Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Hagop Arakelian

Maquilleur, Maquettiste


imprimer
Naissance
09 octobre 1894 à Ekaterinodar (Russie)
Décès
1977 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France)
>> Rechercher "Hagop Arakelian" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Ingénieur électricien, champion militaire international de ski, journaliste sportif, Hagop Arakelian s'ouvre à l'art du maquillage sur les traces de Chatakouny. Installé en France en 1921, il suit l'enseignement de cet ancien acteur du Théâtre de Moscou et du cinéma muet, devenu visagiste à l'avènement du parlant.

Carrière au cinéma

Après un début prometteur avec Julien Duvivier en 1932, Hagop Arakelian devient chef maquilleur en 1933. Cinq ans plus tard, il est intronisé maquilleur attitré d'Edwige Feuillère, vedette de Sans lendemain (1939) de Max Ophüls. Le réalisme de ses maquillages emporte l'admiration du public et des spécialistes. Jean Tirat métamorphosé en un Pasteur plus vrai que nature dans le film éponyme (1947) de Jean Painlevé et Georges Rouquier, Gaby Morlaix vieillie dans le Voile bleu (1942) de Jean Stelli, figurent parmi ses métamorphoses les plus connues. Mais surtout, élevée au rang de chef-d'oeuvre, la transformation du visage de Jean Marais dans La belle et la bête (1946) de Jean Cocteau passe à la postérité.
Les grands réalisateurs s'arrachent littéralement Hagop Arakelian : Abel Gance pour Napoléon (1934), J'accuse (1938), La vénus aveugle (1941), Austerlitz (1960) ; Jean Grémillon pour Pattes blanches (1948), L'étrange Madame X (1951) ; Marcel Carné pour Les portes de la nuit (1946). Enfin, le théâtre lui tend les bras.
Séduites à leur tour, les nouvelles générations de cinéastes le demandent. Jean-Pierre Melville fait appel à lui pour Les enfants terribles (1950) et Roger Vadim pour Et Dieu créa la femme (1956). Le mage du visage participe à près de 180 films, y compris en Italie dans Les vierges de Rome (1960) de Vittorio Cottafavi. En Amérique, il sculpte le visage de Mirna Loy et tente de lui amincir le nez.
" Il ne suffit pas de mettre du fond de teint. Il faut modeler le visage. Eviter à tout prix l'artifice, surface ajoutée, cartonnage... car tout ce que l'on colle d'artificiel sur le visage paralyse le muscle et empêche le visage de jouer. Si on voit le maquillage, c'est qu'il est mauvais ", déclare-t-il à Ciné Regard en 1957.

Autres activités

Passionné, Hagop Arakelian veut transmettre son savoir sur l'art du maquillage, synonyme de goût artistique et de culture générale. Il crée un cours éphémère à l'Idhec en 1946 et écrit des livres pour partager son expérience. Infatigable, il sillonne le monde pour dispenser des conférences.
Il a été secrétaire de la section syndicale des maquilleurs pendant quinze ans.

Courts métrages

en tant que : Maquilleur

1937Gagnant (Le) Yves Allégret
1947 Oeuvre scientifique de Pasteur (L') Georges Rouquier, Jean Painlevé
1963 Aurélia Anne Dastrée

Longs métrages

en tant que : Maquilleur

1932 Mademoiselle Josette, ma femme André Berthomieu
1933 Abbé Constantin (L') Jean-Paul Paulin
1933 Au pays du soleil Robert Péguy
1933 Fakir du grand hôtel (Le) Pierre Billon
1933 Lac aux dames Marc Allégret
1933 Pas besoin d'argent Jean-Paul Paulin
1933 Rue sans nom (La) Pierre Chenal
1934 Banque Nemo (La) Marguerite Viel
1934 Bibi la Purée Léo Joannon
1934 Hôtel du libre échange (L') Marc Allégret
1934 Reine de Biarritz (La) Jean Toulout
1934 Toboggan Henri Decoin
1935 Bébé de l'escadron (Le) René Sti
1935 Deuxième bureau Pierre Billon
1935 Fille de Madame Angot (La) Jean Bernard-Derosne
1935 Train de plaisir Léo Joannon
1936 Chemin de Rio = Cargaison blanche (Le) Robert Siodmak
1936 Homme sans coeur (L') Léo Joannon
1936 Maison d'en face (La) Christian-Jaque
1936 Quand minuit sonnera Léo Joannon
1936 Tendre ennemie (La) Max Ophuls
1936 Voleur de femmes (Le) Abel Gance
1937 A Venise, une nuit Christian-Jaque
1937 Affaire Lafarge (L') Pierre Chenal
1937 Femme du bout du monde (La) Jean Epstein
1937 Forfaiture Marcel L'Herbier
1937 J'accuse Abel Gance
1938 Alerte en Méditerranée Léo Joannon
1938 Chaleur du sein (La) Jean Boyer
1938 Femmes collantes (Les) Pierre Caron
1938 Métropolitain Maurice Cam
1938 Monsieur de cinq heures (Le) Pierre Caron
1938 Tricoche et Cacolet Pierre Colombier
1939 De Mayerling à Sarajevo Max Ophuls
1939 Émigrante (L') Léo Joannon
1939 Sans lendemain Max Ophuls
1940 Vénus aveugle Abel Gance
1941 Arlésienne (L') Marc Allégret
1941 Duchesse de Langeais (La) Jacques de Baroncelli
1941 Etrange Suzy (L') Pierre-Jean Ducis
1941 Hommes sans peur (Les) Yvan Noé
1941 Six petites filles en blanc Yvan Noé
1941 Soleil a toujours raison (Le) Pierre Billon
1942 Fou d'amour Paul Mesnier
1942 Homme sans nom (L') Léon Mathot
1942 Honorable Catherine (L') Marcel L'Herbier
1942 Voile bleu (Le) Jean Stelli
1943 Echec au roy Jean-Paul Paulin
1943 Lucrèce Léo Joannon
1943 Petites du quai aux fleurs (Les) Marc Allégret
1943 Valse blanche (La) Jean Stelli
1944 Lunegarde Marc Allégret
1945 Belle et la bête (La) Jean Cocteau
1945 Impasse Pierre Dard
1945 Sylvie et le fantôme Claude Autant-Lara
1946 Contre-enquête Jean Faurez
1946 Portes de la nuit (Les) Marcel Carné
1947 Aventures des Pieds Nickelés (Les) Marcel Aboulker
1947 Clochemerle Pierre Chenal
1947 Requins de Gibraltar (Les) Emile Edwin Reinert
1947 Si jeunesse savait André Cerf
1948 Bagarres Henri Calef
1948 Fandango Emile Edwin Reinert
1948 Inconnue n°13 (L') Jean-Paul Paulin
1948 Pattes blanches Jean Grémillon
1948 Voix du rêve (La) Jean-Paul Paulin
1949 Branquignol Robert Dhéry
1949 Enfants terribles (Les) Jean-Pierre Melville
1949 Je n'aime que toi Pierre Montazel
1949 Mon ami Sainfoin Marc-Gilbert Sauvajon
1949 Souricière (La) Henri Calef
1950 Etrange Madame X (L') Jean Grémillon
1950 Ma pomme Marc-Gilbert Sauvajon
1950 Maître après Dieu Louis Daquin
1950 Meurtres Richard Pottier
1950 Passante (La) Henri Calef
1951 Au coeur de la casbah Pierre Cardinal
1951 Costaud des Batignolles (Le) Guy Lacourt
1951 Trois femmes André Michel
1952 Mon mari est merveilleux André Hunebelle
1952 Rideau rouge (Le) André Barsacq
1953 Nuit est à nous (La) Jean Stelli
1953 Trois mousquetaires (Les) André Hunebelle
1954 Napoléon Sacha Guitry
1954 Oasis Yves Allégret
1954 Obsession Jean Delannoy
1955 Lumière d'en face (La) Georges Lacombe
1956 En effeuillant la marguerite Marc Allégret
1956 Et Dieu créa la femme Roger Vadim
1956 Je reviendrai à Kandara Victor Vicas
1957 Escapade Ralph Habib
1957 Paris holiday
A Paris tous les deux
Gerd Oswald
1958 Café Odéon Kurt Früh
1958 Jeux dangereux (Les) Pierre Chenal
1959 Austerlitz Abel Gance
1960 Vergini di Roma (Le)
Les Vierges de Rome
Vittorio Cottafavi, Carlo Ludovico Bragaglia
1961 Parisiennes : Antonia (Les) Michel Boisrond
1961 Parisiennes : Ella (Les) Jacques Poitrenaud
1961 Parisiennes : Françoise (Les) Claude Barma
1961 Parisiennes : Sophie (Les) Marc Allégret
1961 Tout l'or du monde René Clair
1962Lupeni 29 Mircea Dragan
1963 Bluffeur (Le) Sergio Gobbi
1964 Allez France ! Robert Dhéry
1966 Trans-Europ-Express Alain Robbe-Grillet
1967 Jeunes loups (Les) Marcel Carné