Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Paul Muni

Interprète


imprimer
Naissance
22 septembre 1895 à Lemberg (Autriche)
Etat civil
Meshilem Meier Weisenfreund
Décès
25 août 1967 à Montecito (Californie, Etats-Unis)
>> Rechercher "Paul Muni" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Issu d'une famille de comédiens ambulants juifs, Paul Muni émigre aux Etats-Unis en 1902. A douze ans, il remplace un acteur malade dans le rôle d'un patriarche au Théâtre yiddish de New York et se pose une fausse barbe. Devenu membre de la troupe de ce théâtre, il interprète plus de trois cents rôles en quatre ans. Il conquiert Broadway en 1927 avec la pièce policière The four walls. Otto Kruger l'invite alors à Hollywood, où il tourne son premier film Le vaillant (1929) de William K. Howard.

Carrière au cinéma

La passion de Paul Muni pour le maquillage et la transformation date de ses débuts. Dès son deuxième film, il montre son talent dans ces domaines. Dans Seven faces (1929) de Berthold Viertel, il joue sept personnages différents. Il accède à la notoriété en 1932 avec Scarface d'Howard Hawks, film pour lequel il compose un personnage de gangster balafré, brutal et cruel, inspiré du destin d'Al Capone. Jouant un ton au-dessus du registre normal, Paul Muni fait du mafieux un personnage fasciné par les armes, pour qui la mitraillette devient le symbole de la toute-puissance. La même année, dans Je suis un évadé (1932) de Mervyn LeRoy, il interprète un innocent traqué par la société dans un réquisitoire impitoyable contre le système pénitentiaire. La dernière scène reste un des meilleurs exemples de fin en point d'interrogation : le héros disparaît dans la nuit après avoir avoué à sa compagne qu'il vole pour vivre. Paul Muni entame ensuite une série de films biographiques. En 1936, son interprétation de Louis Pasteur dans La vie de Louis Pasteur de William Dieterle lui vaut un oscar. Il poursuit en incarnant l'auteur de " J'accuse " dans La vie d'Emile Zola (1937) du même réalisateur et excelle dans le registre du désespoir. Sobres et émouvants, la plupart des rôles d'hommes modestes en proie à l'adversité de Paul Muni se réfèrent à une certaine mystique juive, issue de son éducation. En Chinois dans Visages d'orient (1937) de Sydney Franklin, il réussit aussi à faire vivre l'expression profonde de sa culture. A partir de 1940, il ne tourne plus que sporadiquement. Il incarne avec conviction un soldat russe dans Contre-attaque (1945) de Zoltan Korda. Paul Muni perd cependant peu à peu la vue et l'ouïe. Dans son dernier film, La colère du juste (1959) de Daniel Mann, il est à nouveau, au prix d'un effort certain, sobre et respectable, dans le rôle d'un médecin juif.

Autres activités

Paul Muni s'illustre sur les planches tout au long de sa carrière. C'est après la guerre qu'il se consacre principalement au théâtre. Sa dernière apparition sur scène remonte à 1959 dans une adaptation musicale du Grand hôtel.

Prix

  • Meilleure interprétation masculine, 1960 au Festival International de Cinéma (Mar del Plata) pour le film : The last angry man
  • Meilleure interprétation masculine, 1937 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : The life of Emile Zola
  • Meilleure interprétation masculine, 1936 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : The story of Louis Pasteur
  • Coupe Volpi du meilleur acteur, 1936 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : The story of Louis Pasteur

Ouvrages

  • Paul Muni : His life and his fims / Michael B. Druxman.- New-York : Barnes ; London : Yosseloff, 1974

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 194, octobre 1967
  • Classic Images, n° 202, avril 1992
  • Film Dope, n° 46, mars 1991
  • Film Français (Le), n° 1207, 1 septembre 1967
  • Positif, n° 344, octobre 1989

Courts métrages

en tant que : Interprète

1938For Auld lang Syne George Bilson
1938Hollywood Goes to Town Herman Hoffman

Longs métrages

en tant que : Interprète

1928Valiant (The)
Je suis un assassin
William K. Howard
1929Seven faces Berthold Viertel
1930 Scarface, the Shame of a Nation
Scarface
Howard Hawks, Richard Rosson
1932 I Am a Fugitive from a Chain Gang
Je suis un évadé
Mervyn LeRoy
1933World Changes (The) Mervyn LeRoy
1934Black Fury
Furie noire
Michael Curtiz
1934 Bordertown
Ville frontière
Archie Mayo
1934Hi, Nellie ! Mervyn LeRoy
1935Dr. Socrates
Docteur Socrate
William Dieterle
1936Story of Louis Pasteur (The)
La Vie de Louis Pasteur
William Dieterle
1937Good Earth (The)
Visages d'Orient
Sidney A. Franklin, Gustav Machatý
1937Life of Emile Zola (The)
La Vie d'Emile Zola
William Dieterle
1937Woman I Love (The) Anatole Litvak
1938 Juarez William Dieterle
1939We Are Not Alone
Nous ne sommes pas seuls
Edmund Goulding
1941Hudson's bay
[Les Trappeurs de l'Hudson]
Irving Pichel
1942Commandos Strike at Dawn
Le Commando frappe à l'aube
John Farrow
1942 Stage Door Canteen
Le Cabaret des étoiles
Frank Borzage
1944A Song to Remember
La Chanson du souvenir
Charles Vidor
1945Counter-attack
Contre-attaque
Zoltan Korda
1946 Angel on My Shoulder
L'Evadé de l'enfer
Archie Mayo
1951Imbarco a mezzanotte
Un homme à détruire
Andrea Forzano
1959Last Angry Man (The)
La Colère du juste
Daniel Mann