Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Marin Karmitz

Producteur, Producteur délégué, Réalisateur, Assistant réalisateur, Dialoguiste, Scénariste, Interprète, Producteur associé


imprimer
Naissance
07 octobre 1938 à Bucarest (Roumanie)
Liens familiaux
Marin Karmitz a épousé Caroline, la fille de Françoise Giroud, dont il a eu deux fils.
>> Rechercher "Marin Karmitz" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

En France depuis 1948, Marin Karmitz entre à l'DHEC, dans la section prise de vue en 1954. Il en sort avec un diplôme de chef opérateur et commence sa carrière comme assistant réalisateur de Jean Dewever (Les honneurs de la guerre, 1962), d'Agnès Varda (Cléo de 5 à 7, 1962), de Jean-Luc Godard (pour le sketch La paresse, dans Les sept péchés capitaux,1962), de Jacques Rozier (Adieu Philippine, 1963).

Carrière au cinéma

En 1963, Marin Karmitz réalise son premier court-métrage, Les idoles. Dès l'année suivante, il fonde MK Productions, une maison de production que finance son père. Il réalise Nuit noire, Calcutta sur un scénario de Marguerite Duras qui le reprendra pour son roman Le vice-consul. Jusqu'en 1967, Marin Karmitz produit vingt-cinq courts-métrages, notamment ceux de Serge Korber, Jean Kébadian, Jean Ravel, Jean Colombat ou Guy Gilles. En 1967 MK Productions devient MK2 Productions. Avec Jean-Marie Serreau et Jean Ravel, il réalise Comédie, d'après une pièce de Samuel Beckett.
Les événements de mai 68 l'entraînent vers le cinéma militant et il tourne ses trois seuls longs métrages : 7 jours ailleurs (1968), Camarades (1969) et Coup pour coup (1971). En 1974, il prend en charge l'exploitation des salles de cinéma parisiennes 14-juillet et crée MK2 Distribution afin de posséder son propre réseau de salles. Dès lors, il abandonne la réalisation pour se consacrer à produire et à distribuer les films de quelques-uns des meilleurs réalisateurs français et européens. Parmi eux, on relève les noms de Claude Chabrol (dix films, dont Poulet au vinaigre, 1984 ; L'enfer, 1993 ; La cérémonie, 1995 ; Au coeur du mensonge, 1999), d'Alain Resnais (Mélo, 1986 ; I want to go home, 1988), de Louis Malle (Au revoir, les enfants, 1987), de Jacques Doillon (La tentation d'Isabelle, 1985 ; Petits Frères, 1999), de Ken Loach (Looks and smiles, 1981 ; Fatherland, 1985), des frères Taviani (La notte di San Lorenzo, 1981 ; Kaos, 1984 ; Good morning Babylonia, 1986) ou de Luigi Comencini (La storia, 1985). Il ne se contente pas des valeurs établies et contribue à faire découvrir au public de nouveaux talents, parmi lesquels : Romain Goupil (La java des ombres ; Mourir à trente ans, 1982), Claire Denis (Chocolat, 1987), Etienne Chatillez (La vie est un long fleuve tranquille, 1987), Pavel Lounguine (Taxi Blues, 1990), Cédric Klapisch (Riens du tout, 1992), Krzysztof Kieslowski (la trilogie Bleu; Blanc; Rouge), Arturo Ripstein (Carmin profond, 1996).
En tant que distributeur, Marin Karmitz pratique la même politique, prenant en charge aussi bien des films d'auteurs consacrés (Wim Wenders, Agnès Varda, Peter Brook) que ceux de nouveaux réalisateurs français (Patrick Grandperret, Manuel Poirier) ou de réalisateurs sud-américains, asiatiques ou africains.
En 1985, Marin Karmitz s'associe avec la Compagnie financière de Suez pour créer Canal 01, société d'achat de droits de films destinés à être vendus aux télévisions. A la même époque, il entre dans le capital de la nouvelle chaîne M6. Par cette stratégie d'intégration horizontale (production, diffusion, achats de droits, télévision), il entend préserver son autonomie face aux géants Gaumont ou UGC. Très impliqué en tant que professionnel du cinéma, il devient le héraut du circuit indépendant en tentant notamment de s'opposer à la carte UGC.
Paradoxalement MK2 est un véritable empire : MK2 Production compte plus de 400 films à son catalogue, Marin Karmitz a produit et coproduit plus de quatre-vingt dix films, en a distribué plus de trois cents et a créé un circuit de dix complexes cinématographiques à Paris. MK2 figure aujourd'hui parmi les quatre principaux groupes cinématographiques français.

Autres activités

Marin Karmitz publie ses Mémoires, Bande à part, chez Grasset en 1994.
Membre fondateur de la Fondation Saint-Simon, il préside l'association Accueil et promotion de l'art contemporain dans le château d'Oiron depuis 1991
En 2008, il est nommé délégué général du Conseil de la création artistique, créé en 2009 par Nicolas Sarkozy dans le cadre du débat sur la réforme de l'audiovisuel public..

Ouvrages

  • Bande à part / Marin Karmitz.- Paris : B. Grasset, 1994.- Autobiographie.

Périodiques

  • Cahiers du cinéma (Les), n° 371 / 372, mai 1985
  • Cinématographe, n° 100 , mai 1984
  • Ecran, n° 3, mars 1972
  • Film Français (Le), n°2343, 29 mars 1991
  • Image et son, n° 285, juin / juillet 1974

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1963Idoles (Les) Marin Karmitz, Paule Sengissen
1964Nuit noire, Calcutta Marin Karmitz
1965 Comédie Marin Karmitz, Jean Ravel, Jean-Marie Serreau
1966Adolescence Marin Karmitz

en tant que : Assistant réalisateur

1959 Une question d'assurance Pierre Kast
1963 Aurélia Anne Dastrée

en tant que : Scénariste

1963Idoles (Les) Marin Karmitz, Paule Sengissen

en tant que : Producteur

1966 Jardin des Tuileries (Le) Guy Gilles
1967 Un dimanche à Aurillac Guy Gilles

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1968 Sept jours ailleurs Marin Karmitz
1969 Camarades Marin Karmitz
1971 Coup pour coup Marin Karmitz

en tant que : Assistant réalisateur

1959 Merci Natercia Pierre Kast
1960 Honneurs de la guerre (Les) Jean Dewever
1961 Cléo de 5 à 7 Agnès Varda
1961 Sept péchés capitaux : La Paresse (Les) Jean-Luc Godard

en tant que : Scénariste

1968 Sept jours ailleurs Marin Karmitz
1969 Camarades Marin Karmitz

en tant que : Dialoguiste

1968 Sept jours ailleurs Marin Karmitz
1969 Camarades Marin Karmitz

en tant que : Producteur

1973 Voyage en Grande Tartarie Jean-Charles Tacchella
1975Viva Portugal Serge July, samuel Schirmbeck
1977 Amour violé (L') Yannick Bellon
1978 Simone de Beauvoir Josée Dayan, Malka Ribowska
1979 Sauve qui peut (la vie) Jean-Luc Godard
1981Looks and Smiles
Regards et sourires
Ken Loach
1981 Ombre rouge (L') Jean-Louis Comolli
1982 Mourir à trente ans Romain Goupil
1982 Mur (Le) Yilmaz Güney
1983 Bon plaisir (Le) Francis Girod
1984Kaos
Kaos - Contes siciliens
Vittorio Taviani, Paolo Taviani
1984 No man's land Alain Tanner
1984 Poulet au vinaigre Claude Chabrol
1985Fatherland Ken Loach
1985 Inspecteur Lavardin Claude Chabrol
1985 Storia (La) Luigi Comencini
1985 Tentation d'Isabelle (La) Jacques Doillon
1986Good Morning Babilonia
Good morning Babylone
Vittorio Taviani, Paolo Taviani
1986 Masques Claude Chabrol
1986Melissokomos (O)
L'Apiculteur
Theo Angelopoulos
1986 Mélo Alain Resnais
1986Opera do malandro Ruy Guerra
1987 Au revoir les enfants Louis Malle
1987 Vallée fantôme (La) Alain Tanner
1987 Vie est un long fleuve tranquille (La) Etienne Chatiliez
1988 Chocolat Claire Denis
1988 I want to go home Alain Resnais
1988 Une affaire de femmes Claude Chabrol
1990 Madame Bovary Claude Chabrol
1990Taxi blues Pavel Lounguine
1991 Amour en deux (L') Jean-Claude Gallotta
1991 Betty Claude Chabrol
1991Chêne (Le) Lucian Pintilié
1991 Riens du tout Cédric Klapisch
1992 Hyènes Djibril Diop Mambéty
1992 Mazeppa Bartabas
1992 Trois couleurs bleu Krzysztof Kieslowski
1993 Aventures d'Ivan Tchonkine (Les) Jirí Menzel
1993 Enfer (L') Claude Chabrol
1993 Trois couleurs blanc Krzysztof Kieslowski
1993 Trois couleurs rouge Krzysztof Kieslowski
1993 Un été inoubliable Lucian Pintilié
1994 En mai, fais ce qu'il te plaît Pierre Grange
1995 Cérémonie (La) Claude Chabrol
1995 Chamane Bartabas
1995 Gabbeh Mohsen Makhmalbaf
1995 Trop tard Lucian Pintilié
1996 médiateurs du Pacifique (Les) Charles Belmont
1996 Nun va goldun
Un instant d'innocence
Mohsen Makhmalbaf
1996 Profundo carmesi
Carmin profond
Arturo Ripstein
1996 Rien ne va plus Claude Chabrol
1997 Claire Dolan Lodge Kerrigan
1997 Sib
La Pomme
Samira Makhmalbaf
1997 Silence (Le) Mohsen Makhmalbaf
1997 Terminus paradis Lucian Pintilié
1998 Au coeur du mensonge Claude Chabrol
1998 Petits frères Jacques Doillon
1998 Vent nous emportera (Le) Abbas Kiarostami
1999 Code inconnu Michael Haneke
1999 Signs and Wonders Jonathan Nossiter
2000 A.B.C. Africa Abbas Kiarostami
2000 Merci pour le chocolat Claude Chabrol
2001 Apartment # 5 C Raphaël Nadjari
2001 Ten Abbas Kiarostami
2002 Fleur du mal (La) Claude Chabrol
2003 Après-midi de Monsieur Andesmas (L') Michelle Porte
2003 Yeojaneun namjaui miraeda
La Femme est l'avenir de l'homme
Sang-soo Hong
2004 Daddy, daddy U.S.A Pierre Hodgson
2004 Keuk jang jeon
Conte de cinéma
Sang-soo Hong
2006 Paranoid Park Gus Van Sant
2007 Heure d'été (L') Olivier Assayas
2008 Diamant 13 Gilles Béat
2009 Copie conforme Abbas Kiarostami
2009 Vénus noire Abdellatif Kechiche
2011 Like someone in love Abbas Kiarostami

en tant que : Producteur associé

1979 Salto nel vuoto
Le Saut dans le vide
Marco Bellocchio
2008 Niño pez (El) Lucía Puenzo
2008 Véritable histoire du Chat Botté (La) Pascal Hérold, Jérôme Deschamps, Macha Makeïeff
2009 Blanc comme neige Christophe Blanc
2010 On the Road
Sur la route
Walter Salles
2011 Après mai Olivier Assayas

en tant que : Producteur délégué

1981 Ombre rouge (L') Jean-Louis Comolli
1982 Java des ombres (La) Romain Goupil
1982 Mur (Le) Yilmaz Güney
1984 No man's land Alain Tanner
1985 Inspecteur Lavardin Claude Chabrol
1987 Au revoir les enfants Louis Malle
1988 Une affaire de femmes Claude Chabrol
1993 Enfer (L') Claude Chabrol
1996 Rien ne va plus Claude Chabrol
2006 Un homme perdu Danielle Arbid
2007 Rumba Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy
2010 Fée (La) Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy

en tant que : Interprète

1978 Cinématon Gérard Courant