Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jacques Doillon

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Monteur, Interprète


imprimer
Naissance
15 mars 1944 à Paris (France)
Liens familiaux
Il a été marié à l'actrice et chanteuse, Jane Birkin. Il est le père de l'actrice Lou Doillon ainsi que de Lola Doillon qui est réalisatrice.
>> Rechercher "Jacques Doillon" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jacques Doillon devient l'assistant monteur de Michel Fano et de Jacqueline Lecompte. En 1966, il travaille sur les films Soy Mexico et Trans Europ Express d'Alain Robbe-Grillet puis comme monteur sur des courts et des longs métrages.

Carrière au cinéma

Jacques Doillon fait ses premiers pas de réalisateur avec quatre courts-métrages, dont Trial (1968) et On ne se dit pas tout entre époux (1970) sur un scénario de Gébé. Ce dernier signe le scénario du premier long métrage de Doillon, L'an 01 (1972), un film utopiste tiré d'une bande dessinée post-soixante-huitarde. En 1974, avec Les doigts dans la tête, le réalisateur impose son style : des acteurs amateurs et une histoire simple pour un film authentique sur la jeunesse, apprécié de la critique et du public. En 1975, il réalise Un sac de billes, adaptation du roman éponyme de Joseph Joffo. Trois ans plus tard, il nous offre La femme qui pleure puis La drôlesse, un film d'une grande tendresse qui réunit deux laissés-pour-compte qui se créent leur petit monde loin des adultes qui les ont rejetés. Son film suivant, La fille prodigue (1980), est une oeuvre austère sur les rapports incestueux. Jacques Doillon explore la psychologie de ses personnages dans La pirate (1984) avant de s'intéresser de nouveau aux rapports enfants/adultes dans La vie de famille (1984). En 1985, La tentation d'Isabelle est centrée sur le drame de la jalousie. L'année suivante, Jacques Doillon met en scène La puritaine puis, en 1987, L'amoureuse et Comédie !, films dans lesquels il décortique encore les pensées de ses personnages et met à nu la complexité des rapports adultes/enfants ou parents/enfants, tout comme dans La fille de quinze ans (1988). Après La vengeance d'une femme (1989), il réalise Le petit criminel (1990), l'histoire d'un flic qui se lie d'amitié avec un jeune délinquant. Suivent ensuite Amoureuse (1991), Le jeune Werther (1992), Du fond du coeur (1994) et Ponette en 1995, film dans lequel Jacques Doillon s'intéresse à une petite fille de quatre ans persuadée qu'elle va retrouver sa mère, morte à la suite d'un accident de voiture. Avec Petits frères (1998), le réalisateur se plonge dans la vie des jeunes de banlieue. Il retrouve sa fille Lou dans Carrément à l'ouest (2000), un marivaudage sans fin dans une chambre d'hôtel. Il y démontre son talent pour capter les débordements affectifs et autres symptômes amoureux. Raja (2002), dépeint la rencontre entre deux êtres que tout oppose, la barrière linguistique, la différence de culture et de classe sociale, une relation passionnée et ambiguë entre un Français désabusé (Pascal Greggory) et une adolescente Marocaine (Najat Benssallem). Apres cinq années d'absence, Doillon retrouve les jeux de l'amour et du hasard avec un chassé-croisé de trois personnages un peu perdus dans Le Premier venu (2007).

Autres activités

Jacques Doillon interprète le rôle masculin de son film La femme qui pleure.
Il met en scène des films pour la télévision : L'arbre (1982), Monsieur Abel (1983) et Pour un oui pour un non (1988).

Ouvrages

  • Jacques Doillon / Alberto Farassino. - Milan : Ed. Il castoro, 2000
  • Jacques Doillon : Autorenkino und Filmschauspiel / Anja Streiter. - Berlin : Vorwerk 8, 2006
  • Jacques Doillon ; [suivi de] La Vengeance d'une femme : entretiens avec Jacques Doillon, Jane Birkin... ; : scénario / Alain Philippon. - Crisnée : Yellow Now, 1991
  • Jacques Doillon, trafic et topologie des sentiments / René Prédal . - Paris : Ed. du Cerf ; Condé-sur-Noireau : Corlet, 2003

Périodiques

  • 24 Images, n° 52, octobre 1990
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 529, février 2004
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 360/361, été 1984
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 466, avril 1993
  • Cahiers du cinéma (Les), nº 438, décembre 1990
  • Cahiers du cinéma (Les), nº 595, novembre 2004
  • Cahiers du cinéma (Les), nº 606, novembre 2005
  • Cinéma, n° 246, juin 1979
  • Cinéma, n° 314, février 1985
  • Cinématographe, n° 100, mai 1984
  • Cinématographe, n° 108, mars 1985
  • Cinématographe, n° 124, octobre 1986
  • Cinématographe, n° 47, mai 1979
  • EPD Film, n° 4, avril 1991
  • Filmbulletin, n° 216, avril 1998
  • Filmcritica, n° 385-386, juin 1988
  • Film-Dienst, vol. 51, n° 23, 10 novembre 1998
  • Filmmagie, n° 535, octobre 2003
  • Jeune Cinéma, n° 172, février 1986
  • Jeune Cinéma, n° 86, avril 1975
  • Mensuel du Cinéma (Le), n° 5, avril 1993
  • Positif, n° 298, décembre 1985
  • Positif, n° 404, octobre 1994
  • Positif, n° 446, avril 1998
  • Positif, n° 484, juin 2001
  • Positif, n° 511, septembre 2003
  • Première, n° 302, octobre 2003
  • Première, n° 327, mai 2004
  • Première, n° 327, mai 2004
  • Repérages, n° 6, mai 1999
  • Revolver, n° 7, septembre 2002
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 396, juillet-août 1984
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 452, septembre 1989
  • Séquences, n° 172, mai-juin 1994
  • Skrien, n° 224, juin 1998
  • Skrien, n° 225, juillet 1998
  • Téléciné, n° 177, février 1973
  • Visions, n° 38, avril 1986

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1970 On ne se dit pas tout entre époux Jacques Doillon
1970 Vitesse oblige Jacques Doillon
1970 Voiture électronique (La) Jacques Doillon
1971Bol d'or Jacques Doillon
1971Tous risques Jacques Doillon
1973Autour des filets Jacques Doillon
1973Demi-jours (Les) Jacques Doillon
1973Laissés pour compte Jacques Doillon
1988Pour un oui ou pour un non [TV] Jacques Doillon

en tant que : Scénariste

1970 Vitesse oblige Jacques Doillon
1971Bol d'or Jacques Doillon
1973Autour des filets Jacques Doillon

en tant que : Interprète

1974Inventaire (L') Gébé
1987Ministères de l'art (Les) Philippe Garrel

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1969Trial Jacques Doillon
1971 An 01 (L') Jacques Doillon
1974 Doigts dans la tête (Les) Jacques Doillon
1975 Un sac de billes Jacques Doillon
1978 Femme qui pleure (La) Jacques Doillon
1979 Drôlesse (La) Jacques Doillon
1980 Fille prodigue (La) Jacques Doillon
1983Arbre [TV] (L') Jacques Doillon
1983Monsieur Abel [TV] Jacques Doillon
1984 Pirate (La) Jacques Doillon
1984 Vie de famille (La) Jacques Doillon
1985Mangui, onze ans ou Les Lohars du Rajahstan [TV] Jacques Doillon
1985 Tentation d'Isabelle (La) Jacques Doillon
1986 Puritaine (La) Jacques Doillon
1987 Amoureuse (L') Jacques Doillon
1987 Comédie ! Jacques Doillon
1988 Fille de quinze ans (La) Jacques Doillon
1989 Vengeance d'une femme (La) Jacques Doillon
1990 Petit criminel (Le) Jacques Doillon
1991 Amoureuse Jacques Doillon
1991 Contre l'oubli Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, [etc.]
1991 Contre l'oubli : A. Aman Villagran Morales (Guatemala) Jacques Doillon
1992 Jeune Werther (Le) Jacques Doillon
1993 Du fond du coeur Jacques Doillon
1993Un homme à la mer [TV] Jacques Doillon
1995 Ponette Jacques Doillon
1997 Trop (peu) d'amour Jacques Doillon
1998 Petits frères Jacques Doillon
2000Aux quatre vents Jacques Doillon
2000 Carrément à l'ouest Jacques Doillon
2002 Raja Jacques Doillon
2007 Premier venu (Le) Jacques Doillon
2009 Mariage à trois (Le) Jacques Doillon
2011 Un enfant de toi Jacques Doillon
2012Mes séances de lutte Jacques Doillon
2016 Rodin Jacques Doillon

en tant que : Scénariste

1969Trial Jacques Doillon
1974 Doigts dans la tête (Les) Jacques Doillon
1975 Un sac de billes Jacques Doillon
1978 Femme qui pleure (La) Jacques Doillon
1979 Drôlesse (La) Jacques Doillon
1980 Fille prodigue (La) Jacques Doillon
1984 Pirate (La) Jacques Doillon
1984 Vie de famille (La) Jacques Doillon
1985 Tentation d'Isabelle (La) Jacques Doillon
1986 Puritaine (La) Jacques Doillon
1987 Amoureuse (L') Jacques Doillon
1987 Comédie ! Jacques Doillon
1988 Fille de quinze ans (La) Jacques Doillon
1989 Vengeance d'une femme (La) Jacques Doillon
1990 Petit criminel (Le) Jacques Doillon
1991 Amoureuse Jacques Doillon
1992 Jeune Werther (Le) Jacques Doillon
1995 Ponette Jacques Doillon
1997 Trop (peu) d'amour Jacques Doillon
1998 Petits frères Jacques Doillon
2000 Carrément à l'ouest Jacques Doillon
2002 Raja Jacques Doillon
2009 Mariage à trois (Le) Jacques Doillon
2011 Un enfant de toi Jacques Doillon
2016 Rodin Jacques Doillon

en tant que : Dialoguiste

1987 Amoureuse (L') Jacques Doillon
2011 Un enfant de toi Jacques Doillon
2016 Rodin Jacques Doillon

en tant que : Producteur

1971 An 01 (L') Jacques Doillon

en tant que : Monteur

1969 Paris top secret Pierre Roustang
1969 Trop petit mon ami Eddy Matalon
1971 Feu sacré (Le) Vladimir Forgency

en tant que : Interprète

1978 Femme qui pleure (La) Jacques Doillon
1985 Elle a passé tant d'heures sous les sunlights Philippe Garrel
1988 Fille de quinze ans (La) Jacques Doillon
2004 Un couple parfait Nobuhiro Suwa
2011 Tête la première (La) Amelie Van Elmbt