Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Viviane Romance

Interprète, Producteur, Scénariste, Interprète des chansons originales


imprimer
Naissance
04 juillet 1912 à Roubaix (Nord, France)
Etat civil
Pauline Ortmans
Décès
26 septembre 1991 à Nice (Alpes-Maritimes, France)
Liens familiaux
Viviane Romance épouse successivement les comédiens Georges Flamant et Clément Duhour, puis le réalisateur Jean Josipovici.
>> Rechercher "Viviane Romance" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Viviane Romance débute dès son adolescence dans la danse au Théâtre du Châtelet. A seize ans, elle pose pour des cartes postales et deux ans plus tard elle devient danseuse au Moulin-Rouge. Là, une altercation avec Mistinguett lui fait bénéficier d'une publicité inattendue. Elle délaisse alors la danse et débute à l'écran dans des rôles de figuration en 1930, année où elle est élue Miss Paris.

Carrière au cinéma

Viviane Romance est une des actrices les plus populaires du cinéma français d'avant-guerre. En 1935, elle rencontre Julien Duvivier qui lui offre une scène dans La Bandera. La même année, elle obtient son premier rôle intéressant dans Princesse Tam Tam d'Edmond T. Gréville. La consécration vient avec son interprétation d'une femme fatale qui monte deux amis l'un contre l'autre pour ses beaux yeux dans La Belle Equipe (1936) de Julien Duvivier. Ses rôles suivants appartiennent au même registre. Sa sensualité, son regard malicieux et sa gouaille naturelle explosent dans des rôles de garces, de prostituées au grand coeur qui font chavirer les hommes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle interprète des personnages plus dramatiques (L'Esclave blanche, 1939, de Marc Sorkin ; La Tradition de minuit, id., de Roger Richebé). Sous la direction d'Abel Gance, elle joue dans un mélodrame, Vénus aveugle (1940). En 1942, elle revient aux rôles qui firent son succès, en prêtant ses traits à la Carmen de Christian-Jaque, d'après Prosper Mérimée. A la Libération, l'actrice obtient quelques rôles étoffés (L'Affaire du collier de la reine, 1945, de Marcel L'Herbier ; Panique, 1946, de Julien Duvivier) parmi des productions plus décevantes. En 1955, Henri Decoin lui permet de montrer à nouveau l'étendue de son talent dans L'Affaire des poisons. Viviane Romance se lance alors dans la production, mais ses échecs l'amènent à s'éloigner peu à peu du cinéma. On la voit encore dans Mélodie en sous-sol (1962) d'Henri Verneuil et dans Nada (1973) de Claude Chabrol, où elle incarne une tenancière de bordel, puis elle met fin à sa carrière cinématographique pour se consacrer à la restauration d'une forteresse de l'Ordre des Templiers.

Autres activités

Au théâtre, Viviane Romance joue notamment Noix de coco et Une si grande dame. A la télévision, on la voit dans Le Mystère de Choisy (1964) de Stellio Lorenzi, dans L'Eloignement (1972) de Jean-Pierre Desagnat et dans Du plomb dans la tête (1973) de Roger Dallier.
Elle publie ses Mémoires en 1986, Romantique à mourir.

Ouvrages

  • Le temps des vamps : 1915-1965 (cinquante ans de sex-appeal) / Michel Azzopardi, Paris : Montréal (Qc) : L'Harmattan, 1997 .
  • Romantique à mourir [Biographie] / Viviane Romance, Paris : Vertiges du Nord : Carrère, 1986 .

Périodiques

  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 23/24, novembre-décembre 1977
  • Cinémonde, n° 1003, 23 octobre 1953
  • Cinémonde, n° 940, 8 août 1952
  • Ecran Français (L'), n° 280, 22 novembre 1950
  • Ecran Français (L'), n° 306, 16 mai 1951
  • Revue du Cinéma (La), n° 476, novembre 1991
  • Stars, n° 15, hiver 1992

Courts métrages

en tant que : Interprète

1935 Monsieur Prosper Robert Péguy

Longs métrages

en tant que : Scénariste

1943 Boîte aux rêves (La) Yves Allégret

en tant que : Producteur

1949 Maya Raymond Bernard
1950 Passion Georges Lampin
1953 Chair et le diable (La) Jean Josipovici
1955 Inspecteur connaît la musique (L') Jean Josipovici
1956 Pitié pour les vamps Jean Josipovici

en tant que : Interprète

1929 Paris-girls Henry Roussell
1931 Dame de chez Maxim's (La) Alexander Korda
1931 Il est charmant Louis Mercanton
1932 Ciboulette Claude Autant-Lara
1933 Cette vieille canaille Anatole Litvak
1933 Épervier (L') Marcel L'Herbier
1933 Je te confie ma femme René Guissart
1933 Liliom Fritz Lang
1934 Auberge du petit dragon (L') Jean de Limur
1934 Mam'zelle Spahi Max de Vaucorbeil
1934 N'aimer que toi André Berthomieu
1934 Zouzou Marc Allégret
1935 Bandera (La) Julien Duvivier
1935 Deuxième bureau Pierre Billon
1935 Equipage (L') Anatole Litvak
1935 Marchand d'amour Edmond T. Gréville
1935 Princesse Tam-Tam Edmond T. Gréville
1935 Retour au paradis Serge de Poligny
1935 Rosière des Halles (La) Jean de Limur
1935 Yeux noirs (Les) Victor Tourjansky
1936 Ange du foyer (L') Léon Mathot
1936 Belle équipe (La) Julien Duvivier
1936 deux favoris (Les) André Hornez, Georg Jacoby
1936Homme à abattre (L') Léon Mathot
1936 Mademoiselle Docteur = Salonique, nid d'espions Georg Wilhelm Pabst
1936 Une gueule en or Pierre Colombier
1937 Club des aristocrates (Le) Pierre Colombier
1937 Etrange Monsieur Victor (L') Jean Grémillon
1937 Naples au baiser de feu Augusto Genina
1937 Puritain (Le) Jeff Musso
1938 Gibraltar Fedor Ozep
1938 Joueur (Le) Gerhard Lamprecht, Louis Daquin
1938 Maison du Maltais (La) Pierre Chenal
1938 Prisons de femmes Roger Richebé
1939 Angelica Jean Choux
1939 Esclave blanche (L') Marc Sorkin
1939 Tradition de minuit (La) Roger Richebé
1940 Vénus aveugle Abel Gance
1941 Cartacalha, reine des gitans Léon Mathot
1941 Feu sacré Maurice Cloche
1941 Une femme dans la nuit Edmond T. Gréville
1942 Carmen Christian-Jaque
1943 Boîte aux rêves (La) Yves Allégret
1945 Affaire du collier de la reine (L') Marcel L'Herbier
1945 Route du bagne (La) Léon Mathot
1946 Colère des dieux (La) Carl Lamac
1946 Maison sous la mer (La) Henri Calef
1946 Panique Julien Duvivier
1947 Carrefour des passions Ettore Giannini
1949 Maya Raymond Bernard
1950 Passion Georges Lampin
1951 Au coeur de la casbah Pierre Cardinal
1951 Sept péchés capitaux : La Luxure (Les) Yves Allégret
1952 Femmes sont des anges (Les) Marcel Aboulker
1952Legione straniera
Légion étrangère
Basilio Franchina
1953 Chair et le diable (La) Jean Josipovici
1953Uomo, la bestia e la virtu (L') Steno
1954 Tournant dangereux (Le) Robert Bibal
1955 Affaire des poisons (L') Henri Decoin
1955 Gueule d'ange Marcel Blistène
1955 Inspecteur connaît la musique (L') Jean Josipovici
1956 Pitié pour les vamps Jean Josipovici
1957Segreti della notte (I)
Les Secrets de la nuit
Mario Mattoli
1960Pelusa Javier Setó
1962 Mélodie en sous-sol Henri Verneuil
1973 Nada Claude Chabrol