Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Fernand Gravey

Interprète, Adaptateur, Réalisateur


imprimer
Naissance
25 décembre 1905 à Bruxelles (Belgique)
Etat civil
Fernand Martens
Décès
02 novembre 1970 à Paris (France)
>> Rechercher "Fernand Gravey" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Enfant de la balle (son père est directeur de théâtre, sa mère actrice), Fernand Gravey débute à sept ans sur les planches et paraît dans un premier film d'Alfred Machin. Pendant la Première Guerre mondiale, il grandit à Londres. En 1919, âgé d'à peine quatorze ans, il fait son apprentissage de comédien dans des tournées. En 1927, il choisit de se fixer à Paris. Trois ans plus tard, il joue dans un premier film, L'amour chante de Robert Florey.

Carrière au cinéma

Vedette des productions de la Paramount française, Fernand Gravey joue dans une série de films de René Guissard, dont Coiffeur pour dames (1931) grâce auquel il devient une vedette. En 1932, il confirme son talent dans A moi le jour, à toi la nuit de Ludwig Berger. Il joue aussi bien en français qu'en anglais. En 1933, il devient violoniste dans Bitter sweet du Britannique Herbert Wilcox. Hollywood l'appelle, et il est dirigé par Mervyn LeRoy dans Le Roi et la figurante (1937) et dans La Peur du scandale (1938). Ses interprétations empreintes d'une certaine désinvolture, d'une grâce juvénile et d'une touche d'humour lui apportent le succès. Après Toute la ville danse de Julien Duvivier (1938), il poursuit son ascension à Paris, perpétuant son image de jeune premier. Vagabond assassin, il aborde le registre dramatique dans Le Dernier Tournant (1939) de Pierre Chenal. Il forme avec Micheline Presle un couple fantaisiste et sentimental (Histoire de rire, 1941, et La Nuit fantastique, 1941, de Marcel L'Herbier). Après Le Paradis perdu (1939) et Le Capitaine Fracasse (1942) d'Abel Gance, un de ses meilleurs films, il tourne environ 30 films en 20 ans, dont La Ronde (1950) de Max Ophüls et La Promesse de l'aube (1969) de Jules Dassin.

Autres activités

Après Toute la ville danse où il est chanteur d'opérette, Fernand Gravey interprète une trentaine de pièces de théâtre, dont Les Vignes du seigneur, La Petite Hutte, Harvay, Le Coeur léger, Le Signe de Kikota. Il revient au théâtre dans les années 1950, lorsque sa carrière cinématographique s'essouffle.
On le voit aussi à la télévision, notamment dans l'opérette Princesse Czardas (1968).
Président de la Fédération des acteurs depuis 1958, Fernand Gravey est chevalier de la Légion d'honneur.

Ouvrages

  • Cinémonde présente 8 romans complets des plus grands films récents : 8 vies romanesques de vos vedettes préférées, Paris, Cinémonde

Périodiques

  • Cinémonde, n° 942, 22 août 1952
  • Ciné-Revue, n° 30, 23 juillet 1987
  • Écran Français (L'), n° 276, 23 octobre 1950
  • Film Weekly, vol. 21, n° 555, 3 juin 1939
  • Focus on Film, n° 23, hiver 1975-76
  • Stars, n° 3, mars 1989

Courts métrages

en tant que : Interprète

1938Hollywood Goes to Town Herman Hoffman
1942 Loi du 21 juin 1907 (La) Sacha Guitry
1958Piano, mon ami Claude-Yvon Leduc

Longs métrages

en tant que : Scénariste

1952 Plus heureux des hommes (Le) Yves Ciampi

en tant que : Adaptateur

1952 Plus heureux des hommes (Le) Yves Ciampi

en tant que : Interprète

1912 Fille de Delft (La) Alfred Machin
1912 Saïda a enlevé Manneken Piss Alfred Machin
1912 Un épisode de Waterloo Alfred Machin
1913 M. Beulmeester, garde civique Alfred Machin
1930 Amour chante (L') Robert Florey
1930 Chérie Louis Mercanton
1931 Coiffeur pour dames René Guissart
1931 Marions-nous Louis Mercanton
1931 Tu seras duchesse René Guissart
1931 Un homme en habit Robert Bossis, René Guissart
1932 A moi le jour, à toi la nuit Ludwig Berger, Claude Heymann
1932 Fils improvisé (Le) René Guissart
1932 Passionnément René Guissart, Louis Mercanton
1932 Une étoile disparaît Robert Villers
1933Bitter Sweet Herbert Wilcox
1933 C'était un musicien Maurice Gleize, Friedrich Zelnik
1933 Guerre des valses (La) Raoul Ploquin, Ludwig Berger
1933 Père prématuré (Le) René Guissart
1934 Antonia, romance hongroise Max Neufeld, Jean Boyer
1934 Nuit de mai Gustav Ucicky, Henri Chomette
1934Queen's Affair Herbert Wilcox
1934 Si j'étais le patron Richard Pottier
1934 Variétés Nicolas Farkas
1935 Fanfare d'amour Richard Pottier
1935 Monsieur Sans-Gêne Karl Anton
1935 Touche-à-tout Jean Dréville
1936 Grand refrain (Le) Yves Mirande
1936King and the Chorus Girl (The)
Le Roi et la figurante
Mervyn LeRoy
1936 Mister Flow Robert Siodmak
1936 Sept hommes... une femme Yves Mirande
1937 Fools for Scandal
La Peur du scandale
Mervyn LeRoy, Bobby Connolly
1937 Mensonge de Nina Petrovna (Le) Victor Tourjansky
1938 Great Waltz (The)
Toute la ville danse
Julien Duvivier
1939 Dernier tournant (Le) Pierre Chenal
1939 Paradis perdu Abel Gance
1941 Histoire de rire Marcel L'Herbier
1941 Nuit fantastique (La) Marcel L'Herbier
1942 Capitaine Fracasse (Le) Abel Gance
1942 Romance à trois Roger Richebé
1943 Domino Roger Richebé
1943 Rabouilleuse (La) Fernand Rivers
1944 Paméla Pierre de Herain
1946 Il suffit d'une fois Andrée Feix
1947 Capitaine Blomet Andrée Feix
1948 Du Guesclin Bernard de Latour
1950 Mademoiselle Josette, ma femme André Berthomieu
1950 Ronde (La) Max Ophuls
1950 Traqué (Le) Borys Lewin, Frank Tuttle
1951 Ma femme est formidable André Hunebelle
1952 Mon mari est merveilleux André Hunebelle
1952 Plus heureux des hommes (Le) Yves Ciampi
1953Età dell'amore (L')
Age de l'amour
Lionello De Felice
1953 Si Versailles m'était conté Sacha Guitry
1955 Treize à table André Hunebelle
1956 Courte tête Norbert Carbonnaux
1956 Mitsou Jacqueline Audry
1957 École des cocottes (L') Jacqueline Audry
1957 Garçonne (La) Jacqueline Audry
1957 Temps des oeufs durs (Le) Norbert Carbonnaux
1958Toto a Parigi
Parisien malgré lui
Camillo Mastrocinque
1961 Croulants se portent bien (Les) Jean Boyer
1961 Petits matins = Mademoiselle stop (Les) Jacqueline Audry
1965Dama de Beyrut (La)
Aventure à Beyrouth
Ladislao Vajda
1965How to Steal a Million
Comment voler un million de dollars
William Wyler
1967 Bataille de San Sebastian (La) Henri Verneuil
1968Madwoman of Chaillot (The)
La Folle de Chaillot
Bryan Forbes
1969 Caprices de Marie (Les) Philippe de Broca
1969 Promesse de l'aube (La) Jules Dassin
1970 Explosion (L') Marc Simenon