Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean-Claude Brisseau

Réalisateur, Scénariste, Producteur, Producteur délégué, Producteur exécutif, Interprète, Monteur, Dialoguiste, Directeur de la photographie, Ingénieur du son


imprimer
Naissance
17 juillet 1944 à Paris (France)
Décès
11 mai 2019 à Paris (France)
>> Rechercher "Jean-Claude Brisseau" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jean-Claude Brisseau est enseignant de français dans un collège de la région parisienne pendant vingt ans. Il acquiert sa formation de cinéaste en réalisant tout d'abord des films en super-huit : La Croisée des chemins (1975) et La Vie comme ça (1978).

Carrière au cinéma

Le premier long métrage de Jean-Claude Brisseau, Un jeu brutal (1983), dérange par son sujet : une jeune fille éduquée strictement par son père, biologiste, découvre la vie tout en apprenant le terrible secret de ce dernier, qui assassine des enfants. Quatre ans plus tard, Jean-Claude Brisseau revient au cinéma avec De bruit et de fureur, un film qui joue à la fois sur la violence des banlieues et sur les rêves d'un adolescent en perdition qui doit choisir entre la culture ou la mort. Présenté au Festival de Cannes, ce film consacre ce nouveau réalisateur français maîtrisant à la perfection la psychologie de ses personnages. Dans son film suivant, Noce blanche (1989), Brisseau prend une nouvelle fois pour cadre un lycée. Il retrace une relation amoureuse destructrice entre un enseignant et l'une de ses élèves interprétée par Vanessa Paradis face à Bruno Cremer, qui tenait déjà l'un des premiers rôles dans ses deux films précédents. Dans Céline (1991), le réalisateur s'intéresse aux phénomènes paranormaux : une jeune fille suicidaire, suite au décès de son père, se lie d'affection avec une infirmière qui, pour l'aider, l'initie à la méditation ; très vite, Céline prend conscience de ses facultés paranormales qui, plus tard, aideront Geneviève, l'infirmière, à s'en sortir. Brisseau touche là au monde de l'au-delà tout en restant dans un cadre très réaliste. Deux ans plus tard, il met en scène Sylvie Vartan et Michel Piccoli dans un film toujours très psychologique, L'Ange noir, dans lequel une femme, pour justifier un crime, invente un viol. En 1998, il revient avec Les Savates du bon Dieu, mettant en scène un jeune garagiste généreux à la recherche de son ex compagne. Il abordera ensuite le monde de l'entreprise avec Choses secrètes (2001). Dans Les Anges exterminateurs (2005), un cinéaste pousse ses jeunes actrices à explorer leur sexualité en vue de développer un genre nouveau dans le cinéma. L'histoire est similaire à la vraie vie du réalisateur condamné en justice pour avoir mené cette expérience sur les jeunes comédiennes de Choses secrètes. Après ses démêlés judiciaires, il revient en 2007 avec le drame A l'aventure sur une femme, qui, lasse de sa vie, décide de tout quitter pour découvrir de nouveaux plaisirs, à la limite du fantastique. Jean-Claude Brisseau entend, ainsi, mettre un terme à une trilogie consacrée à la sexualité féminine entamée en 2001.

Autres activités

Au début de sa carrière cinématographique, Jean-Claude Brisseau a tourné pour la télévision : La Vie comme ça (1978), Les Ombres (1982), ainsi que l'épisode Echangeur, extrait des Contes modernes : Au sujet de l'enfance (id. ).
En 2006, il publie L'ange exterminateur : entretiens avec Antoine de Baecque chez Grasset.

Prix

  • Prix de la jeunesse, 1988 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : De bruit et de fureur, 1987

Ouvrages

  • L' ange exterminateur / Jean-Claude Brisseau ; entretiens avec Antoine de Baecque. - Paris : B. Grasset, 2006
  • Les mardis de la FEMIS : confrontations avec Jean-Claude Brisseau, Jean-Luc Godard, Marin Karmitz,... [et al.] / Danièle Huillet, Paul Vecchiali. - Paris : FEMIS, 1990

Périodiques

  • 24 Images, n° 39-40, automne 1988. Gérard Grugeau, "Les Quatre mille coups : entretien avec Jean-Claude Brisseau"
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 387, décembre 1989. "Filmographie"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 350, août 1983. "Entretien avec Jean-Claude Brisseau : le cinéma de la cruauté"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 368, février 1985. S. Braunschweig ; A. de Baecque, "C.E.S. Fiction : rencontre avec Jean-Claude Brisseau"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 376, octobre 1985. Marc Chevrie, "En attendant Brisseau"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 407-408, mai 1988. Charles Tesson ; Serge Toubiana ; Thierry Jousse, "Une affaire de morale (Entretien)"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 544, mars 2000. Jean-Claude Brisseau, "Fred, c'est moi"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 572, octobre 2002. Hélèlene Frappat, "Jean-Claude Brisseau : le spectacle du mal"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 574, décembre 2002. Jean-Sébastien Chauvin ; Olivier Joyard ; Jean-Marc Lalanne, "De l'art et du cochon"
  • Cinéma - Revue Semestrielle d'Esthéthique et d'Histoire du Cinéma, n° 11, printemps 2006. Jean-François Rauger, "Un roman de persécution moderne : au sujet du procès Brisseau"
  • Cinéma 84, n° 309, septembre 1984. Christian Blanchet, "Après Digne, de la vidéo et du cinéma. Entretien avec Jean-Claude Brisseau"
  • Cinéma 88, n° 441, 11 mai 1988. Gérard Merat, "De bruit et de fureur, l'authenticité d'abord (Entretien)"
  • Cinéma 89, n° 461, novembre 1989. Bérénice Balta ; Christophe Carrière, "Brisseau et l'amour fou (Entretien)"
  • Cinéma 92, n° 486, avril 1992. Christophe Lagrane, "Jean-Claude Brisseau : l'atypique du cinéma français"
  • CinémAction, n° 91, avril 1999. Françoise Puaux; Jean-Claude Brisseau, "Marginal ? Je ne sais pas"
  • EPD Film, vol. 7, n° 9, septembre 1990. Frank Schnelle, "Das Leben: ein grausames Spiel. Die Filme von Jean-Claude Brisseau"
  • Film a Doba, vol. 49, n° 4, hiver 2003. Milan D. Klepikov, "O prestupcích malých a vetshích (Entretien)"
  • Film Comment, vol. 40, n° 1, janvier 2004. Frédéric Bonnaud, "Anti-social realism"
  • Film Français (Le), n° 2289, 16 mars 1990. Marie-Claude Arbaudie, "Jean-Claude Arbaudie : un projet au Viet-Nam"
  • Film Français (Le), n° 2509, 3 juin 1994. Christian Boudier, "Entretien - Jean-Claude Brisseau"
  • Film Français (Le), n° 2631, 20 septembre 1996. "La production française"
  • Film-dienst, vol. 61, n° 25, décembre 2003. Margret Köhler, "Sex provoziert immer (Entretien)"
  • Films et Documents, n° 343-344, avril-mai 1984. "L'ombre et le brûlure. Entretien avec Jean-Claude Brisseau"
  • Jeune Cinéma, n° 208, mai-juin 1991. René Prédal, "Entretien avec Jean-Claude Brisseau"
  • Lettre du Cinéma (La), n° 21, janvier 2003. Jean-Charles Fitoussi, "Si diable il y a"
  • Lettre du Cinéma (La), n° 21, janvier 2003. Zélie Dearon, "Une séquence manquante, une séquence a venir"
  • Mensuel du Cinéma, n° 2, janvier 1993. "Cinéastes des années 80 : dictionnaire partiel et partial"
  • Mister Magoo, n° 6, hiver 1989. "L'acteur en 7 plans"
  • Positif, n° 328, juin 1988. A. Masson ; P. Rouyer, "Entretien avec Jean-Claude Brisseau sur De bruit et de fureur"
  • Positif, n° 345, novembre 1989. François Ramasse ; Philippe Rouyer, "Amour et absolu : entretien avec Jean-Claude Brisseau"
  • Première, n° 154, janvier 1990. Jean-Philippe Guerand, "Jean-Claude Brisseau"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 439, juin 1988. Raphaël Bassan, "Entretien avec Jean-Claude Brisseau"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 481, avril 1992. "Filmographie"
  • Screen International, n° 1438, 30 janvier 2004. Patrick Frater, "Word of mouth :success, psychology (...)"
  • Séquences, n° 137, novembre 1988. Michel Buruiana, "Jean-Claude Brisseau (Entretien)"
  • Sight and Sound, vol. 20, n° 4, avril 2010. Michael Brooke, "Films by Jean-Claude Brisseau"
  • Skrien, vol. 35, n° 1, février 2003. Laurens van Laake, "Jean-Claude Brisseau : ongeleid auteur"
  • Technicien du Film et de la Vidéo (Le), n° 385, 15 novembre 1989. T. Wetzel, "Jean-Claude Brisseau : l'histoire d'une passion impossible"
  • Télé k7, n° 288, 13 mars 1989. José Gil, "Le torrent Brisseau"
  • Vertigo, n° 03, 2ème semestre 1988. J. Kermabon, "Genèse d'une apparition : De bruit et de fureur (Entretien)"
  • Vertigo, n° 17, mars 1998. Jean Breschand , "Un oeil en cuisine"
  • Vertigo, n° 29, 2006. Cyril Neyrat, "On filme bien ce que l'on connaît bien (Entretien)"
  • Vidéothèque Magazine, n° 12, avril 1989. Jean-Pierre Lenôtre, "Jean-Claude Brisseau : attention talent (Entretien)"

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1970Mort d'une petite fille Jean-Claude Brisseau
1973Des femmes disparaissent Jean-Claude Brisseau
1976Des jeunes filles disparaissent Jean-Claude Brisseau
1991Lettre d'un cinéaste Jean-Claude Brisseau
2017Autour des trois versions des Jeunes femmes disparaissaient Jean-Claude Brisseau
2017Fragments d’informations du tournage de La Fille de nulle part Jean-Claude Brisseau

en tant que : Interprète

1976Des jeunes filles disparaissent Jean-Claude Brisseau

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1975Croisée des chemins (La) Jean-Claude Brisseau
1978 Vie comme ça (La) Jean-Claude Brisseau
1978[Un film] = [Au bord du vide] Jean-Claude Brisseau
1981Echangeur (L') Jean-Claude Brisseau
1981Ombres (Les) Jean-Claude Brisseau
1983 Un jeu brutal Jean-Claude Brisseau
1987 De bruit et de fureur Jean-Claude Brisseau
1989 Noce blanche Jean-Claude Brisseau
1991 Céline Jean-Claude Brisseau
1993 Ange noir (L') Jean-Claude Brisseau
1998 Savates du bon Dieu (Les) Jean-Claude Brisseau
2001 Choses secrètes Jean-Claude Brisseau
2005 Anges exterminateurs (Les) Jean-Claude Brisseau
2007 A l'aventure Jean-Claude Brisseau
2011 Fille de nulle part (La) Jean-Claude Brisseau
2014Des jeunes femmes disparaissent Jean-Claude Brisseau
2017 Que le diable nous emporte Jean-Claude Brisseau

en tant que : Scénariste

1975Croisée des chemins (La) Jean-Claude Brisseau
1978 Vie comme ça (La) Jean-Claude Brisseau
1983 Un jeu brutal Jean-Claude Brisseau
1987 De bruit et de fureur Jean-Claude Brisseau
1989 Noce blanche Jean-Claude Brisseau
1991 Céline Jean-Claude Brisseau
1993 Ange noir (L') Jean-Claude Brisseau
1998 Savates du bon Dieu (Les) Jean-Claude Brisseau
2001 Choses secrètes Jean-Claude Brisseau
2005 Anges exterminateurs (Les) Jean-Claude Brisseau
2007 A l'aventure Jean-Claude Brisseau
2011 Fille de nulle part (La) Jean-Claude Brisseau
2017 Que le diable nous emporte Jean-Claude Brisseau

en tant que : Dialoguiste

1978 Vie comme ça (La) Jean-Claude Brisseau
1991 Céline Jean-Claude Brisseau
2017 Que le diable nous emporte Jean-Claude Brisseau

en tant que : Producteur

1975Croisée des chemins (La) Jean-Claude Brisseau
2005 Anges exterminateurs (Les) Jean-Claude Brisseau
2017 Que le diable nous emporte Jean-Claude Brisseau

en tant que : Producteur délégué

1998 Savates du bon Dieu (Les) Jean-Claude Brisseau
2001 Choses secrètes Jean-Claude Brisseau

en tant que : Producteur exécutif

1993 Ange noir (L') Jean-Claude Brisseau

en tant que : Directeur de la photographie

1975Croisée des chemins (La) Jean-Claude Brisseau

en tant que : Ingénieur du son

1975Croisée des chemins (La) Jean-Claude Brisseau

en tant que : Monteur

1975Croisée des chemins (La) Jean-Claude Brisseau
1987 De bruit et de fureur Jean-Claude Brisseau

en tant que : Interprète

1975Croisée des chemins (La) Jean-Claude Brisseau
1978[Un film] = [Au bord du vide] Jean-Claude Brisseau
1981Echangeur (L') Jean-Claude Brisseau
1986 Quatre aventures de Reinette et Mirabelle Eric Rohmer
1993 Ange noir (L') Jean-Claude Brisseau
2001 Choses secrètes Jean-Claude Brisseau
2005 Anges exterminateurs (Les) Jean-Claude Brisseau
2011 Fille de nulle part (La) Jean-Claude Brisseau