Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Bourvil

Interprète, Producteur


imprimer
Naissance
27 juillet 1917 à Pétrot-Vicquemare (Seine-Maritime, France)
Etat civil
André Raimbourg
Décès
23 septembre 1970 à Paris (France)
>> Rechercher "Bourvil" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Inspiré par le nom du village où il commence à chanter (Bourville), André Raimbourg, ancien cultivateur et apprenti boulanger, prend le pseudonyme de Bourvil. De cabaret en attraction de cinéma de quartier, Bourvil travaille son personnage de gentil paysan à partir de 1943. Il prête sa voix à la radio avant de débuter au cinéma en 1945.

Carrière au cinéma

Bourvil apparaît pour la première fois au cinéma dans La Ferme du pendu (1945) de Jean Dréville, film dans lequel il interprète la chanson qui l'a rendu célèbre, " Elle vendait des cartes postales et puis aussi des crayons ". De son sens comique, de sa démarche, de son accent et de son rire " bête ", il tire un personnage de benêt que nombre de réalisateurs vont utiliser. Laveur de carreaux dans Par la fenêtre (1947) de Gilles Grangier, il devient gendarme dans Le Roi Pandore (1949) d'André Berthomieu ou encore valet dans les films de cape et d'épée d'André Hunebelle : Les Trois mousquetaires (1953), Le Bossu (1959) et Le Capitan (1960). Henri-Georges Clouzot est le premier à le sortir de son rôle de " simplet " avec Miquette et sa mère (1949). Sacha Guitry sait le diriger dans Si Versailles m'était conté (1953) et le drame attire Bourvil pour Seul dans Paris (1951) d'Hervé Bromberger. Pourtant, le rire est son atout : Le rire dans la qualité, c'est ce que je voudrais faire, dit-il. Son voeu s'exauce en 1956 avec son interprétation de Français moyen dans La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara pour lequel il obtient le prix d'interprétation au Festival de Venise. Il joue des rôles plus nuancés dans La Jument verte (1959) de Claude Autant-Lara, d'après Marcel Aymé, ou dans Tout l'or du monde (1961) de René Clair. Les années 1960 lui offrent l'occasion de diversifier encore son personnage. S'il fait rire la France entière au côté de Louis de Funès dans les films de Gérard Oury (Le Corniaud, 1964 ; La Grande vadrouille, 1966 ; Le Cerveau, 1968), Bourvil trouve aussi dans ceux de Jean-Pierre Mocky des rôles insolites ou d'illuminés : pilleur d'église dans Un drôle de paroissien (1963), inspecteur naïf dans La Grande frousse (1964), professeur de Lettres parti en croisade contre la télévision dans La Grande lessive (1968), sexologue sauveur de la paix des ménages dans L'Etalon (1969). Commencée par une comédie, la carrière se Bourvil s'achève sur un drame, Le Cercle rouge (1970) de Jean-Pierre Melville, où il interprète l'implacable inspecteur Mattei, illustration du chemin parcouru depuis ses premiers rôles.

Autres activités

Bourvil interprète certaines chansons célèbres : " Elle vendait des cartes postales et puis aussi des crayons ", " la Ballade irlandaise ".
Comédien de théâtre, il est à l'affiche du Bouillant Achille, de La Planque et interpète des opérettes : La Bonne hôtesse, La Route fleurie, Pacifio, Ouah ! Ouah !.

Prix

  • Meilleure interprétation masculine, 1956 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : La Traversée de Paris, Claude Autan-Lara, 1956

Ouvrages

  • Bourvil : C' était bien [Biographie] / Gérard Lenne, Paris, Albin Michel, 2000 .
  • Bourvil [Biographie] / Jean-Jacques Jelot-Blanc, James Huet, Paris, Stock, 1990 .

Périodiques

  • Cinémonde, n° 1156, 4 octobre 1956
  • Cinémonde, n° 1453, 12 juin 1962
  • Ciné-Revue, n° 30, 23 juillet 1987
  • Ciné-Revue, n° 38, 17 septembre 1987
  • Ecran, n° 69, mai 1978
  • Films and Filming, n°1, octobre 1960
  • Stars, n° 9, septembre 1990

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Auteur des chansons préexistantes

1980 Ixe Lionel Soukaz

en tant que : Interprète des chansons préexistantes

1980 Ixe Lionel Soukaz

en tant que : Interprète

1946 Studio en folies Walter Kapps

Longs métrages

en tant que : Producteur

1959 Jument verte (La) Claude Autant-Lara

en tant que : Interprète

1945 Ferme du pendu (La) Jean Dréville
1946 Pas si bête André Berthomieu
1947 Blanc comme neige André Berthomieu
1947 Par la fenêtre Gilles Grangier
1948 Coeur sur la main (Le) André Berthomieu
1949 Miquette et sa mère Henri-Georges Clouzot
1949 Roi Pandore (Le) André Berthomieu
1950 Passe-muraille = Garou-Garou, le passe-muraille (Le) Jean Boyer
1950 Rosier de Madame Husson (Le) Jean Boyer
1951 Seul dans Paris Hervé Bromberger
1952 Cent francs par seconde Jean Boyer
1952 Trou normand (Le) Jean Boyer
1953 Si Versailles m'était conté Sacha Guitry
1953 Trois mousquetaires (Les) André Hunebelle
1954 Cadet Rousselle André Hunebelle
1954 Fil à la patte (Le) Guy Lefranc
1954 Poisson d'avril Gilles Grangier
1955 Hussards (Les) Alex Joffé
1956 Chanteur de Mexico (Le) Richard Pottier
1956 Traversée de Paris (La) Claude Autant-Lara
1957 Misérables (Les) Jean-Paul Le Chanois
1958 Miroir à deux faces (Le) André Cayatte
1958 Sérénade au Texas Richard Pottier
1958 Un drôle de dimanche Marc Allégret
1959 Bossu (Le) André Hunebelle
1959 Chemin des écoliers (Le) Michel Boisrond
1959 Jument verte (La) Claude Autant-Lara
1960 Capitan (Le) André Hunebelle
1960 Dans la gueule du loup Jean-Charles Dudrumet
1960 Fortunat Alex Joffé
1961 Longest Day (The)
Le Jour le plus long
Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, [etc.]
1961 Tout l'or du monde René Clair
1961 Tracassin ou les plaisirs de la ville (Le) Alex Joffé
1962 Bonnes causes (Les) Christian-Jaque
1962 Culottes rouges (Les) Alex Joffé
1962 Tartarin de Tarascon Francis Blanche
1962 Un clair de lune à Maubeuge Jean Chérasse
1963 Cuisine au beurre (La) Gilles Grangier
1963 Magot de Josefa (Le) Claude Autant-Lara
1963 Un drôle de paroissien Jean-Pierre Mocky
1964 Corniaud (Le) Gérard Oury
1964 Grande frousse = La Cité de l'indicible peur (La) Jean-Pierre Mocky
1964 Majordome (Le) Jean Delannoy
1965 Grandes gueules (Les) Robert Enrico
1965 Grosse caisse (La) Alex Joffé
1965 Guerre secrète Carlo Lizzani, Christian-Jaque, Werner Klingler, [etc.]
1966 Grande vadrouille (La) Gérard Oury
1966 Trois enfants dans le désordre Léo Joannon
1967 Arnaud (Les) Léo Joannon
1967 Cracks (Les) Alex Joffé
1968 Cerveau (Le) Gérard Oury
1968 Grande lessive (!) (La) Jean-Pierre Mocky
1968Quei temerari sulle loro pazze, scatenate, scalcinate carriole
Gonflés à bloc
Ken Annakin
1969 Arbre de Noël (L') Terence Young
1969 Étalon (L') Jean-Pierre Mocky
1970 Cercle rouge (Le) Jean-Pierre Melville
1970 Clodo Georges Clair
1970 Mur de l'Atlantique (Le) Marcel Camus