Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Liza Minnelli

Interprète


imprimer
Naissance
12 mars 1946 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Liza Minnelli est la fille du réalisateur Vincente Minnelli et de l'actrice Judy Garland. Elle est successivement mariée avec Peter Allen, chanteur, Jack Haley Jr, réalisateur et Mark Gero, sculpteur
>> Rechercher "Liza Minnelli" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Liza Minnelli reçoit très tôt une formation d'artiste. Le chorégraphe Nico Charisse, mari de Cyd Charisse, lui apprend à danser. Son berceau familial se confond avec la carrière cinématographique de ses parents. Dès l'âge de trois ans, Liza Minnelli apparaît à l'écran aux côtés de sa mère dans In the good old summertime de Robert Z. Léonard (1949). A sept ans, elle danse toujours avec sa mère au New York Palace Theater. A partir de 1962, elle s'affranchit de la tutelle maternelle et entame une carrière de chanteuse de cabaret.

Carrière au cinéma

Son talent flamboyant la destine à des rôles d'envergure. C'est pourtant sous les traits d'une jeune fille ingrate que Liza Minnelli se signale d'abord: c'est le cas dans son premier film, Charlie Bubbles (Albert Finney, 1967), comme dans Pookie (Alan J. Pakula, 1969) ou Dis-moi que tu m'aimes, Junie Moon (Otto Preminger, id.). Ces rôles dramatiques laissent néanmoins transparaître l'étendue de sa personnalité d'actrice : à la fois forte et vulnérable, elle crève l'écran. C'est la comédie musicale Cabaret (Bob Fosse, 1971), film peu facile à interpréter car chargé de références à Marlene Dietrich, qui lui vaut le titre d'Edith Piaf américaine. Liza Minnelli joue alors aussi bien qu'elle chante. Stanley Donen met en valeur sa fantaisie pour Lucky Lady (1975). La même année, lle réalise un vieux rêve en tournant A matter of time, sous la direction de son père Vincente Minnelli l'année suivante. Egalement convaincante dans Silent movie de Mel Brooks (1976), elle signe son meilleur film avec NewYork, New York, un film de Martin Scorsese (1977) où, hollywoodienne à souhait, elle chante, tombe amoureuse, pleure et incarne à merveille les affres de la vie de star. Après Arthur (Steve Gordon, 1981), Liza Minnelli se fait plus rare à l'écran. Jerry London l'emploie en 1986 pour Assistance à femme en danger. Plus récemment, elle interprète un professeur de claquettes dans Stepping out (Lewis Gilbert, 1991).

Autres activités

Chanteuse de cabaret, Liza Minnelli interprète en 1965 Flora the red menace.
Pour la télévision, elle tourne A time to live en 1985.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 2002 au David Di Donatello Awards
  • Meilleure interprétation féminine, 1989 au Razzies - The Golden Raspberry Award Foundation pour le film : Arthur 2 : On the rocks, Bud Yorkin, 1988
  • Meilleure interprétation féminine, 1973 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Cabaret, Bob Fosse, 1971
  • Meilleure interprétation féminine, 1973 au David Di Donatello Awards pour le film : Cabaret, Bob Fosse, 1971
  • Meilleure interprétation féminine, 1973 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : Cabaret, Bob Fosse, 1971
  • Meilleure interprétation féminine, 1973 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Cabaret, Bob Fosse, 1971
  • Meilleure interprétation féminine, 1970 au David Di Donatello Awards pour le film : The Sterile cuckoo, Alan J. Pakula, 1969

Ouvrages

  • Liza Minnelli / written by David Paige ; designed by Gene Kohler. - [Mankato, Minn.] : Creative Education, [c1977]
  • Liza! Liza! : an unauthorized biography of Liza Minnelli / Alan W. Petrucelli. - [Bromley] : Columbus Books, 1983
  • The films of Liza Minnelli / Susan d'Arcy. - London : Barnden Castell Williams, 1973

Périodiques

  • Architectural Digest, vol. 47, n° 4, avril 1990. P. Carlsen, "Liza Minnelli. Cabaret's Best actress at home in New York"
  • Ecran, n° 42, décembre 1975. Guy Braucourt, "Brève rencontre... avec Liza et Vincente Minnelli"
  • Ecran, n° 65, janvier 1978. "Liza Minnelli"
  • Film Dope, n° 43, janvier 1990. J.C. Blake, "1155. Liza Minnelli"
  • Focus on Film, n° 10, été 1972. T. Vallance, "Liza Minnelli"
  • Iluzjon, n° 3, juillet-septembre 1989. Jan Slodowski, "Liza Minnelli"
  • Inter/View, n° 21, mai 1972. M. Peterson, "At the deli with Liza Minnelli"
  • Iskusstvo Kino, n° 11, novembre 1989
  • Revue du Cinéma (La)/Image et Son, n° 323, décembre 1977. Henri Béhar, "Martin Scorsese. New York - New York"
  • Stars, n° 18, hiver 1993. "Liza Minnelli"

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1966 Charlie Bubbles Albert Finney
1968 Sterile Cuckoo (The)
Pookie
Alan J. Pakula
1969 Tell Me That You Love Me, Junie Moon
Dis-moi que tu m'aimes, Junie Moon
Otto Preminger
1971 Cabaret Bob Fosse
1971Journey Back to Oz Hal Sutherland
1974That's Entertainment !
Il était une fois à Hollywood
Jack Haley Jr.
1975 A Matter of Time
[Nina]
Vincente Minnelli
1975Lucky Lady
Les Aventuriers du Lucky Lady
Stanley Donen
1975 Silent Movie
La Dernière folie de Mel Brooks
Mel Brooks
1977 New York, New York Martin Scorsese
1980 Arthur Steve Gordon
1981 King of Comedy (The)
La Valse des pantins
Martin Scorsese
1984Muppets Take Manhattan (The) Frank Oz
1986 Rent a Cop
Assistance à femme en danger
Jerry London
1988Arthur 2 on the Rocks Bud Yorkin
1989Pinocchio and the Emperor of the Night
Pinocchio et l'empereur de la nuit
Hal Sutherland
1989Superstar : The Life and Times of Andy Warhol
Superstar
Chuck Workman
1990 Stepping Out Lewis Gilbert
1994A Century of Cinema Caroline Thomas
2009 Sex and the City 2 Michael Patrick King