Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Benoît Jacquot

Réalisateur, Interprète, Scénariste, Dialoguiste, Assistant réalisateur


imprimer
Naissance
05 février 1947 à Paris (France)
>> Rechercher "Benoît Jacquot" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Benoît Jacquot débute en 1965 comme assistant réalisateur de Marcel Carné, de Roger Vadim et de Marguerite Duras. Il travaille ensuite pour la télévision.

Carrière au cinéma

Rompant avec l'esthétique de la Nouvelle Vague et suivant le travail de Robert Bresson, Benoît Jacquot réalise en 1975 un film inspiré d'une nouvelle de Fedor Dostoïevski, L'assassin musicien. L'immobilité de la caméra, le nombre réduit de plans, la voix monocorde des comédiens en font un film froid et austère qui sort en salle dans une relative confidentialité. Dès cette première oeuvre, Benoît Jaquot se révèle exigeant et difficile, polarisé par une approche analytique des scénarios. Après Les enfants du placard (1976), un deuxième film tout aussi difficile par son refus de la dramatisation et de l'émotion, malgré un rythme plus rapide, le réalisateur tourne Les ailes de la colombe (1980) d'après Henry James, avec Isabelle Huppert et Dominique Sanda. Il tourne en 1986 Corps et biens, un polar adapté du roman Tendre femelle de James Gunn, et Les mendiants d'après le roman éponyme de Louis-René des Forêts, un film construit comme un puzzle. Avec La désenchantée (1989), interprété par Judith Godrèche, il s'éloigne du cinéma d'auteur à la lisière de la marginalité et adopte une approche plus réaliste de ses personnages, plaçant ces derniers au centre du film. A l'instar de Judith Godrèche, Virginie Ledoyen, dans La fille seule (1995), apparaît dans chaque plan, et le film adopte son rythme, de façon à exprimer sa vivacité et sa soif de vivre. Le septième ciel (1997), avec Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon, est le premier succès public du réalisateur. En 1998, il retrouve Isabelle Huppert dans une adaptation d'un roman de Yukio Mishima, L'école de la chair : une femme travaillant dans le milieu de la mode tombe amoureuse d'un jeune homosexuel qui vit d'expédients. Le film est présenté au Festival de Cannes. En 1999, il dirige Fabrice Luchini, Vincent Lindon et Isabelle Huppert dans Pas de scandale. S'ensuit une période prolifique marquée par la réalisation de films "à costume": La fausse suivante (2000), captation filmique d'une pièce de théâtre de Marivaux; Sade (2000), l'adaptation des écrits du Marquis de Sade; Tosca (2001), une version sur grand écran de l'opéra du même nom; ou encore Adolphe (2002), avec Isabelle Adjani et Stanislas Merhar. La femme, figure centrale du cinéma de Benoît Jacquot, est à nouveau mise à l'honneur dans A tout de suite (2004), L'intouchable (2006) avec Isild Le Besco et Villa Amalia (2008), son cinquième film avec Isabelle Huppert. Portraits de femmes et mise en exergue de la fascination que Jacquot éprouve à l'égard de celles-ci.

Autres activités

Benoît Jacquot réalise entre 1970 et 1976 des films pour l'INA.
Pour la télévision, il adapte en 1994 La vie de Marianne de Marivaux. Il est l'auteur de documentaires sur le psychanalyste Jacques Lacan, le chorégraphe Merce Cunningham, l'écrivain Marguerite Duras. Il adapte pour le petit écran des spectacles conçus pour la scène : Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline et L'étonnant voyageur, tous deux interprétés par Fabrice Luchini ; Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès ; Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée d'Alfred de Musset.

Ouvrages

  • Le septième ciel. Précédé d'un entretien avec Benoît Jacquot / Benoît Jacquot ; Jérôme Beaujour.- Paris : Cahiers du cinéma, 1997

Périodiques

  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 537, décembre 2004. Jean-Christophe Berjon, "Rencontre avec Benoît Jacquot à l'occasion de la sortie de A tout de suite"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 262/263, janvier 1976. Pascal Kane; Pascal Bonitzer; Serge Daney; Jean-Pierre Oudart, "Entretien avec Benoît Jacquot (L'assassin musicien)"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 277, juin 1977. Pascal Bonitzer; Serge Daney, "Entretien avec Benoît Jacquot"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 325, juin 1981. "20 questions aux cinéastes (suite)"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 467-468, mai 1993. "Jacquot filme Duras"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 596, décembre 2004. Jean-Michel Frodon,"Rester malades du cinéma./ Eloge de la méthode et amour de la matière"
  • Cineaste, vol. 25, n° 3, juin 2000. Peter Brunette; Gerald Peary, "A child of the New Wave: an interview with Benoît Jacquot"
  • Cinéma 72, n° 207, mars 1976. Jacques Grant, "Entretien avec Benoît Jacquot"
  • Cinéma 72, n° 226, octobre 1977. J. Fresnais, "Les enfants du placard"
  • Cinéma 72, n° 338, janvier 1986. Fabrice Revault d'Allonnes, "Enfin, Benoît Jacquot"
  • Cinématographe, n° 31, octobre 1977. Jacques Fieschi; Philippe Carcassonne,"Les enfants du placard"
  • Cinématographe, n° 68, juin 1981. Jacques Fieschi, "Entretien avec Benoît Jacquot"
  • Cinématographe, n°73, décembre 1981. Jacques Fieschi, "Benoît Jacquot"

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1993Ecrire Benoît Jacquot
1993Mort du jeune aviateur anglais (La) Benoît Jacquot

en tant que : Interprète

1972 Soeur du cadre (La) Jean-Claude Biette

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1974 Assassin musicien (L') Benoît Jacquot
1976 Enfants du placard (Les) Benoît Jacquot
1980 Ailes de la colombe (Les) Benoît Jacquot
1982Une villa aux environs de New York Benoît Jacquot
1986 Corps et biens Benoît Jacquot
1986 Mendiants (Les) Benoît Jacquot
1989 Désenchantée (La) Benoît Jacquot
1990Bête dans la jungle [TV] (La) Benoît Jacquot
1992Emma Zunz [TV] Benoît Jacquot
19943000 scénarios contre un virus : Mère séropositive Benoît Jacquot
1995 Fille seule (La) Benoît Jacquot
1995Marianne Benoît Jacquot
1997 Par coeur Benoît Jacquot
1997 Septième ciel (Le) Benoît Jacquot
1998 Ecole de la chair (L') Benoît Jacquot
1999 Fausse suivante (La) Benoît Jacquot
1999 Pas de scandale Benoît Jacquot
1999 Sade Benoît Jacquot
2000 Tosca Benoît Jacquot
2002 Adolphe Benoît Jacquot
2004 A tout de suite Benoît Jacquot
2005 Intouchable (L') Benoît Jacquot
2008 Villa Amalia Benoît Jacquot
2009 Au fond des bois Benoît Jacquot
2011 Adieux à la reine (Les) Benoît Jacquot
2013 Trois coeurs Benoît Jacquot

en tant que : Assistant réalisateur

1967 Jeunes loups (Les) Marcel Carné
1969 Sweet hunters
Tendres chasseurs
Ruy Guerra
1972 Femme du Gange (La) Marguerite Duras
1972 Nathalie Granger Marguerite Duras
1974 India song Marguerite Duras

en tant que : Scénariste

1974 Assassin musicien (L') Benoît Jacquot
1976 Enfants du placard (Les) Benoît Jacquot
1978 Retour à la bien-aimée Jean-François Adam
1980 Ailes de la colombe (Les) Benoît Jacquot
1986 Buisson ardent Laurent Perrin
1986 Corps et biens Benoît Jacquot
1986 Mendiants (Les) Benoît Jacquot
1989 Désenchantée (La) Benoît Jacquot
1995 Fille seule (La) Benoît Jacquot
1997 Septième ciel (Le) Benoît Jacquot
1999 Pas de scandale Benoît Jacquot
2002 Adolphe Benoît Jacquot
2004 A tout de suite Benoît Jacquot
2005 Intouchable (L') Benoît Jacquot
2008 Villa Amalia Benoît Jacquot
2009 Au fond des bois Benoît Jacquot
2011 Adieux à la reine (Les) Benoît Jacquot
2013 Trois coeurs Benoît Jacquot

en tant que : Dialoguiste

1986 Corps et biens Benoît Jacquot
1999 Pas de scandale Benoît Jacquot
2009 Au fond des bois Benoît Jacquot

en tant que : Interprète

1974 India song Marguerite Duras
1977 Théâtre des matières (Le) Jean-Claude Biette
1978 Mémoire courte (La) Eduardo de Gregorio
1978 Navire night (Le) Marguerite Duras
2011 Cherchez Hortense Pascal Bonitzer
2012 Casse-tête chinois Cédric Klapisch