Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Maureen O'Hara

Interprète, Interprète des chansons originales


imprimer
Naissance
17 août 1920 à Millwall (Irlande)
Etat civil
Maureen Fitzsimmons
Décès
24 octobre 2015 à Boise (Idaho, États-Unis)
>> Rechercher "Maureen O'Hara" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

A l'âge de dix ans, Maureen O'Hara participe à un show radiophonique et se décide à faire du théâtre. Entrée à l'Abbey Theater de Dublin, elle est remarquée lors d'une interprétation de Shakespeare par Harry Richman, célèbre acteur de music-hall américain. Elle est alors engagée sur Kicking the Moon Around (1938) de Walter Forde.

Carrière au cinéma

Après avoir incarné une jeune fille dans L'Auberge de la Jamaïque (1939) d'Alfred Hitchcock et Esmeralda dans Quasimodo de William Dieterle, la jeune rousse aux yeux verts à peine âgée de dix-neuf ans débarque dans l'univers des blondes plantureuses d'Hollywood. John Ford la repère et l'engage pour Qu'elle était verte ma vallée (1941), un succès qui ouvre à l'actrice les plateaux des grosses productions américaines. Dès lors, la belle O'Hara enchaîne les films d'aventures (Le Cygne noir, 1942, d'Henri King ; Le Pavillon noir, 1945, de Frank Borzage ; Sindbad le Marin, 1946, de Richard Walace). Mise en avant essentiellement pour sa grande beauté, la comédienne ne retrouve des rôles à sa mesure qu'avec John Ford qui la met de nouveau en scène au côté de John Wayne en 1952 dans la comédie L'Homme tranquille où, cette fois, l'actrice fait montre de caractère. Le couple récidive à trois reprises, sous la direction de John Ford, d'A. MacLaglen et de George Sherman. D'abord dans le film dramatique L'aigle vole au soleil (1957), où Maureen O'Hara joue les femmes de prestance face à un mari surtout présent pour la Navy ; ensuite dans la comédie Le Grand MacLintock (1963), et enfin dans Big Jake (1971), un western noir et violent. Après une absence prolongée de près de vingt ans, Maureen O'Hara revient sur les écrans en 1991 avec Only the Lonely de Chris Columbus pour un dernier rôle de femme au caractère irlandais : dure, autoritaire, mais également sentimentale.

Autres activités

L'actrice dirige une compagnie d'aviation aux Antilles.

Prix

  • Oscar d'honneur pour l'ensemble de la carrière, 2015 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences

Ouvrages

  • Tis herself : a memoir / Maureen O.Hara, with John Nicoletti. - New York : Simon & Schuster, 2004.

Périodiques

  • Cinémonde, n° 1122, 9 février 1956. G. Fronval, "Pour L'Impure de Guy des Cars, qu'elle tournera à Paris, Maureen O'Hara aura comme principal partenaire un chat siamois"
  • Ciné-Revue, n° 24, 15 juin 1967. J.V. Cottom, "Au temps où Hollywood était peuplé de dieux... Maureen O'Hara... L'esprit fière, impétueux et rebelle de l'Irlande"
  • Ciné-Revue, n° 3, 19 janvier 1984. "Fred Screen répond..."
  • Ciné-Revue, n° 6, 8 février 1990. Joan Mac Trevor, "Maureen O'Hara, toute l'énergie de l'Irlande !"
  • Classic Images, n° 210, décembre 1992. Patrick Brock, "These I have known : Maureen O'Hara"
  • Classic Images, n° 91, janvier 1983. "Maureen O'Hara"
  • Film Dope, n° 49, juin 1993. Derek Owen, "1258. Maureen O'Hara"
  • Film Ireland, n° 101, novembre 2004. Alan Keyes, "Outstanding achievements"
  • Filmrutan, vol. 48, n° 1, printemps 2005. Lars Axelson, "Maureen O'Hara - John Fords favoritaktris"
  • Films and Filming, vol. 19 n° 3, décembre 1972. Julian Fox, "Maureen O'Hara : the fighting lady"
  • Films in Review, vol. 41 n° 4, avril 1990. Kevin Lewis, "Maureen O'Hara - première partie"
  • Films in Review, vol. 41 n° 5, mai 1990. Kevin Lewis, "Maureen O'Hara - seconde partie"
  • Films in Review, vol. 42 n° 7-8, juillet-août 1991. Louise Tanner, "Who's in Town : Three from the British Isles"
  • Films of the Golden Age, n° 7, hiver 1996. John Roberts, "Maureen O'Hara The Queen of Technicolor"
  • Mon Film, n° 708, janvier 1963. "Portraits de vedettes : Martine Carol, Simone Simon, Maureen O'Hara"
  • Premiere, vol. 4, n° 11, juillet 1991. Roddy McDowall, "Sitty Pretty"
  • Skoop, vol. 15, n° 3, avril 1979. R. Ferdinandusse, "De stille liefde van Rinus Ferdinandusse"
  • Stars, n° 27, 1996

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1955 Red, White and Blue Line (The) John Ford

Longs métrages

en tant que : Interprète

1938 Jamaïca Inn
La Taverne de la Jamaïque
Alfred Hitchcock
1938Kicking the Moon Around Walter Forde
1939Hunchback of Notre Dame (The)
Quasimodo
William Dieterle
1939My Irish Molly Alex Bryce
1940A Bill of Divorcement John Farrow
1940 Dance, Girl, Dance
[Chantez, dansez, mes belles !]
Dorothy Arzner
1941 How Green Was My Valley
Qu'elle était verte ma vallée
John Ford
1941They Met in Argentina Leslie Goodwins, Jack Hively
1942 Black Swan (The)
Le Cygne noir
Henry King
1942Immortal Sergeant (The)
Aventure en Libye
John M. Stahl
1942 Ten Gentlemen from West Point Henry Hathaway
1942 This Land Is Mine
Vivre libre
Jean Renoir
1942To the Shores of Tripoli
[Les Gars de Tripoli]
H. Bruce Humberstone
1943Fallen Sparrow (The) Richard Wallace
1944Buffalo Bill William A. Wellman
1945Do You Love Me
Voulez-vous m'aimer ?
Gregory Ratoff
1945Spanish Main (The)
Pavillon noir
Frank Borzage
1946 Miracle on 34th Street (The)
Le Miracle de la 34ème rue
George Seaton
1946Sentimental Journey
Voyage sentimental
Walter Lang
1946Sinbad, the Sailor
Sinbad le marin
Richard Wallace
1947Foxes of Harrow (The)
La Fière créole
John M. Stahl
1947Homestretch (The)
L'Amour au trot
H. Bruce Humberstone
1948Sitting Pretty
Bonne à tout faire
Walter Lang
1949A Woman's Secret Nicholas Ray
1949Bagdad Charles Lamont
1949 Comanche Territory
Sur le territoire des Comanches
George Sherman
1949Father Was a Fullback John M. Stahl
1949Forbidden Street (The) Jean Negulesco
1950Kangaroo Lewis Milestone
1950 Rio Grande John Ford
1950Tripoli Will Price
1951Flame of Araby
Les Frères Barberousse
Charles Lamont
1951 Quiet Man (The)
L'Homme tranquille
John Ford
1952 Against All Flags
A l'abordage
George Sherman
1952At Sword's Point
Les Fils des mousquetaires
Lewis Allen
1952 Redhead from Wyoming (The)
La Belle rousse du Wyoming
Lee Sholem
1953War Arrow
A l'assaut de Fort Clark
George Sherman
1954 Lady Godiva of Coventry = Lady Godiva
Madame de Coventry
Arthur Lubin
1954 Long Gray Line (The)
Ce n'est qu'un au revoir
John Ford
1954Malaga = Fire over Africa
La Rousse mène l'enquête
Richard Sale
1955Lisbon
L'Homme de Lisbonne
Ray Milland
1955Magnificent Matador (The)
Le Brave et la belle
Budd Boetticher
1956Everything but the Truth Jerry Hopper
1956 Wings of Eagles (The)
L'Aigle vole au soleil
John Ford
1959 Our Man in Havana
Notre agent à la Havane
Carol Reed
1960Parent Trap (The)
La Fiancée de papa
David Swift
1961 Deadly Companions (The)
New Mexico
Sam Peckinpah
1961Mr Hobbs Takes a Vacation
Mr Hobbs prend des vacances
Henry Koster
1962 McLintock !
Le Grand McLintock
Andrew V. McLaglen
1963Spencer's Mountain
La Montagne des neuf Spencer
Delmer Daves
1964Battle of the Villa Fiorita (The) Delmer Daves
1965 Rare Breed (The)
Rancho Bravo
Andrew V. McLaglen
1970 Big Jake George Sherman
1970How Do I Love Thee ? Michael Gordon
1991Only the Lonely
Ta mère ou moi !
Chris Columbus
1994A Century of Cinema Caroline Thomas