Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jack Lemmon

Interprète, Réalisateur


imprimer
Naissance
08 février 1925 à Boston, Massachusetts (Etats-Unis d'Amérique)
Décès
27 juin 2001 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis d'Amérique)
Liens familiaux
Jack Lemmon est successivement marié aux comédiennes Cynthia Stone et Felicia Farr. Son fils, Chris, est également comédien.
>> Rechercher "Jack Lemmon" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Issu d'une famille d'industriels, Jack Lemmon étudie l'art dramatique à Harvard. Après avoir servi sous les drapeaux comme enseigne de vaisseau, il est pianiste dans un bar, acteur à la radio, au théâtre puis à la télévision. Remarqué à Broadway dans Room Service en 1953, il est demandé par George Cukor pour jouer avec Judie Hollyday dans Une femme qui s'affiche.

Carrière au cinéma

Jack Lemmon piétine d'abord dans des rôles de fiancé auquel tout échappe. Révélé dans Permission jusqu'à l'aube (1955) de John Ford et Mervyn LeRoy, il devient vite l'acteur fétiche de Richard Quine, de Blake Edwards et de Billy Wilder. Son sens du comique s'appuie sur une diversité d'effets, qui s'étend du jeu vocal aux tics de comportement, propre à le rendre irrésistible. A la fois innocent et rebelle, Lemmon développe vite un personnage de frustré par excellence, pris au piège du rêve américain. Candide dans Cow-boy (1958) de Delmer Daves, il commet maladresse sur maladresse dans My sister Eileen (1955) de Richard Quine. Si le succès de l'Adorable Voisine (1958) du même réalisateur ou de Certains l'aiment chaud (1959) de Billy Wilder, avec Marilyn Monroe, appartient au registre comique, le drame domine dans La Garçonnière (1960) de Wilder ainsi que dans le Jour du vin et des roses (1960) de Blake Edwards : à l'intérieur d'un même plan, Lemmon provoque d'abord le rire puis force l'émotion. Il enchaîne les tournages pour ce réalisateur : il reprend le rôle pour Irma la Douce (1963) - on n'y pleure plus ; assoiffé de réussite dans Fortune cookie (1966), il est obsédé dans Avanti ! (1972) puis suicidaire dans Buddy Buddy (1981) ; Jack Lemmon brosse le portrait de l'homme acculé par ses propres désirs à des situations inextricables. Sauvez le tigre (1972) de John G. Avildsen le place dans une logique de survie. Dans un registre plus âpre, the Prisoner of Second Avenue (1974) de Melvin Frank nous offre un personnage de survolté. Missing (1981) de Costa-Gavras filme la montée d'une crise aussi bien chez l'individu que dans la société où il vit. Puis Jack Lemmon se risque à un duo avec Marcello Mastroianni dans Macaroni (1985) d'Ettore Scola. Il retrouve Blake Edwards en 1986 et compose un vieux fébrile dans That's life auprès de Julie Andrews. Il signe de courtes mais néanmoins marquantes apparitions pour J.F.K. (1991) d'Oliver Stone, Short cuts (1993) de Robert Altman ou Glengarry Glen Ross (1992) de James Foley.
En 1971, Jack Lemmon passe derrière la caméra pour réaliser Kotch où il dirige Walter Matthau.

Autres activités

Au théâtre, Jack Lemmon joue Idiot's delight, Juno and the Paycock, Tribute et Veteran's day.
Pour la télévision, il tourne en 1993 A life in the theatre.
Pianiste à l'occasion, il enregistre en 1958 un album intitulé " Twist of Lemmon ". Certaines de ses compositions sont reprises dans L'Enfer des Tropiques (1957) de Robert Parrish, dans Tribute (1980) de Bob Clark ou dans Les Grincheux (1993) de Donald Petrie.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1996 au Internationale Filmfestspiele (Berlin)
  • Meilleure interprétation masculine, 1994 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Short cuts, Robert Altman, 1993
  • Coupe Volpi du meilleur acteur, 1993 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : Short cuts, Robert Altman, 1993
  • Coupe Volpi du meilleur acteur, 1992 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : Glengarry Glen Ross, James Foley, 1992
  • Meilleure interprétation masculine, 1992 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : Glengarry Glen Ross, James Foley, 1992
  • Mention Spéciale, 1990 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation masculine, 1982 au Festival International du Film (Cannes) Un Certain regard pour le film : Missing, Costa-Gavras, 1981
  • Meilleure interprétation masculine, 1981 au Internationale Filmfestspiele (Berlin) pour le film : Tribute, Bob, Clark,1980
  • Meilleure interprétation masculine, 1980 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : The China syndrome, James Bridges, 1978
  • Meilleure interprétation masculine, 1979 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : The China syndrome, James Bridges, 1978
  • Meilleure interprétation masculine, 1973 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Save the tiger, John G. Avildsen, 1972
  • Meilleure interprétation masculine, 1973 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Avanti !, Billy Wilder, 1972
  • Meilleure interprétation masculine, 1963 au Festival International de Cinéma (San Sebastian) pour le film : Days of wine and roses, Blake Edwards, 1962
  • Meilleure interprétation masculine, 1961 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : The Apartment, Billy Wilder, 1960
  • Meilleure interprétation masculine, 1960 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Some like it hot, Billy Wilder, 1959
  • Meilleure interprétation masculine dans un 2d rôle, 1956 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Mister Roberts, John Ford & Mervyn LeRoy, 1955

Ouvrages

  • A twist of Lemmon : a tribute to my father / by Chris Lemmon. - Chapel Hill, N.C. : Algonquin Books of Chapel Hill, 2006
  • Jack Lemmon / Michael Freedland. - New-York : St. Martin's press, 1985
  • Jack Lemmon : a pyramid history of the movies / Will Holtzman. - New-York : Pyramid Publ., 1977
  • Jack Lemmon : Hommage / Rolf Aurich. - Berlin : Henschel, 1996
  • Lemmon : a biography / by Don Widener. - London : W. H. Allen, 1977
  • The Films of Jack Lemmon / Baltake Joe ; tribute by W. Matthau ; foreword by J. Crist. - Secaucus : Citadel press, 1977

Périodiques

  • Action, vol. 7, n° 1, janvier-février 1972. B. Thomas, "I never had a better experience in my professional life"
  • American Film, vol. 13, n° 5, mars 1988. Burt Prelutsky, "Jack of all trades"
  • American Film, vol. 7, n° 10, septembre 1982. "Dialogue on film : Jack Lemmon"
  • Amis du Film et de la Télévision (Les), n° 248, janvier 1977. "Jack Lemmon" (Entretien)
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 560, septembre 2001. Baptiste Piegay, "Lemmon l'ambivalent "
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 596, décembre 2004. Cyril Beghin, "Jack Lemmon en vacance"
  • Cine Cubano, n° 115, janvier 1986. "Un hombre estrictamente humano"
  • Cinéaste, vol. 14, n° 3, janvier 1986. Gary Crowdus; D. Georgakas, "Spread a little sunshine"
  • Cinema, n° 12, décembre 1986. "Das Vergnügen, unzurechnungsfähig zu sein".
  • Cinema, n°3, mars 1990. "Vielfältig in vierzig Filmjahren"
  • Cinémonde, n° 1137, 24 mai 1956. "Ce que Lemmon veut, Dieu le veut"
  • Cinémonde, n° 1842, 30 juin 1970. Henri Rode, "Jack Lemmon : Pour mes débuts, John Ford m'a demandé de cracher dans ma main"
  • Ciné-Revue, n° 1, 3 janvier 1980
  • Ciné-Revue, n° 11, 14 mars 1985
  • Ciné-Revue, n° 13, 31 mars 1988. Joan MacTrevor, "Tous pour Jack Lemmon"
  • Ciné-Revue, n° 2, 10 janvier 1958. Joan MacTrevor, "Jack Lemmon"
  • Ciné-Revue, n° 21, 23 mai 1979. Joan MacTrevor, "Jack Lemmon raconte : J'ai failli mourir en tournant Airport 77" (Entretien)
  • Ciné-Revue, n° 22, 1er juin 1989. Jack MacTrevor, "Jack Lemmon, le roi de la scène de ménage""
  • Ciné-Revue, n° 27, 5 juillet 1973. "Jack Lemmon : Oui, le rire peut contribuer à l'entente des peuples" (Entretien)
  • Ciné-Revue, n° 27, 5 juillet 1979. "L'aveu d'un séducteur qui les fait rire ! Jack Lemmon : Les femmes sont plus sérieuses que les hommes" (Entretien).
  • Ciné-Revue, n° 31, 29 juillet 1976. "Une émouvante confession de Jack lemmon : Comment j'ai vaincu l'acoolisme" (Entretien)
  • Ciné-Revue, n° 31, 4 août 1961. Joan MacTrevor, "Jack Lemmon"
  • Ciné-Revue, n° 33, 13 août 1987. Joan MacTrevor, "Jack Lemmon : Ce qui m'arrive pourrait vous arriver aussi"
  • Ciné-Revue, n° 47, 22 novembre 1973. "Jack Lemmon : Il faut croire en la télépathie" (Entretien)
  • Ciné-Revue, n° 47, 23 novembre 1989. Bernard Ales, "L'Emouvante performance de Jack Lemmon"
  • Ciné-Revue, n° 9, 25 février 1965. J.V. Cottom, "Jack Lemmon : Je suis un comique malheureux" (Entretien)
  • Dirigido Por..., n° 21, mars 1975
  • Film Comment, vol. 29, n° 2, mars-avril 1993. Michael Wilmington, "Saint Jack"
  • Film Comment, vol. 9, n° 3, mai 1973. Steven Greenberg, "Jack Lemmon"
  • Film Dope, n° 34, mars 1986. "957. Jack Lemmon"
  • Film Review, vol. 26, n° 7, juillet 1976
  • Film-dienst, n° 3, janvier 1995. Franz Everschor, "Ein Neurotiker für jede Jahreszeit"
  • Films and Filming, vol. 7, n° 2, novembre 1960
  • Films Illustrated, vol. 10, n° 114, mars 1981
  • Films in Review, vol. 21, n° 1, janvier 1970. Joe Baltake, "Jack Lemmon"
  • Films in Review, vol. 35, n° 10, décembre 1984. Michael Buckley, "Jack Lemmon an interview"
  • Films in Review, vol. 36, n° 1, janvier 1985. Michael Buckley, "Jack Lemmon - part II"
  • Films in Review, vol. 36, n° 2, février 1985. Michael Buckley, "Jack Lemmon part III"
  • Films in Review, vol. 36, n° 8/9, août 1985
  • Focus on Film, n° 9, printemps 1972. Allen Eyles, "Jack Lemmon"
  • Jeunesse Cinéma, n° 40, mars 1961. "Jack Lemmon champion de la Comédie américaine"
  • National Film Theatre Programmes, décembre 2005
  • National Film Theatre, avril 1987. Neil Sinyard, "A twist of Lemmon"
  • Picturegoer, vol. 30, n° 1071, 12 novembre 1955
  • Positif, n° 271, septembre 1983. Michel Cieutat, "Un Arlequin d'Amérique"
  • Positif, n° 488, octobre 2001. Christian Viviani, "Hommage : Jack Lemmon, le dernier classique? 1925-2001"
  • Première, n° 63, juin 1982. "13 jours à Cannes : le journal du festival" (Entretien)
  • Premiere, vol. 6, n° 3, novembre 1992. Sean Mitchell, "A slice of Lemmon"
  • Premiere, vol.18, n° 7, avril 2005. "The 50 greatest movie stars of all time"
  • Radio Times, 08 April 2006. Barry Norman, "Film star of the week"
  • Sight and Sound, vol. 4, n° 6, juin 1994. Andy Medhurst, "Odd man out"
  • Stars, n° 4, juin 1989. "Jack Lemmon"

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1955Screen Snapshots : Hollywood Bronc Busters Ralph Staub
1974Wednesday Marvin Kupfer
1975Urban Living : Funny and Formidable Elliot Geisinger
1976 Jack Lemmon
[A twist of Lemmon]
Annett Wolf
1980Billy Wilder : Portrait d'un homme à 60 % parfait Annie Tresgot
1990Forever Hollywood Todd McCarthy, Arnold Glassman
1998Puppies for sale Ron Krauss

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1971Kotch Jack Lemmon

en tant que : Producteur délégué

1972 Avanti ! Billy Wilder

en tant que : Interprète des chansons originales

1954 My Sister Eileen
Ma soeur est du tonnerre
Richard Quine

en tant que : Interprète

1953It Should Happen to You
Une femme qui s'affiche
George Cukor
1954 Mister Roberts
Permission jusqu'à l'aube
Mervyn LeRoy, John Ford
1954 My Sister Eileen
Ma soeur est du tonnerre
Richard Quine
1954Phffft ! Mark Robson
1954Three for the Show Henry C. Potter
1955You Can't Run Away from It
L'Extravagante héritière
Dick Powell
1956Fire Down Below
L'Enfer des tropiques
Robert Parrish
1956 Voyage en ballon (Le) Albert Lamorisse
1957 Operation Mad Ball
Le Bal des cinglés
Richard Quine
1958Bell, Book and Candle
L'Adorable voisine
Richard Quine
1958Cow-Boy Delmer Daves
1958 Some Like It Hot
Certains l'aiment chaud
Billy Wilder
1959 Apartment (The)
La Garçonnière
Billy Wilder
1959It Happened to Jane
Train, amour et crustacés
Richard Quine
1960Pepe
Pépé
George Sidney
1960Wackiest ship in the army (The) Richard Murphy
1961 Notorious Landlady (The)
L'Inquiétante dame en noir
Richard Quine
1962 Days of Wine and Roses
Le Jour du vin et des roses
Blake Edwards
1962 Irma La Douce Billy Wilder
1963Good Neighbor Sam
Prête-moi ton mari
David Swift
1963Under the Yum-Yum Tree
Oui ou non avant le mariage ?
David Swift
1964 Great Race (The)
La Grande course autour du monde
Blake Edwards
1964 How to Murder Your Wife
Comment tuer votre femme
Richard Quine
1965 Fortune Cookie (The)
La Grande combine
Billy Wilder
1966Luv Clive Donner
1967Odd Couple (The)
Drôle de couple
Gene Saks
1968 April Fools (The)
Folies d'avril
Stuart Rosenberg
1969Out of Towners (The) Arthur Hiller
1971Kotch Jack Lemmon
1972 Avanti ! Billy Wilder
1972Save the Tiger
Sauver le tigre
John G. Avildsen
1972War between Men and Women (The) Melville Shavelson
1974 Front Page (The)
Spéciale première
Billy Wilder
1974Prisoner of the 2nd Avenue (The)
Le Prisonnier de la Deuxième avenue
Melvin Frank
1975Gentleman Tramp (The)
Charlot, le gentleman vagabond
Richard Patterson
1975Polizia ha le mani legate (La)
Les Dossiers rouges de la Mondaine
Luciano Ercoli
1976Alex and the Gypsy
Alex ou la liberté
John Korty
1977 Airport 77
Les Naufragés du 747
Jerry Jameson
1978 China Syndrome (The)
Le Syndrome chinois
James Bridges
1979Ken Murray shooting stars Ken Murray
1980Tribute
Un fils pour l'été
Bob Clark
1981 Buddy Buddy Billy Wilder
1981 Missing
Missing - Porté disparu
Costa-Gavras
1984Mass Appeal
Prêchi-prêcha
Glenn Jordan
1985 Maccheroni
Macaroni
Ettore Scola
1986 That's Life Blake Edwards
1989 Dad
Mon père
Gary David Goldberg
1991 J.F.K. Oliver Stone
1991 Player (The) Robert Altman
1992Earth and the American Dream Bill Couturié
1992Glengarry Glen Ross
Glengarry
James Foley
1993 Grumpy Old Men
Les Grincheux
Donald Petrie
1993Luck, Trust and Ketchup : Robert Altman in Carver Country John Dorr, Mike Kaplan
1993Short Cuts Robert Altman
1995Grumpier Old Men Howard Deutch
1996Getting away with murder Harvey Miller
1996 Hamlet Kenneth Branagh
1996My Fellow Americans Peter Segal
1997 Odd Couple II (The)
Odd Couple n° 2
Howard Deutch
1997 Out to Sea Martha Coolidge
1998Off the Menu : The Last Days of Chasen's Shari Springer Berman, Robert Pulcini