Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jacques Doniol-Valcroze

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Interprète, Coopérateur technique


imprimer
Naissance
15 mars 1920 à Paris (France)
Décès
06 octobre 1989 à Cannes (Alpes-Maritimes, France)
>> Rechercher "Jacques Doniol-Valcroze" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jacques Doniol-Valcroze débute au cinéma, après une longue carrière de journaliste, avec plusieurs courts métrages, Bonjour monsieur La Bruyère, L'oeil du maître ou Le cancer.

Carrière au cinéma

En 1958, cet ancien journaliste, co-fondateur des Cahiers du cinéma, adapte et rédige les dialogues du Bel âge mis en scène par Pierre Kast dont il interprète également l'un des premiers rôles. Il signe l'année suivante son premier long métrage, L'eau à la bouche, une comédie libertine se déroulant dans un château. En 1960, il renoue avec le genre en tournant Le Coeur battant. Deux ans plus tard, Jacques Doniol-Valcroze change de registre pour s'intéresser cette fois au drame psychologique avec La dénonciation : un homme torturé pendant l'occupation ne peut se résoudre à dénoncer l'auteur du crime dont il a été témoin. Il consacre les années suivantes à la réalisation de films pour la télévision avant de revenir au cinéma en 1967 avec la mise en scène du Viol puis en 1969 de La maison des bories, une oeuvre onirique. En 1971, Jacques Doniol-Valcroze s'essaie à la science-fiction avec L'homme au cerveau greffé, genre qu'il abandonne vite pour revenir à la comédie et aux conflits sentimentaux avec Une femme fatale (1974), son dernier film. Jacques Doniol-Valcroze connaît également une carrière d'acteur. On le retrouve dans les années cinquante à l'affiche de films de Jean Cocteau ou de Alain Robbe-Grillet.

Autres activités

La réalisation n'est qu'une des multiples facettes de Jacques Doniol-Valcroze qui fut avant tout journaliste. En 1946, il entre comme secrétaire de rédaction à Cinémonde avant de devenir rédacteur en chef adjoint de La revue du cinéma entre 1947 et 1949. En 1951, il est, avec André Bazin et Lo Duca, le fondateur des Cahiers du cinéma dont il devient le rédacteur en chef. Parallèlement, il collabore en tant que critique de cinéma à L'observateur et anime le ciné-club Objectif 49 tout en occupant également les fonctions de rédacteur en chef dans une revue pour homme intitulée Monsieur. Les amateurs de cinéma lui doivent aussi la création en 1950 du Festival du film maudit de Biarritz. Jacques Doniol-Valcroze publie également un roman, Les Portes du baptistère.

Périodiques

  • Avant-Scène du Cinéma (L'), n° 118, octobre 1971
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 138, décembre 1962
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 149, novembre 1963
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 200/201, avril/mai 1968
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 200/201, mai 1968
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 325, juin 1981
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 425, novembre 1989
  • Cinéma d'Aujourd'hui, n° 10, 1976
  • CinémaAction, n° 44, juin 1987
  • Film Dope, n° 12, juin 1977
  • Film Dope, n° 20, avril 1980
  • Films and Filming, vol. 7 n° 1, octobre 1960
  • Positif n° 46, juin 1962

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1956 Bonjour, Monsieur La Bruyère Jacques Doniol-Valcroze
1957Oeil du maître (L') Jacques Doniol-Valcroze, André Vetusto
1957Surmenés (Les) Jacques Doniol-Valcroze
1957Tant qu'il est temps : le cancer Jacques Doniol-Valcroze, André Vetusto
1958Eglises romanes en Saintonge (Les) Jacques Doniol-Valcroze, André Bazin
1962P.X.O. Jacques Doniol-Valcroze, Pierre Kast
1965Godard à propos de Brigitte Bardot Jacques Doniol-Valcroze
1965Jean-Luc Godard Jacques Doniol-Valcroze

en tant que : Scénariste

1956 Bonjour, Monsieur La Bruyère Jacques Doniol-Valcroze
1957Surmenés (Les) Jacques Doniol-Valcroze

en tant que : Dialoguiste

1957Surmenés (Les) Jacques Doniol-Valcroze

en tant que : Auteur du commentaire

1955 Impressions de New York François Reichenbach
1955 New York ballade François Reichenbach
1955 Visages de Paris François Reichenbach

en tant que : Interprète

1956 Coup du berger (Le) Jacques Rivette
1965Beatnik et le minet (Le) Roger Leenhardt

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1959 Eau à la bouche (L') Jacques Doniol-Valcroze
1960 Coeur battant (Le) Jacques Doniol-Valcroze
1961 Dénonciation (La) Jacques Doniol-Valcroze
1966Bien aimée [TV] (La) Jacques Doniol-Valcroze
1967 Viol (Le) Jacques Doniol-Valcroze
1969 Maison des Bories (La) Jacques Doniol-Valcroze
1971 Homme au cerveau greffé (L') Jacques Doniol-Valcroze
1974 Une femme fatale Jacques Doniol-Valcroze

en tant que : Scénariste

1955 Vous pigez ? Pierre Chevalier
1958 Bel âge (Le) Pierre Kast
1959 Eau à la bouche (L') Jacques Doniol-Valcroze
1960 Coeur battant (Le) Jacques Doniol-Valcroze
1961 Dénonciation (La) Jacques Doniol-Valcroze
1967 Viol (Le) Jacques Doniol-Valcroze
1971 Homme au cerveau greffé (L') Jacques Doniol-Valcroze
1974 Une femme fatale Jacques Doniol-Valcroze

en tant que : Dialoguiste

1958 Bel âge (Le) Pierre Kast
1959 Eau à la bouche (L') Jacques Doniol-Valcroze
1960 Coeur battant (Le) Jacques Doniol-Valcroze
1961 Dénonciation (La) Jacques Doniol-Valcroze
1962 Vacances portugaises Pierre Kast

en tant que : Conseiller technique

1971 Journal d'un suicidé (Le) Stanislav Stanojevic

en tant que : Coopérateur technique

1968 Araignée d'eau (L') Jean-Daniel Verhaeghe

en tant que : Interprète

1949 Orphée Jean Cocteau
1958 Bel âge (Le) Pierre Kast
1962 Et Satan conduit le bal Grisha Dabat
1962 Immortelle (L') Alain Robbe-Grillet
1962 Vacances portugaises Pierre Kast
1964Felices 60 (Los) Jaime Camino
1967 Je t'aime, je t'aime Alain Resnais
1968 Amour c'est gai, l'amour c'est triste (L') Jean-Daniel Pollet
1970 Out 1 : Noli me tangere Jacques Rivette
1970 Out 1 : Spectre Jacques Rivette, Suzanne Schiffman
1970 Voyou (Le) Claude Lelouch
1972 Elle court, elle court la banlieue Gérard Pirès
1972 Une journée bien remplie Jean-Louis Trintignant
1974 Jeu avec le feu (Le) Alain Robbe-Grillet
1975 Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce 1080 Bruxelles Chantal Akerman
1976 Apprenti salaud (L') Michel Deville
1977En l'autre bord Jérôme Kanapa
1977 Good-bye Emmanuelle François Leterrier
1979 Je vais craquer François Leterrier
1983 Bon plaisir (Le) Francis Girod