Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean-Pierre Bisson

Interprète, Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste


imprimer
Naissance
15 février 1944 à Charenton (Val-de-Marne, France)
>> Rechercher "Jean-Pierre Bisson" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jean-Pierre Bisson est un temps instituteur puis suit les cours d'art dramatique de Charles Dullin. Il débute sur scène en 1966 dans Les justes d'Albert Camus avant de devenir auteur, metteur en scène et interprète de théâtre.

Carrière au cinéma

Jean-Pierre Bisson obtient son premier rôle au cinéma dans Elise ou la vraie vie (1970) de Michel Drach, rare chronique de la vie ouvrière en France, dans laquelle il se fond avec beaucoup de naturel. Il consacre les années 1970 au théâtre, puis tente une nouvelle carrière au cinéma dans les années 1980. A la fois désinvolte et inquiétant, il excelle dans les compositions de personnages troubles. S'il est parfois un brave type (La maison de Jeanne, 1988, de Magali Clément), il est particulièrement convaincant en infirme diabolique et pathétique dans Mort un dimanche de pluie (1986) de Joël Santoni, en financier sans scrupules dans Association de malfaiteurs (1987) de Claude Zidi, en mercenaire pervers dans Les mois d'avril sont meurtriers (id.) de Laurent Heynemann ou en commissaire méprisant dans Radio Corbeau (1989) d'Yves Boisset. En compagnie de Jean-François Stévenin, il donne à Lune froide (1991) de Patrick Bouchitey, film remarqué pour sa crudité et sa justesse, une touche très réaliste. Depuis, cet acteur tranchant et élégant, porteur d'une atmosphère étrange, réalise son premier film "Montana blues" en 1994 et se consacre essentiellement à la télévision.

Autres activités

Jean-Pierre Bisson dirige le centre dramatique de Nice de 1975 à 1978. Il est auteur, metteur en scène et interprète de pièces comme Sarcelles sur mer (1971) ou Délivrez-nous d'O'Neill (1983).
Il participe à de nombreuses fictions pour la télévision, dont Une vie de Van Gogh (1982) et Le groom (1995).

Périodiques

  • Cinéma, n° 478, juin 1991
  • Revue du Cinéma (La), n° 464, octobre 1990

Courts métrages

en tant que : Interprète

1973 Ce que savait Morgan Luc Béraud

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1994 Montana blues Jean-Pierre Bisson

en tant que : Scénariste

1994 Montana blues Jean-Pierre Bisson

en tant que : Dialoguiste

1994 Montana blues Jean-Pierre Bisson

en tant que : Interprète

1969 Elise ou la vraie vie Michel Drach
1974 Lily, aime-moi Maurice Dugowson
1976 Mon coeur est rouge Michèle Rosier
1982 Quart d'heure américain (Le) Philippe Galland
1985 Mon beau-frère a tué ma soeur Jacques Rouffio
1985 Suivez mon regard Jean Curtelin
1985 Une femme ou deux Daniel Vigne
1985 Zone rouge Robert Enrico
1986 Association de malfaiteurs Claude Zidi
1986Lucky ravi Vincent Lombard
1986 Mois d'avril sont meurtriers (Les) Laurent Heynemann
1986 Mort un dimanche de pluie Joël Santoni
1987 Maison de Jeanne (La) Magali Clément
1987 Nuit de l'océan (La) Antoine Perset
1987Una botta di vita Enrico Oldoini
1988 Couleur du vent (La) Pierre Granier-Deferre
1988 Moitié-moitié Paul Boujenah
1988 Radio corbeau Yves Boisset
1989 Cri des hommes (Le) Okacha Touita
1989 Plein fer Josée Dayan
1990 Jean Galmot aventurier Alain Maline
1990 Lune froide Patrick Bouchitey
1990 Tribu (La) Yves Boisset
1992 Bonsoir Jean-Pierre Mocky
1992 Germinal Claude Berri
1994 Montana blues Jean-Pierre Bisson
1995 Pourvu que ça dure Michel Thibaud