Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Bruno Nuytten

Réalisateur


imprimer
Naissance
28 août 1945 à Melun (France)
Liens familiaux
Il partage un temps sa vie avec l'actrice Isabelle Adjani, avec laquelle il a un fils, Barnabé.
>> Rechercher "Bruno Nuytten" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après avoir échoué successivement au concours d'entrée de l'Ecole des arts décoratifs et de l'Idhec, il entre en 1967 à l'Institut National Supérieur technique des Arts du Spectacle (Insas) de Bruxelles. Il y suit une formation sur le cinéma et la télévision jusqu'en troisième année pour effectuer un BTS prises de vues à Paris.

Carrière au cinéma

Bruno Nuytten commence par être assistant de Ghislain Cloquet (son professeur et ami de l'Insas), Claude Lecomte et Ricardo Aronovitch. Il travaille sur de nombreux court-métrages, puis entreprend sa carrière en solo. Se refusant à réaliser une photographie plate, à l'éclairage uniforme, il adopte généralement un style où les images sont contrastées. Chez Nuytten, la caméra est en mouvement, explorant l'espace. Pourtant, lors de ses travaux avec Marguerite Duras (La Femme du Gange (1974), India Song (1975) et Son nom de Venise (1976)), il se plie à ses exigences. Il fait donc usage de plans fixes et d'un éclairage qui n'accentue aucun contraste. Mais il peut parfois adopter un style exagérément expressionniste, comme dans Possession (1981) d'Andrzej Zulawski, qui est presque entièrement tourné caméra sur l'épaule. Il travaille outre-Atlantique en effectuant la photographie de Brubacker (1980) de Stuart Rosenberg. Cette expérience américaine, réussie sur le plan technique, ne le satisfait pas. Travailler sur des films où " les producteurs peuvent vous virer quant ils veulent " et où l'argent est le seul moteur ne lui convient pas. Il préfère les films " fauchés ", où les équipes sont soudées par une vision artistique commune. En 1981, il travaille avec Claude Miller sur Garde à vue, entièrement tourné en studios, avec Michel Serrault et Lino Ventura. Nuytten passe à la réalisation avec Camille Claudel en 1988, dont il est également scénariste. Il confie la photographie à son ami Pierre Lhomme, qui obtient un César. En 1992, il réalise son second film, Albert Souffre.

Autres activités

Dès l'âge de 17 ans, Bruno Nuytten est comédien dans une troupe de théâtre amateur. Il écrit des articles techniques pour la revue Le cinéma pratique, donne des conférences au Ciné-club de Melun et des cours à la faculté de Censier. Il fonde en Suisse une maison de production de films publicitaires.

Prix

  • Meilleure photographie, 1988 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : Jean de Florette
  • Meilleure photographie, 1984 au Césars du Cinéma Français pour le film : Tchao, pantin !
  • Meilleure contribution artistique, 1982 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Invitation au voyage (L')
  • Meilleure photographie, 1977 au Césars du Cinéma Français pour le film : Barocco
  • Meilleure photographie, 1977 au Césars du Cinéma Français pour le film : La meilleure façon de marcher

Ouvrages

  • Les directeurs de la photo et leur image / Christian Gilles.- Paris : Dujarric, 1989

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 289, juin 1978
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 371/372, mai 1985
  • Cahiers du Cinéma, n° 501, avril 1996
  • Cinématographe, n° 70, septembre 1981
  • Film Dope, n° 48, juillet 1992
  • Film Français (Le), n° 1665, 18 février 1977
  • Film Français (Le), n° 1982, 2 mars 1984
  • Film Français (Le), n° 2026, 1 mars 1985
  • Film Français (Le), n° 2131, 6 mars 1987
  • Film Quarterly, vol. 49, n° 4, été 1996
  • Mensuel du Cinéma, n° 5, avril 1993
  • Première, vol. 3, n° 7, mars 1990
  • Technicien du Film (Le), n° 324, 15 avril 1984
  • Télérama, n° 1570, 13 février 1980

Courts métrages

en tant que : Directeur de la photographie

1969 Espace vital (L') Patrice Leconte
1970 Poule (La) Luc Béraud
1971 Machins de l'existence (Les) Jean-François Dion
1972 Soeur du cadre (La) Jean-Claude Biette
1973 Acharnées du sexe (Les) Joseph Van Houten
1973 Ce que savait Morgan Luc Béraud
1974 Jeu des preuves (Le) Luc Béraud

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1987 Camille Claudel Bruno Nuytten
1991 Albert souffre Bruno Nuytten
1998 Passionnément Bruno Nuytten

en tant que : Scénariste

1984 Double messieurs Jean-François Stévenin
1991 Albert souffre Bruno Nuytten
1998 Passionnément Bruno Nuytten

en tant que : Adaptateur

1987 Camille Claudel Bruno Nuytten

en tant que : Dialoguiste

1998 Passionnément Bruno Nuytten

en tant que : Directeur de la photographie

1970 Une régression exemplaire Luc Béraud
1971 Pouce Pierre Badel
1972 Femme du Gange (La) Marguerite Duras
1972 Tristan et Iseult Yvan Lagrange
1973 Valseuses (Les) Bertrand Blier
1974 Assassin musicien (L') Benoît Jacquot
1974 India song Marguerite Duras
1974 Souvenirs d'en France André Téchiné
1975 Meilleure façon de marcher (La) Claude Miller
1975 Vécés étaient fermés de l'intérieur (Les) Patrice Leconte
1976 Barocco André Téchiné
1976 Exercice du pouvoir (L') Philippe Galland
1976 Mon coeur est rouge Michèle Rosier
1976 Son nom de Venise dans Calcutta désert Marguerite Duras
1977 Camion (Le) Marguerite Duras
1977 Nuit tous les chats sont gris (La) Gérard Zingg
1977 Tortue sur le dos (La) Luc Béraud
1977 Zoo zéro Alain Fleischer
1978French Postcard Willard Huyck
1978 Soeurs Brontë (Les) André Téchiné
1980 Brubaker Stuart Rosenberg
1980 Possession Andrzej Zulawski
1980 Un assassin qui passe Michel Vianey
1981 Garde à vue Claude Miller
1981 Hôtel des Amériques André Téchiné
1981 Invitation au voyage Peter Del Monte
1982 Vie est un roman (La) Alain Resnais
1983 Fort Saganne Alain Corneau
1983 Tchao pantin Claude Berri
1984 Détective Jean-Luc Godard
1984 Enfants (Les) Marguerite Duras
1984 Pirate (La) Jacques Doillon
1985 Jean de Florette Claude Berri
1985 Manon des sources Claude Berri

en tant que : Cadreur

1971 Pouce Pierre Badel
1972 Nathalie Granger Marguerite Duras

en tant que : Interprète

1984Couleur des mots (La) Jérôme Beaujour, Jean Mascolo