Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Katharine Hepburn

Interprète


imprimer
Naissance
18 novembre 1906 à Hartford (Connecticut, Etats-Unis)
Décès
29 juin 2003 à Old Saybrook (Connecticut, Etats-Unis)
Liens familiaux
Elle est mariée à Ludlow Odgen Smith de 1928 à 1934, puis partage la vie de Spencer Tracy, son partenaire à l'écran.
>> Rechercher "Katharine Hepburn" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fille d'un célèbre médecin et d'une féministe convaincue, Katharine Hepburn grandit dans une famille de six enfants. Dès l'âge de trois ans, elle participe à des spectacles pour les droits de la femme organisés par sa mère. Après des études à Bryn Mawr College, elle se tourne en 1928 vers le théâtre. Ses débuts sont difficiles, mais Holiday lui attire enfin le succès. Reine des Amazones dans The warrior's husband, elle ne passe plus inaperçue à Broadway.

Carrière au cinéma

En 1932, George Cukor lui confie le rôle principal de Heritage, un film RKO, face à John Barrymore. Katharine Hepburn est l'agent double de la féminité à Hollywood. En effet, son androgynie, trop moderne pour l'époque, lui interdit d'en être l'ambassadrice. Aussi Katharine Hepburn, actrice brillante, idéaliste et enthousiaste, défend-elle surtout un certain type de femme : les femmes de caractère. Sa carrière démarre en flèche. Morning glory (Lowell Sherman, 1933), son deuxième film seulement, n'est pas une métaphore : la jeune actrice arriviste qu'Hepburn y incarne lui apporte réellement la gloire. A l'inverse, Alice Adams (George Stevens, 1935) la transforme en jeune provinciale victime du jeu social. Puis sa création pour Les quatre filles du Docteur March (George Cukor,1933) crée la surprise : son personnage de garçon manqué est plus femme que les autres. Le film est un immense succès. Actrice-fétiche de Cukor, Hepburn joue aussi Sylvia Scarlett en 1936. Travestie en jeune homme, elle nuance d'émotion une séduction piquante mais grave et réussit à rester dans le ton d'un film partagé entre comédie américaine et Angleterre à la Dickens. Dans L'impossible Monsieur Bébé (Howard Hawks, 1938), Katharine Hepburn libère la libido quelque peu timide de Cary Grant, par un zèle tout feu tout flamme. Indiscrétions (George Cukor, 1940) renverse les rôles entre les mêmes acteurs mais Hepburn s'avère tout aussi convaincante en jeune héritière guindée que l'amour revient conquérir. La femme de l'année (George Stevens, 1942) offre à l'actrice un nouveau partenaire, Spencer Tracy. L'harmonie entre la fougue de Hepburn et la solidité de Tracy est parfaite. Ensemble, ils tournent plusieurs films. La flamme sacrée (George Cukor, 1942), un film antifasciste puis L'enjeu (F. Capra, 1948) qui dénonce les embrouilles électorales. Mais surtout Madame porte la culotte (George Cukor, 1949) et Mademoiselle Gagne-Tout (id., 1952), deux films écrits par le couple Kanin-Gordon, où la discrimination sexuelle est prétexte à mettre en scène un affrontement amoureux plein de verve entre les deux acteurs. Katharine Hepburn est ensuite Clara Schumman dans Passion immortelle (C. Brown, 1947). Son humour illumine un portrait de vieille missionnaire amoureuse pour The African Queen (J. Huston, 1951) auprès d'Humphrey Bogart. Le ton est au drame dans Vacances à Venise (D. Lean, 1955). Soudain l'été dernier (J. L. Mankiewicz, 1959) lui inspire sa fascinante composition de Mrs Venable, un rôle noir. La cinquantaine passée, l'actrice trouve un nouveau registre: celui de la femme émancipée. Les années 60 et 70 lui réservent quelques apparitions remarquables, dont Devine qui vient dîner (S. Kramer, 1967). En 1981, elle émeut en vieille dame aux côtés d'Henri Fonda dans La maison du lac (Mark Rydell).

Autres activités

Au théâtre, Katharine Hepburn interprète The millionnaires, La mégère apprivoisée, Mesure pour mesure, Le marchand de Venise, Beaucoup de bruit pour rien, La nuit des rois et Coco.
A la télévision, Katharine Hepburn tourne Comme la neige au printemps (George Cukor, 1977)
En 1991, elle publie ses mémoires sous le titre : Histoire de ma vie. Elle écrit également un récit désopilant du tournage d'African Queen : African Queen ou comment je suis allée en Afrique avec Bogart, Bacall et Huston et faillis perdre la raison.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1989 au American Comedy Awards
  • Meilleure interprétation féminine, 1983 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : On golden pond
  • Meilleure interprétation féminine, 1982 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : On golden pond
  • Meilleure interprétation féminine, 1969 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : Lion in winter
  • Meilleure interprétation féminine, 1969 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Lion in winter
  • Meilleure interprétation féminine, 1968 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Guess who's coming to dinner
  • Meilleure interprétation féminine, 1967 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : Guess who's coming to dinner
  • Prix d'interprétation féminine, 1962 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Long day's journey into night
  • Meilleure interprétation féminine, 1940 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : The Philadelphia Story
  • Meilleure interprétation féminine, 1934 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : Little women
  • Meilleure interprétation féminine, 1934 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Morning glory

Ouvrages

  • Hepburn : her life in pictures / James Spada.- Garden City (N.Y.) : Doubleday, 1984
  • Katharine Hepburn / Barbara Leaming.- London : Weidendfeld and Nicolson, 1995
  • Katharine Hepburn : a celebration / Sheridan Morley.- London : Pavilion : Michael Joseph, 1984
  • Katharine Hepburn : her film & stage career / Caroline Latham.- London ; New-York : Proteus Books, 1982
  • Katherine Hepburn dans l'objectif / Marie-Louise Navarro.- Paris : Librairie des Champs Elysées, 1980
  • Moi, histoires de ma vie / Katharine Hepburn.- Paris : Presses de la Renaissance, 1991
  • The films of Katharine Hepburn / Homer Dickens.- New-York : The Citadel press, 1971
  • Tracy et Hepburn / Garson Kanin.- Paris : Solar, 1974

Périodiques

  • Cinémonde, n° 848, novembre 1950
  • Ciné-Revue, vol. 61, n° 45, novembre 1981
  • Film Comment, vol. 7, n° 4, hiver 1971/1972
  • Film Dope, n° 24, mars 1982
  • Films in Review, vol. 37, n° 8/9, août/septembre 1986
  • Films in Review, vol. 8, n° 10, décembre 1957
  • Interview, vol.15, n° 9, septembre 1985
  • Photoplay, vol. 36, n° 11, novembre 1985

Longs métrages

en tant que : Interprète

1932A Bill of Divorcement
Héritage
George Cukor
1933 Christopher Strong
Le Phalène d'argent = Christopher Strong
Dorothy Arzner
1933Little Women
Les Quatre filles du docteur March
George Cukor
1933 Morning Glory
Gloire éphémère
Lowell Sherman
1934Little Minister (The) Richard Wallace
1934Spitfire John Cromwell
1935 Alice Adams
Alice Adams = Désirs secrets
George Stevens
1935 Break of Hearts
Coeurs brisés
Philip Moeller
1935 Sylvia Scarlett George Cukor
1936A Woman Rebels
La Rebelle
Mark Sandrich
1936 Mary of Scotland
Mary Stuart
John Ford
1936 Quality Street
A travers le passé = Pour un baiser
George Stevens
1937 Bringing Up Baby
L'Impossible Monsieur Bébé
Howard Hawks
1937Stage Door
Pension d'artistes
Gregory La Cava
1938 Holiday
Vacances
George Cukor
1940 Philadelphia Story (The)
Indiscrétions
George Cukor
1941 Woman of the Year
La Femme de l'année
George Stevens
1942Keeper of the Flame
La Flamme sacrée
George Cukor
1942 Stage Door Canteen
Le Cabaret des étoiles
Frank Borzage
1944Dragon Seed
Le Fils du dragon
Jack Conway, Harold S. Bucquet
1945Without Love
Sans amour
Harold S. Bucquet
1946 Sea of Grass (The)
Le Maître de la prairie
Elia Kazan
1946 Song of Love
Passion immortelle
Clarence Brown
1946 Undercurrent
Lame de fond
Vincente Minnelli
1948 State of the Union
L'Enjeu
Frank Capra
1949 Adam's Rib
Madame porte la culotte
George Cukor
1951 African Queen (The)
La Reine Africaine
John Huston
1952 Pat and Mike
Mademoiselle Gagne-Tout
George Cukor
1954 Summer Madness
Vacances à Venise
David Lean
1956Iron Petticoat (The)
Whisky, vodka et jupon de fer
Ralph Thomas
1956 Rainmaker (The)
Le Faiseur de pluie
Joseph Anthony
1957Desk Set
Une femme de tête
Walter Lang
1959 Suddenly, Last Summer
Soudain, l'été dernier
Joseph L. Mankiewicz
1962 Long Day's Journey Into Night Sidney Lumet
1967 Guess Who's Coming to Dinner
Devine qui vient dîner
Stanley Kramer
1967Lion in Winter (The)
Le Lion en hiver
Anthony Harvey
1968 Madwoman of Chaillot (The)
La Folle de Chaillot
Bryan Forbes
1970Trojan Women (The)
Les Troyennes
Michael Cacoyannis
1973A Delicate Balance Tony Richardson
1975Rooster Cogburn
Une bible et un fusil
Stuart Millar
1978Olly, Olly, Oxen Free Richard A. Colla
1980 On Golden Pond
La Maison du lac
Mark Rydell
1984George Stevens : A Filmmaker's Journey George Stevens Jr.
1984Ultimate Solution of Grace Quigley (The) Anthony Harvey
1987Hollywood The Golden Years : The RKO Story Anonyme
1993Love Affair Glen Gordon Caron