Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Philippe de Broca

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Dialoguiste, Producteur, Producteur délégué, Assistant réalisateur, Interprète, Superviseur de la réalisation


imprimer
Naissance
15 mars 1933 à Paris (France)
Décès
26 novembre 2004 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, France)
>> Rechercher "Philippe de Broca" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Petit-fils de peintre et fils de photographe, Philippe de Broca intègre l'École Technique de Photographie et de Cinéma de la rue de Vaugirard, dont il est diplômé en 1953. Il accompagne ensuite, en qualité d'opérateur, une expédition des camions Berliet dans une traversée nord-sud de l'Afrique. Mais il quitte le groupe en cours de route et parcourt pendant un an le continent africain avec sa caméra. De retour en France, il réalise des films industriels puis effectue son service militaire au Service Cinématographique des Armées, en Allemagne puis en Algérie comme reporter d'actualités. Ce séjour à l'armée est pour lui une très bonne école. Il se rode à la mise en scène et apprend véritablement à filmer. Pendant la guerre d'Algérie, Philippe de Broca suit les opérations militaires pour les Actualités Françaises et tourne des films d'instruction pour les recrues.

Carrière au cinéma

Cinéaste "populaire" selon sa propre définition, Philippe de Broca a créé un univers très personnel, mélange subtil de légèreté, d'humour et de gravité mélancolique.
En 1957, Philippe de Broca devient assistant réalisateur pour Henri Decoin, puis rencontre les futurs cinéastes de la Nouvelle Vague, alors critiques aux Cahiers du cinéma. Il sera l'assistant des premiers films de Claude Chabrol (Le Beau Serge (1957), Les Cousins (1958) et de François Truffaut (Les Quatre cents coups (1958). Ses compétences techniques sont précieuses pour ces jeunes réalisateurs inexpérimentés venus de la presse écrite. Financé par Claude Chabrol, il tourne son premier long métrage en 1959, Les Jeux de l'amour. Il engage un jeune acteur repéré au théâtre, Jean-Pierre Cassel, avec lequel il enchaîne en 1960 deux autres longs métrages, Le Farceur et L'Amant de cinq jours. Avec Un Monsieur de compagnie, tourné en 1964, ces trois premiers films définissent d'emblée l'univers de Philippe de Broca et le style qui donnera à toute son oeuvre sa coloration particulière : une légèreté de ton empreinte d'une certaine gravité, pour des comédies sentimentales que le compositeur Georges Delerue saura merveilleusement habiller de mélancolie. Le Roi de coeur (1966) appartient pleinement à cette veine, malgré sa tonalité plus sombre. Réquisitoire contre l'absurdité de la guerre, le film est un échec commercial. Avec son élégance et son raffinement, Jean-Pierre Cassel incarne parfaitement le héros "debroquien" : un personnage rêveur, aérien, sans cesse en mouvement, désirant échapper à la pesanteur des contingences terrestres, sociales et morales. Sorte de double cinématographique du cinéaste, ce héros va connaître tout au long de la carrière de De Broca plusieurs déclinaisons : au Cassel des premiers films, virevoltant et chorégraphique, à la poursuite d'un bonheur qui se dérobe sans cesse, succède en 1963, dans L'Homme de Rio (immense succès populaire) un personnage intrépide et acrobatique, incarné avec humour et désinvolture par Jean-Paul Belmondo. Puis, la maturité venant, c'est Jean Rochefort qui va personnifier le héros debroquien, tout en mouvement et en fantaisie : dans Le Cavaleur en 1978, l'acteur tient le rôle d'un idéaliste doux et rêveur. Philippe Noiret sera aussi l'un des doubles du cinéaste, dans Les Caprices de Marie (1969), puis dans les grandes comédies populaires des années 1970 que sont Tendre poulet (1977) et On a volé la cuisse de Jupiter (1979). L'acteur incarne le même personnage épicurien, mais que le passage du temps a assagi et rendu plus philosophe.
L'univers de Philippe de Broca est toutefois un univers essentiellement masculin : les femmes, même si elles sont très présentes, sont rarement au centre du récit. À quelques exceptions près (comme Chère Louise en 1971 avec Jeanne Moreau), le héros est toujours un homme, entourés de multiples figures féminines, appartenant souvent à des générations différentes. Les films de de Broca ont pour la plupart des distributions éblouissantes. Le réalisateur s'entoure de pléiades d'acteurs souvent très populaires. Leurs partitions individuelles se combinent dans un grand ensemble choral, comme dans Le Diable par la queue (1968), avec Yves Montand, Madeleine Renaud, Jean Rochefort ou Jean-Pierre Marielle, ou dans des duos tumultueux comme Tendre poulet (1977) (Philippe Noiret / Annie Girardot) ou L'Africain (1982) (Noiret / Catherine Deneuve).
Philippe de Broca a aussi réalisé des films d'aventure. L'Homme de Rio en 1963 inaugure le genre, avec Belmondo en "homme ordinaire" entraîné malgré lui dans des aventures extraordinaires. Avec le même acteur, de Broca tourne en 1965 Les Tribulations d'un Chinois en Chine d'après Jules Verne, un film étourdissant qui mêle sur un rythme trépidant aventures, fantaisie et exotisme. En 1973, ils se retrouvent encore pour Le Magnifique : le personnage principal, auteur de romans d'espionnage, devient le maître d'oeuvre du récit, multipliant au gré de sa fantaisie les allers-retours entre fiction et réalité. Puis de nouveau pour L'Incorrigible (1975) dans lequel Belmondo tient le rôle d'un escroc sympathique. Dans les années 1980 et 1990, Philippe de Broca continue de tourner des comédies d'aventures exotiques : L'Africain en 1982 avec Philippe Noiret et Catherine Deneuve, ou Amazone en 1999 avec Jean-Paul Belmondo. Mais son inspiration marque alors un certain essoufflement.
Philippe de Broca a également réalisé quelques grandes fresques historiques : Cartouche (1961), interprété par Jean-Paul Belmondo et Claudia Cardinale, mêlant lyrisme et tragédie, qui apporte d'ailleurs au cinéaste son premier succès commercial. En 1987, de Broca tourne Chouans ! avec Philippe Noiret et Sophie Marceau en vedettes. Le film ne reçoit qu'un accueil mitigé, mais le cinéaste renoue avec le public en 1997 avec l'adaptation du roman de cape et d'épée de Paul Féval dans Le Bossu, qui voit s'affronter un Daniel Auteuil plein de fougue et un Fabrice Luchini sournois et dissimulateur.
Tout au long de sa carrière, Philippe de Broca a été d'une grande fidélité à ses comédiens et à ses techniciens. Il a eu comme compagnons de route le scénariste Daniel Boulanger, le directeur de la photographie Jean Penzer et le compositeur Georges Delerue. Les Films Ariane, leur fondateur Alexandre Mnouchkine et le producteur Georges Dancigers ont régulièrement accompagné sa carrière.
En 2004, de Broca tourne une nouvelle adaptation littéraire, Vipère au poing d'après Hervé Bazin, avec Jacques Villeret et Catherine Frot dans le rôle de la tyrannique Folcoche. Ce sera son dernier film. Le réalisateur décède d'un cancer en novembre 2004. Sa tombe à Belle-Île en Bretagne porte comme épitaphe : "J'ai bien ri".

Autres activités

Dans les années 1990, Philipe de Broca se tourne vers la télévision pour laquelle il réalise une dizaine de téléfilms, parmi lesquels Regarde-moi quand je te quitte (1993) ou Madame Sans-gêne (2002).

Prix

  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2003 au Internationales Filmfest Oldenburg

Ouvrages

  • Philippe de Broca.- Paris : H. Veyrier, 1990

Périodiques

  • Action, vol. 10, n° 2, mars-avril 1975. "What directors are saying"
  • Amis du Film et de la Télévision (Les), n° 260, janvier 1978. Tony de Cock, "Dites-moi Philippe de Broca (Entretien)"
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 473, juin 1998. Véronik Micheli, "Le manifeste des fous"
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 535, octobre 2004. Yves Alion, "Rencontres autour de François Truffaut : Philippe de Broca"
  • Cahiers du cinéma (Les), Hors série n° 22, décembre 1998. "Questionnaire"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 597, janvier 2005. "Disparitions"
  • Chaplin, n° 97, février 1970. "Philippe de Broca"
  • Cine-Bulles, vol. 17, n° 1, avril 1998. Michel Coulombe, "Entretien avec Philippe de Broca"
  • Cinéma 88, n° 434, 23 mars 1988. François Quenin, "Philippe de Broca, l'homme pratique"
  • Cinéma français, n° 33, 1980. "Un double anniversaire pour les deux Philippe de La Cuisse de Jupiter"
  • CinémAction, n° 62, janvier 1992. "La musique à l'écran (Dossier). Questions aux réalisateurs : Philippe de Broca"
  • Ciné-Revue, vol. 55, n° 49, décembre 1975. "Philippe de Broca : Le cinéma français se porte plutôt bien, mais chez les actrices, c'est presque le néant... (Entretien)"
  • Classic Images, n° 355, janvier 2005. Harris Lentz III, "Philippe de Broca"
  • Ecran Lorrain (L'), n° 155, mai 1960. "Miroir de leur pensée - Georges Franju - Louis Grospierre - Pierre Kast - Robert Bresson - Philippe de Broca"
  • Film dope, n° 05, juillet 1974. "Philippe de Broca"
  • Film Dope, n° 20, avril 1980. "Philippe de Broca"
  • Film français (Le), n° 1028, 7 février 1964. "Box-office de Philippe de Broca 1959-1964"
  • Film français (Le), n° 1451, 8 septembre 1972. "Box-Office of Philippe de Broca"
  • Film français (Le), n° 1547, 13 septembre 1974. "Philippe de Broca : Le Grand défi aux U.S.A."
  • Film français (Le), n° 1586, 27 juin 1975. "Audiard, Belmondo, Bujold, de Broca : rencontres et retrouvailles (Entretiens)"
  • Film français (Le), n° 2235, 3 mars 1989. "Les réalisateurs ont la parole"
  • Film Ideal, n° 222-223, janvier 1971. "Philippe de Broca"
  • Film Journal, n° 22, octobre 1963. "Philippe de Broca"
  • Film Review, n° 653, février 2005. Anwar Brett, "Philippe de Broca"
  • Film, vol. 4, n° 2, février 1966. "Philippe de Broca (Entretien)"
  • Films in Review, vol. 31, n° 9, novembre 1980. T. Curran, "Directors series : Philippe de Broca"
  • France Film Cinéma Nouveau, n° 10, mars 1961. Pierre Forrestier, "Philippe de Broca est-il l'André Hunebelle de La Nouvelle Vague ?"
  • Positif, n° 046, juin 1962. Robert Benayoun, "Philippe de Broca"
  • Positif, n° 527, janvier 2005. Michel Cieutat, "Philippe de Broca"
  • Première, n° 046, jnavier 1981. "Philippe de Broca, l'incorrigible (Entretien)"
  • Première, n° 060, mars 1982. "Cinéphiles, si vous saviez... Tous ces films qui n'existeront peut-être jamais... (Dossier)"
  • Première, n° 176, novembre 1991. Thierry Decourcelle, "De Broca"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 175, juillet 1964. Philippe Pilard, "Philippe de Broca (Entretien)"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 381, mars 1983. Bruno Duval, "De bric-à-brac baroque et de Broca"
  • Revue du Cinéma International, n° 13, janvier 1971. "Entretien avec Philippe de Broca et les Caprices de Marie"
  • Rivista del Cinematografo, n° 2, février 1966. "Philippe de Broca (Entretien)"
  • Synopsis, n° 27, septembre-octobre 2003. Valérie Ganne Aldo Tassone, "Que reste-t-il de la nouvelle vage ?"
  • Variety, 6 décembre 2004. Lisa Nesselson, "De Broca accented irreverence"

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1954Salon nautique Philippe de Broca
1954Sous un autre soleil Philippe de Broca
1956Opération gas-oil Philippe de Broca
1957Contre-guérilla Philippe de Broca

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1953Trois rendez-vous Philippe de Broca, Charles Bitsch, Edith Krausse
1959 Jeux de l'amour (Les) Philippe de Broca
1960 Amant de cinq jours (L') Philippe de Broca
1960 Farceur (Le) Philippe de Broca
1961 Cartouche Philippe de Broca
1961 Sept péchés capitaux (Les) Claude Chabrol, Edouard Molinaro, Jean-Luc Godard, [etc.]
1961 Sept péchés capitaux : La Gourmandise (Les) Philippe de Broca
1962 Veinards (Les) Jack Pinoteau, Jean Girault, Philippe de Broca
1962 Veinards : La Vedette (Les) Philippe de Broca
1963 Homme de Rio (L') Philippe de Broca
1964 Un monsieur de compagnie Philippe de Broca
1965 Tribulations d'un Chinois en Chine (Les) Philippe de Broca
1966Plus vieux métier du monde (Le) Franco Indovina, Mauro Bolognini, Philippe de Broca, [etc.]
1966 Plus vieux métier du monde : Mademoiselle Mimi (Le) Philippe de Broca
1966 Roi de coeur (Le) Philippe de Broca
1968 Diable par la queue (Le) Philippe de Broca
1969 Caprices de Marie (Les) Philippe de Broca
1970 Poudre d'escampette (La) Philippe de Broca
1971 Chère Louise Philippe de Broca
1973 Magnifique (Le) Philippe de Broca
1975 Incorrigible (L') Philippe de Broca
1976 Julie pot-de-colle Philippe de Broca
1977 Tendre poulet Philippe de Broca
1978 Cavaleur (Le) Philippe de Broca
1979 On a volé la cuisse de Jupiter Philippe de Broca
1980 Psy Philippe de Broca
1982 Africain (L') Philippe de Broca
1983 Louisiane Philippe de Broca
1985 Gitane (La) Philippe de Broca
1987 Chouans ! Philippe de Broca
1989 Mille et une nuits (Les) Philippe de Broca
1991 Clés du paradis (Les) Philippe de Broca
1993Regarde-moi quand je te quitte [TV] Philippe de Broca
1994Jardin des plantes [TV] (Le) Philippe de Broca
1995Hommes et les femmes sont faits pour vivre heureux mais pas ensemble [TV] (Les) Philippe de Broca
1996Veilleur de nuit [TV] (Le) Philippe de Broca
1997 Bossu (Le) Philippe de Broca
1999 Amazone Philippe de Broca
2002Madame Sans-gêne [TV] Philippe de Broca
2003Menteur [TV] (Le) Philippe de Broca
2003Un amour en kit [TV] Philippe de Broca
2003 Vipère au poing Philippe de Broca

en tant que : Superviseur de la réalisation

1964 Pieds nickelés (Les) Jean-Claude Chambon

en tant que : Assistant réalisateur

1957 Beau Serge (Le) Claude Chabrol
1957 Cargaison blanche Georges Lacombe
1958 Cousins (Les) Claude Chabrol
1958 Quatre cents coups (Les) François Truffaut
1958 Ramuntcho Pierre Schoendoerffer
1959 A double tour Claude Chabrol

en tant que : Scénariste

1960 Amant de cinq jours (L') Philippe de Broca
1960 Farceur (Le) Philippe de Broca
1961 Cartouche Philippe de Broca
1962 Veinards : La Vedette (Les) Philippe de Broca
1963 Homme de Rio (L') Philippe de Broca
1964 Un monsieur de compagnie Philippe de Broca
1966 Roi de coeur (Le) Philippe de Broca
1968 Diable par la queue (Le) Philippe de Broca
1969 Caprices de Marie (Les) Philippe de Broca
1970 Poudre d'escampette (La) Philippe de Broca
1973 Magnifique (Le) Philippe de Broca
1975 Incorrigible (L') Philippe de Broca
1977 Tendre poulet Philippe de Broca
1978 Cavaleur (Le) Philippe de Broca
1979 On a volé la cuisse de Jupiter Philippe de Broca
1982 Africain (L') Philippe de Broca
1985 Gitane (La) Philippe de Broca
1987 Chouans ! Philippe de Broca
1989 Mille et une nuits (Les) Philippe de Broca
1991 Clés du paradis (Les) Philippe de Broca
1999 Amazone Philippe de Broca

en tant que : Adaptateur

1959 Jeux de l'amour (Les) Philippe de Broca
1964 Un monsieur de compagnie Philippe de Broca
1997 Bossu (Le) Philippe de Broca
2003 Vipère au poing Philippe de Broca

en tant que : Dialoguiste

1964 Un monsieur de compagnie Philippe de Broca
1967 Ne jouez pas avec les martiens Henri Lanoë
1973 Magnifique (Le) Philippe de Broca
1985 Gitane (La) Philippe de Broca
2003 Vipère au poing Philippe de Broca

en tant que : Producteur

1968 Diable par la queue (Le) Philippe de Broca

en tant que : Interprète

1957 Beau Serge (Le) Claude Chabrol
1958 Quatre cents coups (Les) François Truffaut
1959 Jeux de l'amour (Les) Philippe de Broca
1961 Filles de La Rochelle (Les) Bernard Deflandre
1964 Pieds nickelés (Les) Jean-Claude Chambon
1966 Roi de coeur (Le) Philippe de Broca
1968 Diable par la queue (Le) Philippe de Broca
1970 Cinéma de papa (Le) Claude Berri
1985 Gitane (La) Philippe de Broca
2003 Vipère au poing Philippe de Broca