Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean Servais

Interprète, Dialoguiste


imprimer
Naissance
24 septembre 1910 à Anvers (Belgique)
Décès
17 novembre 1976 à Paris (France)
Liens familiaux
Il épouse la comédienne belge Lucienne Bogaërt, vit une passion avec Maria Casarès, puis se marie en secondes noces à Dominique Blanchar.
>> Rechercher "Jean Servais" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jean Servais obtient le deuxième prix à sa sortie du Conservatoire d'Art Dramatique de Bruxelles. Remarqué par Raymond Rouleau, il est engagé au Théâtre du Marais, où il interprète Le mal de jeunesse. La pièce triomphe à Bruxelles puis à Paris. Le comédien est alors sollicité pour jouer le rôle d'un paysan sympathique victime d'une erreur judiciaire dans Criminel (1932) de Jack Forrester : sa carrière d'acteur de cinéma est lancée.

Carrière au cinéma

Jean Servais se spécialise d'abord dans des rôles de jeune premier. Il est Marius dans l'adaptation des Misérables de Raymond Bernard en 1933. Requis par Pagnol, il incarne Albin, le paysan provençal, frustre et doux, qui aime en secret Angèle (1934). En 1936, il est le séduisant chauffeur d'autocar de Rose de Raymond Rouleau. Le timbre grave de sa voix ainsi que son jeu subtil et retenu lui permettent d'accéder à des rôles dramatiques. Il obtient des rôles de premier plan dans Les réprouvés (1936) de Jacques Séverac et dans Quartier sans soleil (1939) de Dimitri Kirsanoff. Pendant la seconde guerre mondiale, Jean Servais apparaît brisé sur un lit d'hôpital dans Patricia (1942) de Paul Messier. La même année, dans Mahlia la métisse de Walter Kapps, ses parents contrarient ses sentiments. Tornavara (1943) de Jean Dréville met en scène l'adultère bourgeois par une température de moins quarante degrés. La maturité aidant, Jean Servais nous offre des compositions plus cyniques. Aristocrate fin de race et alcoolique dans La vie de plaisir (1943) d'Albert Valentin, il devient un pensionnaire mystérieux et romantique, attiré par les jeunes garçons dans Une si jolie plage (1948) d'Yves Allégret. Jean Servais s'oriente vers des personnages toujours plus mélancoliques. En 1954, il tourne le film qui lui apporte la gloire : dans Du rififi chez les hommes de Jules Dassin, il incarne l'inoubliable Tony le Stéphanois. Antihéros éreinté dans Les héros sont fatigués (1955) d'Yves Ciampi, il révèle une sorte de sadisme latent que Luis Buñuel exploite jusqu'au bout dans La fièvre monte à El Pao (1959), où l'acteur compose un gouverneur inquiétant. Jusqu'à son dernier film, L'affaire Crazy Capo (1973) de Patrick Jamain, il interprète aussi bien des drames que des comédies, en France comme à l'étranger, notamment en Italie (Les frères corses d'Anton Giulio Majano), en Espagne et aux Etats-Unis (Les centurions, 1965, de Mark Robson).

Autres activités

Jean Servais est une vedette au théâtre. Il rejoint la compagnie Renaud-Barrault et triomphe aussi bien dans La répétition ou l'amour puni (1950) que dans Volpone (1955) ou dans Marat-Sade (1966).

Ouvrages

  • Dictionnaire des comédiens français disparus [Dictionnaire] / Yvan Foucart, préface de Jean-Pierre Aumont. - Marienbourg : Grand Angle, 2000
  • Inoubliables ! : visages du cinéma français : 1930-1950 [Biographie] / Olivier Barrot, Raymond Chirat ; maquette de Charles Buxin. - Paris : Calmann-Lévy, 1986

Périodiques

  • Cinéma, n° 208, avril 1976
  • Cinémonde, n° 1008, 27 novembre 1953
  • Ciné-Revue, n° 47, 18 novembre 1976
  • Ciné-Revue, n° 9, 26 février 1976
  • Stars, n° 4, juin 1989

Courts métrages

en tant que : Interprète

1949 Paul Gauguin Alain Resnais
1950 Toulouse Lautrec Robert Hessens
1952Loguivy-de-la-Mer Pierre Gout
1963Sang des autres (Le) Mario Marret
1967Femme 100 têtes (La) Eric Duvivier
1969Paul Delvaux ou les femmes défendues Henri Storck

Longs métrages

en tant que : Dialoguiste

1962 Cage = Mamy Watta (La) Robert Darène

en tant que : Interprète

1932 Criminel Jack Forrester
1933 Misérables (Les) Raymond Bernard
1933 Voix sans visage (La) Léo Mittler
1934 Amok Fedor Ozep
1934 Angèle Marcel Pagnol
1934 Chanson de l'adieu (La) Géza von Bolváry, Albert Valentin
1934 Dernière heure Jean Bernard-Derosne
1934 Jeunesse Georges Lacombe
1935 Bourrasque Pierre Billon
1935 Rose Raymond Rouleau
1935 Une fille à papa René Guissart
1936 Gigolette Yvan Noé
1936 Réprouvés (Les) Jacques Séverac
1936 Valse éternelle Max Neufeld
1937 Police mondaine Christian Chamborant, Michel Bernheim
1938 Terre de feu Marcel L'Herbier
1938 Vie est magnifique (La) Maurice Cloche
1939 Etrange nuit de Noël (L') Yvan Noé
1939 Quartier sans soleil Dimitri Kirsanoff
1940 Ceux du ciel Yvan Noé
1940Finance noire Félix Gandera
1941 Fromont jeune et Risler aîné Léon Mathot
1942 Mahlia la métisse Walter Kapps
1942 Patricia Paul Mesnier
1943 Tornavara Jean Dréville
1943 Vie de plaisir (La) Albert Valentin
1946 Danse de mort (La) Marcel Cravenne
1946 Septième porte (La) André Zwobada
1947Amanti senza amore
[Amants sans amour]
Gianni Franciolini
1948 Une si jolie petite plage Yves Allégret
1949 Furet (Le) Raymond Leboursier
1949 Mademoiselle de La Ferté Roger Dallier
1950 Château de verre (Le) René Clément
1951 Plaisir (Le) Max Ophuls
1952 Crimes de l'amour : Mina de Vanghel (Les) Maurice Clavel, Maurice Barry
1952 Rue de l'Estrapade Jacques Becker
1952 Tourbillon Alfred Rode
1953 Chevalier de la nuit (Le) Robert Darène
1954 Du rififi chez les hommes Jules Dassin
1955 Couteau sous la gorge (Le) Jacques Séverac
1955 Héros sont fatigués (Les) Yves Ciampi
1956 Celui qui doit mourir Jules Dassin
1956 Châtelaine du Liban (La) Richard Pottier
1956 Roue (La) André Haguet
1957 Quand la femme s'en mêle Yves Allégret
1957 Tamango John Berry
1958 Cette nuit-là Maurice Cazeneuve
1958 Jeux dangereux (Les) Pierre Chenal
1959 Fièvre monte à El Pao (La) Luis Buñuel
1959 Meurtre en 45 tours Etienne Périer
1960 An einem Freitag um halb zwölf
Vendredi, 13 heures
Alvin Rakoff
1960 Sahara brûle (Le) Michel Gast
1961 Crime ne paie pas (Le) Gérard Oury
1961Fratelli corsi (I)
Les Frères corses
Anton Giulio Majano
1961 Jeu de la vérité (Le) Robert Hossein
1961 Longest Day (The)
Le Jour le plus long
Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, [etc.]
1961 Menteurs (Les) Edmond T. Gréville
1962 Cage = Mamy Watta (La) Robert Darène
1963 Homme de Rio (L') Philippe de Broca
1963Rififi en la ciudad
Vous souvenez-vous de Paco ? = Chasse à la mafia
Jesus Franco
1963 Soupe aux poulets (La) Philippe Agostini
1963 Un soir, par hasard Yvan Govar
1964 Sursis pour un espion Jean Maley
1964 Thomas l'imposteur Georges Franju
1965 Lost Command
Les Centurions
Mark Robson
1966 Avec la peau des autres Jacques Deray
1967 Coplan sauve sa peau Yves Boisset
1967Meglio vedova
[Mieux veuve que déshonorée] = [Une veuve dans le vent]
Duccio Tessari
1967Qualcuno ha tradito
Requiem pour une canaille
Frank Shannon
1967 Seduto alla sua destra
Black Jesus = Assis à sa droite
Valerio Zurlini
1968 Radiografia di un colpo d'oro = Sudario di sabbia
Les Hommes de Las Vegas
Antonio Isasi-Isasmendi
1970 Peau d'Ane Jacques Demy
1971 Au service du diable
Le Château du vice
Jean Brismée
1971 Seuil du vide (Le) Jean-François Davy
1973 Affaire Crazy Capo (L') Patrick Jamain
1973 Balançoire à minouches (La) Jean-Louis Van Belle
1973 Protecteur (Le) Roger Hanin