Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean-Jacques Annaud

Réalisateur, Producteur, Scénariste, Adaptateur, Auteur de l'oeuvre originale, Dialoguiste


imprimer
Naissance
01 octobre 1943 à Draveil (Essone, France)
>> Rechercher "Jean-Jacques Annaud" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jean-Jacques Annaud entre en 1962 à l'école de Vaugirard, et décroche un BTS de technicien du cinéma. Il réalise ensuite, à 19 ans, son premier court métrage, Les 7 péchés capitaux du cinéaste. Il obtient également une licence de lettres et intègre l'IDHEC, section réalisation, en 1965. En 1966, il rédige des articles sur le cinéma pour Paris-Match, et tourne des courts métrages industriels. Il effectue ensuite son service militaire au Cameroun, en tant que réalisateur au Ministère de l'Information. Il y anime un ciné-club et des émissions radio, tout en réalisant des documentaires touristiques et ethnographiques.

Carrière au cinéma

Fort de son expérience dans la réalisation de films publicitaires et de documentaires, Jean-Jacques Annaud réalise son premier film, La victoire en chantant, en 1976. Cette satire politico-sociale sur les rapports entre les colonialistes blancs et les autochtones d'Afrique en 1915 se solde par un échec commercial. Mais, paradoxalement, le film, rebaptisé Noirs et blancs en couleur, reçoit l'oscar du meilleur film étranger en 1977. Le succès public viendra avec son deuxième film, Coup de tête (1978-1979), une dénonciation des affaires financières dans le milieu du football sur un scénario de Francis Veber. Annaud a déjà un autre film en chantier. D'après un roman de Rosny Aîné, il réalise en 1981 La guerre du feu. Film mythique et poétique sur " la lente ascension de l'espèce humaine vers l'humaine condition ", et dont la particularité est d'être un film sans dialogue ni voix off. Le succès est mondial, le film est césarisé, Hollywood courtise le metteur en scène. D'après le roman homonyme d'Umberto Eco, il réalise en 1986 un film policier médiéval : Le nom de la rose, avec Sean Connery dans le rôle principal. Ce plaidoyer pour la liberté d'expression devient un rare exemple de chef-d'oeuvre du cinéma ayant répondu immédiatement à la lecture du chef-d'oeuvre littéraire correspondant. Deux ans après, Annaud vient à bout d'un projet datant de 1982, date à laquelle il avait été accepté par le producteur Claude Berri. C'est donc en 1998 que L'ours sort en salles. Les rôles principaux sont tous joués par des animaux. Annaud est à nouveau plébiscité par le public et la critique. Claude Berri lui donne en 1991 les moyens de réaliser de façon spectaculaire un sujet "intimiste" : L'amant, d'après le roman de Marguerite Duras. Après un moyen métrage américain sur l'épopée à travers les Andes de Guillaumet, le célèbre pilote de l'Aéropostale Wings of courage, 1994), Annaud s'installe à Hollywood et réalise en 1997 Seven years in Tibet, avec Brad Pitt en tête d'affiche, puis il s'essaie au film de guerre en tournant Stalingrad en 2001, basé sur la bataille du même nom, avec Jude Law dans le rôle titre. Il retrouve par la suite l'aventure animalière, réalisant en 2004, Deux frères, récit autour du destin incroyable de deux tigres séparés à la naissance.

Autres activités

Jean-Jacques Annaud réalise plus de cinq cents spots publicitaires entre 1968 et 1986, dont beaucoup sont récompensés dans les festivals.
Il est passionné par l'Histoire. Il collectionne par ailleurs depuis sa tendre enfance des projecteurs et des appareils photographiques.

Prix

  • Meilleur réalisateur, 1989 au Césars du Cinéma Français pour le film : L'ours
  • Meilleur réalisateur, 1981 au Césars du Cinéma Français pour le film : La guerre du feu

Ouvrages

  • Portraits de cinéastes / Antoine Portejoie ; Vincent Vidal.- Lausanne : Favre, 1988

Périodiques

  • American Cinematographer, vol. 76, n° 8, août 1995
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 35/36, automne 1982
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 369, mars 1985
  • Cinéma, n° 10, octobre 1986
  • Cinéma, n° 2, mars 1969
  • Cinématographe, n° 80, juillet/août 1982
  • Film Comment, vol. 25, n° 5, septembre/octobre 1989
  • Film Français (Le), n° 1716, 17 mars 1978
  • Film Français (Le), n° 1822, 5 septembre 1980
  • Film Français (Le), n° 2026, 1 mars 1985
  • Film Français (Le), n° 2207, 19 août 1988
  • Film Français (Le), n° 2437, 15 janvier 1993
  • Film Français (Le), n° 2527, 7 octobre 1994
  • Film Français (Le), n° 2615, 7 juin 1996
  • Film Français (Le), n° 2694, 21 novembre 1997
  • Films and Filming, n° 420, octobre 1989
  • Films in Review, vol. 33, n° 4, avril 1982
  • Image et Son / Ecran, n° 368, janvier 1982
  • Jeune Cinéma, n° 191, novembre/décembre 1988
  • Premiere (USA), vol. 3, n° 3, novembre 1989
  • Premiere (USA), vol. 6, n° 1 septembre 1992
  • Première, n° 139, octobre 1988
  • Première, n° 154, janvier 1990
  • Première, n° 232, juillet 1996
  • Revue du Cinéma (La) / Image et son, n° 430, septembre 1987
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 479, février 1992
  • Sight and Sound, supplément de mai 1996
  • Sight and Sound, vol. 2, n° 3, juillet 1992
  • Studio Magazine, n° 100, juin 1995
  • Studio n° 18, octobre 1988
  • Télérama, n° 2417, 8 mai 1996

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1996 Wings of Courage
Les Ailes du courage
Jean-Jacques Annaud

en tant que : Scénariste

1996 Wings of Courage
Les Ailes du courage
Jean-Jacques Annaud

en tant que : Producteur

1996 Wings of Courage
Les Ailes du courage
Jean-Jacques Annaud

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1976 Victoire en chantant = Noirs et Blancs en couleurs (La) Jean-Jacques Annaud
1978 Coup de tête Jean-Jacques Annaud
1980 Guerre du feu (La) Jean-Jacques Annaud
1986 Nom de la rose (Le) Jean-Jacques Annaud
1988 Ours (L') Jean-Jacques Annaud
1991 Amant (L') Jean-Jacques Annaud
1996 Seven Years in Tibet
Sept ans au Tibet
Jean-Jacques Annaud
1999 Enemy at the Gates
Stalingrad
Jean-Jacques Annaud
2003 Deux frères Jean-Jacques Annaud
2006 Sa majesté Minor Jean-Jacques Annaud
2010 Or noir Jean-Jacques Annaud
2014 Wolf Totem
Le Dernier loup
Jean-Jacques Annaud

en tant que : Scénariste

1976 Victoire en chantant = Noirs et Blancs en couleurs (La) Jean-Jacques Annaud
1978 Je suis timide mais je me soigne Pierre Richard
1991 Amant (L') Jean-Jacques Annaud
1999 Enemy at the Gates
Stalingrad
Jean-Jacques Annaud
2003 Deux frères Jean-Jacques Annaud
2010 Or noir Jean-Jacques Annaud
2014 Wolf Totem
Le Dernier loup
Jean-Jacques Annaud

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

2000 Running Free
Crinière au vent
Sergueï Bodrov
2003 Deux frères Jean-Jacques Annaud

en tant que : Adaptateur

1991 Amant (L') Jean-Jacques Annaud
2006 Sa majesté Minor Jean-Jacques Annaud

en tant que : Dialoguiste

1976 Victoire en chantant = Noirs et Blancs en couleurs (La) Jean-Jacques Annaud

en tant que : Producteur

1996 Seven Years in Tibet
Sept ans au Tibet
Jean-Jacques Annaud
1999 Enemy at the Gates
Stalingrad
Jean-Jacques Annaud
2000 Running Free
Crinière au vent
Sergueï Bodrov
2003 Deux frères Jean-Jacques Annaud
2014 Wolf Totem
Le Dernier loup
Jean-Jacques Annaud

en tant que : Interprète

2009Traversée du désir (La) Arielle Dombasle