Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Albert Capellani

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Interprète, Auteur de l'oeuvre originale, Producteur, Superviseur de la réalisation


imprimer
Naissance
23 août 1874 à Paris
Décès
26 septembre 1931 à Paris
>> Rechercher "Albert Capellani" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fils de banquier, Albert Capellani baigne dès son enfance dans un milieu intellectuellement très ouvert, où les arts tiennent une grande place. Avec son frère Paul, il s'engage donc dès la fin du collège dans des études artistiques. Les deux frères fréquentent ainsi les cours de théâtre de Le Bargy au Conservatoire de Paris. Engagé comme acteur par André Antoine, il abandonne en 1895 la scène pour se consacrer à l'administration de théâtre, devenant régisseur de l'Odéon puis administrateur de L'Alhambra. A partir de 1905, tout en continuant à travailler pour le théâtre, il s'oriente vers le cinéma, rejoignant Pathé où il est chargé, aux côtés de Ferdinand Zecca, de superviser la production.Fils de banquier, Albert Capellani baigne dès son enfance dans un milieu intellectuellement très ouvert, où les arts tiennent une grande place. Avec son frère Paul, il s'engage donc dès la fin du collège dans des études artistiques. Les deux frères fréquentent ainsi les cours de théâtre de Le Bargy au Conservatoire de Paris. Engagé comme acteur par André Antoine, il abandonne en 1895 la scène pour se consacrer à l'administration de théâtre, devenant régisseur de l'Odéon puis administrateur de L'Alhambra. A partir de 1905, tout en continuant à travailler pour le théâtre, il s'oriente vers le cinéma, rejoignant Pathé où il est chargé, aux côtés de Ferdinand Zecca, de superviser la production.

Carrière au cinéma

Oubliée pendant des années, l'oeuvre d'Albert Capellani est l'une des plus importantes du cinéma muet des années 1910, en France et aux Etats-Unis. Longtemps invisibles, ses films ont refait surface, notamment grâce au festival du cinéma retrouvé de Bologne.
Ses premières réalisations pour Pathé ne se démarquent guère de la masse des courts métrages produits par la firme au coq. Il alterne tous les genres, comédies burlesques avec Boireau, mélodrames (Pauvre mère, 1906), fééries (Aladin ou la lampe merveilleuse, 1906 ; La Légende de Polichinelle, 1907, avec Max Linder).
En 1908, Charles Pathé le propulse à la tête d'une nouvelle société chargée de porter à l'écran les grandes oeuvres de la littérature française : la Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres. Dans ce cadre, il se charge lui-même de réaliser certains de ces films de prestige dont le métrage est très supérieur à celui des bandes habituelles, adaptant de nombreux auteurs classiques dont Alphone Daudet (L'Arlésienne, 1910), Emile Zola (L'Assommoir, 1909, Germinal, 1913), Alexandre Dumas (Le Chevalier de Maison-Rouge, 1913) et surtout Victor Hugo. Le tout premier essai de mise en scène par Capellani, en 1905, est d'ailleurs un épisode des Misérables intitulé Le Chemineau. Il filmera ensuite Notre-Dame-de-Paris (1911) et sa version en quatre épisodes des Misérables (1912) lui vaut un triomphe international. Jusqu'à la redécouverte de Capellani dans les années 2000, ce film sera d'ailleurs avec Germinal l'un des rares souvenirs subsistant de son travail, de la modernité de son art et de son importance dans le cinéma français. Son dernier film en France, à la veille de la Première Guerre mondiale, est encore une adaptation d'Hugo, Quatre-vingt-treize (1914). Mais en raison de son sujet (la guerre civile pendant la Révolution), la censure bloque le film durant toute la durée du conflit, et ce n'est qu'en 1921 qu'il sortira, dans une version achevée par André Antoine.
Car dans l'intervalle Capellani, réformé en raison de sa santé, est parti s'installer aux Etats-Unis avec les encouragements de Charles Pathé. Sur place, il retrouve rapidement son rôle de superviseur artistique auprès de la petite colonie cinématographique française qui compte entre autres Maurice Tourneur et Emile Chautard. Dans le même temps, il repasse lui-même derrière la caméra pour tourner Camille (1915), une adaptation de La Dame aux camélias dans laquelle il dirige la star Clara Kimball Young. C'est la reconnaissance de son talent de directeur d'acteurs déjà éclatant en France où il a su tirer le meilleur d'un comédien de théâtre comme Henry Krauss, de son propre frère, Paul Capellani, ou de la reine du music-hall, Mistinguett, dont il a fait une superbe Eponine dans Les Misérables. Il devient ensuite le réalisateur attitré d'Alla Nazimova. En trois films (L'Occident, 1918 ; La Lanterne rouge, 1919 ; Hors de la brume, 1919), il fait de l'actrice russe la star incontestée de la Metro, utilisant au mieux son génie tragique et son extravagance.
Capellani collabore ensuite à diverses compagnies dont la Cosmopolitan, la société de William Randolph Hearst. Il y dirige en particulier la compagne du milliardaire, Marion Davies, dans La Vierge folle (1922). Ce sera son dernier film.
De retour en France, il ne parvient pas à trouver sa place dans un monde du cinéma qui a profondément changé. Il envisage de retourner aux Etats-Unis mais son état de santé le lui interdit. La maladie l'emporte en 1931.

Ouvrages

  • Albert Capellani : précurseur méconnu / Charles Ford. - Bois d'Arcy : Service des Archives du Film du CNC, 1984.
  • Albert Capellani, Cinéaste du romanesque / Christine Leteux. - Paris : La Tour verte, 2013
  • Il cinema ritrovato, Bologna, 24, 2010 : 24e edizione, 26 giugno-3 luglio 2010 : XXXIX Mostra internazionale del cinema libero / Cineteca del comune di Bologna. - Bologna : Cineteca del comune di Bolo

Périodiques

  • 1895, n° 64, Automne 2011. "Albert Capellani: deux coffrets, treize et onze films" par François Albera.
  • 1895, n° 66, Printemps 2012. "Retrospectives" par J. P. Bleys
  • 1895, n° 68, Hiver 2012. "Albert Capellani, De Vincennes à Fort Lee"
  • Jeune Cinéma, n° 342-343, décembre 2011. "Albert Capellani (1870-1932)" par Alain Virmaux.
  • Positif, n° 610, décembre 2011. "Albert Capellani : le cinéaste de deux continents" par Hubert Niogret.

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1906 Age du coeur (L') Albert Capellani
1906 Femme du lutteur (La) Albert Capellani
1906 Fille du sonneur (La) Albert Capellani
1906 Mortelle idylle Albert Capellani

en tant que : Scénariste

1914 Madame Rigadin, modiste Georges Monca

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1905 Chemineau (Le) Albert Capellani
1905 Prestidigitateur pratique (Le) Albert Capellani
1906 Aladin ou la lampe merveilleuse Albert Capellani
1906 Drame passionnel Albert Capellani
1906 Loi du pardon (La) Albert Capellani
1906 Pauvre mère Albert Capellani
1906 Voix de la conscience (La) Albert Capellani
1907 Amour d'esclave Albert Capellani
1907 Apprentissages de Boireau (Les) Albert Capellani
1907 Cendrillon ou la pantoufle merveilleuse Albert Capellani
1907 Deux soeurs (Les) Albert Capellani
1907 Fille du bûcheron (La) Albert Capellani
1907 Légende de Polichinelle (La) Albert Capellani
1907 Not' fanfare concourt Albert Capellani
1907 Pied de mouton (Le) Albert Capellani
1908 Arlésienne (L') Albert Capellani
1908 Beatrix Cenci Albert Capellani
1908 Belle et la bête (La) Albert Capellani
1908 Chat botté (Le) Albert Capellani
1908 Don Juan Albert Capellani
1908 Foulard merveilleux (Le) Albert Capellani
1908 Homme aux gants blancs (L') Albert Capellani
1908 Marie Stuart Albert Capellani
1908 Peau d'Ane Albert Capellani
1908 Riquet à la houppe Albert Capellani
1908 Samson Albert Capellani
1908 Vestale (La) Albert Capellani
1909 Assommoir (L') Albert Capellani
1909 Deux orphelines (Les) Albert Capellani
1909 Honneur = Pour l'honneur (L') Albert Capellani
1909 Mort du duc d'Enghien en 1804 (La) Albert Capellani
1909 Roi s'amuse (Le) Albert Capellani
1910 Bouteille de lait (La) Albert Capellani
1910 Complice = L'Echarpe (La) Albert Capellani
1910 Envieuse = Le Vol (L') Albert Capellani
1910 Evadé des Tuileries = Une journée de la Révolution, Août 1792 (L') Albert Capellani
1910 Fra Diavolo Albert Capellani
1910 Intrigante (L') Albert Capellani
1910 Mariée du chateau maudit (La) Albert Capellani
1910 Péché de jeunesse = Le Roman d'un jour Albert Capellani
1910 Puissance du souvenir = Le Monstre (La) Albert Capellani
1910 Sous la terreur Albert Capellani
1910 Spoliateur = L'Autre ou un drame en wagon (Le) Albert Capellani
1910 Vengeance de la morte = Le Portrait (La) Albert Capellani
1910 Victime de Sophie = Victime de l'amour (La) Albert Capellani
1910 Voile du bonheur (Le) Albert Capellani
1911 Aventures de Cyrano de Bergerac = Cyrano de Bergerac (Les) Albert Capellani
1911 Courrier de Lyon ou l'attaque de la malle poste = Le Courrier de Lyon (Le) Albert Capellani
1911 Cyrano et d'Assoucy Albert Capellani
1911 Danseuse de Siva (La) Albert Capellani
1911 Deux chemins = Les Deux soeurs (Les) Albert Capellani
1911 Deux collègues (Les) Albert Capellani
1911 Deux filles d'Espagne = Deux jeunes filles se ressemblent Albert Capellani
1911 Epouvante = Le Coucher d'une étoile (L') Albert Capellani
1911 Jacintha la carabetière Albert Capellani
1911 Mauvaise intention = L'Image (La) Albert Capellani
1911 Notre-Dame de Paris Albert Capellani
1911 Oiseau s'envole (L') Albert Capellani
1911 Pain des petits oiseaux (Le) Albert Capellani
1911 Par respect de l'enfant = Le Sacrifice Albert Capellani
1911 Poupée de l'orpheline = La Poupée brisée (La) Albert Capellani
1911 Pour voir Paris Albert Capellani
1911 Prix de vertu (Le) Albert Capellani
1911 Rideau noir (Le) Albert Capellani
1911 Robert Bruce, épisode des guerres de l’indépendance écossaise Albert Capellani
1911 Roman de la momie = La Momie (Le) Albert Capellani
1911 Six petits tambours = Six petits tambours, messidor an II 1794 (Les) Albert Capellani
1911 Un monsieur qui a un tic Albert Capellani
1911 Vision de frère Benoît (La) Albert Capellani
1911 Visiteur (Le) Albert Capellani
1912 Bohème (La) Albert Capellani
1912 Congrès des balayeurs (Le) Albert Capellani
1912 Fin de Robespierre = La Dernière Charrette (La) Albert Capellani
1912 Josette Albert Capellani
1912 Misérables (Les) Albert Capellani
1912 Mystères de Paris (Les) Albert Capellani
1912 Signalement (Le) Albert Capellani
1912 Un tragique amour de Mona Lisa Albert Capellani
1913 Absent (L') Albert Capellani
1913 Chevalier de Maison-Rouge (Le) Albert Capellani
1913 Germinal Albert Capellani
1913 Glu (La) Albert Capellani
1913 Nabab (Le) Albert Capellani
1913 Rêve interdit (Le) Albert Capellani
1914 Belle limonadière (La) Albert Capellani
1914 Eternel amour Albert Capellani
1914 Marie Tudor Albert Capellani
1914 Patrie Albert Capellani
1914 Quatre-vingt treize Albert Capellani, André Antoine
1915 Camille = A Modern Camille Albert Capellani
1915 Face in the Moonlight (The) Albert Capellani
1915 Flash of an emerald (The)
L'Emeraude fatale
Albert Capellani
1915 Impostor (The) Albert Capellani
1916 Common Law (The)
La Loi commune
Albert Capellani
1916 Dark silence (The)
Femmes de France
Albert Capellani
1916 Feast of life (The) Albert Capellani
1916 Foolish virgin (The)
La Vierge folle
Albert Capellani
1916 Vie de bohème (La) Albert Capellani
1917 American maid
Mademoiselle Duchesse
Albert Capellani
1917 Daybreak
Réconciliation
Albert Capellani
1917 Easiest way (The)
La Voie facile
Albert Capellani
1918 A woman of France Albert Capellani
1918 Eye for eye
L'Occident
Albert Capellani
1918 House of Mirth (The) Albert Capellani
1918 Richest girl (The) Albert Capellani
1918 Social Hypocrites
Une infamie
Albert Capellani
1919 Oh boy!
Coeur de vingt ans
Albert Capellani
1919 Out of the fog
Hors de la brume
Albert Capellani
1919 Red Lantern (The)
La Lanterne rouge
Albert Capellani
1919 Virtuous model (The)
Le Ruisseau
Albert Capellani
1920 Fortune teller (The) Albert Capellani
1920 Inside of the Cup (The)
Les Rapaces
Albert Capellani
1921 Wild Goose (The)
Immolation
Albert Capellani
1922 Sisters Albert Capellani
1922 Young Diana (The)
Jeunesse
Albert Capellani, Robert G. Vignola

en tant que : Superviseur de la réalisation

1919 A Damsel in Distress
Mam'zelle Milliard
George Archainbaud
1919 Love cheat (The)
Le Danseur inconnu
George Archainbaud
1919 Right to lie (The)
Le Droit de mentir
Edwin Carewe
1920 In walked Mary George Archainbaud

en tant que : Scénariste

1907 Amour d'esclave Albert Capellani
1907 Deux soeurs (Les) Albert Capellani
1907 Fille du bûcheron (La) Albert Capellani
1907 Pied de mouton (Le) Albert Capellani
1908 Arlésienne (L') Albert Capellani
1908 Don Juan Albert Capellani
1908 Homme aux gants blancs (L') Albert Capellani
1908 Samson Albert Capellani
1911 Courrier de Lyon ou l'attaque de la malle poste = Le Courrier de Lyon (Le) Albert Capellani
1912 Bohème (La) Albert Capellani
1912 Mystères de Paris (Les) Albert Capellani
1913 Chevalier de Maison-Rouge (Le) Albert Capellani
1913 Germinal Albert Capellani
1914 Patrie Albert Capellani
1916 Foolish virgin (The)
La Vierge folle
Albert Capellani
1917 Easiest way (The)
La Voie facile
Albert Capellani
1918 Eye for eye
L'Occident
Albert Capellani
1918 House of Mirth (The) Albert Capellani
1918 Social Hypocrites
Une infamie
Albert Capellani
1919 Oh boy!
Coeur de vingt ans
Albert Capellani
1919 Out of the fog
Hors de la brume
Albert Capellani
1919 Red Lantern (The)
La Lanterne rouge
Albert Capellani
1919 Virtuous model (The)
Le Ruisseau
Albert Capellani
1920 Inside of the Cup (The)
Les Rapaces
Albert Capellani

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1919 Parisian tigress (The) Herbert Blaché

en tant que : Adaptateur

1913 Glu (La) Albert Capellani
1917 Daybreak
Réconciliation
Albert Capellani
1917 Easiest way (The)
La Voie facile
Albert Capellani
1918 Eye for eye
L'Occident
Albert Capellani
1919 Oh boy!
Coeur de vingt ans
Albert Capellani
1919 Red Lantern (The)
La Lanterne rouge
Albert Capellani

en tant que : Producteur

1919 A Damsel in Distress
Mam'zelle Milliard
George Archainbaud
1919 Love cheat (The)
Le Danseur inconnu
George Archainbaud
1919 Right to lie (The)
Le Droit de mentir
Edwin Carewe
1919 Virtuous model (The)
Le Ruisseau
Albert Capellani
1920 In walked Mary George Archainbaud

en tant que : Interprète

1915 Flash of an emerald (The)
L'Emeraude fatale
Albert Capellani
1919 Oh boy!
Coeur de vingt ans
Albert Capellani