Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Ginette Leclerc

Interprète


imprimer
Naissance
09 février 1912 à Paris (France)
Etat civil
Geneviève Menut
Décès
03 janvier 1992 à Paris (France)
Liens familiaux
A l'âge de dix-huit ans, elle se marie avec Lucien Leclerc, ancien danseur d'opéra. Elle épouse en secondes noces le comédien Lucien Gallas, rencontré sur le tournage de La Loupiotte (1936) de Jean Kemme et Jean-Louis Bouquet, dont elle divorce rapidement.
>> Rechercher "Ginette Leclerc" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Ginette Leclerc débute comme modèle pour des cartes postales sur le thème des amoureux. A partir de 1931, elle fait de la figuration dans des films et adopte immédiatement une mine boudeuse et un regard malicieux, comme dans La Dame de chez Maxim's, d'Alexandre Korda. Elle accède peu à peu à des rôles plus importants.

Carrière au cinéma

La carrière de Ginette Leclerc - jeune femme brune aux yeux noirs et aux lèvres pulpeuses - est marquée par des rôles de " petites femmes ", au charme coquin, souvent à moitié dénudées : son physique la destine tout naturellement aux rôles de vamp. Après une série de films aux titres évocateurs (L'Hôtel du libre échange, 1934, de Marc Allégret ; Minuit, place Pigalle, id., de Roger Richebé ; Et moi j'te dis qu'elle t'a fait de l'oeil, 1935, de Jack Forrester), Pierre Chenal lui propose un rôle moins caricatural. Elle incarne alors Romilda à la sensualité insidieuse dans L'Homme de nulle part (1936). C'est Prisons sans barreaux (1937) de Léonide Moguy, qui révèle véritablement son talent : elle est remarquable en détenue au regard pervers et touchant à la fois. En 1938, elle joue Aurélie dans La Femme du boulanger (1938) de Marcel Pagnol, l'épouse infidèle mais tendre de Raimu. Ces deux rôles lui collent l'image de la femme provocante, garce qui sème le malheur autour d'elle. En 1939, elle remporte un franc succès en fille des Flandres dans L'Empreinte du Dieu de Léonide Moguy. Elle nous offre une de ses plus émouvantes compositions dans Le Corbeau (1943) d'Henri-Georges Clouzot : Denise, une femme boîteuse et voluptueuse à la réputation douteuse, est elle aussi victime des agissements du corbeau. Partenaire de grands acteurs, Ginette Leclerc tourne au côté de Jean Gabin dans Le Plaisir (1951) de Max Ophuls, où elle est parfaite en pensionnaire de la maison Tellier, et dans Gas-oil (1955) de Gilles Grangier. En 1968, elle réalise son premier nu intégral dans Goto, l'île d'amour de Walerian Borowczyk. Son dernier film, La Barricade du point du jour (1977), est signé René Richon. Ginette Leclerc n'a pas joui de l'aura de sa contemporaine Viviane Romance, et l'agressivité que laissent supposer ses rôles est pourtant loin de la réalité de la femme sensible qu'elle est.

Autres activités

Sur les planches, Ginette Leclerc s'illustre notamment dans La Putain respectueuse, et son interprétation comble Jean-Paul Sartre.
Pour la télévision, elle tourne dans Maigret et la Jeune Morte (1973) de Claude Boissol et dans Le Système du docteur Goudron et du professeur Plume (1980) de Claude Chabrol.
En 1973, elle publie une autobiographie pleine de franchise et de modestie, Ma vie privée.

Ouvrages

  • Inoubliables ! : visages du cinéma français : 1930-1950 / Olivier Barrot ; Raymond Chirat.- Paris : Calmann-Lévy, 1986
  • Ma vie privée / Ginette Leclerc.- Paris : La Table Ronde, 1963
  • Séductrices du cinéma français : 1936-1956 / Françoise Ducout.- Paris : Henri Veyrier, 1978

Périodiques

  • Studio Magazine, n° 58, février 1992

Courts métrages

en tant que : Interprète

1933 Une rencontre René Guy-Grand
1935 Commissaire est bon enfant (Le) Jacques Becker, Pierre Prévert
1935 Piment (Le) André Hugon
1937Gagnant (Le) Yves Allégret

Longs métrages

en tant que : Interprète

1931 Dame de chez Maxim's (La) Alexander Korda
1932 Ciboulette Claude Autant-Lara
1932 Enfant du miracle (L') D.B. Maurice
1932 Pomme d'Amour Jean Dréville
1933 Adieu les beaux jours Johannes Meyer, André Beucler
1933 Cette vieille canaille Anatole Litvak
1933 Etoile de Valencia (L') Serge de Poligny
1933 Surprises du sleeping (Les) Karl Anton
1933 Toto Jacques Tourneur
1934 Compartiment de dames seules Christian-Jaque
1934 Dédé René Guissart
1934 Hôtel du libre échange (L') Marc Allégret
1934 Minuit, place Pigalle Roger Richebé
1935 Ecole des cocottes (L') Pierre Colombier
1935 Et moi, j'te dis qu'elle t'a fait de l'oeil Jack Forrester
1935 Fanfare d'amour Richard Pottier
1935 Gaîtés de la finance (Les) Jack Forrester
1935 Gangster malgré lui André Hugon
1935 Heureuse aventure (L') Jean Georgesco
1935 Paris-Camargue Jack Forrester
1935 Roses noires Paul Martin, Jean Boyer
1936 Bach détective René Pujol
1936 Homme de nulle part (L') Pierre Chenal
1936 Jacques et Jacotte Robert Péguy
1936 Loupiote (La) Jean Kemm, Jean-Louis Bouquet
1936 Oeil de Lynx, détective Pierre-Jean Ducis
1936 Passé à vendre René Pujol
1936 Peau d'un autre (La) René Pujol
1936 Peur = Vertige d'un soir (La) Victor Tourjansky
1936 Pocharde (La) Jean Kemm, Jean-Louis Bouquet
1937 Appel de la vie (L') Georges Neveux
1937 Choc en retour Maurice Kéroul, Georges Monca
1937 Dégourdis de la 11ème (Les) Christian-Jaque
1937 Fraudeur (Le) Léopold Simons
1937 Mon député et sa femme Maurice Cammage
1937 Prison sans barreaux Léonide Moguy
1938 Coups de feu René Barberis
1938 Femme du boulanger (La) Marcel Pagnol
1938 Louise Abel Gance
1938 Métropolitain Maurice Cam
1938 Ruisseau (Le) Maurice Lehmann, Claude Autant-Lara
1938 Tricoche et Cacolet Pierre Colombier
1939 Empreinte du dieu (L') Léonide Moguy
1939 Menaces Edmond T. Gréville
1940 Ils étaient cinq permissionnaires Pierre Caron
1941 Briseur de chaînes (Le) Jacques Daniel-Norman
1941 Ce n'est pas moi Jacques de Baroncelli
1941 Fièvres Jean Delannoy
1941 Vie privée Walter Kapps
1942 Chant de l'exilé (Le) André Hugon
1942 Grande Marnière (La) Jean de Marguenat
1942Homme qui joue avec le feu (L') Jean de Limur
1942 Mistral (Le) Jacques Houssin
1943 Corbeau (Le) Henri-Georges Clouzot
1943 Dernier sou (Le) André Cayatte
1943 Val d'Enfer (Le) Maurice Tourneur
1946 Chemins sans loi Guillaume Radot
1946 Nuit sans fin Jacques Séverac
1947 Fiacre 13 Raoul André
1947 Une belle garce Jacques Daroy
1948 Eaux troubles (Les) Henri Calef
1948 Jo la romance Gilles Grangier
1948 Passeurs d'or Émile-Georges de Meyst
1949 Auberge du péché (L') Jean de Marguenat
1949 Millionnaires d'un jour André Hunebelle
1949 Un homme marche dans la ville Marcel Pagliero
1950 Aventuriers de l'air (Les) René Jayet
1951 Maison dans la dune (La) Georges Lampin
1951 Plaisir (Le) Max Ophuls
1952 Gang des pianos à bretelles = Hold-up en musique (Le) Gilles de Turenne
1954 Amants du Tage (Les) Henri Verneuil
1955 Gas-oil Gilles Grangier
1956 Delincuentes
[Les Délinquants]
Juan Fortuny
1956 Du sang sous le chapiteau Georges Péclet
1957 Chômeur de Clochemerle (Le) Jean Boyer
1960 Magiciennes (Les) Serge Friedman
1961 Cave se rebiffe (Le) Gilles Grangier
1965 Chant du monde (Le) Marcel Camus
1966Joe Caligula José Bénazéraf
1968 Goto, l'île d'amour Walerian Borowczyk
1968 Grand cérémonial (Le) Pierre-Alain Jolivet
1969 Bal du comte d'Orgel (Le) Marc Allégret
1969 Tropic of Cancer
Tropique du Cancer
Joseph Strick
1970 Popsy Pop Jean Herman
1971 Drapeau noir flotte sur la marmite (Le) Michel Audiard
1971Trèfle à cinq feuilles (Le) Edmond Freess
1972 Belle affaire (La) Jacques Besnard
1972 Elle court, elle court la banlieue Gérard Pirès
1972 Rempart des béguines (Le) Guy Casaril
1972 Volets clos (Les) Jean-Claude Brialy
1973 Démerdards = Par ici la monnaie (Les) Richard Balducci
1974 En grandes pompes André Teisseire
1975 Chobizenesse Jean Yanne
1975 Spermula Charles Matton
1977 Barricade du point du jour (La) René Richon