Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Claude Rains

Interprète


imprimer
Naissance
10 novembre 1889 à Londres (Angleterre, Grande-Bretagne)
Etat civil
William Claude Rains
Décès
30 mai 1967 à Laconia (New Hampshire, Etats-Unis)
Liens familiaux
Il est le fils du comédien Frederick Rains.
>> Rechercher "Claude Rains" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Claude Rains fait ses débuts sur les planches à l'âge de onze ans et fait sa première apparition sur scène aux Etats-Unis en 1913, avant de servir dans le régiment écossais durant la Première Guerre mondiale. Dans les années 1920, il devient un acteur de premier plan sur la scène britannique, puis à Broadway.

Carrière au cinéma

Claude Rains passe une audition avec Universal et sa voix inquiétante incite son compatriote James Whale à l'engager pour incarner L'Homme invisible (1933) qu'on ne découvre en chair et en os qu'à la fin du film. Cette voix riche et profonde, expression d'une dignité suave ou inflexible, devient un élément essentiel des rôles d'homme du monde blasé dont l'acteur se fait une spécialité. Son dandysme et son sens de la nuance font déjà merveille dans Crime sans passion (1934) de Ben Hecht et Charles MacArthur. A partir de 1936, alors qu'il signe un contrat de longue durée avec la Warner Bros, il devient un personnage de scélérat recherché, même si sa petite taille le cantonne dans des seconds rôles. Il est un procureur machiavélique dans La Ville gronde (1937) de Mervyn LeRoy, le prince Jean dans Les Aventures de Robin des Bois (1938) de Michael Curtiz, le sénateur corrompu de Mr Smith au Sénat (1939) de Frank Capra. Parmi ses créations les plus ambitieuses figurent celles de l'officier vichyste de Casablanca (1942) de Michael Curtiz, du banquier juif de Femme aimée est toujours jolie (1944) de Victor Sherman ou encore du nazi marié à Ingrid Bergman dans Les Enchaînés (1946) d'Alfred Hitchcock. Il dispense son humour et ses fourberies jusqu'au rôle d'Hérode dans La Plus Grande Histoire jamais contée (1965) de George Stevens, qui marque son retrait des écrans.

Autres activités

Claude Rains mène une carrière parallèle au théâtre.

Ouvrages

  • A lovely monster : the adventures of Claude Rains and Dr. Tellenbeck: a novel / Rick De Marinis. - New York : Simon and Schuster, 1975.
  • Claude Rains : a comprehensive illustrated reference to his work in film, stage, radio, television, and recordings / by John Soister, with JoAnna Wioskowski ; foreword by Jessica Rains. - Jefferson, N
  • Claude Rains : a comprehensive illustrated reference to his work in film, stage, radio, television, and recordings / by John T. Soister, with JoAnna Wioskowski ; foreword by Jessica Rains. - Jefferson

Périodiques

  • American Classic Screen, vol. 5 n° 3, mai/juin 1981
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 193, septembre 1967
  • Cinémonde, n° 997, 11 septembre 1953
  • Film Weekly, vol. 13 n° 332, 22 février 1935
  • Film Weekly, vol. 14 n° 356, 9 août 1935
  • Film Weekly, vol. 20 n° 494, 2 avril 1938
  • Films and Filming, n° 329, février 1982
  • Films and Filming, n° 330, mars 1982
  • Films in Review, vol. 14 n° 9, novembre 1963

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1939Sons of Liberty Michael Curtiz

Longs métrages

en tant que : Interprète

1920Build thy house Fred Goodwins
1933 Invisible Man (The)
L'Homme invisible
James Whale
1934Crime without passion Charles MacArthur, Ben Hecht
1934Man Who Reclaimed His Head (The) Edward Ludwig
1935Clairvoyant (The) Maurice Elvey
1935 Last Outpost (The)
Intelligence Service
Louis J. Gasnier, Charles Barton
1935Mystery of Edwin Drood Stuart Walker
1936Anthony Adverse Mervyn LeRoy
1936Hearts Divided
Betsy
Frank Borzage
1936Prince and the Pauper (The)
Le Prince et le pauvre
William Keighley
1936Stolen Holiday Michael Curtiz
1937Adventures of Robin Hood (The)
Les Aventures de Robin des Bois
William Keighley, Michael Curtiz
1937They Won't Forget
La Ville gronde
Mervyn LeRoy
1938Four Daughters
Rêves de jeunesse
Michael Curtiz
1938Gold is Where You Find It
La Bataille de l'or
Michael Curtiz
1938 Juarez William Dieterle
1938White Banners
La Femme errante
Edmund Goulding
1939Daughters Courageous
Filles courageuses
Michael Curtiz
1939Four Wives
Quatre jeunes femmes
Michael Curtiz
1939 Mr. Smith Goes to Washington
Mr. Smith au sénat
Frank Capra
1939They made me a criminal
Je suis un criminel
Busby Berkeley
1940Lady with Red Hair (The) Curtis Bernhardt
1940Saturday's Children Vincent Sherman
1940Sea Hawk (The)
L'Aigle des mers
Michael Curtiz
1941Four Mothers William Keighley
1941Here Comes Mr Jordan
Défunt récalcitrant
Alexander Hall
1941 Moontide
La Péniche de l'amour
Archie Mayo
1941Wolf Man (The)
Le Loup garou
George Waggner
1942 Casablanca Michael Curtiz
1942Kings Row
Crimes sans châtiment
Sam Wood
1942 Now Voyager
Une femme cherche son destin
Irving Rapper
1943 Forever and a Day René Clair, Edmund Goulding, Cedric Hardwicke, [etc.]
1943 Mr. Skeffington
Femme aimée est toujours jolie
Vincent Sherman
1943 Passage to Marseille Michael Curtiz
1943Phantom of the Opera (The)
Le Fantôme de l'opéra
Arthur Lubin
1945Caesar and Cleopatra Gabriel Pascal
1945 Notorious
Les Enchaînés
Alfred Hitchcock
1945Strange Holiday Arch Oboler
1945This Love of Ours
Notre cher amour
William Dieterle
1946 Angel on My Shoulder
L'Evadé de l'enfer
Archie Mayo
1946 Deception
Jalousie
Irving Rapper
1947 Unsuspected (The)
Le Crime était presque parfait
Michael Curtiz
1948Passionate Friends (The)
Les Amants passionnés
David Lean
1949Rope of Sand
La Corde de sable
William Dieterle
1949Song of Surrender Mitchell Leisen
1950Where Danger Lives John Farrow
1950White Tower (The)
La Tour blanche
Ted Tetzlaff
1951Sealed Cargo Alfred L. Werker
1952 Man who Watched Trains Go by (The)
L'Homme qui regardait passer les trains
Harold French
1955Lisbon
L'Homme de Lisbonne
Ray Milland
1959Pied piper (The) Bretaigne Windust
1959This Earth Is Mine
Cette terre qui est la mienne
Henry King
1960Lost World (The)
Le Monde perdu
Irwin Allen
1961Horse Player [TV] (The)
Caracolade
Alfred Hitchcock
1961 Lawrence of Arabia
Lawrence d'Arabie
David Lean
1961Pianeta degli uomini spenti (Il) Anthony Dawson
1962 Greatest Story Ever Told (The)
La Plus grande histoire jamais contée
George Stevens
1963Twilight of Honor
Le Motel du crime
Boris Sagal