Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Michel Constantin

Interprète, Scénariste, Dialoguiste


imprimer
Naissance
13 juillet 1924 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France)
Etat civil
Constantin Hokhloff
Décès
29 août 2003 à Draguignan (Var, France)
>> Rechercher "Michel Constantin" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Ancien ouvrier chez Renault, Michel Constantin mène une carrière sportive de haut niveau. Il devient capitaine de l'équipe de France de volley-ball et gagne le championnat de France avec le C.O. Billancourt. Il est ensuite journaliste à L'Equipe. A l'âge de trente-cinq ans, il commence une carrière au cinéma.

Carrière au cinéma

Découvert par Jacques Becker, Michel Constantin joue dans Le Trou en 1960. Il fait tout de suite preuve d'une présence et d'une aisance remarquables, et son allure de baroudeur au grand coeur lui permet de s'imposer dans des rôles de " durs " dans des séries noires à la française : Un nommé La Rocca (1961) de Jean Becker, Maigret voit rouge (1963) de Gilles Grangier, Les Grandes Gueules (1965) de Robert Enrico, Ne nous fâchons pas (1965) de Georges Lautner. Par la suite, les réalisateurs lui confient le même genre de rôles. Ayant pour ambition d'être un bon acteur au service des plus grands - il joue entre autres au côté de Jean Gabin, de Jean-Paul Belmondo, de Lino Ventura -, il est jusqu'à sa retraite un second couteau très populaire.

Autres activités

Michel Constantin est actif à la télévision, où il présente avec succès un jeu dans les années 1980.
En 1973, il publie un livre de souvenirs, Ma grande gueule (Paris, Solar).

Ouvrages

  • Ma Grande gueule : du volley-ball au cinéma / Michel Constantin.- Paris : Solar, 1973

Périodiques

  • Cahiers de la Cinémath??que (Les), n° 25, avril 1978
  • Ciné-Revue, n° 24, juin 1987
  • Ciné-Revue, n° 42, octobre 1987

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1994Paris melody Youra Bouditchenko

Longs métrages

en tant que : Dialoguiste

1986Compromission (La) Latif Lahlou

en tant que : Interprète

1956 En effeuillant la marguerite Marc Allégret
1959 Trou (Le) Jacques Becker
1961 Un nommé La Rocca Jean Becker
1962 Loi des hommes (La) Charles Gérard
1963 Maigret voit rouge Gilles Grangier
1964 Gorilles (Les) Jean Girault
1965 Grandes gueules (Les) Robert Enrico
1965 Ne nous fâchons pas Georges Lautner
1966 Deuxième souffle (Le) Jean-Pierre Melville
1966 Jerk à Istambul Francis Rigaud
1966 Loi du survivant (La) José Giovanni
1967Dalle Ardenne all'inferno
La Gloire des canailles
Alberto De Martino
1967 Mise à sac Alain Cavalier
1968 Etoile du sud (L') Sidney Hayers
1968 Etrangers (Les) Jean-Pierre Desagnat
1969 Ardoise (L') Claude Bernard-Aubert
1969 Città violenta
La Cité de la violence
Sergio Sollima
1969 Dernier domicile connu José Giovanni
1969 Fiancée du pirate (La) Nelly Kaplan
1969 Peau de Torpédo (La) Jean Delannoy
1970 De la part des copains Terence Young
1970 Laisse aller, c'est une valse Georges Lautner
1970 Un condé Yves Boisset
1970 Vertige pour un tueur Jean-Pierre Desagnat
1971 Il était une fois un flic Georges Lautner
1971 Part des lions (La) Jean Larriaga
1972 Caïds (Les) Robert Enrico
1972 Hommes (Les) Daniel Vigne
1972 Mataf (Le) Serge Leroy
1972 Scoumoune (La) José Giovanni
1972 Un homme est mort Jacques Deray
1973 OK patron Claude Vital
1973Ragazza di via Condotti (La)
Meurtres à Rome
Germán Lorente
1973 Valise (La) Georges Lautner
1974 Au-delà de la peur Yannick Andréi
1974 Bestione (Il)
Deux grandes gueules
Sergio Corbucci
1974 Un linceul n'a pas de poches Jean-Pierre Mocky
1975 Traque (La) Serge Leroy
1976Cappotto di legno (Il) Gianni Manera
1977 Ca fait tilt André Hunebelle
1977Quel maledetto treno blindato
Une poignée de salopards
Enzo G. Castellari
1977Sahara cross
Les Requins du désert
Tonino Valerii
1978 Plein les poches pour pas un rond Daniel Daërt
1980 Signé Furax Marc Simenon
1982 Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ Jean Yanne
1982 Tir groupé Jean-Claude Missiaen
1983 Morfalous (Les) Henri Verneuil
1983 Ronde de nuit Jean-Claude Missiaen
1984 Téléphone sonne toujours deux fois (Le) Jean-Pierre Vergne
1985 Baston (La) Jean-Claude Missiaen
1986Adios, Pequena Imanol Uribe
1987 Loi sauvage (La) Francis Reusser
1991 Ville à vendre Jean-Pierre Mocky