Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Fred Astaire

Interprète, Chorégraphe, Compositeur de la musique originale, Interprète des chansons originales, Producteur associé


imprimer
Naissance
10 mai 1899 à Omaha (Nebraska, Etats-Unis)
Etat civil
Frederick Austerlitz
Décès
27 juin 1987 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Fred Astaire est le frère de la danseuse Adèle Astaire.
>> Rechercher "Fred Astaire" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après avoir étudié la danse avec sa soeur Adèle, de deux ans son aînée, Frederick Austerlitz part avec elle en tournée de music-hall. Les Astaire - nom américanisé que leur à donné leur mère - se produisent dans de nombreuses opérettes musicales à Broadway ou à Londres. Ils connaissent le succès à New York en dansant dans des revues comme Over the top (1917) ou à Londres en étant les vedettes de Lady be good (1924), une comédie écrite par George et Ira Gerschwin. Célèbres dans le monde entier, Adèle et Fred Astaire se séparent en 1932. Elle épouse un riche lord britannique, lui continue seul sa carrière. Il connaît le triomphe avec La Joyeuse Divorcée (1932), avant d'être approché par les studios de cinéma Radio Keith Orpheum (RKO).

Carrière au cinéma

La carrière de Fred Astaire à Hollywood est l'une des plus brillantes du siècle. A ses débuts, son studio, la RKO, n'ayant rien à lui proposer, il tourne pour la Metro-Goldwyn-Mayer Dancing lady (1933) de Robert Zigler Leonard, avec Joan Crawford et Clark Gable. La même année, il réussit l'audition pour figurer dans une histoire d'amour à trois, Carioca de Thornton Freeland. L'accompagne, dans cette comédie musicale, une autre étoile montante, Ginger Rogers. Tous deux volent la vedette aux autres comédiens ; Fred et Ginger deviennent le couple de danseurs mythique du cinéma américain. De 1933 à 1939, leur duo est à la tête de l'affiche de neuf films, dont Roberta (1935) de William A. Seiter, En suivant la flotte (1936) et Amanda (1938) de Mark Sandrich. Plus qu'un simple danseur, le comédien s'avère être un remarquable chorégraphe. Avec l'aide du directeur artistique de la RKO, il expérimente, pendant des mois, de nouveaux pas et des figures étourdissantes. Ce bourreau de travail perfectionniste exécute à l'écran ses numéros de claquettes ou ses jeux de ballons avec une facilité déconcertante. Le succès est au rendez-vous. Dans une Amérique en crise, les comédies de Fred et Ginger rapportent énormément d'argent. Mais la tension est telle entre les deux danseurs qu'ils décident de se séparer en 1939. Fred Astaire rompt aussi avec la RKO et poursuit l'aventure en indépendant.
Son duo avec Eleanor Powell dans Broadway melody (1940) de Norman Taurog ne convainc pas. Difficile de remplacer Ginger ! Rita Hayworth s'y essaie elle aussi (L'Amour vint en dansant, 1941, de Sidney Lanfield, O toi ma charmante !, 1942, de William A. Seiter). Mais l'ensemble ne convainc toujours pas. Fred Astaire annonce alors qu'il se retire. Mais il est rappelé pour remplacer Gene Kelly qui s'est cassé la jambe. Plus brillant que jamais, il est la vedette de Parade de printemps (1948) de Charles Walters. C'est le début d'une nouvelle carrière. L'année suivante, Charles Walters réunit de nouveau Fred Astaire et Ginger Rogers dans Entrons dans la danse : pour son ultime comédie musicale, ce couple mythique fait exploser le box-office. Stanley Donen fait jouer à Astaire des scènes mémorables : l'acteur danse sur les murs et au plafond d'une chambre d'hôtel dans Mariage royal (1950) ou exécute une remarquable corrida sans taureau dans Drôle de frimousse (1956). Fred Astaire ne joue pas seulement pour des comédies dansantes. Mais son âge avancé le conduit bientôt à abandonner la comédie musicale. En préretraite après le tournage de La Vallée du bonheur (1968) de Francis Ford Coppola, il apparaît discrètement dans quelques autres films comme La Tour infernale (1974) de John Guillermin, ou Un taxi mauve (1976) d'Yves Boisset.

Autres activités

La télévision, depuis les années 1960, sollicite régulièrement Fred Astaire pour des émissions de danse. Producteur et animateur de ces cours, il reçoit à deux reprises l'Emmy, l'équivalent des 7 d'Or français).

Prix

  • Meilleure interprétation masculine dans un 2d rôle, 1975 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : The Towering inferno, Irwin Allen, John Guillermin, 1974
  • Meilleure interprétation masculine, 1951 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Three little words, Richard Thorpe, 1950
  • Oscar d'honneur, 1950 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences

Ouvrages

  • Astaire : the man, the dancer / B. Thomas ; with the comments by Fred Astaire, London, Weidenfeld and Nicolson, 1985
  • Astaire dancing : the musical films / John Müeller, London, Hamish Hamilton, 1986
  • En revenant sur mes pas : souvenirs / Fred Astaire ; trad. de l'anglais et annoté par René Dor, Paris, François Bourin, 1990
  • Fred Astaire / Benny Green, London ; New York ; Sydney ; Toronto, Hamlyn, 1979
  • Fred Astaire / Frédérique Drouin, Paris, Mercure de France, 1986
  • Fred Astaire / Gilles Cèbe, Paris, H. Veyrier, 1981
  • Fred Astaire / Roy Pickard, New-York, Crescent Books, 1985
  • Fred Astaire : a pyramid illustred history of the movies / Stephen Harvey ; Ted Sennett, general ed., New-York, Pyramid Communications, 1975
  • Fred Astaire : Hollywood's magic people / Howard Thompson, New-York, Falcon Enterprises, Crescent, 1970
  • Fred Astaire and his work / Hackel Alfons, Vienna, A. Hackel, Ed. Austria International, 1970
  • Fred Astaire, l'homme qui danse / Bob Thomas ; trad. de l'américain par André-Charles Cohen et Marie Duchemin, Paris, Ramsay, 1987
  • Jazz Dance, The Story of American Vernacular Dance / Marshall and Jean Stearns, préf., postf., notes par Brenda Bufalino, New- York, Da Capo Press inc., 1994
  • Steps in time / Fred Astaire, London, Heinemann, 1959
  • The Fred Astaire and Ginger Rogers book / Croce Arlène, New-York, Outerbridge and Lazard, 1972

Périodiques

  • Cinéaste, n° 4, 1983
  • Cinema Journal, n° 1, automne 1984
  • Ciné-Revue, n° 19, 10 mai 1984
  • Ciné-Revue, n° 27, 2 juillet 1987
  • Film Dope, n° 39, mars 1988
  • Interview, n° 33, juin 1973
  • Quaterly Reviw of Film Studies, n° 2, printemps 1981

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Producteur associé

1941Second chorus
Swing romance
Henry C. Potter

en tant que : Compositeur de la musique originale

1946Blue skies
La Mélodie du bonheur
Stuart Heisler
1988 Klaus Barbie, his life and times
Hotel terminus
Marcel Ophuls

en tant que : Interprète des chansons originales

1962 Paris When It Sizzles
Deux têtes folles
Richard Quine

en tant que : Interprète des chansons préexistantes

1981 Pennies from heaven
Tout l'or du ciel
Herbert Ross
1983 Purple Rose of Cairo (The)
La Rose pourpre du Caire
Woody Allen
1998 Green mile (The)
La Ligne verte
Frank Darabont
1999 Billy Elliot Stephen Daldry
2000 A.I. Artificial Intelligence
Intelligence artificielle
Steven Spielberg
2002 Dreamers (The)
Innocents
Bernardo Bertolucci
2002 Human Stain (The)
La Couleur du mensonge
Robert Benton
2006Chacun son cinéma : Cinéma de boulevard Claude Lelouch
2007Show Business : the road to Broadway Dori Berinstein

en tant que : Chorégraphe

1935Roberta William A. Seiter
1937 A Damsel in Distress
Demoiselle en détresse
George Stevens
1942You Were Never Lovelier
O toi ma charmante
William A. Seiter
1943Sky's the limits (The)
L'Aventure inoubliable
Edward H. Griffith
1948Easter parade
Parade de printemps
Charles Walters
1950Three Little Words
Trois petits mots
Richard Thorpe
1954Daddy Long Legs
Papa longues jambes
Jean Negulesco
1956Funny face
Drôle de frimousse
Stanley Donen
1960 Pleasure of his Company (The)
Mon séducteur de père
George Seaton

en tant que : Interprète

1933 Dancing lady
Le Tourbillon de la danse
Robert Z. Leonard
1933Flying down to Rio
Carioca
Thornton Freeland
1934Gay Divorcee (The)
La Joyeuse divorcée
Mark Sandrich
1935Follow the Fleet
Suivons la flotte = En suivant la flotte = Suivez la flotte
Mark Sandrich
1935Roberta William A. Seiter
1935 Top Hat
Le Danseur du dessus
Mark Sandrich
1936 Swing Time
Sur les ailes de la danse
George Stevens
1937 A Damsel in Distress
Demoiselle en détresse
George Stevens
1937Shall We Dance ?
L'Entreprenant Mr Petrov
Mark Sandrich
1938Carefree
Amanda
Mark Sandrich
1939story of Vernon and Irene Castle (The)
La grande farandole
Henry C. Potter
1940 Broadway melody of 1940
Broadway qui danse
Norman Taurog
1941Second chorus
Swing romance
Henry C. Potter
1941You'll never get rich
L'Amour vint en dansant
Sidney Lanfield
1942Holiday Inn
L'Amour chante et danse
Mark Sandrich
1942You Were Never Lovelier
O toi ma charmante
William A. Seiter
1943Sky's the limits (The)
L'Aventure inoubliable
Edward H. Griffith
1944 Ziegfeld Follies Norman Taurog, George Sidney, Vincente Minnelli, [etc.]
1945Yolanda and the Thief
Yolanda et le voleur
Vincente Minnelli
1946Blue skies
La Mélodie du bonheur
Stuart Heisler
1948 Barkleys of Broadway (The)
Entrons dans la danse
Charles Walters
1948Easter parade
Parade de printemps
Charles Walters
1950Let's dance
Maman est à la plage
Norman Z. McLeod
1950 Royal wedding
Mariage royal
Stanley Donen
1950Three Little Words
Trois petits mots
Richard Thorpe
1951Belle of New York (The)
La Belle de New York
Charles Walters
1953Band Wagon (The)
Tous en scène
Vincente Minnelli
1954Daddy Long Legs
Papa longues jambes
Jean Negulesco
1956Funny face
Drôle de frimousse
Stanley Donen
1956 Silk Stockings
La Belle de Moscou
Rouben Mamoulian
1959On the beach
Dernier rivage
Stanley Kramer
1960 Pleasure of his Company (The)
Mon séducteur de père
George Seaton
1961 Notorious Landlady (The)
L'Inquiétante dame en noir
Richard Quine
1968Finian's Rainbow
La Vallée du bonheur
Francis Ford Coppola
1969Midas run Alf Kjellin
1974That's Entertainment !
Il était une fois à Hollywood
Jack Haley Jr.
1974 Towering Inferno (The)
La Tour infernale
John Guillermin
1976Amazing dobermans (The) Byron Chudnow
1976That's Entertainment Part II
Hollywood... Hollywood !
Gene Kelly
1976 Un taxi mauve Yves Boisset
1978Imagine John Lennon, Yoko Ono
1981Ghost story
Le fantôme de Milburn
John Irvin
1984George Stevens : A Filmmaker's Journey George Stevens Jr.
1987Hollywood The Golden Years : The RKO Story Anonyme