Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Pierre Richard-Willm

Interprète


imprimer
Naissance
03 novembre 1895 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques, France)
Etat civil
Alexandre-Pierre Richard
Décès
12 avril 1983 à Paris (France)
>> Rechercher "Pierre Richard-Willm" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Pierre Richard-Willm est d'abord mobilisé pour la Grande Guerre. Devenu sculpteur par la suite, il débute en 1921 au Théâtre du peuple de Maurice Pottecher à Bussang, dans les Vosges. En 1925, il est Armand Duval auprès d'Ida Rubinstein dans La Dame aux camélias. En 1930, Alberto de Calvalcanti l'engage pour tourner Vacances du Diable et Toute sa vie.

Carrière au cinéma

Pierre Richard-Willm épouse très vite le style aristocratique des films de Marcel L'Herbier tels que L'Epervier (1933), adapté d'une pièce de Francis de Croisset, avec Charles Boyer et Victor Francen, ou Entente cordiale (1938). C'est sa prestation pour le héros déchu du Le Grand Jeu (1933) de Jacques Feyder qui fait de lui une star. En dépit d'une certaine emphase, il réussit à assumer avec délicatesse ce premier rôle de dimension. L'uniforme lui sied à ravir, et après avoir incarné un aviateur (Courrier Sud, 1936, de Pierre Billon), il se transforme en officier - français (Un soir, au front, 1931, d'Alexandre Ryder), britannique (La Route impériale, 1935, de Marcel L'Herbier) ou soviétique (Les Nuits moscovites, 1934, d'Alexis Granowsky) -, avant de devenir le mythique légionnaire du Prince Jean (1934) de Jean de Marguénat. Avec Edwige Feuillère, Pierre Richard-Willm forme un couple d'une harmonie parfaite. Ils évoluent ensemble à de nombreuses reprises : Barcarolle (1935) de Gerhard Lamprecht et Roger Le Bon, Stradivarius (id.) de Geza von Bolvary et Albert Valentin, La Dame de Malacca (1937) de Marc Allégret, La Duchesse de Langeais (1942) de Jacques de Baroncelli. Il signe sa meilleure prestation dans Le Roman de Werther (1938) de Max Ophuls et fixe le rôle. Il se distingue encore dans Carnet de bal (1937) de Julien Duvivier. Malgré tous ces succès, il cesse de paraître à l'écran après le tournage du Beau Voyage (1946) de Louis Cuny.

Autres activités

Après la Seconde Guerre mondiale, Pierre Richard-Willm se retire des écrans pour devenir l'interprète, le metteur en scène, le costumier et le décorateur du théâtre de ses débuts, dans les Vosges.
Il fait paraître en 1957 sa biographie d'acteur sous le titre : Loin des étoiles et consacre son temps libre au piano et à la sculpture.

Ouvrages

  • Inoubliables ! : visages du cinéma français : 1930-1950 [Biographie] / Olivier Barrot, Raymond Chirat ; maquette de Charles Buxin. - Paris : Calmann-Lévy, 1986 .
  • Les séducteurs du cinéma français : 1928-1958 [Biographie] / Pierre Cadars ; avec le concours de la Cinémathèque de Toulouse, présidée par Raymond Borde. - [Paris] : H. Veyrier, 1982 .
  • Loin des étoiles : souvenirs et dessins [Biographie] / Pierre Richard-Willm. - Paris : Belfond, 1975 .

Périodiques

  • Cinéma 72, n° 299, novembre 1983
  • Cinématographe, n° 90, juin 1983
  • Cinémonde, n° 999, 25 septembre 1953
  • Ciné-Revue, n° 16, 21 avril 1983
  • Ciné-Revue, n° 2, 7 janvier 1982
  • Revue du Cinéma (La), n° 384, juin 1983

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète

1930 Toute sa vie Alberto Cavalcanti
1930 Vacances du diable (Les) Alberto Cavalcanti
1931 Autour d'une enquête Robert Siodmak, Henri Chomette
1931 Petit écart (Le) Reinhold Schünzel, Henri Chomette
1931Sous le casque de cuir Albert de Courville
1931 Un soir au front Alexandre Ryder
1932 Amours de Pergolèse (Les) Guido Brignone
1932 Baby Carl Lamac, Pierre Billon
1932 Fanatisme Tony Lekain, Gaston Ravel
1932 Kiki Carl Lamac, Pierre Billon
1933 Épervier (L') Marcel L'Herbier
1933 Fille du régiment (La) Carl Lamac, Pierre Billon
1933 Grand jeu (Le) Jacques Feyder
1933 Pour être aimé Jacques Tourneur
1934 Barcarolle Gerhard Lamprecht, Roger Le Bon
1934 Maison dans la dune (La) Pierre Billon
1934 Nuits moscovites (Les) Alexis Granowsky
1934 Prince Jean (Le) Jean de Marguenat
1935 Route impériale (La) Marcel L'Herbier
1935 Stradivarius Géza von Bolváry, Albert Valentin
1936 Anne-Marie Raymond Bernard
1936 Argent (L') Pierre Billon
1936 Au service du tsar Pierre Billon
1936 Courrier-Sud Pierre Billon
1937 Dame de Malacca (La) Marc Allégret
1937 Tarakanowa Fedor Ozep
1937 Tragédie impériale (La) Marcel L'Herbier
1937 Un carnet de bal Julien Duvivier
1937 Yoshiwara Max Ophuls
1938 Roman de Werther (Le) Max Ophuls
1939 Entente cordiale Marcel L'Herbier
1939 Loi du nord (La) Jacques Feyder
1941 Duchesse de Langeais (La) Jacques de Baroncelli
1941 Jours heureux (Les) Jean de Marguenat
1942 Comte de Monte-Cristo (Le) Robert Vernay
1942 Croisée des chemins (La) André Berthomieu
1944 Fiancée des ténèbres (La) Serge de Poligny
1946 Beau voyage (Le) Louis Cuny
1946 Rêves d'amour Christian Stengel