Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Alexandre Arcady

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Producteur, Producteur délégué, Interprète, Adaptateur


imprimer
Naissance
17 mars 1947 à Alger (Algérie)
Etat civil
Arcadie Antoine Alexandre Abel Egry
Liens familiaux
Il est le père d'u réalisateur Alexandre Aja (Haute Tension, La colline a des yeux), et de l'écrivain Sacha Sperling (Les coeurs en skaï mauve, Mes illusions donnent sur la cour).|#|#|#
>> Rechercher "Alexandre Arcady" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Né en Algérie, de mère juive, Alexandre Arcady arrive en Métropole en 1961. Il débute en 1968 une carrière de comédien et d'assistant à la direction de plateau au Théâtre de la Ville, à Paris. Il devient rapidement auteur et metteur en scène. ll fait une première intrusion dans le cinéma en 1971, en jouant dans Avoir 20 ans dans les Aurès (René Vautier).

Carrière au cinéma

En 1978, il écrit et réalise son premier film, Le coup de sirocco. Très marqué par ses origines et le sort de sa communauté, Arcady dresse un portrait largement autobiographique et doux-amer de la petite bourgeoisie pied-noire à l'époque des rapatriements. Le film est le premier d'une saga sur la communauté juive pied-noire : le cinéaste réalise en 1981 le deuxième opus, Le grand pardon, sorte d'adaptation française du mythique Parrain de Coppola. Le cycle se conclut en 1983 avec Le grand carnaval, pour lequel le cinéaste bénéficie d'un budget suffisamment élevé pour reconstituer le débarquement américain de novembre 1942 dans la petite ville de Tadjira. Malgré un sens de la description d'ambiances pittoresques et de portraits chaleureux, Arcady n'échappe pas toujours à la convention. Hold-up (1985) est un échec commercial, malgré la présence de Jean-Paul Belmondo au générique. Avec L'union sacrée (1988) et l'atout de Patrick Bruel, le réalisateur renoue avec le succès ; face au fondamentalisme islamiste, il propose le respect et la tolérance. Il continue à délivrer des messages de fraternité dans son film suivant, Pour Sacha (1990). En 1992, toute sa tribu d'acteurs se réunit pour tourner en Floride une suite du Grand pardon. Les films suivants changent de ton et de propos. Dis-moi oui (1994) est une curieuse aventure humaine entre une petite fille malade et un médecin. Le K (1996) est un polar original, presque thriller, à l'intrigue compliquée, une chasse à l'homme où mensonges et faux semblants servent à une réflexion sur les crimes de guerre nazis et communistes, le devoir de mémoire, l'identité parfois floue des individus. Après deux comédies de moeurs au succès mitigé (Mariage mixte (2003), Tu peux garder un secret (2007)), Alexandre Arcady signe en 2009 Comme les cinq doigts de la main et il revient à la thématique de la famille juive pied-noire où cinq frères s'unissent pour protéger l'un d'entre eux. Malheureusement la critique y voit pathos et clichés, reprochant à Arcady de ne pas assez renouveler son cinéma.

Autres activités

De 1972 à 1975, il dirige le théâtre Jean Vilar à Suresnes. Il travaille pour la télévision à partir de 1974 et son expérience de metteur en scène le mène à la réalisation de téléfilms et d'émissions comme Fenêtre sur... .
En 1977, Alexandre Arcady crée avec la réalisatrice Diane Kurys une société de production, Alexandre Films. Il coproduit le premier film de son associée, Diabolo menthe, et deux ans plus tard, Cocktail molotov. Entre-temps, il rencontre Roger Hanin qui deviendra le chef de file de la tribu d'acteurs présents dans la plupart de ses films.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2014 au Prix Henri Langlois

Ouvrages

  • Le Petit blond de la Casbah / Alexandre Arcady. - Paris : Plon, 2003
  • Vingt-cinq ans de cinéma français / Freddy Buache. - Lausanne : L'Age d'Homme, 2005

Périodiques

  • Cinéma Français, n° 28, 1979
  • Cinema, n° 262, octobre 1980
  • Ciné-Revue, vol. 65, n° 44, 31 octobre 1985
  • Film Français (Le), n° 1772, 22 juin 1979
  • Film Français (Le), n° 2429, 20 novembre 1992
  • Film Français (Le), n° 3365, avril 2010
  • Premiere (USA), n° 104, novembre 1985
  • Première, n° 171, juin 1991
  • Première, n° 246, septembre 1997
  • Première, n° 357, novembre 2006
  • Screen International, n° 944, 11 février 1994
  • Studio Magazine, n° 49, mai 1991

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1978 Coup de sirocco (Le) Alexandre Arcady
1981 Grand pardon (Le) Alexandre Arcady
1983 Grand carnaval (Le) Alexandre Arcady
1985 Hold-up Alexandre Arcady
1986 Dernier été à Tanger Alexandre Arcady
1988 Union sacrée (L') Alexandre Arcady
1990 Pour Sacha Alexandre Arcady
1992 Grand pardon II (Le) Alexandre Arcady
1994 Dis-moi oui Alexandre Arcady
1996 K Alexandre Arcady
1999 Là-bas, mon pays Alexandre Arcady
2001 Entre chiens et loups Alexandre Arcady
2003 Mariage mixte Alexandre Arcady
2007 Tu peux garder un secret ? Alexandre Arcady
2009 Comme les cinq doigts de la main Alexandre Arcady
2011 Ce que le jour doit à la nuit Alexandre Arcady
2013 Vingt quatre jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Alexandre Arcady

en tant que : Scénariste

1978 Coup de sirocco (Le) Alexandre Arcady
1981 Grand pardon (Le) Alexandre Arcady
1983 Grand carnaval (Le) Alexandre Arcady
1985 Hold-up Alexandre Arcady
1986 Dernier été à Tanger Alexandre Arcady
1988 Union sacrée (L') Alexandre Arcady
1990 Pour Sacha Alexandre Arcady
1992 Grand pardon II (Le) Alexandre Arcady
1994 Dis-moi oui Alexandre Arcady
1996 K Alexandre Arcady
1999 Là-bas, mon pays Alexandre Arcady
2001 Entre chiens et loups Alexandre Arcady
2003 Mariage mixte Alexandre Arcady
2007 Tu peux garder un secret ? Alexandre Arcady
2009 Comme les cinq doigts de la main Alexandre Arcady
2011 Ce que le jour doit à la nuit Alexandre Arcady
2013 Vingt quatre jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Alexandre Arcady

en tant que : Adaptateur

2007 Tu peux garder un secret ? Alexandre Arcady

en tant que : Dialoguiste

1996 K Alexandre Arcady
1999 Là-bas, mon pays Alexandre Arcady
2001 Entre chiens et loups Alexandre Arcady
2009 Comme les cinq doigts de la main Alexandre Arcady
2011 Ce que le jour doit à la nuit Alexandre Arcady
2013 Vingt quatre jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Alexandre Arcady

en tant que : Producteur

1977 Diabolo menthe Diane Kurys
1979 Cocktail molotov Diane Kurys
1993 A la folie Diane Kurys
1994 Dis-moi oui Alexandre Arcady
1996 K Alexandre Arcady
1999 Furia Alexandre Aja
1999 Là-bas, mon pays Alexandre Arcady
2001 Entre chiens et loups Alexandre Arcady
2002 Haute tension Alexandre Aja
2003 Mariage mixte Alexandre Arcady
2005 Anniversaire (L') Diane Kurys
2015 Arrête ton cinéma ! Diane Kurys

en tant que : Producteur délégué

1986 Dernier été à Tanger Alexandre Arcady
2018 Ma mère est folle Diane Kurys

en tant que : Interprète

1971 Avoir vingt ans dans les Aurès René Vautier
1978 Cinématon Gérard Courant