Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Emil Jannings

Interprète


imprimer
Naissance
23 juillet 1884 à Rorschach (Suisse)
Etat civil
Theodor Friedrich Emil Janenz
Décès
02 janvier 1950 à Stroblhof (Autriche)
Liens familiaux
Son père étant d'origine américaine, il revendique ses origines américaines (il affirme être né à Brooklin) et change son nom Janenz pour Jannings. Il épouse l'actrice Lucie Höflich.
>> Rechercher "Emil Jannings" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Il fugue du domicile parental pour s'engager dans la marine. Revenu en Allemagne, il devient acteur itinérant et joue notamment avec Ernst Lubitsch. Werner Krauss le remarque et en 1906, Max Reinhardt l'engage au Deutsches Theater.

Carrière au cinéma

Comédien de formation, Emil Jannings ne voit dans le cinéma qu'un moyen de gagner de l'argent. A partir de 1914, il tourne quelques rôles " alimentaires " et gagne vite une grande notoriété grâce à son tempérament. En 1916, Robert Wiene lui donne son premier grand rôle dans Fromont jeune et Risler aîné aux côtés d'Erna Morena. Son jeu assez lourd de nature, mais efficace, trouve son emploi dans un grand nombre de films historiques sous la direction de D. Buchowetsky (Danton, 1920) et de son ancien camarade Ernst Lubitsch (La femme du pharaon, 1922). Il s'illustre aussi dans le cinéma expressionniste aux côtés de Conrad Veidt et Werner Krauss dans Le cabinet des figures de cire (1924).
A partir de 1924 il enchaîne quatre films qui comptent parmi les plus importants du cinéma allemand : Der letze Mann (1924) de Murnau, Variété (1925) de E.A. Dupont puis Tartuffe (1926) et Faust (1926) de Murnau. Sa réputation est telle que la Paramount l'appelle à Hollywood. De 1927 à 1930, il interprète six films dont deux obtiendront un Oscar, The last command (Crépuscule de gloire) (Josef von Sternberg, 1928) et The patriot (Le Patriote) (Ernst Lubitsch, 1928). A son retoure en Allemagne, Blaue Angel (L'ange bleu) (Josef von Sternberg, 1930), avec Marlene Dietrich, sera le dernier véritable événement cinématographique auquel il participera. Le film connaît un succès mondial et fait la fortune américaine de Marlene Dietrich et de Josef von Sternberg. Il tourne 13 films jusqu'à la fin de sa carrière dans lesquels il revient à l'interprétation de personnages historiques (Les aventures du roi Pausole, A. Granowski, 1933 ; Robert Koch, der Bekampfer des Tödes, (La lutte héroïque), Hans Steinhoff, 1939). A l'arrivée d'Hitler au pouvoir, il choisit de rester en Allemagne. Le Troisième Reich le comble d'honneur : en 1938, Goebbels lui octroie la médaille de Goethe et il est consacré "Artiste d'Etat" en 1941. A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, il est inscrit sur la liste noire par les autorités alliées et se retire dans sa propriété autrichienne. Il meurt d'un cancer cinq ans plus tard.

Autres activités

Il se produit au Deutsches Theater dans Le Roi Lear, Faust et Rose Bernd. En 1938, il est nommé par Goebbels à la tête de la Tobis (société de production allemande). Il laisse plusieurs ouvrages autobiographiques dont Wie ich zum Film kam (Comment je suis venu au cinéma) (1926).

Prix

  • Coupe Volpi du meilleur acteur, 1937 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : Der Herrscher
  • Meilleure interprétation masculine, 1929 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : The way of all flesh
  • Meilleure interprétation masculine, 1929 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : The last command

Ouvrages

  • 100 % Jannings / Munkepunke.- Hamburg ; Berlin : Prismen Ver., 1930
  • Emil Jannings / Rudolf Kurtz.- Berlin : Ufa-Buchverlag, 1942
  • Emil Jannings : ses débuts, ses films, ses aventures / Jean Mitry.- Paris : Jean-Pascal, 1928
  • Emil Jannings, Baumeister seines Lebens und seiner Filme / Herbert Ihering.- Heidelberg, Berlin, Leipzig : Hüthig, 1941
  • Souvenirs ou le cinéma allemand selon Goebbels / Veit Harlan.- Paris : Ed. France-Empire, 1974

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), vol. 22, n° 127, janvier 1962
  • Film Dope, n° 27, juillet 1983
  • Film Weekly, vol. 3, n° 78, 12 avril 1930
  • Kino (Allemagne), n° 15, 1984
  • Picturegoer, vol. 14, n° 634, 9 juin 1945
  • Picturegoer, vol. 17, n° 97, janvier 1929

Courts métrages

en tant que : Interprète

1917Fidele Gefängnis (Das)
La Joyeuse prison
Ernst Lubitsch
1917Wenn vier dasselbe tun Ernst Lubitsch

Longs métrages

en tant que : Interprète

1914Im Schützengraben Walter Schmidthässler
1914Passionels Tagebuch Louis Ralph
1915Nächte des Grauens
La Nuit d'horreur
Arthur Robison, Richard Oswald
1916Aus Mangel an Beweisen Edmund Edel
1916Ehe der Luise Rohrbach (Die) Rudolph Biebrach
1916Leben ein Traum (Das) Robert Wiene
1916Stein unter Steinen Edmund Edel
1916Unheilbar Emerich Hanus
1917Ein fideles Gefängnis Ernst Lubitsch
1917Lulu Alexander von Antalffy
1917Ring der Giuditta Foscari (Der) Alfred Halm
1918Augen der Mumie Ma (Die)
Les Yeux de la momie
Ernst Lubitsch
1918Keimendes Leben Georg Jacoby
1919 Madame Du Barry
La Du Barry
Ernst Lubitsch
1919Mann der Tat (Der) Viktor Janson
1919Rose Bernd Alfred Halm
1919Tochter des Mehamed (Die) Alfred Halm
1919Vendetta Georg Jacoby
1920Algol Hans Werckmeister
1920Anna Boleyn
Anne Boleyn
Ernst Lubitsch
1920Brüder Karamazoff (Die)
Les Frères Karamazoff
Carl Froelich, Dimitri Buchowetzki
1920Colombine Martin Hartwig
1920Grobe Licht (Das) Hanna Henning
1920Köhlhiesels Töchter
Les Filles de Kohlhiesel
Ernst Lubitsch
1920 Schädel der Pharaonentochter (Der) Otz Tollen
1921Danton Dimitri Buchowetzki
1921Ratten (Die) Hanns Kobe
1921Schwur des Peter Hergatz (Der) Alfred Halm
1921Stier von Olivera (Der) Erich Schönfelder
1921Weib des Pharao (Das)
La Femme du pharaon
Ernst Lubitsch
1922Othello Dimitri Buchowetzki
1922Peter der Grosse
Pierre le Grand
Dimitri Buchowetzki
1922 Tragödie der liebe
La Tragédie de l'amour
Joe May
1923 Film im Film - Ein Blick hinter die Kulissen (Der) Friedrich Porges
1923Quo Vadis ? Georg Jacoby, Gabriellino D'Annunzio
1924Alles für Geld
Tout pour l'argent
Reinhold Schünzel
1924 Letzte Mann (Der)
Le Dernier des hommes
F.W. Murnau
1924Nju
A qui la faute
Paul Czinner
1924 Wachsfigurenkabinett (Das)
Le Cabinet des figures de cire
Paul Leni
1925Liebe macht blind Lothar Mendes
1925 Tartuff
Tartuffe
F.W. Murnau
1925 Variete
Variétés
Ewald Andreas Dupont
1926 Faust - Eine deutsche Volkssage
Faust
F.W. Murnau
1927Way of all Flesh
Quand la chair succombe
Victor Fleming
1928 Filmstadt Hollywood (Die) Max Goldschmidt
1928 Last Command (The)
Crépuscule de gloire
Josef von Sternberg
1928Patriot (The) Ernst Lubitsch
1928Sins of the Fathers
Les Fautes d'un père
Ludwig Berger
1928 Street of Sin
La Rue des péchés
Mauritz Stiller, Ludwig Berger, Lothar Mendes, [etc.]
1929Betrayal
Mensonges
Lewis Milestone
1929 Blaue Engel (Der)
L'Ange bleu
Josef von Sternberg
1929Blue Angel (The) Josef von Sternberg
1930Liebling der Götter Hanns Schwarz
1931 Stürme der Leidenschaft Robert Siodmak
1932 Königs Pausole (Die) Alexis Granowsky
1933Merry Monarch (The) Alexis Granowsky
1934Schwarze Walfisch (Der) Fritz Wendhausen
1935Alte und der junge König (Der)
Les Deux rois
Hans Steinhoff
1936Traumulus
Le Rêveur
Carl Froelich
1937Herrscher (Der)
Crépuscule
Veit Harlan
1937Zerbroghene Krug (Der)
La Cruche cassée
Gustav Ucicky
1939Robert Koch der Bekämpfer des Todes
La Lutte héroïque
Hans Steinhoff
1941Ohm Krüger
Le Président Krüger
Hans Steinhoff
1942Entlassung (Die) Wolfgang Liebeneiner
1943Altes Herz wird wieder jung
[Jeune Fille sans famille]
Erich Engel