Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Steve McQueen

Interprète, Producteur


imprimer
Naissance
24 mars 1930 à Indianapolis (Etats-Unis)
Décès
07 novembre 1980 à Juarez (Mexique)
Liens familiaux
Il fut marié un temps à l'actrice Ali McGraw.
>> Rechercher "Steve McQueen" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Steve McQueen s'inscrit en 1950 au cours d'art dramatique de Sarsford Meisner puis rejoint le cours d'Herbert Berghof et d'Utta Bagen. Après un premier essai au théâtre dans Peg O'My heart, il signe son premier contrat dans A hatfull of Rai où il remplace Ben Gazzara.

Carrière au cinéma

Les premières apparitions à l'écran de Steve McQueen datent de 1956, dans Somebody up there likes me de Robert Wise et dans Beyond a reasonable doubt de Fritz Lang. Pour être reconnu, l'acteur doit attendre John Sturges qui lui offre ses premiers grands rôles dans Never so few (la Proie des vautours, 1959), un film de guerre, puis dans The magnificent seven (les Sept Mercenaires, 1960), un des plus grands westerns de l'histoire du cinéma. Il interprète ensuite son premier rôle principal dans la comédie The honey moon machine (Branle-bas au casino, 1961) avant d'être consacré par John Sturges dans The great escape (la Grande Evasion, 1963). S'illustrant dans des films d'action où les prouesses physiques prévalent, Steve McQueen sait aussi choisir des rôles plus nuancés. Ainsi Love with the proper stranger (Une certaine rencontre, 1964) de Robert Mulligan est un film intimiste. Dans Baby the rain must fall (le Sillage de la violence, 1965), film dramatique du même Mulligan, Steve McQueen interprète un garçon violent et perturbé. On le retrouve en joueur de poker dans The Cincinnati kid (le Kid de Cincinnati, 1965), en marin perdu dans The sand pebbles (la Canonnière du Yang Tsé, 1966) ou encore en banquier dans The Thomas Crown affair (l'Affaire Thomas Crown, 1968). Il renoue avec les films d'action avec Bullit (1968), course poursuite en automobile. Il récidive avec les courses automobiles dans Le Mans en 1970 avant de revenir à des rôles plus recherchés dans Challenge one (1971) ou Junior Bonner (1972). Le cascadeur reprend ses droits, jouant tour à tour les évadés (Papillon, 1973) ou les bons samaritains (la Tour infernale, 1974). Steve McQueen interprète son dernier rôle dans Tom Horn (1979), un cow-boy qui voit sa dernière heure arrivée dans un monde où il sait ne plus avoir sa place, comme l'acteur qui est condamné par la maladie...

Autres activités

Steve McQueen joue dans la série télévisée Au nom de la loi, qui contribue à sa notoriété.
En 1977, il produit et interprète une adaptation de la pièce d'Henrik Ibsen, l'Ennemi du peuple.

Ouvrages

  • Steve Mac Queen / Philippe J.-P. Ferrari.- Paris : Solar, 1981
  • Steve Mc Queen : album photos / Philippe Durant.- Paris : PAC, 1984
  • Steve McQueen / François Guerif.- Paris : J'ai lu, 1988
  • The films of Steve McQueen / Casey Saint Charnez.- Secaucus (N.J.) : Citadel Press, 1984

Périodiques

  • Ciné-Revue, vol. 60, n° 3, 17 janvier 1980
  • Films in Review, vol. 32, n° 7, août/septembre 1981
  • Films in Review, vol. 33, n° 2, février 1982
  • Positif, n° 243, juin 1981

Courts métrages

en tant que : Interprète

1967Think Twentieth Richard Fleischer
1968Bullitt : Steve McQueen's Commitment to Reality
Steve McQueen, proche de la réalité
Ronald Saland

Longs métrages

en tant que : Producteur

1979Tom Horn
Tom Horn... Sa véritable histoire
William Wiard

en tant que : Producteur exécutif

1977An Enemy of the People George Schaefer

en tant que : Interprète

1956 Somebody up There Likes Me
Marqué par la haine
Robert Wise
1957Never Love a Stranger Robert Stevens
1958 Blob (The)
Danger planétaire
Irvin S. Yeaworth Jr.
1959 Never so Few
La Proie des vautours
John Sturges
1960 Magnificent Seven (The)
Les Sept mercenaires
John Sturges
1961 Hell is for Heroes
L'Enfer est pour les héros
Don Siegel
1961 Honeymoon Machine (The)
Branle-bas au casino
Richard Thorpe
1961 War Lover (The)
L'Homme qui aimait la guerre
Philip Leacock
1962 Great Escape (The)
La Grande évasion
John Sturges
1963Baby, the Rain Must Fall
Le Sillage de la violence
Robert Mulligan
1963 Love With the Proper Stranger
Une certaine rencontre
Robert Mulligan
1963 Soldier in the Rain
La Dernière bagarre
Ralph Nelson
1964 Cincinnati Kid (The)
Le Kid de Cincinnati
Norman Jewison
1964Great Saint-Louis Bank robbery
Hold-up en 120 secondes
John Stix, Charles Guggenheim
1965 Nevada Smith Henry Hathaway
1965 Sand Pebbles (The)
La Canonnière du Yang-Tsé
Robert Wise
1967 Thomas Crown Affair (The)
L'Affaire Thomas Crown
Norman Jewison
1968 Bullitt Peter Yates
1969 Reivers (The) Mark Rydell
1970Le Mans Lee H. Katzin
1971 Junior Bonner
Junior Bonner, le dernier bagarreur
Sam Peckinpah
1971On any Sunday
Challenge one
Bruce Brown
1972 Getaway (The)
Guet-apens
Sam Peckinpah
1973 Papillon Franklin J. Schaffner
1974 Towering Inferno (The)
La Tour infernale
John Guillermin
1977An Enemy of the People George Schaefer
1979Tom Horn
Tom Horn... Sa véritable histoire
William Wiard
1980Hunter (The)
Le Chasseur
Buzz Kulik