Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Rock Hudson

Interprète


imprimer
Naissance
17 novembre 1924 à Winnetka (Illinois, Etats-Unis)
Etat civil
Roy Harold Scherer Jr.
Décès
01 octobre 1985 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
>> Rechercher "Rock Hudson" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après avoir exercé divers métiers, Rock Hudson s'engage dans la marine de 1943 à 1946. Démobilisé, il est ouvrier agricole puis camionneur. Bientôt, il tente sa chance à Hollywood. En 1948, Harry Wilson, son agent, lui décroche un rôle de figuration dans Les géants du ciel de Raoul Walsh.

Carrière au cinéma

Rock Hudson mesure le chemin qu'il lui reste à parcourir avant de devenir un vrai comédien : s'il crève l'écran, c'est surtout grâce à une allure athlétique particulièrement prisée à Hollywood. Il tourne d'abord des rôles secondaires pour des films d'action, des westerns la plupart du temps. Ainsi Raoul Walsh l'emploie successivement dans Victime du destin (1952), dans La belle espionne (1953) et dans Bataille sans merci (id.). Parallèlement, Hudson perfectionne son jeu à la célèbre école de comédie de Sophie Rosenstein. C'est Anthony Mann qui lui offre son premier rôle en tête d'affiche dans Les affameurs (1952). La même année, la rencontre avec Douglas Sirk donne un nouvel élan à la carrière de l'acteur : après Qui donc a vu ma belle ?, et surtout Le secret magnifique qui en fait une star. Dans ce mélodrame où l'héroïsme naît du rachat de la faute envers Jane Wyman, Rock Hudson révèle un talent dramatique insoupçonné. Il devient alors l'interprète fétiche de Sirk. Outre la fresque consacrée aux Peaux-Rouges, Taza, fils de Cochise (1954), Hudson tourne sous sa direction Tout ce que le ciel permet (1956) et Ecrit sur le vent (id.), des drames mondains à l'esthétique très recherchée. Il compose un séducteur doublé d'un révolutionnaire dans Capitaine Mystère (1955) puis un intellectuel déchiré pour The tarnished angels (1958), un film réalisé d'après Pylone de William Faulkner. On le remarque aussi dans Giant (1956) de George Stevens, dans Le carnaval des dieux (1957) de Richard Brooks et dans Twilight for the gods (1958) de Joseph Pevney. La comédie légère représente la dernière étape de sa carrière. Confidences sur l'oreiller (1959) de Michael Gordon, sa première expérience du genre, l'enchante moins pour l'intrigue que pour les dialogues. Il donne la réplique à Doris Day dans Un pyjama pour deux (1962) de Delhert Mann. Sa meilleure prestation demeure son portrait d'homme banal dans Le sport favori de l'homme (1964) d'Howard Hawks. Après le thriller futuriste de John Frankenheimer, L'opération diabolique (1966), L'ambassadeur (1984) de Jack Lee Thompson, son dernier film, l'emploie dans un registre encore nouveau, la comédie musicale.

Autres activités

Dans les années 1980, Rock Hudson joue pour la télévision, notamment dans The startmaker de Lou Antonio et dans La troisième guerre mondiale de David Greene. Il figure dans la série Dynastie.
Peu avant sa mort, il entame la rédaction de ses Mémoires, My story.

Prix

  • Meilleure interprétation masculine, 1963 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation masculine, 1961 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation masculine, 1960 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation masculine, 1959 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"

Ouvrages

  • Great lovers of the movies / Jane Mercer ; filmogr. researched by Sandy Graham ; pict. researched by Sheila Whitaker. - London ; New York ; Sydney [etc.] : Hamlyn, 1975
  • Rock Hudson, mon histoire / Sara Davidson, Rock Hudson ; trad. de l'américain par Gérard Piloquet. - Paris : Mazarine, 1986
  • The all-Americans / Parish James Robert, Stanke Don E.. - Carlstadt : Rainbow Book, 1977

Périodiques

  • American Film, vol. 12, n° 4, janvier/février 1987
  • Ciné-Revue, n° 41, octobre 1987
  • Film Dope, n° 25, novembre 1982
  • Films and Filming, n° 373, octobre 1985
  • Films and Filming, vol. 22, n° 9, juin 1976
  • Films in Review, vol. 26, n° 5, mai 1975
  • Interview, vol. 2, n° 2, 1970
  • Positif, n° 298, décembre 1985
  • Premiere (US), vol. 3, n° 4, mai 1995

Longs métrages

en tant que : Interprète

1948Fighter Squadron
Les Géants du ciel
Raoul Walsh
1949 Undertow
[Une balle dans le dos]
William Castle
1950 Bright Victory = Lights Out
La Nouvelle aurore
Mark Robson
1950Desert Hawk (The)
L'Aigle du désert
Frederick De Cordova
1950I Was a Shoplifter
[J'étais une voleuse]
Charles Lamont
1950One Way Street
L'Impasse maudite
Hugo Fregonese
1950Peggy Frederick De Cordova
1950Shakedown Joseph Pevney
1950 Winchester 73 Anthony Mann
1951Air Cadet = Jet Men of the Air Joseph Pevney
1951 Bend of the River
Les Affameurs
Anthony Mann
1951Fat Man (The) William Castle
1951 Has Anybody Seen My Gal ?
Qui donc a vu ma belle ?
Douglas Sirk
1951Iron Man (The) Joseph Pevney
1951Tomahawk George Sherman
1952 Golden Blade (The)
La Légende de l'épée magique
Nathan Juran
1952Here Come the Nelsons = Meet the Nelsons Frederick De Cordova
1952Horizons West
Le Traitre du Texas
Budd Boetticher
1952Scarlet Angel
Une fille à bagarres
Sidney Salkow
1952 Sea Devils
La Belle espionne
Raoul Walsh
1953Back to God's Country
Le Justicier impitoyable
Joseph Pevney
1953Beneath the 12-mile reef
Tempête sous la mer
Robert D. Webb
1953 Gun Fury
Bataille sans merci
Raoul Walsh
1953Lawless Breed (The)
Victime du destin
Raoul Walsh
1953 Magnificent Obsession
Le Secret magnifique
Douglas Sirk
1953Seminole
L'Expédition du Fort King
Budd Boetticher
1953 Taza, Son of Cochise
Taza, fils de Cochise
Douglas Sirk
1954Bengal Brigade
La Révolte des Cipayes
Lazslo Benedek
1954 Captain Lightfoot
Capitaine mystère
Douglas Sirk
1955 All That Heaven Allows
Tout ce que le ciel permet
Douglas Sirk
1955 Giant
Géant
George Stevens
1955 Never Say Goodbye
Ne dites jamais adieu
Jerry Hopper, Douglas Sirk
1955One Desire
Son seul amour
Jerry Hopper
1955 Written on the Wind
Ecrit sur du vent
Douglas Sirk
1956 Battle Hymn
Les Ailes de l'espérance
Douglas Sirk
1957A Farewell to Arms
L'Adieu aux armes
Charles Vidor
1957 Something of Value
Le Carnaval des dieux
Richard Brooks
1957 Tarnished Angels (The)
La Ronde de l'aube
Douglas Sirk
1958 Twilight for the Gods
Crépuscule sur l'océan
Joseph Pevney
1959Pillow Talk
Confidences sur l'oreiller
Michael Gordon
1959This Earth Is Mine
Cette terre qui est la mienne
Henry King
1960 Come September
Le Rendez-vous de Septembre
Robert Mulligan
1960 Last Sunset (The)
El Perdido
Robert Aldrich
1961Lover, Come Back
Un pyjama pour deux
Delbert Mann
1962A Gathering of Eagles
Le Téléphone rouge
Delbert Mann
1962 Man's Favorite Sport
Le Sport favori de l'homme
Howard Hawks
1962 Spiral Road (The)
L'Homme de Bornéo
Robert Mulligan
1963Marilyn Harold Medford
1964A Very Special Favor
Le Coup de l'oreiller
Michael Gordon
1964Send Me no Flowers
Ne m'envoyez pas de fleurs
Norman Jewison
1964 Strange Bedfellows
Etranges compagnons de lit
Melvin Frank
1965 Blindfold
Les Yeux bandés
Philip Dunne
1965 Seconds
L'Opération diabolique
John Frankenheimer
1966Tobruk
Tobrouk
Arthur Hiller
1967 Ice Station Zebra
Destination Zebra, station polaire
John Sturges
1967Ruba al prossimo tuo
[Un couple pas ordinaire]
Francesco Maselli
1968 Darling Lili Blake Edwards
1969 Hornets' Nest
L'Assaut des jeunes loups
Phil Karlson
1969 Undefeated (The)
Les Géants de l'Ouest
Andrew V. McLaglen
1970 Pretty Maids All in a Row
Si tu crois fillette
Roger Vadim
1972 Showdown
Duel dans la poussière
George Seaton
1976Embryo = Created to Kill Ralph Nelson
1978Avalanche Corey Allen
1978Martian Chronicles
Chroniques martiennes
Michael Anderson
1980 Mirror Crack'd (The)
Le Miroir se brisa
Guy Hamilton
1983 Ambassador (The)
[L'Ambassadeur]
J. Lee Thompson