Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Montxo Armendariz

Réalisateur, Scénariste, Auteur de l'oeuvre originale, Producteur, Interprète


imprimer
Naissance
27 janvier 1949 à Olleta (Navarre, Espagne)
Etat civil
Juan Ramón Armendáriz Barrios
>> Rechercher "Montxo Armendariz" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après des études d'électronique à Pampelune, Montxo Armendariz débute en réalisant des courts métrages documentaires décrivant des traditions et des paysages basques.

Carrière au cinéma

Le premier long métrage de Montxo Armendariz, Tasio (1984), se situe dans le prolongement des documentaires qu'il a réalisés sur le Pays basque. Le cinéaste se sert des paysages et des traditions pour se livrer à une évocation sensible d'un labeur marginal, l'extraction de charbon végétal. Sa mise en scène soigneuse et pudique se retrouve dans 27 horas (1986), qui s'attache à la jeunesse urbaine en proie à la drogue et à la violence politique. Avec des comédiens amateurs, il signe Lettres d'Alou (1990), un drame quasi inédit dans l'histoire du cinéma espagnol sur l'immigration d'origine africaine. Cet auteur chaleureux et humaniste obtient la reconnaissance internationale avec Secretos del corazon (1997), qui met en scène un jeune homme à la recherche de la vérité sur sa mystérieuse famille, dans une petite ville de province faussement tranquille. Avec Silencio roto (2001), il confirme qu'il est l'un des réalisateurs majeurs du cinéma espagnol.

Prix

  • Meilleur réalisateur, 1998 au Festival International de Cinéma (Cartagena) pour le film : Secretos del corazon
  • Meilleur scénario, 1996 au Goyas. Academia de las Artes y las Ciencias Cinematograficas de España (Madrid) pour le film : Historias del Kronen
  • Meilleur scénario, 1991 au Goyas. Academia de las Artes y las Ciencias Cinematograficas de España (Madrid) pour le film : Las Cartas de Alou

Ouvrages

  • Le cinéma de Montxo Armendáriz : arrêt sur image / Chema Pérez Manrique ; avec la collab. de Vincent Fuertes...Publication : Toulouse : Cinespaña : Presses universitaires du Mirail, cop. 1999.
  • Secretos de la elocuencia : el cine de Montxo Armendáriz / Jesús Angulo ... [et al.]. - Donostia, San Sebastián : Filmoteca Vasca ; Vitoria, Gasteiz : Fundación Caja Vital Kutxa ; Málaga, 1998

Périodiques

  • Cineinforme (ESP), n° 506-507, mars 1987
  • Cinéma 72, n° 471, novembre 1990

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1979Barregarriaren dantza Montxo Armendariz
1980Ikusmena Montxo Armendariz
1981Carboneros de Navarra Montxo Armendariz
1981Ikuska 11 Montxo Armendariz

en tant que : Scénariste

1979Barregarriaren dantza Montxo Armendariz
1980Ikusmena Montxo Armendariz
1981Carboneros de Navarra Montxo Armendariz
1981Ikuska 11 Montxo Armendariz

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1979Barregarriaren dantza Montxo Armendariz
1980Ikusmena Montxo Armendariz
1981Ikuska 11 Montxo Armendariz

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1984Tasio Montxo Armendariz
198627 horas
27 heures
Montxo Armendariz
1990Cartas de Alou
Lettres d'Alou
Montxo Armendariz
1994 Històrias del Kronen
Les Histoires du Kronen
Montxo Armendariz
1996 Secretos del corazon
Secrets du coeur
Montxo Armendariz
2001Silencio roto Montxo Armendariz
2011 No tengas miedo
N'aie pas peur
Montxo Armendariz

en tant que : Scénariste

1984Tasio Montxo Armendariz
198627 horas
27 heures
Montxo Armendariz
1990Cartas de Alou
Lettres d'Alou
Montxo Armendariz
1994 Històrias del Kronen
Les Histoires du Kronen
Montxo Armendariz
1996 Secretos del corazon
Secrets du coeur
Montxo Armendariz
1997Chevrolet Javier Maqua
2001Silencio roto Montxo Armendariz
2011 No tengas miedo
N'aie pas peur
Montxo Armendariz

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

198627 horas
27 heures
Montxo Armendariz
2011 No tengas miedo
N'aie pas peur
Montxo Armendariz

en tant que : Dialoguiste

2011 No tengas miedo
N'aie pas peur
Montxo Armendariz

en tant que : Producteur

2001Guerrilla de la memoria (La) Javier Corcuera
2001Silencio roto Montxo Armendariz

en tant que : Interprète

2005Pablo G. del Amo, un montador de ilusiones Diego Galán