Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Louis de Funès

Interprète, Scénariste, Adaptateur, Dialoguiste, Réalisateur


imprimer
Naissance
31 juillet 1914 à Courbevoie (Hauts-de-Seine, France)
Etat civil
Louis Germain David de Funès de Galarza
Décès
27 janvier 1983 à Nantes (Loire-Atlantique, France)
Liens familiaux
Louis de Funès se marie en secondes noces avec la petite-fille de Guy de Maupassant. Son fils cadet, Olivier, tourne à plusieurs reprises à ses côtés.
>> Rechercher "Louis de Funès" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Louis de Funès quitte très tôt l'école pour s'adonner au piano et à la photographie. Mais son rêve est de devenir acteur et, dès 1941, il suit les cours de René Simon à Paris. L'expérience est un échec. Devenu pianiste dans un bar, il tente de joindre les deux bouts grâce à des rôles de figuration au cabaret, au music-hall ou au cinéma. La chance lui sourit enfin en 1945, lorsqu'il décroche son premier rôle au cinéma dans La Tentation de Barbizon de Jean Stelli.

Carrière au cinéma

L'acteur comique le plus populaire des années 1960 doit attendre l'âge de cinquante ans pour être enfin pris au sérieux par les producteurs. Auparavant, ce petit homme de 1,64 m, doté d'une énergie hors du commun, doit supporter un immense répertoire de petits rôles. Valet de chambre dans La Vie d'un honnête homme (1952) de Sacha Guitry, il est promu commissaire revêche dans Ah! les belles bacchantes (1954) de Jean Loubignac. Il joue dans plus de cinquante films avant d'imposer à l'écran un personnage encore unique en son genre. Irrascible, gesticulant, capable de déformer son visage à force de tics et de facéties, il agace d'abord, mais peu à peu il convainc et les réalisateurs misent sur lui. En 1956, son talent se vérifie quand il vole la vedette à Bourvil et à Jean Gabin grâce à une seule séquence de La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara, où il incarne Jambier, le boucher du marché noir. Deux ans plus tard, Yves Robert lui offre son premier rôle principal dans Ni vu, ni connu. Il est alors salué par la critique comme l'un des meilleurs comiques français du moment. Mais c'est Jean Girault qui le propulse en haut de l'affiche avec Pouic-Pouic (1963), suivi l'année suivante du Gendarme de Saint-Tropez. André Hunnebelle contribue largement à son succès avec Fantômas. Cependant, malgré le talent de Louis de Funès, la qualité de ces films est très discutée. En 1964, Le Crime ne paie pas de Gérard Oury change la donne. L'acteur, enfin libre de s'exprimer à sa guise, porte le film à lui seul ou presque... car c'est en tandem avec Bourvil qu'il fonctionne particulièrement bien. Quand il crée la célèbre scène de la douche dans Le Corniaud, il démontre à tous que le comique peut se passer de mots mais pas de gestes. Mais le chef-d'oeuvre du genre reste La Grande vadrouille (1966) de Gérard Oury, où Louis de Funès, toujours avec la complicité de Bourvil, est devenu maitre du scénario. Son personnage explosif, écrasant les faibles, rampant devant les supérieurs, devient le mythe Funès dans Les Aventures de Rabbi Jacob (1973) du même réalisateur. Cependant le rythme des tournages fatigue l'acteur. Un an plus tard, victime d'un infarctus, il déclare forfait pour Le Crocodile de Gérard Oury et prend un repos forcé. Quand il revient à l'écran, il est las de jouer les hypocondriaques. Il réclame de la candeur. Nouvelle confrontation d'acteurs, cette fois avec Coluche dans L'Aile ou la cuisse (1977) de Claude Zidi. L'expérience est réussie mais ne se répète pas. Louis de Funès, nostalgique de ses débuts, interprète L'Avare (1980) qu'il coréalise avec Jean Girault. Le film remporte un faible succès mais l'acteur s'est fait plaisir. Il fait une dernière apparition dans le désormais très classique Gendarme et les gendarmettes (1982) de Jean Girault.

Autres activités

Louis de Funès se distingue au théâtre, et le succès de certains de ses rôles leur a valu d'être repris à l'écran (entre autres, Oscar (1967) d'Edouard Molinaro, tiré de la pièce de Claude Magnier).

Prix

  • César d'honneur, 1980 au Césars du Cinéma Français

Ouvrages

  • "Ma biche"...c'est vite dit ! / Claude Gensac. - Neuilly-sur-Seine : Michel Lafon, 2005
  • Bourvil, de Funès : leur grande vadrouille / Jean-Jacques Jelot-Blanc. - [S.l.] : éd. Alphée : Jean-Paul Bertrand, 2008
  • Comicità alla francese : il cinema di Louis de Funès / Edoardo Caroni. - Acireale ; Roma : Bonanno, 2012
  • De Funès / Chazal Robert. - Paris : PAC, 1979
  • Dictionnaire philosophique de Louis de Funès / Robert Gordienne. - Sète : Editions Le Dauphin vert, 2016
  • Festival des passions, Aubagne, 7, 1998 : 7e festival des passions d'Aubagne, du 20 au 25 novembre 1998 / Association Aubagne Ciné Passion. - [Aubagne] : [Impr. Lartigot], 1998
  • Festival international du film, La Rochelle, 47, 2019 / Festival international du film de La Rochelle. - [La Rochelle] : [Festival international du film], 2019
  • Le Gendarme de Saint-Tropez : Louis de Funès, histoire d'une saga / Sylvain Raggianti. - Paris : Flammarion, 2007
  • Louis de Funès / Brigitte Kernel. - Monaco : Ed. du Rocher, 2004
  • Louis de Funès / Clémentine Deroudille ; Préface de Julia de Funès; Introduction de Nicolas Mathieu. - Paris : Flammarion; Saint-Raphaël: Ville de Saint- Raphaël: Musée Louis de Funès, 2019
  • Louis de Funès / numéro conçu par Guillemette Cruchot-Odicino. - Paris : Télérama, [s.d.]
  • Louis de Funès : "ne parlez pas trop de moi, les enfants !" / Patrick et Olivier de Funès. - Paris : Le Cherche Midi, 2005
  • Louis de Funès : au nom de la rose / Christelle Laffin. - Paris : A. Michel, 2002
  • Louis de Funès : biographie intime / Sandro Cassati. - [Saint-Victor-d'Épine] : City éd., 2012
  • Louis de Funès : jusqu'au bout du rire / Stéphane Bonnotte. - Neuilly-sur-Seine : M. Lafon, 2003
  • Louis de Funès : le berger des roses / Jean-Marc Loubier. - Paris : Ramsay, 1991
  • Louis de Funès : le sublime antihéros du cinéma / Pascal Djemaa ; préf. de Monseigneur Jean-Michel di Falco. - [S.l.] : Autres Temps, 2008
  • Louis de Funès : l'Oscar du cinéma / Jean-Jacques Jelot-Blanc ; avec la collaboration de Daniel de Funès. - Paris : Flammarion, 2011
  • Louis de Funès : petites et grandes vadrouilles / Jean-Marc Loubier. - Paris : R. Laffont, 2014
  • Louis de Funès : son personnage, ses films de 1946 à 1982 / Claude Raybaud. - Nice : Éd. Gilletta-"Nice-matin", 2012
  • Louis de Funès : une légende / Jean-Jacques Jelot-Blanc ; Préf. Gérard Oury. - Paris : A. Carrière, 1993
  • Louis de Funès de A à Z / Bertrand Dicale. - Paris : Tana éd., 2012
  • Louis de Funès, grimaces et gloire / Bertrand Dicale. - Paris : Grasset & Fasquelle, 2009
  • Louis de Funès, roi du rire / Eric Leguèbe avec la collab. de Marilyn Devaur et Xavier Loutreuil. - Paris : Dualpha, 2002
  • Mémoires d'éléphant / Gérard Oury ; [sous la dir. de Gilles Hertzog]. - Paris : O. Orban, 1988
  • Pour Louis de Funès ; précédé de : Lettre aux acteurs / Valère Novarina. - Arles : Actes Sud, 1986
  • Sur la piste de Fantômas / Marc Lemonier ; préf. de Mylène Demongeot. - [S.l.] : Hors collection : Gaumont, 2005

Périodiques

  • Amis du Film et de la TV, n° 125, octobre 1966. Micheline Rousseau, "Louis de Funès - Qui est-il ? D'Où vient-il ?"
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 515, octobre 2002. Laurent Aknin, "Louis de Funès ou l'art du masque"
  • Ciné Revue Magazine, avril 1980. "Louis de Funès : une vie au service du rire"
  • Ciné Revue, n° 1, 4 janvier 1973. "Louis de Funès : Je dois énormément à Fernandel et à Bourvil (Entretien)"
  • Ciné Revue, n° 29, 17 juillet 1980. "Louis de Funès : J'ai été longtemps un chien perdu sans collier... (Entretien)"
  • Ciné Revue, n° 4, 27 janvier 1983."Louis de Funès : l'émouvant album-souvenir de sa vie (Numéro spécial)"
  • Ciné Revue, n° 40, 3 octobre 1974. "Le plus grand comique du cinéma français n'a que deux défauts : il est timide et c'est ... un faux jeton ! (Entretien)"
  • Ciné Revue, n° 5, 3 février 1983. "Le bouleversant hommage du cinéma français à Louis de Funès"
  • Ciné Revue, n° 50, 10 décembre 1964. Jean Vietti, "Oui, je suis un clown et j'entends le demeurer... nous dit Louis de Funès (Entretien)"
  • Ciné Revue, n° 6, 7 février 1991. Jacqueline Cartier, "Mme de Funès : Louis, mon amour éternel"
  • Cinéma 63, n° 78, juillet 1963. "Petit lexique des acteurs français d'aujourd'hui : Louis de Funès"
  • Cinéma 72, n° 163, février 1972. Albert Cervoni, "Qu'il aille se fair cuire un oeuf ! A bout portant"
  • Cinéma 83, n° 291, mars 1983. Jean Roy, "Louis de Funès : Adieu au cinéma"
  • Cinématographe, n° 17, février 1976. "Louis de Funès"
  • Cinématographe, n° 87, mars 1983. François Cuel, "Louis de Funès"
  • Cinémonde, n° 1581, 24 novembre 1964. "De Funès insolite (Entretien)"
  • Cinémonde, n° 1601, 13 avril 1965. "Tout ce que vous devez savoir sur Louis de Funès"
  • Cinémonde, n° 1643, 15 mars 1966. Henri Rode, "Tout en tics, et toque en tête, de Funès met la main à la pâte (Entretien)"
  • Cinémonde, n° 1711, 19 septembre 1967. "Louis de Funès : dix-sept de vache enragée !"
  • Cinémonde, n° 1847, 1er décembre 1970. "Louis de Funès : Je suis un produit que se vend bien (Entretien)"
  • Ecran 78, n° 67, 15 mars 1978. "Louis de Funès"
  • Ecran 79, n° 76, 15 janvier 1979. "Errata et Addenda"
  • Ecran 79, n° 79, 15 avril 1979. "Errata et Addenda"
  • Film a Doba, vol. 29, n° 7, juillet 1983. J. Rejzek, "Marty Feldman, Louis de Funès, Jacques Tati : Jak svet prichazi o komiky..."
  • Film Français (Le), n° 1479, 23 mars 1973. "La légion d'honneur de Louis de Funès"
  • Film Francais (Le), n° 1645, 1er octobre 1976. "Louis de Funès : Le retour de Monsieur Box-office"
  • Film Français (Le), n° 1718, 31 mars 1978. Monique Annaud, "Louis de Funès : 33 ans de cinéma... et de travail (Entretien)"
  • Film Français (Le), n° 1797, 1er février 1980. "La nuit des Césars 80 (Dossier)"
  • Film Français (Le), n° 1933, 4 février 1983. "Louis de Funès ou 136 films pour un empereur de l'éclat de rire"
  • Film-dienst, vol. 47, n° 16, 2 août 1994. Michael Wenk, "Fufu, der kleine Sausewind"
  • Film-dienst, vol. 57, n° 15, juillet 2004. Stefan Volk, "Meister der Grimasse"
  • Film-dienst, vol. 67, n° 14, juillet 2014. Nils Daniel Peiler, "Monsieur Grimace"
  • Film-Echo / Filmwoche, n° 7-8, 4 février 1983. "Louis de Funès"
  • Hollywood Reporter (The), vol. 275, n° 26, 4 février 1983. "Louis de Funès"
  • Kinoizkustvo, vol. 28, n° 6, juin 1973. P. Glbov, "Lui de Fjunes i sistemata"
  • Kinoizkustvo, vol. 38, n° 4, avril 1983. P. Glbov, "Lui do Fjunes"
  • Mon Film, n° 523, 29 août 1956. Paule Corday-Marguy, "Louis de Funès (Entretien)"
  • Positif, n° 135, février 1972. "Louis de Funès"
  • Première, n° 24, janvier 1979. "Louis de Funès (Entretien)"
  • Première, n° 72, mars 1983. J.P. Lavoignat, "Certains l'appelaient Fufu..."
  • Ray, n° ° 4, avril 2017. Michael Pekler, "W.C. Fields, Hans Moser, Totò, Louis de Funès : Den Grantigen gehört die Welt"
  • Ray, n° 7-8, juillet-août 2014. Ralph Eue, "Nach Worten schnappen, um Antworten ringen"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 381, mars 1983. "Louis de Funès"
  • Screen International, n° 380, 5 février 1983. "Louis de Funès"
  • Stars, n° 16, août 1993. "Louis de Funès"
  • Technicien du Film (Le), n° 311, 15 février 1983. "Louis de Funès"
  • Vertigo, n° 15, novembre 1996. Hervé Aubron, "La disparition de Pantalone : Louis de Funès et le cinéma"
  • Vertigo, n° 48, automne 2015. Antoine de Baecque, "Louis de Funès"

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1949 Comme une lettre à la poste Claude Lalande
1950 Joueurs (Les) Claude Barma
195190 degrés à l'ombre Norbert Carbonnaux
1951Boîte à vendre Claude Lalande
1951Champions juniors Pierre Blondy
1951 Station mondaine Marcel Gibaud
1951Un amour de parapluie Jean Laviron
1952 Huitième art... et la manière... (Le) Maurice Régamey

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1979 Avare (L') Jean Girault, Louis de Funès

en tant que : Scénariste

1969 Hibernatus Edouard Molinaro
1981 Soupe aux choux (La) Jean Girault

en tant que : Adaptateur

1966 Grand restaurant (Le) Jacques Besnard
1967 Oscar Edouard Molinaro
1978 Gendarme et les extra-terrestres (Le) Jean Girault

en tant que : Dialoguiste

1969 Hibernatus Edouard Molinaro

en tant que : Interprète

1945 Tentation de Barbizon (La) Jean Stelli
1946 Antoine et Antoinette Jacques Becker
1946 Château de la dernière chance (Le) Jean-Paul Paulin
1946 Dernier refuge Marc Maurette
1946 Six heures à perdre Alex Joffé, Jean Lévitte
1947 Croisière pour l'inconnu Pierre Montazel
1948 Du Guesclin Bernard de Latour
1949 Ademaï au poteau frontière Paul Colline
1949 Au revoir, Monsieur Grock Pierre Billon
1949 Je n'aime que toi Pierre Montazel
1949 Jugement de Dieu (Le) Raymond Bernard
1949 Millionnaires d'un jour André Hunebelle
1949 Mission à Tanger André Hunebelle
1949 Mon ami Sainfoin Marc-Gilbert Sauvajon
1949 Pas de week-end pour notre amour Pierre Montazel
1949 Rendez-vous avec la chance Emile Edwin Reinert
1949 Un certain monsieur Yves Ciampi
1949 Vient de paraître Jacques Houssin
1950 Amant de paille (L') Gilles Grangier
1950 Bibi Fricotin Marcel Blistène
1950 Boniface somnambule Maurice Labro
1950 Folie douce Jean-Paul Paulin
1950 Knock Guy Lefranc
1950 Passante (La) Henri Calef
1950 Quai de Grenelle Emile Edwin Reinert
1950 Roi du bla-bla-bla (Le) Maurice Labro
1950 Rose Rouge (La) Marcello Pagliero
1950 Rue sans loi (La) Marcel Gibaud
1950 Sans laisser d'adresse Jean-Paul Le Chanois
1950 Vie est un jeu (La) Raymond Leboursier
1951 Agence matrimoniale Jean-Paul Le Chanois
1951 Dindon (Le) Claude Barma
1951 Ils étaient cinq Jack Pinoteau
1951 Loups chassent la nuit (Les) Bernard Borderie
1951 Ma femme est formidable André Hunebelle
1951 Monsieur Leguignon, lampiste Maurice Labro
1951 Pas de vacances pour Monsieur le maire Maurice Labro
1951 Poison (La) Sacha Guitry
1951 Sept péchés capitaux : La Paresse (Les) Jean Dréville
1951 Voyage en Amérique (Le) Henri Lavorel
1952 Amour n'est pas un péché (L') Claude Cariven
1952 Au diable la vertu Jean Laviron
1952 Dents longues (Les) Daniel Gélin
1952 Elle et moi Guy Lefranc
1952 Fugue de Monsieur Perle (La) Roger Richebé
1952 Innocents in Paris
Week-end à Paris
Gordon Parry
1952 Je l'ai été trois fois Sacha Guitry
1952 Jungle en folie = Le sorcier blanc = Monsieur Dupont homme blanc (La) Claude Lalande
1952 Légère et court vêtue Jean Laviron
1952 Moineaux de Paris Maurice Cloche
1952 Monsieur Taxi André Hunebelle
1952 P... respectueuse (La) Charles Brabant, Marcello Pagliero
1952 Tambour battant Georges Combret
1952 Tournée des grands ducs (La) André Pellenc, Norbert Carbonnaux
1952 Vie d'un honnête homme (La) Sacha Guitry
1953 Blé en herbe (Le) Claude Autant-Lara
1953 Capitaine Pantoufle Guy Lefranc
1953 Chevalier de la nuit (Le) Robert Darène
1953 Compagnes de la nuit (Les) Ralph Habib
1953 Corsaires du bois de Boulogne (Les) Norbert Carbonnaux
1953 Dortoir des grandes Henri Decoin
1953 Etrange désir de Monsieur Bard (L') Géza Radványi
1953 Faites-moi confiance Gilles Grangier
1953 Hommes ne pensent qu'à ça (Les) Yves Robert
1953 Mam'zelle Nitouche Yves Allégret
1953 Mon frangin du Sénégal Guy Lacourt
1953 Secret d'Hélène Marimon (Le) Henri Calef
1953 Tourments Jacques Daniel-Norman
1954 Ah ! les belles bacchantes... Jean Loubignac
1954 Escalier de service Carlo Rim
1954 Frou-Frou Augusto Genina
1954 Impures (Les) Pierre Chevalier
1954 Intrigantes (Les) Henri Decoin
1954 Mouton à cinq pattes (Le) Henri Verneuil
1954 Napoléon Sacha Guitry
1954 Papa, maman, la bonne et moi Jean-Paul Le Chanois
1954 Pépées font la loi (Les) Raoul André
1954 Poisson d'avril Gilles Grangier
1954 Reine Margot (La) Jean Dréville
1954 Scènes de ménage André Berthomieu
1955 Bande à papa (La) Guy Lefranc
1955 Bonjour sourire Claude Sautet
1955 Hussards (Les) Alex Joffé
1955 Impossible monsieur Pipelet (L') André Hunebelle
1955 Papa, maman, ma femme et moi Jean-Paul Le Chanois
1955 Si Paris nous était conté Sacha Guitry
1956 Bébés à gogo Paul Mesnier
1956 Comme un cheveu sur la soupe Maurice Régamey
1956 Courte tête Norbert Carbonnaux
1956 Loi des rues (La) Ralph Habib
1956 Traversée de Paris (La) Claude Autant-Lara
1957 Ni vu, ni connu Yves Robert
1958 Taxi, roulotte et corrida André Hunebelle
1958 Toto, Eva e il pennello proibito
Un coup fumant
Steno
1958 Vie à deux (La) Clément Duhour
1959 Certains l'aiment froide = Les Râleurs font leur beurre Jean Bastia
1959 Mon pote le gitan François Gir
1959 Tartassati (I)
Fripouillards et Cie
Steno
1960 Candide Norbert Carbonnaux
1960 Capitaine Fracasse (Le) Pierre Gaspard-Huit
1960 Dans l'eau qui fait des bulles = Le Garde champêtre mène l'enquête Maurice Delbez
1960 Tortillards (Les) Jean Bastia
1961 Belle américaine (La) Robert Dhéry
1961 Crime ne paie pas (Le) Gérard Oury
1961 Vendetta (La) Jean Chérasse
1962 Diable et les dix commandements (Le) Julien Duvivier
1962 Gentleman d'Epsom (Le) Gilles Grangier
1962 Nous irons à Deauville Francis Rigaud
1962 Veinards : Le Gros lot (Les) Jack Pinoteau
1963 Carambolages Marcel Bluwal
1963 Des pissenlits par la racine Georges Lautner
1963 Faites sauter la banque ! Jean Girault
1963 Pouic-Pouic Jean Girault
1964 Corniaud (Le) Gérard Oury
1964 Fantômas André Hunebelle
1964 Gendarme de Saint-Tropez (Le) Jean Girault
1964 Une souris chez les hommes = Un drôle de caïd Jacques Poitrenaud
1965 Bons vivants : Les bons vivants (Les) Georges Lautner
1965 Fantômas se déchaîne André Hunebelle
1965 Gendarme à New York (Le) Jean Girault
1966 Fantômas contre Scotland Yard André Hunebelle
1966 Grand restaurant (Le) Jacques Besnard
1966 Grande vadrouille (La) Gérard Oury
1967 Grandes vacances (Les) Jean Girault
1967 Oscar Edouard Molinaro
1967 Petit baigneur (Le) Robert Dhéry
1968 Gendarme se marie (Le) Jean Girault
1968 Tatoué (Le) Denys de La Patellière
1969 Hibernatus Edouard Molinaro
1969 Homme orchestre (L') Serge Korber
1970 Gendarme en balade (Le) Jean Girault
1970 Sur un arbre perché Serge Korber
1971 Folie des grandeurs (La) Gérard Oury
1971 Jo Jean Girault
1973 Aventures de Rabbi Jacob (Les) Gérard Oury
1976 Aile ou la cuisse (L') Claude Zidi
1977 Zizanie (La) Claude Zidi
1978 Gendarme et les extra-terrestres (Le) Jean Girault
1979 Avare (L') Jean Girault, Louis de Funès
1981 Soupe aux choux (La) Jean Girault
1982 Gendarme et les gendarmettes (Le) Jean Girault, Tony Aboyantz