscina - Elsa Martinelli".
  • Cinémonde, n° 166, 29 novembre 1966. Henri Rode, "Elsa Martinelli : Le baiser, c'est le plus court chemin d'une personne à une autre".
  • Cinémonde, n° 1763, 5 novembre 1968. "Elsa Martinelli : Comment peut-on être une star".
  • Ciné-Revue, n° 1, 6 janvier 1972. "Elsa Martinelli, cette superbe tigresse snob".
  • Ciné-Revue, n° 10, 7 mars 1974. "Elsa Martinelli : La pornographie me répugne...".
  • Ciné-Revue, n° 17, 28 avril 1966. Roderick Mann, "Elsa Martinelli : la femme, l'homme et l'amour".
  • Ciné-Revue, n° 20, 17 mai 1957. Monique Jamain, "Elsa Martinelli".
  • Ciné-Revue, n° 21, 20 mai 1965. Oriana Fallaci, "Une interview d'Elsa Martinelli la femme d'aujourd'hui : Libre, mais esclave en amour".
  • Ciné-Revue, n° 25, 21 juin 1957. Monique Jamain, "Elsa Martinelli...".
  • Ciné-Revue, n° 31, août 1985. José Bulnes, "Elsa Martinelli : De la mode au cinéma !"
  • Ciné-Revue, n° 43, 21 octobre 1960. Tito Matti, "Elsa Martinelli"
  • Ciné-Revue, n° 47, 20 novembre 1959. Monique Jamain, "Elsa Martinelli"
  • Ciné-Revue, n° 48, 30 novembre 1978. "Elsa Martinelli : Plus que les femmes, les hommes refusent de vieillir".
  • Ciné-Revue, n° 6, 8 février 1962. "Une confession d'Elsa Martinelli"
  • Film Dope, n° 40, janvier 1989. "1083. Elsa Martinelli"
  • Historical Journal of Film, Radio and Television, vol. 26, n° 3, août 2006. Réka C.V. Buckley, "Elsa Martinelli : Italy's Audrey Hepburn"
  • Photo Cinéma, n° 797, mars 1968. Willy Rizzo, "Elsa Martinelli".
  • Stars, n° 4, juin 1989. "Elsa Martinelli"

Courts métrages

en tant que : Interprète

1990Arrivederci Roma Clive Donner
1997Cabiria, Priscilla e le altre Fabrizio Celestini

Longs métrages

en tant que : Interprète

1955Donatella Mario Monicelli
1955 Indian Fighter (The)
La Rivière de nos amours
André De Toth
1955Risaia (La)
Fille de la rizière
Raffaello Matarazzo
1956Four girls in town Jack Sher
1957 Manuela Guy Hamilton
1957Mina (La) Giuseppe Bennati
1958Battellieri del Volga (I)
Les Bateliers de la Volga
Arnaldo Genoino
1959Ciao, ciao, bambina Sergio Grieco
1959Costa Azzurra
[Le Miroir aux alouettes]
Vittorio Sala
1959 Et mourir de plaisir Roger Vadim
1959Notte brava (La)
Les Garçons
Mauro Bolognini
1959 Piaceri del sabato notte (I)
[Les Plaisirs du samedi soir]
Daniele D'Anza
1959Tunisi top secret Bruno Paolinelli
1960 Capitan (Le) André Hunebelle
1960Carro armato dell'8 settembre (Il) Gianni Puccini
1960 Hatari ! Howard Hawks
1960 Menace (La) Gérard Oury
1960 Un amore a Roma
L'Inassouvie
Dino Risi
1961Pelle viva
L'Ecorché vif
Giuseppe Fina
1962Pigeon That Took Rome (The)
Le Pigeon qui sauva Rome
Melville Shavelson
1962 Procès (Le) Orson Welles
1962 Rampage
Massacre pour un fauve
Phil Karlson
1962V.I.P.'s (The)
Hôtel international
Anthony Asquith
1963 Fabuleuse aventure de Marco Polo (La) Denys de La Patellière, Noël Howard
1964 De l'amour Jean Aurel
1965Decima vittima (La)
Dixième victime
Elio Petri
1965 Je vous salue mafia Raoul Lévy
1965 Or du duc (L') Jacques Baratier
1965 Un milliard dans un billard Nicolas Gessner
1966Come imparai ad amare le donne
Comment j'ai appris à aimer les femmes
Luciano Salce
1966 Maroc 7
Maroc, dossier n° 7
Gerry O'Hara
1966Plus vieux métier du monde : Nuits romaines (Le) Mauro Bolognini
1966 Woman Times Seven
Sept fois femme
Vittorio De Sica
1967 Candy Christian Marquand
1967 Manon 70 Jean Aurel
1967Qualcuno ha tradito
Requiem pour une canaille
Frank Shannon
1967Un dollaro per sette vigliacchi Stanley Prager
1968Belle Starr story = Il Mio corpo per un poker
Belle Starr
Nathan Vich
1968If it's Tuesday, This Must Be Belgium
Mardi ? C'est donc la Belgique !
Mel Stuart
1968 Maldonne Sergio Gobbi
1969Amica (L') Alberto Lattuada
1969 Chemins de Katmandou (Les) André Cayatte
1969 O.S.S. 117 prend des vacances Pierre Kalfon
1969Una sull'altra
Perversion story
Lucio Fulci
1970Araucana (La) Julio Coll
1971 Part des lions (La) Jean Larriaga
1976Garofano rosso Luigi Faccini
1985 Sono un fenomeno paranormale Sergio Corbucci
1991Once Upon a Crime Eugene Levy