Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Sophia Loren

Interprète


imprimer
Naissance
20 septembre 1934 à Rome (Italie)
Etat civil
Sofia Scicolone
Liens familiaux
Sophia Loren est d'origine napolitaine. De son vrai nom Sophia Scicolone, elle est l'épouse - et veuve- du producteur italien Carlo Ponti. Celui-ci la remarque lors du concours de Miss Italie en 1950.
>> Rechercher "Sophia Loren" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après une enfance heureuse dans la banlieue de Naples, Sophia Loren se distingue en remportant à l'âge de quinze ans le concours de beauté de son quartier. Elle arrive peu après à Rome, pose pour des romans-photos et joue de petits rôles dans une dizaine de films populaires entre 1950 et 1952. Elle est embauchée comme figurante (avec sa mère) dans le péplum Quo vadis (M. Le Roy, 1951).

Carrière au cinéma

Sa beauté, sa silhouette sculpturale et sa classe naturelle éclatent au grand jour en 1952 dans La traite des blanches de Luigi Comencini qui lui offre son premier rôle conséquent. Sous les mers d'Afrique (Giovanni Roccardi, 1952) commence à faire d'elle l'égérie de la jeune garde du cinéma italien. Parrainée par son producteur et futur époux Carlo Ponti, la jeune femme gravit rapidement les échelons de la notoriété et apparaît éblouissante dans les comédies populaires Une fille formidable (Mauro Bolognini, 1953) et Les gaietés de la correctionnelle (Steno, 1953). Deux nuits avec Cléopâtre (Mario Mattoli, 1954) met en avant son potentiel érotique. La même année Vittorio De Sica lui façonne un personnage à sa mesure dans L'or de Naples : elle interprète une pizzaiola aguicheuse et provoquante, un rôle qui en fait la rivale de Gina Lollobrigida, l'autre mythe sexuel du moment.
Ayant établie son image populaire de napolitaine pulpeuse et élégante, Sophia Loren enchaîne une série de films qui la rendent très célèbre au-delà des frontières de l'Italie. La fille du fleuve (Mario Soldati, 1954) la consacre star internationale ; elle tourne pour la première fois avec Marcello Mastroianni dans Dommage que tu sois une canaille (Alessandro Blasseti, 1954) et formera avec l'acteur un couple de cinéma mythique (ils se retrouveront sur douze tournages).
En 1957, elle se marie au Mexique avec Carlo Ponti et entame dans la foulée plusieurs tournages avec les réalisateurs hollywoodiens qu'elle séduit. Elle tourne pour les plus grands de l'époque : Delbert Mann, Henry Hathaway, Sidney Lumet, Michael Curtiz, Melville Shavelson. Sophia Loren côtoie Gary Grant et Franck Sinatra dans Orgueil et passion (Stanley Kramer, 1956) et donne la réplique à tous les monstres sacrés d'Hollywood comme John Wayne, Gregory Peck, Anthony Quinn, Clark Gable, ou Charlton Heston. Mais à l'exception de quelques films où elle est très bien dirigée, comme dans le grand mélo L'Orchidée noire (Martin Ritt, 1958) - ce qui vaudra à l'actrice la Coupe Volpi à la Mostra de Venise - et dans la comédie La diablesse en collant rose (Georges Cukor, 1959), Sophia Loren perd sa cote auprès des spectateurs européens qui lui reprochent la qualité médiocre des productions où elle se commet. La star entend l'avertissement et revient exercer son métier dans son pays natal.
Vittorio De Sicca lui restitue son image de femme du peuple en lui offrant le rôle principal de La Ciociara (1960) au côté de Jean-Paul Belmondo, rôle qui lui vaudra l'Oscar et le Prix d'interprétation féminine à Cannes. Satisfaite, elle poursuit avec le même cinéaste une série de cinq films à succès : Boccace 70 : la Loterie (1961), Les séquestrés d'Altona (1962), Hier, aujourd'hui et demain (1963), Mariage à l'italienne (1964), Les fleurs du soleil (1969). Le dernier mélodrame du réalisateur italien Le voyage (1973) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977) sont les deux derniers grands films tournés par Sophia Loren.
Tout au long de sa carrière il faut reconnaître que l'actrice a le talent d'avoir su oublier le charme prégnant de sa beauté pour ne donner que le meilleur de son talent de comédienne. Les films que tourne ensuite Sophia Loren sont font plus espacés, et elle n'y a plus que des rôles secondaires : un seul film dans les années 80, trois dans les années 90, et trois dans les années 2000. En 1996, Roger Hanin en fait l'héroïne de Soleil où elle campe Maman Titine, une juive algérienne, courageuse mère de cinq enfants. En 2008, Sophia Loren apparaît dans Nine (Rob Marshall).

Autres activités

Sophia Loren tourne beaucoup pour la télévision à partir du début des années 80 ; notamment dans un téléfilm autobiographique où elle joue le rôle de sa mère et d'elle-même à ses débuts.

Prix

  • Oscar d'honneur pour l'ensemble de la carrière, 1991 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences
  • Meilleure interprétation féminine, 1977 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation féminine, 1974 au Festival International de Cinéma (San Sebastian) pour le film : Il Viaggio
  • Meilleure interprétation féminine, 1969 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation féminine, 1965 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation féminine, 1964 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation féminine, 1962 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : La Ciociara
  • Meilleure interprétation féminine, 1961 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : La Ciociara
  • Meilleure interprétation féminine, 1961 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : La Ciociara
  • Coupe Volpi de la meilleure actrice, 1958 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : The Black Orchid

Ouvrages

  • La Bonne Etoile / Sophia Loren. - Paris : Seuil, 1979
  • Sophia Loren / Stefano Masi. - Roma : Gremese Ed., 1985
  • Sophia Loren : album photos / Bernard Degioanni. - Paris : PAC, 1984
  • Sophia Loren dans l'objectif / Sam Shaw. - Paris : Librairie des Champs-Elysées, 1979

Périodiques

  • Historical Journal of Film, Radio and Television, vol. 15, n° 3, août 1995
  • Interview, vol. 26, n°1, janvier 1996
  • Stars, n° 6, décembre 1989
  • Vertigo, n° 15, novembre 1996

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

2007Sophia : Ieri, oggi, domani Massimo Ferrari

Longs métrages

en tant que : Interprète

1950Io sono il Capataz
Le Retour de Pancho Villa
Giorgio Simonelli
1950Lebbra bianca
La Cité des stupéfiants
Enzo Trapani
1950 Luci del varietà
Les Feux du music-hall
Federico Fellini, Alberto Lattuada
1950Sei mogli di Barbablù (Le) Carlo Ludovico Bragaglia
1950Toto Tarzan Mario Mattoli
1951Anna Alberto Lattuada
1951 È arrivato l'accordatore Duilio Coletti
1951 Era lui... Si ! Si !
Quelles drôles de nuit
Vittorio Metz, Marcello Marchesi
1951Mago per forza (Il) Vittorio Metz, Marcello Marchesi
1951Milano miliardaria Marcello Marchesi, Vittorio Metz
1951Sogno di Zorro (Il)
L'Héritier de Zorro
Mario Soldati
1952Africa sotto i mari
Sous les mers d'Afrique
Giovanni Roccardi
1952Aïda Clemente Fracassi
1952Favorita (La) Cesare Barlacchi
1952 Tratta delle bianche (La)
Traite des blanches
Luigi Comencini
1952 Tratta delle bianche (La)
Traite des blanches
Luigi Comencini
1953Carosello napoletano
Carrousel napolitain = Carrousel fantastique
Ettore Giannini
1953Ci troviamo in galleria
Une fille formidable
Mauro Bolognini
1953 Domenica della buona gente (La) Anton Giulio Majano
1953Paese dei campanelli (Il)
Ces voyous d'hommes
Jean Boyer
1953Pelligrini d'amore Andrea Forzano
1953 Tempi nostri
Quelques pas dans la vie
Alessandro Blasetti
1953 Un giorno in pretura
Les Gaités de la correctionnelle
Steno
1954Attila
Attila, fléau de Dieu
Pietro Francisci
1954Donna del fiume (La)
Fille du fleuve
Mario Soldati
1954Due notti con Cleopatra Mario Mattoli
1954Miseria e nobiltà
Misère et noblesse
Mario Mattoli
1954Oro di Napoli (L')
Or de Naples
Vittorio De Sica
1954Peccato che sia una canaglia
Dommage que tu sois une canaille
Alessandro Blasetti
1955 Bella mugnaia (La)
Par-dessus les moulins
Mario Camerini
1955Fortuna di essere donna (La)
Chance d'être femme
Alessandro Blasetti
1955 Pane, amore e...
Pain amour ainsi soit-il
Dino Risi
1955Segno di Venere (Il)
Le Signe de Vénus
Dino Risi
1956 Boy on a Dolphin
Ombres sous la mer
Jean Negulesco
1956 Pride and the Passion (The)
Orgueil et passion
Stanley Kramer
1957 Desire Under the Elms
Désir sous les ormes
Delbert Mann
1957 Houseboat
La Péniche du bonheur
Melville Shavelson
1957 Key (The)
La Clé
Carol Reed
1957 Legend of the Lost
La Cité disparue
Henry Hathaway
1958 Black Orchid (The)
L'Orchidée noire
Martin Ritt
1958 That Kind of Woman
Une espèce de garce
Sidney Lumet
1959 A Breath of Scandal
Un scandale à la cour
Michael Curtiz
1959 Heller in Pink Tights
La Diablesse en collant rose
George Cukor
1959 It Started in Naples
C'est arrivée à Naples
Melville Shavelson
1960 Ciociara (La) Vittorio De Sica
1960 El Cid
Le Cid
Anthony Mann
1960 Millionairess (The)
Les Dessous de la millionnaire
Anthony Asquith
1961 Boccaccio '70 : La Riffa
Boccace 70 : La Loterie
Vittorio De Sica
1961 Couteau dans la plaie (Le) Anatole Litvak
1961 Madame Sans-Gêne Christian-Jaque
1962Sequestrati di Altona (I)
Les Séquestrés d'Altona
Vittorio De Sica
1963 Fall of the Roman Empire (The)
La Chute de l'empire romain
Anthony Mann
1963 Ieri, oggi, domani
Hier, aujourd'hui et demain
Vittorio De Sica
1964 Judith Daniel Mann
1964 Lady L. Peter Ustinov
1964 Matrimonio all'italiana
Mariage à l'italienne
Vittorio De Sica
1964 Operation Crossbow
Opération Crossbow
Michael Anderson
1965 Arabesque Stanley Donen
1966 A Countess from Hong-Kong
La Comtesse de Hong-Kong
Charles Chaplin
1966C'era una volta
La Belle et le cavalier
Francesco Rosi
1967 Questi fantasmi
Fantômes à l'italienne
Renato Castellani
1969 Girasoli (I)
Les Fleurs du soleil
Vittorio De Sica
1970Moglie del prete (La)
Femme du prêtre
Dino Risi
1971Mortadella (La) Mario Monicelli
1972Bianco, rosso e...
Une bonne planque
Alberto Lattuada
1972 Man of La Mancha
L'Homme de la Manche
Arthur Hiller
1973Viaggio (Il)
Le Voyage
Vittorio De Sica
1974Pupa del gangster (La)
Pépée du gangster
Giorgio Capitani
1974 Verdict André Cayatte
1976 Angela Boris Sagal
1976 Cassandra Crossing
Le Pont de Cassandra
George P. Cosmatos
1976 Una giornata particolare
Une journée particulière
Ettore Scola
1978 Brass Target
La Cible étoilée
John Hough
1978Fatto di sangue fra due uomini per causa di una vedova, si sospettano moventi politici
D'amour et de sang
Lina Wertmüller
1978Firepower
L'Arme au poing
Michael Winner
1984 Qualcosa di biondo
Aurora
Maurizio Ponzi
1994 Ready to Wear
Prêt à porter
Robert Altman
1995Grumpier Old Men Howard Deutch
1996 Soleil Roger Hanin
2001Between Strangers Eduardo Ponti
2004Peperoni ripieni e pesci in faccia Lina Wertmüller
2007Un principe chiamato Totò Fabrizio Berruti
2008 Nine Rob Marshall
2010 Cars 2 Brad Lewis, John Lasseter
2010Ultimo Gattopardo - Ritratto di Goffredo Lombardo (L') Giuseppe Tornatore
2014Dietro gli occhiali bianchi Valerio Ruiz