Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Sylvie

Interprète


imprimer
Naissance
03 janvier 1883 à Paris (France)
Etat civil
Louise Pauline Mainguené
Décès
06 janvier 1970 à Compiègne (Oise, France)
>> Rechercher "Sylvie" dans le catalogue Ciné-Ressources

Carrière au cinéma

Avec ses yeux clairs et cruels et sa diction particulière qui rend son débit tranchant, Sylvie est la spécialiste des rôles de vieilles dames inquiétantes. Elle débute à l'écran dès 1912 dans Britannicus de Camille de Morlhon, mais elle donne la priorité à sa carrière théâtrale. C'est Pierre Chenal qui la convainc d'accorder plus d'importance au grand écran, en lui offrant un rôle remarqué dans Crime et châtiment (1935). La robe de deuil qu'elle revêt alors la suit dans de nombreux rôles. Elle incarne des seconds rôles de personnages souvent froids, antipathiques et méchants. Elle campe tour à tour une actrice pleine d'aigreur dans La fin du jour (1939) de Julien Duvivier, une bourgeoise sans coeur dans Le voyageur sans bagages (1943) de Jean Anouilh, une belle-mère possessive dans Le miroir à deux faces (1958) d'André Cayatte. Elle s'illustre également dans la peau de personnages à l'opposé de ces méchantes femmes. Elle prête sa frêle silhouette à une mère douce dans Deux amours (1948) de Richard Pottier et devient justicière dans Le corbeau (1943) d'Henri-Georges Clouzot. A quatre-vingts ans, elle accède à un rôle principal dans La vieille dame indigne (1964) de René Allio : émouvante en veuve qui vit pleinement ses deux dernières années, Sylvie transmet à son personnage sa vivacité et son énergie.

Autres activités

Au théâtre, Sylvie joue notamment dans l'immaculée, Périphérie, Vieil Heidelberg, La visite de la vieille dame. A la télévision, elle interprète Lady Hodwin dans le feuilleton Belphégor (1964) de Claude Barma.

Ouvrages

  • Les excentriques du cinéma français : 1929-1958 / Raymond Chirat ; Olivier Barrot.- Paris : H. Veyrier, 1983

Courts métrages

en tant que : Interprète

1922 Roger la Honte Jacques de Baroncelli

Longs métrages

en tant que : Interprète

1912 Britannicus Camille de Morlhon
1912 Mignon André Calmettes
1912 Ursule Mirouet Anonyme
1913 Germinal Albert Capellani
1914 Joie fait peur (La) Anonyme
1914 Marie-Jeanne ou la femme du peuple Georges Denola
1916 Au-dessus de l'amour Anonyme
1917 Coupable (Le) André Antoine
1934 Crime et châtiment Pierre Chenal
1937 Affaire Lafarge (L') Pierre Chenal
1937 Un carnet de bal Julien Duvivier
1938 Entrée des artistes Marc Allégret
1938 Fin du jour (La) Julien Duvivier
1939 Esclave blanche (L') Marc Sorkin
1940 Comédie du bonheur (La) Marcel L'Herbier
1941 Montmartre-sur-Seine Georges Lacombe
1941 Romance de Paris Jean Boyer
1942 Homme sans nom (L') Léon Mathot
1942 Marie-Martine Albert Valentin
1943 Anges du péché (Les) Robert Bresson
1943 Corbeau (Le) Henri-Georges Clouzot
1943 Ile d'amour (L') Maurice Cam
1943 Voyageur sans bagage (Le) Jean Anouilh
1944 Père Goriot (Le) Robert Vernay
1945 Idiot (L') Georges Lampin
1945 Mensonges Jean Stelli
1945 Pays sans étoiles (Le) Georges Lacombe
1945 Route du bagne (La) Léon Mathot
1946 Coïncidences Serge Debecque
1946 Miroir Raymond Lamy
1946 On ne meurt pas comme ça Jean Boyer
1946 Pour une nuit d'amour Edmond T. Gréville
1947 Révoltée (La) Marcel L'Herbier
1948 Deux amours Richard Pottier
1948 Pattes blanches Jean Grémillon
1948 Tous les deux Louis Cuny
1949 Dieu a besoin des hommes Jean Delannoy
1950 Sous le ciel de Paris Julien Duvivier
1951 Petit monde de Don Camillo (Le) Julien Duvivier
1952 Fruit défendu (Le) Henri Verneuil
1952 Nous sommes tous des assassins André Cayatte
1953 Tempi nostri
Quelques pas dans la vie
Alessandro Blasetti
1953 Thérèse Raquin Marcel Carné
1953Ulisse
Ulysse
Mario Camerini
1955 Dossier noir (Le) André Cayatte
1956 Michel Strogoff Carmine Gallone
1956 Truands (Les) Carlo Rim
1958 Miroir à deux faces (Le) André Cayatte
1959 Quai du Point du Jour Jean Faurez
1960 Crésus Jean Giono
1962Cronaca familiare
Journal intime
Valerio Zurlini
1963 Château en Suède Roger Vadim
1963 Humour noir : La Bestiole Claude Autant-Lara
1964 Vieille dame indigne (La) René Allio