Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Ettore Scola

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Auteur de l'oeuvre originale, Interprète, Auteur des chansons originales, Dialoguiste, Collaborateur scénaristique, Coopérateur technique


imprimer
Naissance
10 mai 1931 à Trevico (Italie)
Décès
20 janvier 2016 à Rome (Italie)
>> Rechercher "Ettore Scola" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Ettore Scola suit d'abord des études de droit puis devient journaliste. Il fait ses débuts au cinéma à partir de 1948, il est co-scénariste de plusieurs comédies, puis scénariste (il travaille avec Dino Risi). Il devient l'assistant attitré du metteur en scène Antonio Pietrangeli de 1960 à 1965.

Carrière au cinéma

Ettore Scola se tourne vers la réalisation avec Parlons femmes (1963), puis avec Belfagor le magnifique (1966). Dans Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ? (1968), Ettore Scola s'attire l'attention du public. Tout en privilégiant la comédie, le réalisateur ausculte la société comme dans Le fouineur (1969), Drame de la jalousie (1970), ou La plus belle soirée de ma vie (1972).
En 1974, avec Nous nous sommes tant aimés, Ettore Scola s'impose comme l'un des plus brillants réalisateurs de sa génération et du cinéma italien. Prix de la mise en scène à Cannes, ce film mélancolique, réunissant Vittorio Gassman, Nino Manfredi et Stefano Satta Flores, raconte l'histoire de trois amis, aimant la même femme dans l'Italie de l'après-guerre, meurtrie par le fascisme.
Scola revient à la comédie dramatique avec Affreux, sales et méchants (1976), Prix de la mise en scène à Cannes, film engagé qui dépeint les déplorables conditions de vie dans les " bidonvilles " autour de Rome. Puis il met en scène l'un des plus célèbres duos italiens, Sophia Loren et Marcello Mastroianni dans Une journée particulière (1977), plaidoyer en faveur de l'homosexualité, unanimement salué. En 1979, il réunit sur un même plateau Ugo Tognazzi, Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman, Serge Reggiani, Jean-Louis Trintignant dans le film La Terrasse, le rendez-vous à une terrasse d'une génération d'intellectuels sur le déclin et se souvenant de leur jeunesse. Ce film qui consacre à nouveau Ettore Scola obtient à Cannes le prix du meilleur scénario et des meilleurs dialogues.
En 1983, il tourne Le bal, un film sans paroles, qui revisite l'histoire de la France de 1920 à 1980, au fil des musiques qui ont marqué le siècle, et qui lui vaudra les Césars du Meilleur film de l'année et du Meilleur réalisateur. Avec la comédie Macaroni (1986), Scola saisit sur le vif l'esprit napolitain. En 1986, il réalise La Famille, une fresque familiale sur trois générations ; puis en 1988, Splendor qui ne réussit pas à avoir le même succès que Cinema Paradiso le film de Giuseppe Tornatore, sorti la même année sur le même thème du cinéma de quartier. Avec Quelle heure est-il ? (1989), mettant en scène Marcello Mastroianni et Massimo Troisi, le réalisateur renoue avec le jeu de chassé-croisé entre le passé et le présent. Le voyage du Capitaine Fracasse (1991) est un échec en salles, ainsi que Le Roman d'un jeune homme pauvre (1995) qui obtient cependant un Lion d'Or à Venise. Scola réalise de moins en moins de films à succès. Mais à l'occasion de la sortie de Le Dîner (1998), film de moeurs ayant pour cadre un restaurant chic, Ettore Scola reçoit un prix spécial pour l'ensemble de sa carrière au Festival de Montréal.
En 2000 la comédie Concurrence déloyale dresse les portraits hauts en couleurs de deux commerçants italiens qui se détestent cordialement.

Autres activités

En parallèle de ses activités de réalisateur et de scénariste, Ettore Scola produit également Saremo felici (1988).
En 2009, il cofonde avec Felice Laudadio Le Festival International du Film de Bari.

Prix

  • Prix Jaeger-LeCoultre Glory to the Filmmaker, 2013 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia)
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2011 au David Di Donatello Awards
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2001 au Taormina International Film Festival
  • Meilleur réalisateur, 2001 au Festival International du Film (Moscou) pour le film : Concurrence déloyale
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 1995 au Flaiano International Prize (Pescara)
  • Prix Pietro Bianchi, 1990 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia)
  • Meilleur réalisateur, 1987 au David Di Donatello Awards pour le film : La Famille
  • Meilleur scénario, 1987 au David Di Donatello Awards pour le film : La Famille
  • Meilleur réalisateur, 1987 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : La Famille
  • Meilleur scénario, 1987 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : La Famille
  • Ours d'argent - meilleur réalisateur, 1984 au Festival International du Film (Berlin) pour le film : Ballando ballando
  • Meilleur réalisateur, 1984 au David Di Donatello Awards pour le film : Le Bal
  • Meilleur réalisateur, 1984 au Césars du Cinéma Français pour le film : Ballando ballando
  • Meilleur scénario, 1983 au David Di Donatello Awards pour le film : La Nuit de Varennes
  • Meilleur scénario, 1981 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : Passion d'amour
  • Meilleur scénario, 1980 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : La Terrasse
  • Meilleur scénario, 1980 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : La terrazza
  • Meilleur scénario, 1978 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : Une journée particulière
  • Meilleur réalisateur, 1978 au David Di Donatello Awards pour le film : Une journée particulière
  • Meilleur réalisateur, 1976 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Brutti sporchi e cattivi
  • Meilleur scénario, 1966 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : Je la connaissais bien

Ouvrages

  • Aspetti del cinema comico italiano dal dopoguerra oggi : si fa per ridere... ma e una cosa seria / S. Bernadi, testi di S. Bernadi, G. Bertolucci, G. P. Brunetta... [et al.]. - [S.l.] : La Casa Usher,
  • Cinéma méditerranéen, Montpellier, 14, 1992 / Festival international du cinéma méditerranéen ; Ciné-club Jean-Vigo. - Montpellier : Montpellier-Lattes, 1992
  • Cités-Cinés : [Grande Halle de la Villette, 1er décembre 1987 - 28 février 1988] / coord. Lise Grenier, Catherine Boulègue. - Paris : La Grande Halle/La Villette : Ramsay, 1987
  • Encyclopédie Alpha du cinéma. T. 8, le cinéma policier. - Lausanne : Grammont, 1976
  • Ettore Scola / Thomas Koebner ; Fabienne Liptay ; Marisa Buovolo. - München edition text + kritik 2011
  • Ettore Scola : une pensée graphique : [exposition, Enghien-les-Bains, Centre des arts / [catalogue par] Jean A. Gili. - Paris : Isthme éd. ; Enghien-les-Bains : Centre des arts, 2008
  • Ettore Scola, un umanista nel cinema italiano / Ennio Bispur. - Roma : Bulzoni, 2006
  • Ettore Scola... un cineasta particular. - Valladolid : Semana internacional de cine, 1986
  • Festival de La Rochelle, 4, 1976 : 4èmes rencontres internationales d'art contemporain, La Rochelle, du 26 juin au 10 juillet 1976 / Comité Rochelais des Rencontres. - [S.l.] : [s.n.], 1976
  • Festival internazionale del film, Locarno, 41, 1988 : 4-14 agosto 1988 / Festival international du film de Locarno. - Locarno : Festival international du film de Locarno, 1988
  • I film di Ettore Scola / Pier Marco De Santi ; Rossano Vittori.- Roma : Gremese, 1987
  • La picaresca : romanzo e sceneggiatura inediti / di Ruggero Maccari, Antonio Pietrangeli, Ettore Scola ; con la filmografia di Ettore Scola. - Mantova : Provincia di Mantova : Casa del Mantegna, 1984
  • Le monde d'Ettore Scola : la famille, la politique, l'histoire / Catherine Brunet. - Paris : Harmattan, 2012
  • Parla il cinema italiano. Vol. 2 / Aldo Tassone. - Milano : Ed. il Formichiere, 1980
  • Se permettete parliamo di Scola / Franco La Magna. - Reggio Calabria : Citta? del Sole Ed., 2010
  • Trevico - Cinecittà : l'avventuroso viaggio di Ettore Scola / A cura di Vito Zagarrio. - Venezia : Marsilio Ed., 2002

Périodiques

  • 1895, n° 55, juin 2008
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 556, novembre 2006
  • Bianco e Nero, vol., 47, n° 3, juillet/septembre 1986
  • Bref, n° 82, mai 2008
  • Cahiers du cinéma, n° 268-269, juillet-août 1976
  • Cinéma, n° 212-213, août 1976
  • Cinéma, n° 274, octobre 1981
  • Cinéma, n° 440, 4 mai 1988
  • CinémAction, n° 62, janvier 1992
  • Cinématographe, n° 31, octobre 1977
  • Ecran, n° 46, avril 1976
  • Ecran, n° 52, novembre 1976
  • Ecran, n° 62, octobre 1977
  • Film Comment, vol. 19, n° 2, mars/avril 1983
  • Filmcritica, vol. 39, n° 381-382, janvier-février 1988
  • Jeune Cinéma, n° 278, octobre-novembre 2002
  • Journal of Modern Italian Studies, vol. 17, n° 1, janvier 2012
  • Positif, n° 543, mai 2006
  • Revue du cinéma/Image et Son (La), n° 317, mai 1977
  • Revue du cinéma/Image et Son (La), n° 322, novembre 1977
  • Revue du cinéma/Image et Son (La), n° 391, février 1984
  • Screen, vol. 38, n° 2, été 1997

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1976Silenzio é complicità (Il) Laura Betti, Bernardo Bertolucci, Mauro Bolognini, [etc.]
2001Un mondo diverso è possibile Francesco Maselli, Mario Monicelli, Gillo Pontecorvo, [etc.]

en tant que : Collaborateur scénaristique

1953 Amori di mezzo secolo : Napoli' 43 Roberto Rossellini

en tant que : Interprète

2006Prevodachkata na cherno-beli filmi Tedi Moskov
2007Sophia : Ieri, oggi, domani Massimo Ferrari
2012Estate di Bruno Cortona (L') Gloria De Antoni

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1963Se permettete parliamo di donne
Parlons femmes
Ettore Scola
1964Congiuntura (La)
Cent millions ont disparu
Ettore Scola
1965Thrilling Ettore Scola, Gian Luigi Polidoro, Carlo Lizzani
1965Thrilling : Il vittimista Ettore Scola
1966Arcidiavolo (L')
Belfagor le magnifique
Ettore Scola
1968Riusciranno i nostri eroi a ritrovare l'amico misteriosamente scomparso in Africa ?
Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?
Ettore Scola
1969Commissario Pepe (Il)
Le Fouineur
Ettore Scola
1970Dramma della gelosia
Drame de la jalousie
Ettore Scola
1971Permette ? Rocco Papaleo Ettore Scola
1972Piu bella serata della mia vita (La)
Plus belle soirée de ma vie
Ettore Scola
1973Trevico-Torino... viaggio nel Fiat-Nam Ettore Scola
1974 C'eravamo tanto amati
Nous nous sommes tant aimés
Ettore Scola
1976Brutti, sporchi, cattivi
Affreux, sales et méchants
Ettore Scola
1976 Signore e signori, buonanotte
Mesdames et Messieurs, bonsoir
Luigi Magni, Nanni Loy, Ettore Scola, [etc.]
1976 Una giornata particolare
Une journée particulière
Ettore Scola
1977Nuovi mostri (I)
Les Nouveaux monstres
Dino Risi, Mario Monicelli, Ettore Scola
1979 Terrazza (La)
Terrasse
Ettore Scola
1980 Passione d'amore
Passion d'amour
Ettore Scola
1981 Nuit de Varennes (La) Ettore Scola
1983 Bal (Le) Ettore Scola
1984 Addio a Enrico Berlinguer (L') Bernardo Bertolucci, Roberto Benigni, Gillo Pontecorvo, [etc.]
1985Maccheroni
Macaroni
Ettore Scola
1986Famiglia (La)
Famille
Ettore Scola
1988Splendor Ettore Scola
1989Che ora è
Quelle heure est-il
Ettore Scola
1990Viaggio di capitan Fracassa (Il)
Le Voyage du capitaine Fracasse
Ettore Scola
1993Mario, Maria e Mario Ettore Scola
1995 Romanzo di un giovane povero
Le Roman d'un jeune homme pauvre
Ettore Scola
1997Corti italiani (I) Gillo Pontecorvo, Mario Monicelli, Ettore Scola
1998 Cena (La)
Le Dîner
Ettore Scola
2000 Concorrenza sleale
Concurrence déloyale
Ettore Scola
2003 Gente di Roma Ettore Scola
2003Lettere dalla Palestina Mario Monicelli, Franco Angeli, Giuliana Berlinguer, [etc.]
2005Sergio Amidei, ritratto di uno scrittore di cinema Ettore Scola
2012 Che strano chiamarsi Federico ! Scola racconta Fellini
Qu'il est étrange de s'appeler Federico
Ettore Scola

en tant que : Scénariste

1954Un americano a Roma Steno
1958Nata di marzo
Les Epoux terribles
Antonio Pietrangeli
1958Nel blu dipinto di blu Piero Tellini
1958Primo amore Mario Camerini
1959Mattatore (Il)
L'Homme aux cent visages
Dino Risi
1960Adua e le compagne
Adua et ses compagnes
Antonio Pietrangeli
1961Carabiniere a cavallo (Il) Carlo Lizzani
1962Amore difficile : L'avaro (L')
Amours difficiles : L'avare
Luciano Lucignani
1962Amore difficile : L'avventura di un soldato (L')
Amours difficiles : L'aventure d'un soldat
Nino Manfredi
1962Amore difficile : Le donne (L')
Amours difficiles : Les femmes
Sergio Sollima
1962Parmigiana (La)
[La Fille de Parme]
Antonio Pietrangeli
1962 Sorpasso (Il)
Le Fanfaron
Dino Risi
1963Alta infedeltà : Genta moderna
Haute infidélité : Les gens modernes
Mario Monicelli
1963Alta infedeltà : Scandaloso
Haute infidélité : Scandaleux
Franco Rossi
1963Cuori infranti : E vissero felici (I) Gianni Puccini
1963Se permettete parliamo di donne
Parlons femmes
Ettore Scola
1963 Successo (Il)
[Le Succès]
Mauro Morassi, Dino Risi
1964Congiuntura (La)
Cent millions ont disparu
Ettore Scola
1964Gaucho (Il) Dino Risi
1965Complessi : Una giornata decisiva (I)
Les Complexés : Une journée décisive
Dino Risi
1965Thrilling : Il vittimista Ettore Scola
1966Arcidiavolo (L')
Belfagor le magnifique
Ettore Scola
1967 Dolci signore (Le)
Pas folles les mignonnes
Luigi Zampa
1967Profeta (Il)
Le Prophète
Dino Risi
1968Riusciranno i nostri eroi a ritrovare l'amico misteriosamente scomparso in Africa ?
Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?
Ettore Scola
1969Commissario Pepe (Il)
Le Fouineur
Ettore Scola
1970Dramma della gelosia
Drame de la jalousie
Ettore Scola
1971Noi donne siamo fatte cosi
Moi, la femme !
Dino Risi
1971Permette ? Rocco Papaleo Ettore Scola
1972Piu bella serata della mia vita (La)
Plus belle soirée de ma vie
Ettore Scola
1973Trevico-Torino... viaggio nel Fiat-Nam Ettore Scola
1974 C'eravamo tanto amati
Nous nous sommes tant aimés
Ettore Scola
1976Brutti, sporchi, cattivi
Affreux, sales et méchants
Ettore Scola
1976 Una giornata particolare
Une journée particulière
Ettore Scola
1979 Terrazza (La)
Terrasse
Ettore Scola
1980 Passione d'amore
Passion d'amour
Ettore Scola
1981 Nuit de Varennes (La) Ettore Scola
1983 Bal (Le) Ettore Scola
1985Maccheroni
Macaroni
Ettore Scola
1986Famiglia (La)
Famille
Ettore Scola
1988Splendor Ettore Scola
1989Che ora è
Quelle heure est-il
Ettore Scola
1990Viaggio di capitan Fracassa (Il)
Le Voyage du capitaine Fracasse
Ettore Scola
1993Mario, Maria e Mario Ettore Scola
1995 Romanzo di un giovane povero
Le Roman d'un jeune homme pauvre
Ettore Scola
1998 Cena (La)
Le Dîner
Ettore Scola
2000 Concorrenza sleale
Concurrence déloyale
Ettore Scola
2003 Gente di Roma Ettore Scola
2012 Che strano chiamarsi Federico ! Scola racconta Fellini
Qu'il est étrange de s'appeler Federico
Ettore Scola

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1998 Cena (La)
Le Dîner
Ettore Scola

en tant que : Adaptateur

1963 Successo (Il)
[Le Succès]
Mauro Morassi, Dino Risi
1995 Romanzo di un giovane povero
Le Roman d'un jeune homme pauvre
Ettore Scola

en tant que : Dialoguiste

1962Amore difficile : Le donne (L')
Amours difficiles : Les femmes
Sergio Sollima
1962 Anni ruggenti
[Les Années rugissantes]
Luigi Zampa
1962 Sorpasso (Il)
Le Fanfaron
Dino Risi

en tant que : Auteur des chansons originales

1974 C'eravamo tanto amati
Nous nous sommes tant aimés
Ettore Scola

en tant que : Coopérateur technique

1961Carabiniere a cavallo (Il) Carlo Lizzani

en tant que : Interprète

1978 Cinématon Gérard Courant
2005 Marcello, una vita dolce Mario Canale, Annarosa Morri
2008Giuseppe De Santis Carlo Lizzani
2010Ritratto di mio padre Maria Sole Tognazzi
2010Ultimo Gattopardo - Ritratto di Goffredo Lombardo (L') Giuseppe Tornatore
2010Vittorio racconta Gassman - Una vita da mattatore
[Vittorio raconte Gassman]
Giancarlo Scarchilli
2011Diversamente giovane Marco Spagnoli
2011Voi siete qui Francesco Matera
2012Alberto il grande Carlo Verdone, Luca Verdone
2012Furio Scarpelli : Il racconto prima di tutto Francesco Ranieri Martinotti
2015Ridendo e scherzando - Ritratto di un regista all'italiana Paola Scola, Silvia Scola
2015Segreto di Otello (Il) Francesco Ranieri Martinotti