Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Marina Vlady

Interprète


imprimer
Naissance
10 mai 1938 à Clichy (Hauts-de-Seine, France)
Etat civil
Catherine Marina de Poliakoff
Liens familiaux
Marina Vlady (Marina de Poliakoff-Baidaroff) est née le 10 mai 1938 à Clichy (Hauts-de-Seine)|#Elle est la fille du chanteur d'opéra Vladimir de Poliakoff et de la danseuse étoile Militza Envald.|#Ses trois soeurs Odile Versois, Hélène Vallier et Olga Poliakoff sont comédiennes.|#Elle est successivement mariée avec Robert Hossein, réalisateur, puis avec Vladimir Vissotsky, comédien, chanteur et poète russe.|#
>> Rechercher "Marina Vlady" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Petit rat à l'Opéra de Paris, Marina Vlady débute dès l'âge de onze ans à l'écran dans Orage d'été (Jean Gehret, 1949) pour y remplacer sa propre soeur.

Carrière au cinéma

D'abord remarquée pour sa beauté, Marina Vlady prête son charme slave à des films italiens de second ordre tels que La Fille du diable (Primo Zeglio, 1952), Gosses de riches (Piero Musseta, 1952) ou L'Age de l'amour (Lionello de Felice, 1953). Puis Alain Cayatte lui confie son premier rôle d'importance avec Avant le déluge (id.) où elle signe le portrait d'une jeune fille perturbée de l'après-guerre.
Vedette de Jours d'amour (Giuseppe de Santis, 1953), Marina Vlady devient ensuite l'actrice de Robert Hossein. Son répertoire s'étoffe aussitôt. Machiavélique dans Les Salauds vont en enfer (Robert Hossein, 1955), elle est séductrice dans Toi le venin (id., 1958). Sa prestation en jeune fille sauvageonne pour La Sorcière d' André Michel (id.) est un succès.
A côté des rôles de tempérament, Marina Vlady joue dans un registre plus retenu mais tout aussi conflictuel La Princesse de Clèves (Jean Delannoy, 1960). Le Lit conjugal (Marco Ferreri, 1963) la voit évoluer dans un style cocasse. On a volé la Joconde (Michel Deville, 1966) lui donne George Chakiris comme partenaire. Puis Orson Welles l'emploie dans son Falstaff (id.).
Bien qu'elle joue volontiers la carte du film commercial, c'est surtout le cinéma d'auteur qui séduit Marina Vlady à cause de son engagement politique. Elle joue notamment Mona, l'étoile sans nom (1966) de Henri Colpi, Deux ou trois choses que je sais d'elle (1967) sous la direction de Jean-Luc Godard, puis Le Temps de vivre (1968), premier film de Bernard Paul et enfin Un amour de Tckékov (S. Youtkévitch, id.). Elle s'illustre également dans Sirocco d'hiver (Miklos Jancso, 1969), Que la fête commence (Bertrand Tavernier, 1974) et Sept morts sur ordonnance (Jacques Rouffio, 1975). Marta Meszaros la dirige dans Elles deux (1977). Ettore Schola dans Splendor (1988). Plus récemment Marina Vlady apparaît dans Jeunesse (Noel Alpi, 1995)

Autres activités

Au théâtre, Marina Vlady tourne Trois soeurs (1966).
A la télévision, elle interprète Les Charmes de l'été (Robert Mazoyer, 1974), Les Deux berges (Patrick Antoine, 1977), Arcole ou la terre promise (Marcel Moussy, 1980), Lorelei (Jacques Doniol-Valcroze, 1982) et Condorcet (Michel Soutter, 1988)
En 1969, elle fonde avec Françoise Arnoul et Bernard Paul une maison de production qui finance Beau Masque (Bernard Paul).
En 1987, elle publie aux éditions Fayard un livre consacré à son mari disparu : Vladimir ou le vol arrêté.

Prix

  • Prix d'interprétation féminine, 1963 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Le Lit conjugal

Ouvrages

  • Babouchka [Biographie] / M. Vlady, H. Vallier, O. Versois, O.Baïdar-Poliakoff; rédigé par L. Clerc ; avec la collab. de M. Lesnoff. - Paris : Ramsay, 1979 .

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 24, 12 juin 1980
  • Ciné-Revue, n° 28, 12 juillet 1979
  • Ciné-Revue, n° 32, 11 août 1977

Courts métrages

en tant que : Interprète

1999Une journée d'Andrei Arsenevitch Chris Marker

Longs métrages

en tant que : Interprète

1949 Dans la vie tout s'arrange Marcel Cravenne
1949 Orage d'été Jean Gehret
1952Fanciulle di lusso
Des gosses de riches
Bernard Vorhaus
1952Figlia del diavolo (La)
Fille du diable
Primo Zeglio
1952Infedeli (Le)
Les Infidèles
Steno, Mario Monicelli
1952Penne nere Oreste Biancoli
1953 Avant le déluge André Cayatte
1953Canzoni, canzoni, canzoni Domenico Paolella
1953Età dell'amore (L')
Age de l'amour
Lionello De Felice
1953Giorni d'amore
Jours d'amour
Giuseppe De Santis
1953Musoduro
[Marco la Bagarre]
Giuseppe Bennati
1954 Avventure di Giacomo Casanova (Le)
Casanova
Steno
1954 Crâneur (Le) Dimitri Kirsanoff
1954Sie
Elle
Rolf Thiele
1954Sinfonia d'amore
Symphonie inachevée
Glauco Pellegrini
1955 Salauds vont en enfer (Les) Robert Hossein
1955 Sophie et le crime Pierre Gaspard-Huit
1955 Sorcière (La) André Michel
1956 Crime et châtiment Georges Lampin
1956 Pardonnez nos offenses Robert Hossein
1957 Liberté surveillée Henri Aisner, Vladimir Voltchek
1958 Toi, le venin Robert Hossein
1959 Canailles (Les) Maurice Labro
1959 Nuit des espions (La) Robert Hossein
1959 Sentence (La) Jean Valère
1960 Princesse de Clèves (La) Jean Delannoy
1960Ragazza in vetrina (La)
Fille dans la vitrine
Luciano Emmer
1961 Adorable menteuse Michel Deville
1961 Climats Stellio Lorenzi
1961 Sept péchés capitaux : L'Orgueil (Les) Roger Vadim
1961steppa (La)
steppe
Alberto Lattuada
1962ape regina = Una storia moderna : L'ape regina (L')
Le lit conjugal
Marco Ferreri
1962 Bonnes causes (Les) Christian-Jaque
1962 Cage = Mamy Watta (La) Robert Darène
1962 meurtrier (Le) Claude Autant-Lara
1963 Dragées au poivre Jacques Baratier
1964 Campanadas a medianoche
Falstaff
Orson Welles
1964Una moglie americana
Mes femmes américaines
Gian Luigi Polidoro
1965 Mona, l'étoile sans nom Henri Colpi
1965 On a volé la Joconde Michel Deville
1966 Atout coeur à Tokyo pour O.S.S. 117 Michel Boisrond
1966 Deux ou trois choses que je sais d'elle Jean-Luc Godard
1968Sjuzet dlja nebol'sogo rasskaza
Un amour de Tchékov
Sergueï Youtkevitch
1968 Temps de vivre (Le) Bernard Paul
1969Contestazione generale : Il prete Luigi Zampa
1969 nuit bulgare (La) Michel Mitrani
1969 Pour un sourire François Dupont-Midy
1969Sirokko
Sirocco d'hiver
Miklós Jancsó
1970 Sapho ou la fureur d'aimer Georges Farrel
1972 complot (Le) René Gainville
1972 Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil Jean Yanne
1974 Que la fête commence Bertrand Tavernier
1975 Sept morts sur ordonnance Jacques Rouffio
1977Triangulo de las Bermudas (El)
Le Mystère du triangle des Bermudes
René Cardona Jr.
1978Ok ketten
Elles deux
Márta Mészáros
1978Thief of Bagdad (The)
Le Voleur de Bagdad
Clive Donner
1979 Duos sur canapé Marc Camoletti
1979Malato immaginario (Il) Tonino Cervi
1979 Oeil du maître (L') Stéphane Kurc
1980 Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz (Les) Catherine Binet
1981Ogre de barbarie (L') Pierre Matteuzzi
1984Bordello Nikos Koundouros
1984Eläköön itsemurhaaja Vojtech Jasny
1985 Tangos, l'exil de Gardel Fernando Ezequiel Solanas
1985Una casa in bilico Giorgio Magliulo, Antonietta De Lillo
1986 Exploits d'un jeune Don Juan (Les) Gianfranco Mingozzi
1986Sapore del grano (Il) Gianni Da Campo
1986 Twist again à Moscou Jean-Marie Poiré
1987 Notes pour Debussy = Lettre ouverte à Jean-Luc Godard Jean-Patrick Lebel
1987 Remake Ansano Giannarelli
1988Follow me Maria Knilli
1988Splendor Ettore Scola
1991Kodayu Junya Satô
1994 fils de Gascogne (Le) Pascal Aubier
1996 Jeunesse Noël Alpi
2009 Quelques jours de répit Amor Hakkar