Ciné-Ressources – Fiches personnalités

René Clément

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Adaptateur, Assistant réalisateur, Interprète, Décorateur, Coopérateur technique, Animateur, Directeur de la photographie, Monteur, Collaborateur scénaristique


imprimer
Naissance
18 mars 1913 à Bordeaux, Gironde, France
Décès
17 mars 1996 à Monte-Carlo, Monaco
>> Rechercher "René Clément" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

René Clément étudie l'architecture à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts. Le premier court-métrage qu'il réalise est un dessin animé, César chez les Gaulois (1933).
En 1936, il improvise avec Jacques Tati un court-métrage burlesque, Soigne ton gauche. Soldat, il réalise quelques films au Service cinématographique des Armées. Une fois démobilisé, il réalise un documentaire au Yémen (l'Arabie interdite, 1937, projeté au Festival du film maudit à Biarritz).

Carrière au cinéma

René Clément est chargé par la Coopérative générale du film français de réaliser la bataille du rail (1945), film influencé par le cinéma réaliste d'avant-guerre qui navigue entre documentaire et fiction. Le succès de ce film est tel que son réalisateur est engagé par Jean Cocteau comme assistant technique sur le tournage de La belle et la bête et réalise à la demande de Noël-Noël Le père tranquille (1946).
A Gênes, René Clément réalise Au-delà des grilles, film avec lequel il tente en vain d'allier le réalisme français d'avant-guerre au néo-réalisme italien. Le château de verre (1950), où l'on sent l'influence de Jean Cocteau, marque un changement de style et d'atmosphère dans sa production : derrière des apparences banales, il entre de la psychanalyse dans cette aventure, ainsi qu'un érotisme pudique. Le plus grand succès du cinéaste, Jeux interdits (1951), soutenu par les thèmes musicaux de Narciso Yepes à la guitare, sait traduire sobrement la poésie tragique et la révolte de l'enfance sans tomber dans le sentimentalisme. L'interprétation de Brigitte Fossey et celle de Georges Poujouly témoignent de la maîtrise du cinéaste dans la direction d'acteurs.
Monsieur Ripois (1953) est né d'une envie d'explorer la condition féminine dans le monde moderne. Raymond Queneau lui conseille le livre de Louis Hémon, Monsieur Ripois et la belle Némésis et l'aide à en réaliser l'adaptation cinématographique. Gérard Philipe en antihéros confirme l'attirance de Clément pour les personnages masculins ambigus, tel celui qu'interprète Alain Delon en 1959 dans Plein soleil, tiré du roman de Patricia Highsmith. Son goût pour l'adaptation de roman se confirme dès 1955 avec Gervaise, adapté de L'assommoir d'Emile Zola, puis en 1956 avec Barrage contre le Pacifique, adaptation impossible et contrariée par des problèmes de production du roman de Marguerite Duras.
En 1965, il réalise Paris brûle-t-il ?, inspiré du livre de Dominique Lapierre et Larry Collins. Destiné officiellement à commémorer la libération de Paris en 1944, ce film sert officieusement à préparer les élections de 1967, et René Clément se fait taxer de cinéaste officiel de la Ve République. Malgré les énormes moyens mis à sa disposition par l'armée, les nombreuses vedettes tant françaises qu'étrangères et un scénario de Gore Vidal et de Francis Ford Coppola, ce film apparaît comme une reconstitution un peu terne. A la fin de sa carrière, René Clément tourne une série de films mineurs où il fait la part belle aux stars américaines (Jane Fonda dans Les félins, 1963, Charles Bronson dans Le passager de la pluie, 1969, Faye Dunaway dans La maison sous les arbres, 1971) en rupture avec un cinéma français investi par une nouvelle génération.

Autres activités

René Clément est membre fondateur de l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC).

Prix

  • Meilleur réalisateur, 1949 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Au-delà des grilles
  • Prix du scénario, 1946 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : La Bataille du rail

Ouvrages

  • René Clément : extraits de découpages : Panorama critique. : Témoignages / André Farwagi.- Paris : Seghers, 1967

Périodiques

  • Cinéma 60, n° 44, mars 1960
  • Cinéma 62, n° 62, janvier 1962
  • Films and Filming, vol 13 n° 3, décembre 1966
  • Image et son, n° 186, juillet 1965
  • Positif, n° 18, novembre 1956
  • Positif, n° 423, mai 1996

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1931 César chez les Gaulois René Clément
1935Evasion René Clément
1936 Soigne ton gauche René Clément
1937 Arabie interdite (L') René Clément
1937Grande chartreuse (La) René Clément
1937Paris la nuit René Clément
1937 Symphonie française du travail (La) René Clément
1938 Bièvre, fille perdue (La) René Clément
1938Flèche d'argent René Clément
1939Triage (Le) René Clément
1941Chefs de demain René Clément
1942Grande pastorale (La) René Clément

en tant que : Assistant réalisateur

1934 On demande une brute Charles Barrois

en tant que : Scénariste

1941Chefs de demain René Clément

en tant que : Collaborateur scénaristique

1934 On demande une brute Charles Barrois

en tant que : Directeur de la photographie

1936 Soigne ton gauche René Clément
1937 Arabie interdite (L') René Clément
1937 Aude, belle inconnue J.K. Raymond-Millet
1937 Symphonie française du travail (La) René Clément

en tant que : Décorateur

1941Chefs de demain René Clément

en tant que : Monteur

1937 Arabie interdite (L') René Clément

en tant que : Animateur

1931 César chez les Gaulois René Clément

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1942Ceux du rail René Clément
1945 Bataille du rail (La) René Clément
1946 Maudits (Les) René Clément
1946 Père tranquille (Le) René Clément
1948 Au-delà des grilles René Clément
1950 Château de verre (Le) René Clément
1951 Jeux interdits René Clément
1953 Monsieur Ripois René Clément
1955 Gervaise René Clément
1957 Diga sul Pacifico (La)
Barrage contre le Pacifique
René Clément
1959 Plein soleil René Clément
1960 Che gioia vivere
Quelle joie de vivre !
René Clément
1962 Jour et l'heure (Le) René Clément
1963 Félins (Les) René Clément
1965 Paris brûle-t-il ? René Clément
1969 Passager de la pluie (Le) René Clément
1971 Course du lièvre à travers les champs (La) René Clément
1971 Maison sous les arbres (La) René Clément
1975 Baby-sitter (La) René Clément

en tant que : Assistant réalisateur

1943 Boîte aux rêves (La) Yves Allégret

en tant que : Scénariste

1945 Bataille du rail (La) René Clément
1950 Château de verre (Le) René Clément
1953 Monsieur Ripois René Clément
1959 Plein soleil René Clément
1960 Che gioia vivere
Quelle joie de vivre !
René Clément
1963 Félins (Les) René Clément

en tant que : Adaptateur

1946 Maudits (Les) René Clément
1951 Jeux interdits René Clément
1953 Monsieur Ripois René Clément
1957 Diga sul Pacifico (La)
Barrage contre le Pacifique
René Clément
1959 Plein soleil René Clément
1962 Jour et l'heure (Le) René Clément
1971 Maison sous les arbres (La) René Clément

en tant que : Dialoguiste

1951 Jeux interdits René Clément
1953 Monsieur Ripois René Clément
1959 Plein soleil René Clément

en tant que : Conseiller technique

1945 Belle et la bête (La) Jean Cocteau

en tant que : Interprète

1959 Plein soleil René Clément
1960 Che gioia vivere
Quelle joie de vivre !
René Clément